Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 19:27
Hier, à grand bruit les corniauds qui n'achètent plus de voitures défilaient pour exiger que ceux qui en fabriquent conservent leur emploi.
Sarko t'es foutu, les connards sont dans la rue!
Voilà trop longtemps que j'assiste à ces pantalonnades à grand spectacle, drapeaux rouges en tête et têtes de noeuds de chefs syndicalistes et gros politicards de gauche juste derrière la première banderole, sur fond de slogans débiles vociférés plus ou moins en mesure par des milliers d'abrutis endoctinés souvent depuis l'âge du biberon amélioré ou pas au pinard.
Et il n'ont toujours pas compris et ils ne capteront  jamais que la cause essentielle des difficultés contre lesquelles ils défilent réside dans leur propre connerie, laquelle nous enfonce toujours plus dans un merdier sans fond.
Vos savez ce que c'est, leur truc à ces gens là? C'est exclusivement qu'un gouvernement étranger à la grande famille de gauche, il faut l'emmerder, l'empêcher de travailler, le discréditer, le salir, lui savonner la planche, le pousser dans le trou et ce jusqu'à ce qu'il finisse par se casser lamentablement la gueule .
Peu importe, d'ailleurs, que ledit gouvernement conduise-contrairement à ses engagements- une politique de gauche. L'actuel Président de la République en sait quelque chose qui voit tous ses efforts pour se concilier les bonnes grâces de ce populo de peigne-culs s'écraser sur la muraille de leur religieuse stupidité.
Cette imposture affecte la France depuis le XVIIIe siècle. Elle a coûté une somme de malheurs incommensurable et elle poursuivra ses effets jusqu'à la prise de pouvoir par les musulmans devenus majoritaires grâce aux  idées généreuses imposées par la dictature intellectuelle de la grande famille de gauche.
En attendant la Charia qui mettra enfin tout le monde d'accord, profitons en bien pour défiler, cesser le travail,  revendiquer, accuser, dénoncer, contester, exiger, faire chier le pauvre monde. Nous n'en avons plus, depuis longtemps, les moyens mais, après tout, ya qu'à faire payer les riches et s'ils se sont tous barrés à l'étranger, tant pis, on fera payer les pauvres, ça tombe bien, ils sont de plus en plus nombreux et, partis comme on est, ce n'est pas près de s'arrêter!
C'est la lutte finale et merde pour qui ne me lira pas!  

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires