Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 19:01

Alléluia! Pour les voitures brûlées dans la nuit de la Saint-Sylvestre (cf Irreparabile tempus fugit... ) nous avons les stats. 1137 bagnoles!
Non,c'est pas beaucoup! Yen a dix de moins que l'an dernier tout de même!
Enfin, bordel, le Ministre de l'intérieur lui même nous a déclaré toute sa satisfaction
devant un tel renversement de tendance! On va quand même pas faire la fine bouche.
Bon, alors on dit que c'est bien, que l'ordre règne et que les petits jeunes de banlieue
ont joyeusement fêté le premier jour de l'an des infidèles.
Ya pas eu un seul mort chez les flics, en plus, dans de telles circonstances faut se réjouir
et reconnaître honnêtement l'efficacité des mesures prises en vue de gérer ce délicat
passage. Un peu cher, certes, mais les résultats sont là.

Les sujets de satisfaction, d'ailleurs, ne manquent pas. Hier j'ai omis -veuillez me
pardonner- de saluer la légion d'honneur de Yann Anus-Bertrand. Distinction
pratiquement aussi méritée que celle de Raco Pabane lequel ne possédait, en matière d'annonce de fin du monde, que quelques années d'avances sur le premier cité.
Au moins reconnaît-on chez nous les services éminents rendus par les prophètes de
malheur, lorsqu'ils bénéficient d'une forte couverture médiatique. Dans le cas contraire,
bien sûr, vous pouvez toujours vous fouiller mais ça, c'est vrai dans tous les domaines.

En revanche, les nouvelles d'Hawaï apparaissent empreintes d'une gravité inaccoutumée.
Le Président des States, dans une allocution radiodiffusée dépourvue du moindre
incident de prompteur, vient de rappeler au monde la guerre impitoyable qu'il conduit
face à la nébuleuse Al Qaïda. Ladite nébuleuse, frappée d'une indicible terreur, ne
manquera pas de se sentir désormais traquée jusqu'au plus profond des cavernes au
sein desquelles elle se terre tel le lapin tremblant pourchassé par le patient renard.
Et une nébuleuse terroriste terrorisée qui se terre sous terre, voilà qui donne une idée
bien exacte de la terreur! 
Sans compter que les guerres engagées par les prix nobel de la paix revêtent
nécessairement un caractère d'extrème originalité dont l'effet peut se révéler dévastateur.
Ben Laden risque bien, sur ce coup là, de crever de rire.

D'autant qu'on pouvait simultanément regarder à la télé de belles images du sieur Barack-
Hussein, joliment vêtu d'un petit polo sympa, en train de déguster des glaces en cornet
et ne cachant pas son plaisir au ressenti du goût délicieux de ces délicates friandises.
J'ai même cru apercevoir Bo (voir Bo ) trottiner à ses côtés en récupérant au passage les
miettes du festin présidentiel.
Barack s'en va t-en guerre (trou du cul, champignon, tabatière) terroriser les terroristes!
Comme Pasqua en son temps, mais en infiniment plus sexy, même pas la peine de le dire.

Hélas, dans le même temps, un pauvre type au Danemark, se bouclait dans sa salle de
bains blindée pour tenter d'échapper à la hache d'un pote, je veux dire d'un musulman fanatique,déterminé à lui exploser la cervelle sur tous les murs de sa piaule copenhagoise.
L'affaire se termine bien, le pote a morflé deux balles de flics dans le buffet ce qui le
calmera pour quelques temps.
Par ailleurs, on est au Danemark, pas en France, le keuf tireur n'ira donc pas en taule.
Toutefois, sachant que le rescapé de cette aventure n'est autre que l'auteur des fameuses
caricatures de Mahomet, soyons assurés que les potes du pote ne lui laisseront jamais
de répit. Les fatwah constituent une assurance vie-foutue pour ceux qui en font l'objet.
D'ailleurs, en Somalie, le thé vert coule à flot en l'honneur du héros à la hache glorieuse.
On y déplore seulement la survie de ce dernier dont l'accès au paradis, avec septante et
une vierges pour lui tout seul, eût été assuré dans le cas contraire.

Tout cela pour vous dire qu'entre le maître de Bo, qui s'en va t-en guerre en suçotant
des glaces à la vanille et les ennemis du monde occidental (j'allais écrire civilisé),
il existe une distance rigoureusement infranchissable. Pas vraiment le même univers.
Quoi que...

A la prochaine et merde pour qui ne me lira pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires

chris 11/11/2010 18:36


Oualà ...je lis ...et je me demande , oeuf corse , pourquoi tu n'as pas de commentaires ....
Un probleme lié à l'humour fin , sans doute , disons au sarcasme ..et que nous aurions en commun ...?????
C'est excellent , exrèmement vivant , comme style et rapide et cinglant et extremement bien ciblé comme pensée ..


nouratin 11/11/2010 19:47



Je préfère un seul commentaire, fût-il défavorable, de quelqu'un comme toi que...


enfin tu vois ce que je veux dire. Sans être élitiste, manquerait plus que ça, je touve


que nous ne sommes pas très nombreux à jouer dans notre cour.


En tout cas, ça ne se voit sans doute pas, mais je fais des bonds sur ma chaise tellement


je suis content.


Merci beaucoup.


N.