Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 19:32
Applaudissez, c'est un succès! Ah le beau discours qu'il a prononcé Magic-Barack-Hussein! On en sortira plus forts, qu'il a dit, z'allez voir ce que z'allez voir! On va faire plein de super trucs, l'assurance maladie universelle, les bagnoles sans CO2, l'école pour apprendre, la guerre plus jamais, les impôts des riches augmentés, enfin ça va chier de partout que ça sera un bonheur!
On se serait cru à une messe du temps où elle se disait en latin. Assis- debout, assis debout, magnifique, je vous dis. Chaque fois que le vibrato obamesque portait sa parole sublime on voyait, derrière, Baiden et Pelosi se lever et l'assistance, galvanisée, décoller à son tour le fessier de la chaise. Quelle ferveur, quelle unanimité dans la célébration de la parole inspirée de l'homme providentiel. On se sentait tout con de n'être pas étasunien, grave exclus, presque excommunié, largué, inexistant, civilement mort, quoi! C'est en pareil cas, quand l'émotion frole le divin, qu'on se dit qu'on a probablement loupé quelque chose en n'élisant pas Ségo.la Pintade, modèle autoproclamé de la méthode Barack-Hussein.
Hélas il faut toujours des pignoufs pour tout gâcher . Juste après un tel moment de grâce, voila t-il pas que la bourse wallstreetéenne se prenait un joli bouillon en pleine gueule, comme quoi l'argent et l'émotion divine constituent un déplorable ménage. Si ces types n'apparaissent même pas foutus de mesurer leur chance de détenir un président de ce calibre,  il va falloir le leur faire déguster par la force, comme, temporibus illis la bouteille d'huile de rincin à un mussolinien tiède, ah mais, sacré nom de bordel! Mériteraient Guantanamo ces cochons là. Du coup, c'est pas dit qu'on le ferme, le pénitencier en question, pourrait peut être bien encore servir pour châtier les boursicoteurs impies.
Bon, maintenant nous autres français, dans notre malheur, nous venons de voir apparaître une lumière d'espoir en la personne d' Elie Domota qui pourrait bien apparaître comme la chance de notre avenir obamesque et radieux. Le seul inconvénient réside dans le fait que si le délit de sale gueule existait pour de bon, l'intéressé passerait plus de temps en correctionnelle que sur le forum harangatoire de foules enflammées. Mais, quand bien même, il est là, Domota de l'A.N.P.E., tel un nouveau che Guevarra, black de surcroît et il brille chaque jour au firmament de la presse exago- couillonnale au point de réléguer dans l'obscurité la plus profonde les habituelles étoiles de la médiatisation enfiévrée, Sarko en tête. Le trotskofacteur aurait grand intérêt à  se tenir sur ses gardes, ce Domota risque bel et bien de constituer pour lui une concurrence mortelle. 
Tout celà pour dire que de plus en plus notre monde s'en va en couilles et qu'en suivant la voie sur laquelle nous sommes engagés, nous n'allons pas tarder à crever de bêtise et d'absurdité.
De profundis et merde pour qui ne me lira pas.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires