Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 06:55

 

Pour une fois qu'on combat l'ennemi au lieu de lui filer un bon coup de main comme

d'habitude, nous n'allons pas faire la fine gueule.

La semaine dernière,  avant de me rendre à la manif destructrice des pelouses du

Roi de la pédale-en-location,  je me rendais déjà à l'évidence concernant l'intervention

militaire au Mali. Pas moyen de faire autrement, fallait y aller.  N'importe quel président, 

fût il sérieux et clairvoyant, eût agi exactement comme Flamby.  


Au surplus,  reconnaissons le,  l'affaire présente pour ce dernier certaines difficultés

liées à la nature particulière de son électorat. C'est l'élu des mosquées, Culbuto, ne

l'oublions jamais (voir Les drapeaux de La Bastille. ).   Et qu'est-ce qu'on prêche,  en

France,  dans nos jolies mosquées?

Ben,  oui,  évidemment,  le Jihad,  je ne vous le fais pas dire!

Alors,  ça a dû forcément beaucoup phosphorer,  dans la petite tête à verrues,  avant

d'en arriver à la prise de décision hollandouillesque.

Mettez vous un peu à sa place, tout de même!

D'un côté nous engraissons chez nous des palanquées de Maliens qui apprécient fort

peu le découpage à la scie égoïne de leurs cousins restés au pays, de même que le

viol, la burqatisation, voire la lapidation des copines.  Voilà qui nous produit, certes,

du soutien franc et massif chez les Muz.

Oui,  mais d'un autre côté,  l'aristocratie mahométane,  je veux dire les maîtres par

opposition aux esclaves,   les blancs quoi si vous voyez,  ceux-là leur adhésion

apparaît beaucoup plus difficile à obtenir.

Nos Arabes,  nos Berbères des banlieues,  voient distinctement l'Armée Française

combattre leurs frères les plus confits en dévotion.  L'horreur absolue, je ne vous dis

pas! Et en Afrique,  en plus,  chez eux, pour faire remonter les souvenirs!

Un peu comme si le camarade Valls s'avisait de lancer les keufs pour un nettoyage

au kärcher sur La Courneuve!

On aura beau leur expliquer qu'il s'agit juste d'un petit coup de paluche en vitesse à

de braves musulmans qui nous sollicitaient à cors et à cris, ça reste dur à avaler pour

nos barbus enjellabatisés.  Dieu merci les potes alliés Occidentaux ont ils préféré

nous laisser tout seuls nous colleter avec la boîte Ansardine, sans quoi l'affaire virait

à la croisade et Mimolette au Godefroy de Bouillon-Kub!

 

Mais bon, rendons lui justice au jules de Valoche, il a tout de même décidé d'y aller.

Vaillamment, comme un grand.  Il ne disposait évidemment d'aucun choix.   Pas la

moindre échappatoire,  pas la plus petite combine tordue pour s'éviter de lancer

l'ordre fatidique, sans quoi vous l'auriez vu sauter à pieds joints sur l'occase.

Non,  sur ce coup là c'était,  comme dirait mon copain Berlu,  "o mangiar questa

minestra, o saltar questa finestra".  De deux maux, n'est-ce pas...

Et du coup, voilà t-y pas la que la chance lui sourit!


Déjà, à force de rameuter le ban et l'arrière ban de tout ce qui nous reste comme

relations au Sud du Sahara, les sbires hollandesques sont ils parvenus à obtenir

l'envoi au Mali de quelques contingents africains bien voyants. Symboliques, certes,

mais de bonne apparence, vraiment martiale,  avec de jolis uniformes,  de superbes

casquettes pour les officiers  et parfois,  aussi, de petites fanfares genre sous-

préfecture pour défiler zicmu en tête dans les artères de Bamako.

Bien entendu, ceux-là mieux vaut les laisser le plus loin possible des vrais combats.

Nos braves militaires en ont suffisamment à chier avec l'armée du Mali, censée

conduire l'essentiel des opérations, sans traîner en plus ces boulets disparates,

multicolores, bruyants, jovials et flamboyants. 

Toutefois et c'est le principal:


                                  Ils sont venus, ils sont tous-là,

                                  Dès qu'ils ont entendu ce cri,

                                      Elle va venir la charia!

                                  Ils sont venus, ils sont tous là,

                                  Avec leurs tenues si jolies,

                                  Même ceux qui s'en foutent du Mali,

                                       Ceux du Togo, du Nigéria.

                      

                                  Du coup ça change de musique

                                  Pour les affaires de Culbuto,

                                  Ca devient la guerre de l'Afrique

                                  Contre les horribles suppots

                                          D' Al Qaïda!

 

Avec un cirque pareil, il n'était déjà plus complètement à découvert, notre petit-

grand chef de guerre socialo. Il pouvait un  peu respirer, retrouver un minimum

de sérénité.

Et puis là dessus, coup de bol monstrueux, voilà t-y pas qu'il nous tombe une de

ces putains de prise d'otages comme on en fait plus depuis longtemps, en plein

désert algérien!  Les Muz fanatiques qui s'en prennent aux gisements de  gaz du

bled,  nahdin bébek!

Alors là, un vrai boulevard pour Hollandouille! Allah en personne qui déboule à son

secours! Qu'est-ce qu'il pense de ça, notre Algérien à nous, celui de Trappes, de

Sartrouville ou des Minguettes, hein?  Très emmerdé, il est Mohamed avec un

bouzbir de ce calibre,  nahdin mouk!  Tiraillé,  positivement,  presqu'autant que le

brave musulman du temps jadis qui nous sauva si bien la peau pendant les guerres...

je cause du tirailleur algérien,  flûte,  faut tout vous décortiquer!

Il n'apparaît pas nécessaire de fréquenter l'école coranique du quartier pour savoir

qu'en pareil cas, le coeur du Rebeuh moyen bascule en faveur de son cher pays.

A choisir entre des étrangers,  si bons musulmans soient ils et les intérêts

primordiaux de la Patrie, il ne connaît même pas l'hésitation, le "jeune".  Il épouse

sa cause à lui et, par contrecoup,  Al Qaïda ça se met à ressembler à de la crotte

de mécréant.

 

Pain bénit, donc, pour notre bon Président de la Répupu, qui sait,  en raison de

sa fabuleuse expérience du grenouillage politicard,  exploiter artistement ce genre

de situation.

Un régal de le voir, tout patelin, passer une pommade bien onctueuse à l'héroïque

armée Algérienne dont l'habileté manoeuvrière a permis le massacre d'une bonne

trentaine d'infidèles.  Bien fait pour leurs gueules à ces connards, ils n'avaient qu'à

rester chez eux! Et puis, pas vrai, un seul Franchouille dans le tas, un ancien militaire,

en plus! Rien que du bonheur, on vous dit! Une affaire en or!

Sans compter que le autres, les Anglais, les Japonais, les Norvégiens, tout ça, ils

rouspètent un peu, eux, vu qu'on leur a zigouillé du monde sans même les avertir.

Alors, par comparaison, Mimolette, Marco le Nantais, Fabius, comme ils fayotent à

bloc, ça produit un agréable contraste, ça les rend bien sympathiques.

Même que non seulement  voilà Flamby quasiment dédouané vis à vis d'un électorat

auquel il tient autant sinon plus qu'à ses chers lesbo-pédérastiques,  mais encore il

remonte dans les sondages! Et le Premier Sinistre qui suit le mouvement dites donc! 

Y a pas à tortiller, la guerre,  quand ça vient bien,  ça vire au régal de fin gourmet.

 

Hier soir, fallait le voir parader, Flamby, dans son "fief de Tulle" comme disent les

connards de pisse-copie mal instruits des subtilités féodales.  On le sentait à l'aise

parmi les siens et, en plus, il avait convoqué un détachement de troufions, le mec,

histoire d'en remettre une couche bien épaisse. Plus c'est gros mieux ça passe!

En tenue camouflée, les types! A la guerre comme à la guerre, pas vrai?  On eût

dit une mise en scène du Châtelet de la grande époque.

Et la télé, tout bien placée comme il faut, qui filmait l'arrivée du Commandant

Suprême dans la salle des fêtes du chouette hôtel de ville corrézien.

- "A vos rangs, fixe!"  et le peloton des faire-valoir en treillis qui se colle au garde-à-

vous à grands claquements de rangers.  Une opérette des années, cinquante,  je

vous jure. Sauf que le ténor, avec son air con, sa vue basse et sa voix de fausset, on

le sentait tout de même un peu en dessous du rôle. Mais bon, on n'a plus les

moyens de se payer Luis Mariano, pas vrai?

Quoi qu'il en soit,  tout cela nous élève considérablement au dessus des

contingences matérielles.

La guerre, pour oublier la crise, on ne saurait trouver plus efficace.

Bien sûr ça ne durera pas, faut pas se faire d'illusion, bientôt va falloir s'occuper des

affaires sérieuses, récupérer du pognon pour boucher les trous du budget.

La, pour le coup, ce sera "à vos rangs...fisc!"

Et "repos", vous pourrez toujours attendre...

 

Adieu Pérette...


Passez un bon Dimanche sous la neige et dans les frimas.

Et merde pour qui ne me lira pas.           

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires

dxdiag 24/01/2013 22:10

Oh bon sang, j'avais oublié "la mama"... et je trouvais déjà ça drôle, mais quand on se le chante sur l'air d'Aznavour c'est vraiment TOP de chez mdr !

nouratin 25/01/2013 09:30



Merci, en effet, je la sentais bien mais j'ai eu la flemme d'aller plus avant.


A bientôt.



dxdiag 24/01/2013 15:40

Superbe ! Du très bon Nouratin, et avec une poésie, en plus, j'adore !

nouratin 24/01/2013 19:11



Merci, ça me va droit au coeur.


En réalité c'est une chanson, un pastiche tronqué  de "La Mama" d'Aznavour.


Amitiés.



Dr WO 23/01/2013 13:44

Bravo ! Vraiment excellent. Rire avec des choses graves.
Dr WO

nouratin 23/01/2013 14:39



Merci Docteur, vous êtes trop aimable.


Amitiés.



Juntos 21/01/2013 16:16

La politique étrangère devient bien compliquée. Il faut maintenant distinguer entre les islamistes libyens ou syriens (gentils) et les maliens (méchants).

nouratin 21/01/2013 17:17



C'est bien compliqué, l'Islam Charles Martel l'avait bien compris, on n'est pas assez intelligents pour suivre. Dans ces cas là, le mieux c'est de jeter.


Amitiés.



G.Mevennais 21/01/2013 11:52

Je "plussoie" vos dires concernant ce billet (un de plus à archiver, et à conserver précieusement pour les générations futures). A part cela, on peut se rendre compte du niveau de certains de nos
concitoyens : "Ils remontent tous dans les sondages", et quand les impôts vont tomber, ils "ils redescendront tous dans les sondages", mais maintenant, ça ne me touche plus beaucoup, comme je
"n'attends" plus rien, je ne risque plus d'être déçu.
Amitiés. Gilles

nouratin 21/01/2013 14:32



Seuls peuvent être déçus les pauvres naïfs qui ont élu ces gens là. Les autres se contentent de subir.


Amitiés.



trucmuche 20/01/2013 23:51

Ben quand on me fait chier, je ne me préoccupe pas des espèces protégées, je cogne dans le tas et ca peut faire très mal.

Du muzz, je peux en casser à la pelle si ils en veulent de se faire casser.

nouratin 21/01/2013 14:30



Je reconnais bien volontiers que ça fait envie...



Marc LEROY - La Plume à Gratter 20/01/2013 23:29

Bonjour et très bonne année mon cher Nouratin (oui, je sais, j'ai bien failli être en retard) !

Pour vous personnellement : pour la santé, l’amour, l’amitié et éventuellement les « pépettes » (de ce côté, ce sera sans doute une autre histoire), parce que pour ce qui est de la France ou plus
généralement du monde, ça risque d’être nettement plus compliqué…

Vous commencez l'année à fond les manettes, ce "A vos rangs...fisc!", c'est du nanan ! Je crois bien que je vais relayer sur La Plume (en fait j’en suis sûr, si c’est OK pour vous). Je viens comme
vous le savez de me coltiner BHL une bonne partie de la journée pour mon dernier article, c’était aussi agréable que d’être assis à oualp sur un nid de fourmis rouges, et aussitôt mon texte
terminé, je suis allé me rouler dans la neige pour essayer de récupérer un peu, pour tenter de reprendre mes esprits... De retour chez moi, vous lire m'apporte une nouvelle et salutaire bouffée
d'oxygène. Et la où il ya de l'oxygène, il y a du plaisir comme dit l'autre !

Encore bravo, et merci pour votre verve et aussi pour votre fidélité de lecteur de La Plume. Par contre, je vous en veux de ne pas nous avoir dit avant que vous viendriez à Paris saccager le champ
de mars dimanche dernier (ou alors j’ai loupé un épisode) : on aurait enfin pu y faire vraiment connaissance ! Une autre fois peut-être ?

Amitiés

Marc LEROY – La Plume à Gratter

nouratin 21/01/2013 14:29



Vu la tournure des évènements rien ne dit qu'une nouvelle manif en février ne s'imposera pas,


nous pourrions, en effet, profiter del'occasion.


Pour le reste, vous êtes trop aimable, relayez, bien sûr, autant que vous voulez.


Merci et amitiés.



trucmuche 20/01/2013 22:03

Ein schifflein sah ich fachen...

Je me suis fritté avec des muzz, sortes d'enflures qui me provoquaient dans la rue. C'est sûr un blond aux yeux bleus ca les faisait chier, et encore plus quand je leur balancait mon casque moto
dans la bouille, ils en prenaient pour leur grade.

nouratin 20/01/2013 23:15



Pas en France, j'espère, on n'a pas le droit de s'en prendre aux espèces protégées!


Amitiés.



Jazzman 20/01/2013 20:36

Très bon texte, mais il me semble que depuis quelques temps les bonnes blagues bien lourdes et grasses à base de jeux de mots vaseux se font rares. Ou alors je suis inattentif ? J'ai peur de voir
redescendre mon taux de cholestérol à mesure que remonte celui de Flamby.
Rendez-moi le Nouratin riche en matières grasses et graisses saturées auquel je m'étais habitué. Sinon j'ècris au guide Michelin ou à Roselyne Bachelot.

nouratin 20/01/2013 23:13



Mince, alors, je dois perdre la main petit à petit sans m'en rendre compte.


Va falloir que je consulte...n'envoyez pas encore la réclamation.


Amitiés.



Pangloss 20/01/2013 18:17

Alors comme ça, il y a même Ayrault qui remonte dans les sondages? Alors que c'est Culbuto-tout-seul qui est le chef des armées? Et Filipetti? Et Mosco? Et les autres? Ils montent aussi?
Mais le gouvernement se rattrape: on m serine à la radio qu'il est "tout entier mobilisé" contre les intempéries. Culbuto contre les moulins et Ayrault&C° contre le vent! A chacun son
métier.
Amicalement.

nouratin 20/01/2013 19:07



Pour être tout à fait franc nous avons là une embellie de type feu de paille. Je ne donne pas une semaine à tous ces pingoins pour redescendre aussi vite qu'ils sont remontés.


Amitiés.



nettoue 20/01/2013 17:34

Je le sens mal le massacre du site gazier Nouratin, il pue, déjà l'Amérique et plusieurs pays européens ne l'apprécie pas, moi non plus d'ailleurs, mais moi je ne compte pas. Et puis son "ne pas
froisser l'Algérie" va lui retomber sur le beignet, à Dudule, lorsque les pays aux ressortissants massacrés vont demander des dommages et intérêts au pays tueur.
Pour autant nous avons les nôtres de terroristes et devant nos portes, l'Europe aussi, et à s'occuper de ceux d'ailleurs on les néglige, et eux ne se feront pas oublier, alors la cote de Dudule va
redescendre aussi vite que se que les "chariatistes", auront fait exploser chez-nous ! Non je te le dis cette affaire elle pue vraiment le gaz ! On ne massacre pas plus de 50 personnes pour prouver
qu'on a des couilles sans faire de grands mécontents !
Bisous mon copain

nouratin 20/01/2013 19:05



Oh, tu sais, quand il y a du pétrole ou du gaz au bout, cinquante morts ça s'oublie vite.


Je m'inquiète plus des chariatistes de chez nous mais comme on est cul et chemise avec


l'Algérie le danger a diminué d'un cran. Mais bon, faut pas baisser la garde...et éviter les transports en commun.


Gros bisous.



chris 20/01/2013 16:51

T' en rates pas une ...hein !!!!....j' avais remarqué aussi les soldats nigériens ( ou nigérians , va don savoir ) tous neufs comme des pissottières repeintes et la réception pompière à Bamako avec
des gardes maliens en uniformes à plumets de grenadiers de Napoléon et cordons dorés ....plutot lamentable la " libération d' otages " algérienne ...mais il parait qu' il faut rien dire pour ne pas
les froisser ! ...bref, ils veulent les chasser , les touaregs , du Nord du mali ...mèèèèèèèèèèè...c'est leur pays !!!..qu'ils les chassent du sud , je comprends encore ...et s'ils les chassent
aussi du Nord , on en fait quoi ???

nouratin 20/01/2013 17:05



Dans l'absolu tu as raison mais dans ces cas-là faut pas faire dans la dentelle, tirer la chasse quoi. Sérieusement, il ne fallait pas les laisser prendre le contrôle du Sud. Le Nord, de toute


façon, on n'arriverea jamais à assainir.


Et puis, comme tu dis, ça nous fait un peu de spectacle, on se croirait au cirque, parfois.


entre les pissotières repeintes et les hussads noirs ça rappelle un peu le couronnement de


Bokassa. Ces types sont impayables!


Grozibous.



Carine 20/01/2013 15:25

Si seulement ça pouvait créer un trou béant entre nos muzz blanchâtres et nos muzz noirâtres ! Et que tous se précipitent dedans, pour faire bonne mesure.
Je voudrais bien savoir comment se passent les prières dans la rue Myrrha ou ché pas quoi, enfin dans les prières de rue quoi.
Toujours c..l contre c..l ?
T'as vu Tonton, je reste polie sur ton blog d'élite.
Bises glacées.

nouratin 20/01/2013 15:50



Merci pour ta retenue, ça contribue à une remontée du blog dans l'estime des gens bien qui le fréquentent...mouais...


Cela dit, je pense qu'entre nos maliens et nos algériens, ça risque de coincer un peu dans les cités. Perso, je n'y vois aucun inconvénient.


Gros bisous qui réchauffent.



BOUTFIL 20/01/2013 14:13

bien vu l'ami, comme toujours, moi, je me pose une p'tite question bêtement, comme ça, au passage....il lui a promis quoi le chef deguerrequiseprendspourduguesclin au chef des fidèles , là-bas,
lors de sa visite chez les barbaresques ? parce qu'il lui lèche le cul tout de même !

bien sûr que le soufflé va retomber, le chômage, avec 30 000 chomistes de plus chaque mois, va vite fait de le rattraper, c'est plus la même guerre

Et puis, comme en côte d'Ivoire, en Libye où ailleurs, les colorés vont en avoir vite soupé des croisés et ils vont encore nous virer à coups de pompes et sans merci pour les gars qui y auront
laissé leur vie

bon dimanche l'ami

nouratin 20/01/2013 15:46



Ils nous vireront quand ils auront oublié les petits inconvénients de la charia.


C'est pas pour tout de suite.


Par contre, la catastrophe économico-financière, elle arrive à grandes enjambées...


Bises, bon dimanche.



non au mariage pour tous! 20/01/2013 13:57

Merci Nouratim pour cette analyse ...... comme bien souvent vous visez juste . La guerre pour nous détourner de la crise oui assurément et pour cet instant c'est la diversion de notre président
hollande . Mais le boomerang risque sous peu de nous revenir et notre chef de guerre fera profil bas!
jouer les kakous ne dure qu'un temps.

nouratin 20/01/2013 15:43



Bien sûr, il bouffe son pain blanc en premier mais que voulez vous, il n'avait pas d'autre solution. Laissons le un peu profiter, la chute n'en sera que plus dure.



René de Sévérac 20/01/2013 13:20

Vive la guerre du Mali !
Je rêve de notre "chef des armées" comme Bonaparte au Pont d'Arcole.
Là, vous verrez ce qu'est la grandeur, le rêve aussi de notre Flamby.
Puis, mourir là, sans le risque de découvrir la France de 2017.
Quelle gloire.
Amicalement Nouratim.
J'ai su traduire votre texte Provençal, en Occitan Aveyronnais ça se comprends.

nouratin 20/01/2013 15:41



Ah ça, il aurait de l'allure Flamby, à la tête des troupes, lançant l'assaut sur le pont du Niger.


Bon, mais faut pas rêver, la tête des troupes il la prend à l'hôtel de ville de Tulle, c'est moins


dangereux dans la perspective de 2017.


Au fait, le truc c'était de l'italien ce qui prouve bien qu'entre langues latines on se comprend toujours.


Amitiés.