Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 18:59
Quand même, il est fabuleux ce Nicolas Sarkozy. Moi, il m'estomaque. Quel dommage qu'il soit socialiste, c'est peut être son seul défaut et, s'il nous l'avait dit avant l'élection, peut être le lui pardonnerions nous plus volontiers.
Toujours est il qu'il finit sa présidence européenne sur un véritable feu d'artifice. Il a tout réussi. Et d'abord, il est parvenu à faire briller une fonction tellement terne et précaire qu''avant Sarko. on savait à peine qu'elle existait.
C'est un peu comme si le président de la quatrième république s'était mis tout d'un coup à s'occuper  activement des affaires de l'état. Evidemment, il a considérablement emmerdé tout le monde, mais en attendant on n'a vu que lui pendant six mois.
Donc disais-je, cela se termine en apothéose. Le plan de relance contre la crise: adopté à l'unanimité. Le protocole sur les gaz à effets de serre: adopté à l'unanimité. Le traité de Lisbonne, relancé parceque les Irlandais vont bientôt revoter. Fabuleux quoi, il n'y a pas d'autre mot!
Bien sûr, tout cela demeure un peu bidon. Bien sûr, le plan de relance ne mouille pas grand monde à commencer par Angela Merkel qui s'arrangera pour cracher symboliquement au bassinet; elle n'a même pas lâché sur la T.V.A.réduite. Bien sûr, l'accord sur le climat relève de l'effet d'annonce dans la mesure où les décisions prises prendraient effet en 2013 avec  des objectifs affichés pour 2020 .Bien sûr, en cas de nouveau référendum irlandais, ce qui n'est pas encore fait, rien ne garantit que ces braves gens voteraient oui, ce coup-ci.
Mais en attendant tout cela existe et rayonne superbement dans une Europe revigorée par la magie de la présidence française.
De plus, nous devons prendre conscience que toute victoire, si éclatante soit elle, ne peut désormais s'obtenir     qu' à la Pyrrhus. C'est particulièrement vrai dans le marais européen où concilier vingt sept -bientôt vingt huit- positions différentes, voire divergentes relève obligatoirement du tour de passe- passe. Le bilan du succès obtenu dans un boxon de cette envergure ne saurait être positif. Mais le même phénomène se produit également dans le petit contexte national. Pour obtenir quelque chose sans trop vexer personne il faut lacher plus de  lest que n'en contient le ballon.Voir par exemple les accords sur la fin des régimes spéciaux de retraite.
Cessons donc de faire la fine bouche et admirons l'artiste. Son numèro nous coûte assez cher pour que nous l'apprécions à sa juste valeur.
Bien à vous et merde pour qui ne me lira pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires