Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 15:44
Voici venir une nouvelle forme de ratonnade, mais politiquement correcte celle ci, je veux parler de la chasse au banquier. Les altermondialistes, anarchistes, écologauchistes, communistes révolutionnaires et autres bienfaiteurs de l'humanité semblent complètement décidés, à l'occasion de la tenue du G20, à faire la peau à tout ce qui porte costume et cravate au sein de la City londonnienne .
La menace apparaît tellement sérieuse que les autorités compétentes exigent des victimes potentielles qu'elles restent à la maison ou, à défaut, qu'elles se déguisent en touristes avec, au moins, un appareil photo en bandoulière et surtout pas d'attaché-case (faudrait être con mais on n'est jamais assez précis). En revanche, éviter les lunettes de soleil, celà se passe à Londres, il ne faut pas prendre les gauchistes pour des billes.
Mais au fond, nul ne condamne la démarche. Rien de scandaleux dans cette sorte de chasse à l'homme qui vise des blancs, riches, spéculateurs et donc affameurs du peuple, a priori coupables et de toutes manières condamnés d'avance à un lynchage expiatoire. Certes m'objecterez  vous, on peut trouver aussi des banquiers noirs, mais à ceux là on foutra la paix  en vertu de l'excuse absolutoire d'ancien esclavage, comme pour M. Domota de l'ANPE de Guadeloupe. 
Quant aux banquiers ruinés, ils y auront droit quand même en qualité d'anciens riches pris à leur propre piège. Ces derniers en réchapperont toutefois pour peu qu'à des fins alimentaires, ils aient vendu tous leurs costards.

Aux dernières nouvelles, les poulets s'étant révélés deux fois plus nombreux que les manifestants, on ne déplorerait aucune exécution de banquier. Restons toutefois prudents, les locaux de la Royal Bank of Scotland venant de faire l'objet d'un bon gros saccage, rien ne permet d'affirmer que sous les décombres on ne retrouvera pas quelque costardophore dûment trucidé. Il convient d'ailleurs de rappeler, à l'appui d'une telle probabilité, le doux chant des manifestants qui proposaient cet après-midi de constituer un bûcher au moyen des banquiers disponibles sur le site et d'y mettre le feu, non sans avoir, au préalable, installé M. Gordon Brown au milieu, telle la maîtresse de la vieille comptine.

Et pendant ce temps là, Barack-Hussein et Dimitri se congratulaient autour d'un (ou plusieurs) verres de vodka , alors que MM. Hu Jintao et Sarkozi scellaient leur réconciliation définitive sur le dos absent du Dalaï Lama.

Comme dirait Pangloss, tout va pour le mieux...et finalement, la crise, celà peut aussi se révéler charmant, dans la mesure où l'on sait prendre les choses en riant (si j'en crois mon pote Contrepetri).

Ayant ainsi beaucoup pêché, il me sera beaucoup pardonné. Adoncques, merde pour qui ne me lira pas.


Partager cet article
Repost0

commentaires