Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 15:57

Pendant que M.le Ministre de l'identité nationale assure la promotion du "label diversité" (la belle connerie,oui!),
le camarade Domota continue de montrer la voie au trotskofacteur et autres amis du peuple.
L'organisation du machin de lutte contre la profitation mérite en effet de faire école. Il s'agit d'une technostucture intégrée comportant tous les éléments nécessaires à l'atteinte des objectifs domotiques - j'entends par là, conformes à la pensée d'Elie Domota- de progrès social. Outre une équipe particulièrement nombreuse et efficace de miltants musclés rompus aux méthodes de persuasion les plus éprouvées, notamment chez les voisins haïtiens au temps des Duvallier et des Tontons Macoutes, le système dispose de ses propres organisations patronales. Par ce moyen astucieux, les négociations apparaissent largement facilitées et il devient possible d'aboutir à des accords qui eussent été hors de portée en cas de discussion avec de vrais employeurs, profitationnistes et donc, par nature, hostiles.
Une fois l'accord conclu dans la joie et la bonne humeur, il suffit ensuite d'envoyer les tontons macoutes, je veux dire les miltants, dans les entreprises en vue de persuader les patrons de signer individuellement. Avec quelques gnons et un peu de vandalisme le tour sera rapidement joué.

Et voilà comment on s'y prend quand on veut vraiment faire progresser la société vers les temps radieux de la victoire prolétarienne. Que nos rigolos soi disant communistes révolutionnaires en prennent de la graine. Avec un peu de détermination et d'organisation on devrait parvenir à en faire autant en métropole. Qui plus est, le temps que les braves gens s'aperçoivent de la manoeuvre, ils l'auraient déja dans le cul!
Bien sûr, dans les D.O.M. si toutes les entreprises se voyaient contraintes de mettre la clé sous la porte, il resterait toujours les milliards déversés sans limite  par la République Une Indivisible et Généreuse avec Mon Pognon pour remplir les estomacs des victimes de la profitation. Nous le leur devons bien, d'ailleurs à ces malheureux que leurs cousins nous ont vendus comme esclaves il y a  trois ou quatre siècles et que nous ne cessons d'exploiter depuis à grands coups de R.M.I. et de R.S.A.!
Evidemment, une révolution domotaïque (c'est peut être mieux comme ça, non?), revêtirait des conséquences plus fâcheuses en métropole où, une fois les cons qui paient  complètement ruinés, les prolétaires victorieux connaitraient quelques difficultés d'approvisionnement. Mais on ne fait pas de révolution sans crever un minimum la dalle et avec un peu de chance on pourra encore envoyer, en attendant de le passer par les armes, Jack Lang chercher de l'aide à Cuba.
Vive le fidèle castré et merde pour qui ne me lira pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires

Pascale 03/03/2009 20:40

Carlo,
Nouratin est beaucoup moins seul que vous ne le pensez ...

carlogiuliani 02/03/2009 23:30

...c'est dur de se sentir tout seul?