Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 19:13
Ceint de l'écharpe blanche symbolisant (je présume) la pureté du coeur, il était bien sympa notre Président de la République dans ses réciproques congratulations avec le Dalaï-Lama. Ce dernier (révérence parler) vient d'ailleurs, soit dit en passant après votre serviteur, de lui décerner ses chaleureuse félicitations pour le courage dont il a fait preuve à cette occasion. Le pontife tibétain à tenu à peu près ce langage : "bon, c'est vrai que ça va vous coûter la peau du cul, cette affaire, mais il y a des fois où il faut savoir faire passer les principes avant la gamelle". Et puis, aussi, ce coup là il aurait eu du mal à se défiler, notre Chef,  vu qu'ils était quasiment logés tous les deux sur le même palier (mais toutefois,pas du tout à la même enseigne) . Bref, ça coûtera ce que ça coûtera, mais c'est fait, il fallait y passer et de toute façon avant que l'évènement ne se reproduise, il passera beaucoup de laque sur les canards.
Je saute du canard à l'âne (n'y voyez aucune mauvaise intention), Obama vient d'avouer en griller une petite de temps à autre alors même que, politically correct oblige, il avait pris l'engagement d'arrêter la clope. Moi, personnellement, je m'en fous, mais s'il commence à faillir sur des broutilles de ce niveau, qu'est-ce que ça va être quand il sera vraiment dans le dur. Comme il vient de déclarer, aussi, qu'avec l'Iran il alternerait la carotte et le bâton (d'où l'âne précité), lorsqu'il va s'apercevoir qu'il risque de prendre la première dans le fondement et le second sur la gueule, je crains qu'il ne ressente le besoin de passer à des fortifiants plus balèzes que le tabac. 
Dans le même ordre d'idée, Condélicieux Rice annnonce à l'instant que Dame Clinton fera du bon travail . J'avoue que je l'aime bien, cette Condélicieux,, elle au moins, ne manque pas d'humour.

A un de ces quatre et merde pour qui ne me lira pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires