Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 18:39
Putain, le pétrole vient de franchir à reculons la barre vachement symbolique des quarante dollars! Quand on pense qu'en juillet les "experts" les plus qualifiés nous le prédisaient à deux cents. En gros les pronostics des experts en question atteignent le niveau de fiabilité de Paco Rabane dont on se souvient (peut être) qu'il avait prévu mordicus la fin du monde pour l'an 2000, ce pauvre con. Encore convient il de préciser qu'il s'est excusé après, le sieur Rabane, à ma connaissance, les experts, non. Alors quand on entend, par les temps qui courent dans tous les sens, des braves gens faire référence aux prévisions des experts, il est permis de s'interroger sur la nature profonde de l'esprit humain .
C'est pourquoi, lorsque d'aucuns affirment que la crise affectera l'année 2009 et peut être la suivante, j'ai envie de dire (que voilà une jolie formule bien à la mode et qui ressemble tant à "j'ai envie de ch...") , j'ai envie de dire, disais-je," fermez donc votre claque merde, personne n'en sait rien, nul n'est foutu de prédire ce qui va se passer demain, alors, dans un an ou deux... ".
En revanche, ne nous réjouissons pas de cette dégringolade du prix du baril. C'est une fausse bonne nouvelle, un peu comme la mer qui se retire avant le tsunami. Si le cours s'effondre c'est que l'activité en fait autant et cela nous n'allons pas tarder à le déguster. Autre fausse bonne nouvelle, la B.C.E qui baisse son taux directeur comme jamais elle ne l'avait fait. Si les allemands acceptent une horreur pareille c'est que ça va vraiment très, très mal. Là, il ne s'agit pas d'experts mais de gens sérieux qui sentent l' arrivée des grosses emmerdes et craignent qu'elles ne s'installent pour longtemps.

Tranquilles, cependant, Sarkozy et ses preux,
 Mettaient au jour un plan vachement ruineux,
Les milliards, par wagons, s'entassaient sur la dette,
 Et le contribuable sentait venir sa fête.

Mais dudit sarkoplan nos traiterons une autre fois car l'heure d'aller bouffer arrive et tant qu'il nous reste quelque chose à nous mettre sous la dent avant que le marché noir ne s'installe à nouveau, n'hésitons pas, amis, à nous faire péter la sous- ventrière.

Bon appétit et merde pour qui ne me lira pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires