Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 16:14

 

Voilà cinq ans, jour pour jour, ce petit blog mal fichu naissait d'une idée, comme ça,

qui m'avait chopé un soir de Novembre 2008.  Un petit truc gratouillé à la va-vite,

chaque jour, pour garder la trace du temps qui passe à la manière du train devant

les vaches, à toutes blindes, en laissant juste une illusion fugace. 

En marquant les évènements, par nature éphémères, d'un soupçon de pierre blan-

che, je pensais pouvoir faire oeuvre utile,  servir à amuser un peu sur le moment et

puis laisser à la postérité un petit tumulus de faits plus ou moins drôles,  une sorte

de cairn, comme les montagnards en construisent pour baliser le parcours.

Et puis, bon, on perçoit vite les difficultés de l'écriture quotidienne, certains y parvien-

nent, des héros comme on en trouve dans mes "blogues-potes", moi non. Pas assez

de rigueur et trop de casse-couilles.  Je renonçai donc, pour me rabattre sur l'hebdo-

madaire, fréquence plus compatible avec la flemme naturelle et la vie sociale encom-

brante qui plombent votre serviteur dans ses velléités scripturales.

Je me promis en contrepartie de consacrer tous mes efforts à écrire vraiment,  je

veux dire avec un minimum de tenue,  sinon de qualité littéraire  (faut tout de même

pas déconner).

Et voilà qu'aujourd'hui, j'attaque la sixième année!

L'eusses tu cru, petit blog mal fagoté?


Alors évidemment,  il faut s'accrocher. Lorsqu'on ne fait aucun effort pour se montrer

quelque peu attrayant,  pour faciliter la lecture, pour illustrer gentiment par de jolies

photos ou de petites vidéos sympa, mieux vaut ne pas s'étonner de rencontrer ce

qu'on pourrait, chouette euphémisme, qualifier de succès d'estime.

En comparaison du moindre blog de recettes culinaires,  Onefoutus réalise des

scores dignes de l'équipe de France de football,  limite nuls,  quoi,  le pognon en

moins, bien sûr.

Oui, seulement,  en raison d'un orgueil manifestement au dessus de mes moyens, 

je prétends être aimé pour moi même! Seul un amour immodéré pour ma prose,

me dis-je,  pourrait m'attirer des lecteurs... et en plus, ça marche!  Si le nombre

apparaît infime, la qualité est bien au rendez vous : que de l'élite, mon lectorat, le

dessus du panier du bon peuple réactionnaire, la crème de la crème!  Parfois, un

sale connard s'y hasarde,  parfois,  tel le cormoran pris de colique en plein vol,  il

laisse choir un  "com"  désobligeant  qui me va droit au coeur  puis s'éloigne à

jamais sans espoir de retour.


Voilà.  A tel point que,  le temps passant,  les gens qui consentent à venir régulière-

ment ici me sont devenus des amis très chers. Je leur voue une énorme reconnais-

sance, sans eux j'aurais laissé tomber depuis longtemps,  qu'ils soient remerciés

avec effusion.  Comme toute activité purement gratuite, la tenue d'un obscur blog

mal-pensant, exige, sauf à partir rapidos en quenouille, un minimum d'intérêt de la

part des contemporains.

La postérité,  par définition,  on ne maîtrise pas.  Et puis,  noyé dans la profusion du

bon, du moins bon et du pire de tout ce qui s'écrit de nos jours, le pauvre "Onefoutus"

ne possède pas la moindre chance de surnager. Il est foutu d'avance, comme son

nom semble bien l'indiquer.

 

Reste, bien entendu, la question qui tue : à quoi ça sert?

Ben à rien,  quoi,  c'est évident!  Toutefois,  en contrepartie,  ça ne fait de mal à per-

sonne, ce qui ne me semble pas négligeable;  et puis mes amis-lecteurs ont parfois

l'immense bonté de se déclarer amusés par mes petites couillonnades. Rien que

pour ça, le jeu en vaut la chandelle.  Si je puis,  modestement,   sans pour autant

choper le melon - il n'y a pas de quoi- apporter un peu de rigolade à ceux qui me

lisent,  je suis le plus heureux des vieux réacs-misanthropes.

Je demanderais quoi d'autre? Des obsèques nationales?

Sans compter qu'écrire constitue une activité plutôt agéable et propre à stimuler la ma-

tière grise, ce qui, chez le sujet âgé, apparaît de nature à retarder une léguminisation

dont la seule évocation me flanque une trouille pas possible.  Alors,  même si,  parfois,

sous les regards de mon entourage, je me sens vaguement gêné aux entournures, un

peu comme le petit merdeux qui s'amuse au lieu de faire ses devoirs,  je continue, à

mon rythme, comme lorsque je grimpe un col.

Et, sans jamais mettre le grand braquet, toujours en souplesse, rarement en danseuse, 

je viens ainsi de terminer mon roman,  celui que je mijote depuis bientôt un an et demi,

celui qui va, selon toute probabilité, finir oublié au fond d'un tiroir vu que jamais je

ne parviendrai à le vendre. Vous pensez, des élucubrations même pas politiquement

correctes! Cependant il existe, ce truc, je l'ai écrit de mes petites mains hésitantes

sur le clavier... je n'en suis pas fier,  bien sûr,  pas vraiment content non plus.  Juste

une sorte de sentiment de paternité,  c'est déjà ça...

 

Tout cela pour vous dire qu'Onefoutus ne l'est pas encore,  il durera bien autant que

moi et vous comprendrez que je ne saurais m'engager sur une quelconque échéance.

 Aujourd'hui, je n'écrirai pas, bien sûr. Fermé pour cause d'anniversaire! D'ailleurs je

ne vois rien de saillant, dans une actualité aussi pisseuse, qui pourrait justifier un

article.

Les Bretons, l'écotaxe, toutes ces conneries, ne relèvent plus que du réchauffé.

Bien sûr nos gouvernants gauchiards, empêtrés dans leur socialisterie, leurs que-

relles internes et une impéritie susceptible, un jour ou l'autre, de provoquer l'insur-

rection générale, pédalent tellement dans la choucroute que même en Alsace on n'a

jamais rien vu de pareil. Alors, ils tentent par tous les moyens, aidés par des media

dévoués à leur cause,  de détourner,  par des diversions plus ou moins habiles,

l'attention courroucée du citoyen baisé.

Avec le feuilleton "Racisme Anti-Taube" et ses prolongements divers en termes

de déconnage bien-pensant à tendance paranoïaque débridée, ils parviennent à

peine à amuser la galerie. Un petit rebondissement de temps en temps et ça repart de

plus belles. Oui, seulement le populo s'en fout bien pas mal de la Garde des Seaux,

de ses états d'âme, de ses bananes et de ses coups de gueule agressifs.

Le racisme, dont ils ont tellement la bouche pleine, ces cons, ça intéresse juste les

intellos repus qui s'amusent à se faire peur avec les images d'Epinal de la bête

immonde, la puanteur des relents nauséabonds et tout le toutim.

Les braves gens,  eux,  ça leur en touche une sans faire bouger l'autre comme

disait Chichi le Sénile,  ils s'en épluchent la courgette de la montée du racisme

ordinaire.  En fait de montée ils ont celles des impôts et du chômage,  ça suffit à

leur bonheur.


Pour changer les idées, les media et leurs complices tentent aussi le coup de la

prostitution, grâce aux 343 salauds qui viennent de faire un joli flop, vu qu'avec la

crise on n'a même plus les moyens d'aller aux putes.  Quand le ventre est vide

Bobonne suffit à la maintenance de Popaul  et,  à défaut,  la veuve paluche satisfait

la bourse du manar sans pour autant  la lui délier.

Même ce rigolo d'Antoine, le navigateur élucubrationnesque à la barbe aussi fleurie

que sa chemise, qui débarque à la rescousse!

Qu'est-ce qui lui prend, encore à ce con là d'aller se faire de la pub sur le dos (oui,

enfin...) des pauvres pétasses!  Un zigomar qui revient de Bora-Bora juste pour

tourner sa réclame vendeuse de lunettes et signer deux-trois chansonnettes à la

con!

Et ça veut aller se faire placer une demi-clé sur la barre-franche sans risquer

l'arraisonnement?  Allons, Monsieur le chevelu grison,  un peu de décence que

diable,  nemo auditur propriam turpitudinem allegans comme disaient les juristes

quand on leur filait de la culture, retournez sur le catamaran et foutez nous donc la

paix. Quand on aura besoin de rien on vous sonnera!

 

De toute manière, vu l'impopularité record de ce brave Culbuto, tout ce qu'il pourrait

envisager Muracciole, c'est de nous préter son joli navire, vu que le pédalo, lui, il

coule irrémédiablement. Le Capitaine courageux, pour sa part se carapate chez les

baptisés au sécateur,  paraîtrait que dans les environs de Tel-Aviv  il aurait encore la

cote. 

Si ça peut lui remonter le moral,  après tout... et puis,  un petit tour de Yad

Vashem  fait toujours vashement de bien à nos présidents voyageurs,  c'est connu,

l'électorat kipatisé y reste sensible...quatre ou cinq points Ifop,  par les temps qui

courent, faut pas cracher dessus.

Bien sûr, les préfets auront encore plus intérêt à éviter les balades en quartiers sans-

cibles mais, que voulez vous, conformémént au proverbe arabe, "on ne se fume pas

de joint sans brûler un peu de cannabis".

 

Bon Dimanche et encore merci infiniment à mes lecteurs bien aimés..

Et, bien entendu,  merde pour tous ceux,  si nombreux,  qui ne me liront pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires

Carine 23/11/2013 21:43

Et bin !
Tonton, tu es une star !
Bzoubirles.

nouratin 24/11/2013 07:46



Mouais...startignole...


Sroubizog.



Jacques Étienne 21/11/2013 14:21

Suite à une modification de l'intitulé de mon blog, le lien de votre blogroll ne fonctionne plus. Il faut le remplacer par : vudescollines.blogspot.fr

nouratin 21/11/2013 14:47



Bien noté, je m'y emploie immédiatement.



Autre Vue 20/11/2013 21:07

Bon anniversaire et surtout félicitations pour cette assiduité à toute épreuve.

nouratin 21/11/2013 14:45



C'est un apostolat, en quelque sorte...


Merci et amitiés.



geo. 20/11/2013 19:30

salut..
hé oui, cinq ans déjà...
et bien bon anniversaire et bravo pour ce texte...
même si onestfoutus, cela ne nous empêche pas de rigoler et ....
merci pour cette vue de la politique
bien amicalement

nouratin 21/11/2013 14:44



Eh bien sûr, cher Géo, nous continuerons à regarder en rigolant le monde s'écrouler autour de nous. Même si on pleurait sans ne changerait rien à la catastrophe.


Merci et amitiés.



isabelle 20/11/2013 07:04

Je me joins au choeur des louanges.
Je lis régulièrement votre blog dont chaque article m'enchante, même si je ne commente pas.
Bon anniversaire, donc, et surtout continuez avec cette verve et ce punch !

nouratin 20/11/2013 18:22



Merci beaucoup, pour tout vous dire, j'adore les louanges même si, in petto, je crains de ne pas en mériter autant...


Commentez donc plus souvent, c'est réconfortant.


A très bientôt j'espère.



Anne 20/11/2013 06:29

En commençant la lecture de ce billet, j'ai été prise d'une incommensurable angoisse : "non, il ne va pas annoncer qu'il arrête....???".

Vous m'avez fait peur cher Nouratin !!

Je ne fais pas partie de vos amis qui commentent - si bien - vos articles ; discrète derrière mon écran, n'ayant pas osé entrer dans le cercle de vos habitués, je ne manquerais pour rien au monde
la lecture d'un seul de ces petits bijoux, même si je ne peux pas toujours m'y adonner le jour de sa publication : c'est chaque semaine depuis plus d'un an un régal, tellement jouissif tant sur le
fond que sur la forme....rafraîchissant : vous me rappelez par votre style le grand San Antonio de ma jeunesse, c'est dire ! ;)

Surtout ne nous abandonnez pas, c'est ma prière du jour....
Et bon anniversaire !

nouratin 20/11/2013 18:18



Je suis extrèmement flatté de vous compter parmi mes lecteurs et ravi de faire votre connaissance. Quant à San Antonio...vous me faites rougir, je ne sais plus où me mettre!


Dans de telles conditions comment voulez vous que j'abandonne?


En tout cas j'espère vous revoir bientôt et n'hésitez pas à commenter, c'est toujours encourageant de savoir qu'on suscite de l'intérêt.


Merci beaucoup et à bientôt j'espère.


 



françois locdu 19/11/2013 15:44

bravo pour votre blog

nouratin 19/11/2013 19:11



Merci encore!



françois locdu 19/11/2013 15:42

j ai decouvert recemment vot' blog votre ecriture percutante et finne fait penser à father mac kenzie qu on peut retrouver sur un blog.
en meme temps vous avez votre propre style efficace et c est un plaisir de vous lire vous etes le poil à gratter du systeme merdeux et chaotique qui nous gére ( et nous emmerde)
bonne continuation

nouratin 19/11/2013 19:10



Ca, le poil à gratter c'est au poil, vous m'en voyez tout fier!


Merci et à très bientôt.



G.Mevennais 19/11/2013 10:49

C'est bien joli tout ça, "Gacko" serait d'une lecture des plus sympas, mais comment le dénicher ?
Gilles

nouratin 19/11/2013 11:13



Bonjour Gilles,


On le trouve à www.ouest-marechalerie.fr, il n'y a grand chose à lire mais c'est surprenant et fort sympathique.


Amitiés.



Gacko 18/11/2013 20:06

Mais c'est qu'il est bien sympathique ce blog, marrant, bien écrit et... représentatif de mes idées :-) Allez hop j'ajoute le fux rss dans Netvibes pour ne pas manquer les prochains épisodes.

nouratin 19/11/2013 06:27



Super, génial, bienvenue!


Je vais faire un tour chez vous, tiens, vous m'avez l'air d'une personne de bonne compagnie.


...J'ai vu, je confirme : encore plus sympathique que je ne le pensais!



Lou Cassaïre 18/11/2013 18:54

Continue .... je me délecte !!!

nouratin 18/11/2013 19:50



Oh, pécaïre, Lou Cassaïre!


Aco mi plas propi ben!


Siou counten!



D.Espair 18/11/2013 18:15

Son premier quinquennat achevé, Nouratin, malin comme un singe, s'apprêtait à repartir pour un tour. C'est qu'il avait toujours la trique, la banane et la frite !
Félicitations pour tout même si je n'ai découvert onefoutus qu'assez récemment...

nouratin 18/11/2013 19:49



Ach so! Insulte raciste pas fonctionner avec sale blanc!


Euh...la trique...


Merci, en tout cas, vos félicitations me vont droit au coeur, j'espère bien vous revoir souvent.


Amitiés.


 



isa 18/11/2013 15:47

Oups! DésesPépère.....Le "Saint Esprit" d'escalier est descendu sur moi. OK c'est fastoche, mais il m'a fallut du temps. J'suis pas encore au niveau ........

nouratin 18/11/2013 19:45



C'est excellent! Moi, j'ai pouffé, ce qui ne se produit pas souvent!



ISA 18/11/2013 15:00

Un grand merci à vous de réussir à nous faire rire de ce qui nous désespère. A un prochain dimanche. Bon anniversaire !!!

nouratin 18/11/2013 19:44



Merci beaucoup Isa. A très bientôt j'espère.


 



trucmuche 18/11/2013 13:23

Et quand je pense à Lulu...

nouratin 18/11/2013 19:42



Euh... moi, ça fait longtemps...



trucmuche 18/11/2013 13:22

Pour autoéditer un livre numérique, ca se passe chez Lulu :

http://www.lulu.com/fr/

nouratin 18/11/2013 19:41



Merci du tuyau, je vais de ce pas voir Lulu.



grandpas 18/11/2013 12:22

5 ans déjà, cela ne nous rajeunit pas mon brave, mais comme disait l'autre tant que cela dure, yalla!

hip,hip hourra!

nouratin 18/11/2013 19:40



Yalla, en effet!


Nous n'avons pas fini de ne pas rajeunir. Vu l'allure à laquelle défilent les lustres nous ne


manquerons pas d'éclairage.


Hip, hip taubira! Ca sonne bien, non?


Amitiés.



mamasc 18/11/2013 10:53

Bonjour Nouratin,

Bon anniversaire et merci pour ce blog toujours pertinent et impertinent !

J'y commente peu, notamment à cause d'un problème technique mystérieux qui m'en empêche. Les voies du numérique me sont impénétrables.

Je suis également preneur de votre livre et pas par conformisme, mais par envie sincère.

A très bientôt,

Amicalement vôtre.

nouratin 18/11/2013 19:35



Merci, cher ami, votre approbation est le meilleur des encouragements.


A très bientôt et toutes mes amitiés.



nettoue 18/11/2013 10:17

Mon copain
Moi, cela a fait cinq ans en mai, Ton bouquin, s'il te plait je le voudrais avec "Pour ma copine", à ma copine cela fait cimetière...

www.muguette.Kuelos@orange.fr, je n'perd pas de temps, j'veux pas qu'on m'gratte à l'envoi Dès que tu auras répondu, je te donnerai mon adresse.
Ne te fais pas de souci, Nouratin, "on n'est pas foutu"...ses maux ne sont pas encore expliqués, surtout accompagnés de sueurs et d'angoisses. Un retour de vieilles salopes de misère, maintenant
que les Gnolus, ne m'emmerde plus avec tant de bonheur et que je ne travaille plus probablement sans doute dixit Béru.. J'en viendrai à bout, je suis venue à bout de tant de choses alors...
Quand tu auras le temps j'te raconterai un peu, à peine pour ne pas t'enquiquiner avec !
Bon Anniversaire mon copain, mon frère de lai, ton blog je l'aime au point que je ne le différencie pas du mien dans l'endroit d'mon coeur où il est logé... Alors si je t'en dis tout le bien que
j'en pense c'est comme si je me congratulais moi-même, tu vois que j'vois grand parce-que t'es cent fois au dessus de moi !
Quand je te lis, j'ai mal, tellement j'suis bien, voilà !
Je t'embrasse

nouratin 18/11/2013 19:32



Rien ne saurait me faire plus plaisir...ah, si, te voir rapidement en pleine forme et reprendre le collier. Tu es ma Grande Copine, je te ferai un petit mail demain.


En attendant, Merci pour tout et énormes bisous.



Barbara 18/11/2013 09:18

Bon anniversaire au blog, et par la même occasion, bon anniversaire aussi à vous Nouratin. Dans l'espoir de vous lire encore longtemps.
Gros zibous.

nouratin 18/11/2013 19:28



Merci beaucoup Barbara, je vais essayer de tenir le coup.


Zibougros.



josette 17/11/2013 22:38

il y a des quinquénats plus réussis que d'autres....passe quand tu veux sur les Champs Elysées,je suis sure que personne ne te sifflera !
je vois au soulignage que je fais encore des fautes notamment à quinquénat tant pis je suis foutue en orthographe .
j'attends le roman avec impatience !
bravo encore et merci pour les dimanches ensoleillés que tu nous offres

nouratin 17/11/2013 22:42



Oui, ça je te garantis, pour me faire siffler sur le Champs il faudrait que je circule à gauche, à poils sur mon vélo...et encore.


T'en fais pas pour les fautes, Napoléon en faisait plein et ça ne l'a pas empêché de finir à Sainte-Hélène.


Merci à toi Josette, gros bisous et caresse à Julie.



H.Huc 17/11/2013 21:22

Il est toujours délicat de laisser un commentaire, car en regard de la qualité de votre plume, il ne peut être que quelconque. L'avalanche de compliments tout à fait mérités dans les commentaires
déjà déposés, ajoute encore de la difficulté. Vos textes sont brillants, plaisants et utiles, et c'est peu dire, même lorsque sur des points secondaires une analyse divergente est possible.
S'agissant de votre roman, il est nécessaire d'indiquer comment se le procurer lorsque ce sera possible. La suggestion de publication sur Adobe avec paiement par Paypal parait intéressante et
judicieuse. D'autant plus qu'elle n'est pas exclusive d'autres formes de publications, concomitantes ou postérieures.
Surtout continuez, bien qu'il soit évident que ces publications hebdomadaires
exigent une grande discipline de votre part. Sincèrement merci.

nouratin 17/11/2013 22:37



Merci pour ce superbe commentaire et pour vos appréciations, je ne pense pas mériter de telles louanges mais je me fais une raison.


Je vais creuser la question de la publication Adobe tout en continuant Onefoutus, bien sûr, je ne risque pas d'arrêter après tout ça!


Amitiés.



schangi milhuser 17/11/2013 20:22

Très cher Nouratin
Joyeux (?) anniversaire pour votre Blog. Cela fait bien un an que je l'ai découvert par le truchement du forum des lecteurs de Marianne. Forum que j'ai fini par ne plus fréquenter : chacun cherche
à crier plus fort que le voisin, personne n'écoute personne, on se croirait dans une école maternelle, ou si vous préférez, dans un congrès du PS où on se balance à la tête des motions comme des
boules puantes.
Donc tous les dimanches soirs, au plus tard le lundi matin, je me jette sur votre blog pour y déguster votre dernier article, dont la lecture apporte un peu de bonne humeur au sein de la triste
hollandouillerie ambiante.
Soyez remercié pour votre oeuvre de salubrité publique

nouratin 17/11/2013 22:31



Mais c'est fabuleux, ça, Marianne qui m'amène des lecteurs fidèles, enfin, au moins vous!


Comme quoi il ne faut jamais désespérer . Je suis vraiment heureux que ça vous plaise, ce sont les gens comme vous qui me laissent croire qu'au fond ça sert un peu à quelque chose.


Merci beaucoup!



stan 17/11/2013 19:59

bon anniversaire!

nouratin 17/11/2013 22:26



Merci mille fois!



chris 17/11/2013 19:44

AUGURI !!!!...qu' on dit , ici ...souhaits d' encore et de mieux encore !!!
Oui , M' sieur ...écrire aide à penser et , surtout , à penser sainement ...
Et c'est pas le contraire ...penser n' aide pas forcément à écrire !!!
En tous cas , avoue - le ..que l' actualitè hollandesque est propice à l' humour !
On est gatés , je te dis !!!...en tant que blogueurs qui servent à rien..
Gros zibou pour cet anniversaire !!!

nouratin 17/11/2013 22:25



Merci ma très chère, grazie mille! On ne sert à rien mais, comme tu dis si bien ça aide à penser sainement et Hollandouille, lui, il aide à dépenser malsainement, comme tout bon socialo qui se
respecte. C'est le partage du boulot!


Grozibous.



Pangloss 17/11/2013 19:38

Désolé! Le "e" de "j'aie" a sauté. Sur un blog de haute tenue, les fautes dans les commentaires sautent aux yeux comme, disait mon père, "un pavé à la gueule d'un flic".

nouratin 17/11/2013 22:21



Oui, bon faut pas pousser quand même, ça reste un blog de bas étage, on va pas chercher la petite bête. En tout cas, l'expression paternelle fait image, il y avait longtemps que je ne l'avais
entendue.



René de Sévérac 17/11/2013 19:36

Kristof, vous vous abusez :
media est le pluriel de medium.
Mais les gens qui travaillent dans les "médias" ignorent le latin.

nouratin 17/11/2013 22:18



Si encore ils n'ignoraient que le latin...



Penthièvre 17/11/2013 19:23

Toujours dans l'attente de vous lire chaque semaine, je ne peux que vous remercier et vous encourager à poursuivre vos productions grincheuses, que j'ai le plaisir de retransmettre régulièrement à
mes proches.

nouratin 17/11/2013 19:33



Ca, c'est extrèmement sympa, ça me va droit au coeur!



le désespéré 17/11/2013 19:02

on t'aime pour toi nouratin! merci

nouratin 17/11/2013 19:32



Merci à toi et chaleureusement!



kristof 17/11/2013 18:54

Bon anniversaire, ça fait toujours plaisir de lire des gens drôles sur des sujets aussi chiants.

Bien à vous

PS: si je ne m'abuse, "Alors, ils tentent par tous les moyens, aidés par les média", "média" prend un S?

nouratin 17/11/2013 19:31



Non, "media" en latin c'est le pluriel de "medium", donc pas d' S.


En tout cas, je suis bien content de vous compter parmi mes lecteurs, revenez souvent!


Très cordialement.



anne-marie zannotti 17/11/2013 18:54

J'aime bien votre blog, ne changez rien surtout, et continuez, même si ce n'est que pour faire rire un peu ou beaucoup ceux qui vous lisent, cela vaut la peine.
Bien cordialement.
AMZ.

nouratin 17/11/2013 19:28



Merci beaucoup, votre soutien m'est infiniment précieux.


A très bientôt, j'espère.



René de Sévérac 17/11/2013 18:38

A propos du Garde des Sceaux (ou Sots ?), la fillette qui lui a crié (à Angers) :
« La guenon, mange ta banane », on peut penser qu'il y a défaut d'éducation.
Mais ceci n'a rien à voir avec le turbulent d’Elie Peillon, qui suggérait, via sa page facebook, à propos des «connards de manifestants» [La Manif pour tous] de les « pendre en place publique ».
Les média le l'ont pas trop relevé : il faut dire que son père (ministre de l'Education Nationale) ne peut en être tenu responsable.

Les connards en question (vous et moi !) méritent bien la pendaison.
Quoique vous concernant, je militerais pour une amnistie, maintien de "Onefoutus" oblige.
Bon anniversaire et bonne prolongation.

Amicalement.

nouratin 17/11/2013 19:26



Vous êtes trop aimable.


Alors comme ça, ce petit merdeux d'Elie veut nous pendre haut et court? C'est bien normal, tout de même, il faut bien que jeunesse se passe. Et puis, de toute façon les nauséabonds ne valent même
pas la corde pour les pendre, Onefoutus est donc sauvé, c'est pas glorieux mais ça soulage.


Deux poids deux mesures, comme d'habitude. Sérieusement, dans ce pays nous ne sommes rien d'autre que des parias, c'est réconfortant!


En tout cas, merci, cher ami, j'essaierai de tenir encore le coup quelques temps.


Amitiés.



Carine 17/11/2013 18:31

Je viens de finir de lire.
Bin si finalement !
C'est bien ton Nanniv !
JOYEUX ANNIVERAIRE AMI NOURATIN !
On t'aime tous ici.
Bisous!

nouratin 17/11/2013 19:12



Merci ma mouette adorée, je t'avouerai que mon anniversaire me botte moins que celui du blog, vu que je suis nettement plus âgé que lui.


Gros poutous.



Carine 17/11/2013 18:28

"Parfois, un sale connard s'y hasarde, parfois, tel le cormoran pris de colique en plein vol, il laisse choir un "com" désobligeant qui me va droit au coeur puis s'éloigne à jamais sans espoir de
retour."

Heureusement que t'as pas parlé de mouette qui lâche quelque chose ^^. Vaut mieux parler de cormoran, en effet, ces gros prédateurs toujours affamés.

Faut dire que c'est chez toi comme chez Dixie !
Le troll égaré voit fondre sur lui la nuée de vautours que nous sommes et ya que les masos qui reviennent. Mais c'est peu fréquent.
Birzugris

nouratin 17/11/2013 19:09



Les mouettes sont des animaux charmants qui jamais au grand jamais ne m'ont chié dessus et quand je mets le batequ au mouillage pour casser une petite croute, je ne manque jamais d'envoyer une
petite part à celles qui viennent poliment quémander, ça les fait bien rigoler.


En effet, il y a un bail que je n'ai plus vu de cormorans trollesques, ils ont sûrement la trouille!


Bourzigos.



Jacques Étienne 17/11/2013 18:27

Eh bien, cher Nouratin, que faire en ce jour sinon souhaiter un bon anniversaire et une grande longévité à votre blog ? Vu le tombereau de fleurs qu'on vient d'y déverser, je crains, comme
Brassens, d'avoir l'air d'un con avec mes p'tites violettes. N'empêche, lire votre blog, si bien écrit et plein d'humour est un plaisir qu'on regrette de n'être qu'hebdomadaire.

Si votre roman se rapporte à votre bloguage, vous êtes le phénix des hôtes d'Overblog et vous seriez bien égoïste de le garder pour vous.

Trêve de louanges : il est vrai que ses immenses qualités n'empêchent pas votre blog de manquer cruellement de photos de femmes nues et de chatons mais, puisque ça résulte d'un choix délibéré, je
vous pardonne. Sans compter que les chatons, à nos âges...

nouratin 17/11/2013 19:05



Vous m'honorez beaucoup, Jacques, vous m'en voyez tout confus. Il est vrai que tous les amis n'ont pas lésiné sur les fleurs et vous compter parmi eux m'enchante positivement.


Cela dit, il est vrai que des chatons seraient du plus heureux effet mais bon, pour tout vous dire, je ne sais pas faire. Le reste non plus d'ailleurs mais je regrette un peu, là...


Pour le roman, j'ai quand même un gros doute, je l'ai relu cinquante fois, non seulement c'est un tissu de couillonnades mais encore, c'est plutôt mal écrit, il me semble. Je vais essayer de le
sortir tout de même, histoire d'en avoir le coeur net.


Merci beaucoup et amitiés.



Carine 17/11/2013 18:24

"Lorsqu'on ne fait aucun effort pour se montrer quelque peu attrayant, pour faciliter la lecture, pour illustrer gentiment par de jolies photos ou de petites vidéos sympa"
C'est juste un cache-misère et tu n'as pas besoin de ça !

nouratin 17/11/2013 18:55



Merci Carine, mais en plus il n'est pas très bon pour la vue, ce blog.



Carine 17/11/2013 18:21

Ahhhh c'est l'anniversaire de ton blog !
Mais je croyais que c'était ton vrai anniversaire moi,bête que je suis !

C'est pas grave ! Joyeux Anniversaire, blog de Tonton Nouratin !
Heureusement que tu existes et on te guette le Dimanche.
Longue vie !

Groziburles !

nouratin 17/11/2013 18:54



Pour tout dire, à quelques jours près c'était aussi le mien, celui de mon gendre et celui de mon petit fils...on s'agite beaucoup en Novembre dans la famille!


Merci Carine, je t'embrasse bien affectueusement, comme un vrai Tonton.



trucmuche 17/11/2013 17:28

Je suis un peu emmerdé, j'ai bénéficié d'études en France et d'une expérience professionnelle dont les employeurs franchouilles se foutaient. Après moultes périodes de chomdu, désappointé j'ai pris
mon baluchon pour l'Allemagne.

Et quoi ? Je suis très bien payé en Allemagne, mes idées y font des cartons d'envergure.

Je suis sur un très bon coup depuis 2 jours, qui résume l'essentiel de mes connaissances en physique des fluides. Et ca profitera à... l'Allemagne. Quand je regarde en arrière vers la France, ca me
met triste. J'ai beaucoup de tendresse pour la France, mais vraiment ceux qui la dirigent ne me permettaient pas d'y rester de facon décente. J'ai dit ciao aux pantins.

nouratin 17/11/2013 18:51



Tant pis pour la France, que voulez vous, elle n'est capable que de faire fuir les meilleurs et d'attirer irrésistiblement la racaille. Un pays aussi con ne mérite même pas qu'on s'épanche sur
son sort, il mérite juste qu'on le quitte!



Marc LEROY 17/11/2013 17:18

Oups...

Deux fautes (au moins ?) dans ma prose d'anniversaire : "ô combien" bien sûr, et surtout, quelle honte pour moi longue vie à "onefoutus" !

Marc LEROY

nouratin 17/11/2013 18:48



Euh, Onefoutus, je ne vous conterais pas une faute, vu qu'il s'agit d'un truc que j'ai balancé à l'arrache lors de la création du blog, n'ayant même pas compris qu'il s'agissait du nom du site.


 



Marc LEROY 17/11/2013 17:06

Putain, cinq ans ! J’en suis encore loin… Joyeux anniversaire donc mon cher Nouratin !

"consacrer tous mes efforts à écrire vraiment, je veux dire avec un minimum de tenue, sinon de qualité littéraire..."

Je ne vous le fait pas dire, mon neveu ! Car ce mélange à nul autre pareil je crois aujourd’hui sur la toile de style "blondinesque", "audiardien", "coluchien" parfois (pour ce dernier dans ses
seuls meilleurs moments), et même pour la singularité brillantissime de la langue "célinien" j'ose l'écrire, bref et en un mot comme en cent "nouratinien" est bien une des raisons majeures, et sans
négliger le fond si souvent au combien pertinent sur la forme qui se déguste comme du nanan, du plaisir que nous avons, heureux initiés que nous sommes à des plaisirs intellectuels que la multitude
-hélas pour elle !- ignore, à venir chaque fin de semaine déguster vos billets de mauvaise-bonne humeur, qui nous aident à tourner la page de la semaine sans pleurer trop fort.

« Lorsqu'on ne fait aucun effort pour se montrer quelque peu attrayant, pour faciliter la lecture, pour illustrer gentiment par de jolies photos ou de petites vidéos sympa, mieux vaut ne pas
s'étonner de rencontrer ce qu'on pourrait, chouette euphémisme, qualifier de succès d'estime… »

Bon, j’avoue, même si je sais que cela n’était pas un message personnel, cette petite pique m’a un peu chatouillé les gencives… ;-) Mais « si je me les sers moi-même avec assez de verve, je tolère
tout autant que Nouratin me les servent », comme aurait pu écrire le père Rostand !

Longue vie à Onestfoutus donc, car tant qu’il y a du bon sens et du rire, il y a de l’espoir. Et je crois que 2014, pour Nouratin comme pour ses lecteurs et tous ses blogpotes dont je suis
évidemment l’un des plus assidus à le lire (bien que coupablement muet sur les fils de commentaires) va être une année d’anthologie, car il est d’ores et déjà évident que les sujets de colère,
d’indignation (mais aussi, et par « politesse du désespoir » également de franche guignolade) ne manqueront pas de nous motiver les uns les autres pour nos saillies sur la toile !

Amitiés reconnaissantes pour tant de plaisirs de lecture, et BIEN EVIDEMMENT… merde à ceux qui ne vous liront pas !

Marc LEROY – La Plume à Gratter

nouratin 17/11/2013 18:34



Pas du tout, cher Marc, cela ne m'a même pas effleuré, j'avouais juste, en toute sincérité que mon blog présente une mine bien piteuse (sans contrepèterie, bien sûr) en comparaison de tout ce que
la technique offre de possibilités pour rendre un peu attrayant cette sorte de site. Nul ne saurait honnêtement prétendre le contraire, n'est-ce pas...


Loin de moi l'idée de vous titiller en aucune façon, j'aime trop les lecteurs, surtout les fidèles et encore plus les confrères aussi talentueux que vous, pour me livrer à pareille mesquinerie.


D'autant que je ne vois pas trop à quoi vous faites allusion...


Pour le reste, je ne me sens plus de joie à lire pareils dithyrambes, c'est trop!


Je ne sais même plus comment vous remercier mais je le fais cependant,  avec toute ma gratitude et toute mon amitié.



Pascale 17/11/2013 17:00

Magnifique article d'anniversaire! Meilleurs voeux de continuation, vous etes ma petite gazette du dimanche... On n'est pas vraiment tout-a-fait foutus si vous continuez a nous faire rire au milieu
du desastre. MERCI et bravo.

nouratin 17/11/2013 18:24



Merci à vous Pascale, ça me botte vachement d'être votre petite gazette du Dimanche.


Je vous embrasse.



trucmuche 17/11/2013 16:31

Votre blog est rigolo, donc de salubrité publique.

Vendez votre livre en format adobe pdf payé via Paypal.

nouratin 17/11/2013 18:23



C'est de la salubrité publique à rayon d'action limité mais bon, on fait ce qu'on peut.


Dites, vous avez l'air d'en connaître un sac sur la publication comme vous dites, là.


Pourriez vous m'affranchir un peu plus?


En attendant, merci pour tout et tout spécialement pour votre fidélité, c'est chouette.



Pangloss 17/11/2013 16:26

Les obsèques nationales? J'espère que ce n'est pas urgent. Attends que j'ai cassé ma pipe.
Pour le reste, un blog sans photos, sans fée clochette, sans mise en page qui clignote, sans musique planante qui te fait dire "Merde! J'ai encore oublié de couper le son", avec du latin en
italique (juste pour que le lecteur remercie ses parents de l'avoir mis dans une bonne école) et de temps en temps quelques vers qui font mouche (comme beaucoup d'entre eux), (celle-là, je ne
pouvais pas la laisser passer), le tout en blanc sur noir, s'il a des lecteurs, c'est que ça frise le génie.
Et si en plus ces lecteurs attendent le dimanche avec impatience, alors le génie est plus que frisé, il est carrément percuté de plein fouet.
Et un roman, en plus! Tu nous le dédicaceras, dis? S'te plé?

nouratin 17/11/2013 18:19



Bon, le génie faut pas pousser quand même. Mais sinon, venant de toi ça propulse un peu vers le ciel, je ne mérite pas!


Merci, Pangloss pour tout ça. Quant au roman, si on peut appeler ça ainsi, bon, faut pas s'attendre à des miracles mais si par impossible il était édité, évidemment la dédicace aux amis va de
soi.


Pour les obsèques, en revanche, rien ne presse, alors ne te presse pas non plus, ça ferait un sacré vide!


Allez, je t'embrasse, une fois n'est pas coutume!


 



G.Mevennais 17/11/2013 16:17

Bon anniversaire donc, cher Nouratin, puissiez vous, encore en fêter de nombreux, continuez à nous amuser à nous informer également grâce à votre prose unique en son genre qui allie le sérieux à la
mode pamphlétaire et dérisoire, soyez-en (largement) remercié. Soyez remercié, également, pour nous avoir fait connaître une palette de "blogpotes" pas "piquée des hannetons" qu'il aurait été
dommage d'ignorer. Il me semble indispensable, enfin, de souhaiter "bon anniversaire" à vos proches collaborateurs, dont la personnalité et la verve n'auront échappé à personne, j'ai cité : Jean
Foupallour, kipetropici et tous les autres... (lol).
Amitiés. Gilles

nouratin 17/11/2013 18:12



Merci, Gilles, vous êtes un homme selon mon coeur! Merci, aussi de ne pas oublier dans la distribution Foupallour et ses potes, ils méritent bien, ceux-là.


Et puis surtout, merci pour votre fidélité, elle fait du bien!


Amitiés.



BOUTFIL 17/11/2013 15:39

depuis que j'ai découvert ton blog, parfois je me dis que le mien est bien plat !

J'écris aussi mes bétises depuis 5 années, j'ai réussi à changer de plateforme il y a 2 ans et, tu vois le truc incroyable ! ils m'ont tous suivie mes copinautes !

Et puis il y a les merveilleuses rencontres et les amitiés qui naissent

Ah les fôootes, moi, pourtant aussi de la vieille école, je ne suis pas aussi douée que toi !

Bon anniversaire , continue encore longtemps ! ça fait du bien au moral de savoir qu'on n'est pas tout seul dans cette réacosphère !

gros bisous

nouratin 17/11/2013 15:59



Merci chère Boutfil, heureusement que nous ne sommes pas seuls, nous sommes même bien accompagnés, on peut le dire. Mais évidemment, pour faire front face à la multitude des abrutis, nous
manquons un peu d'effectifs, c'est ainsi, nous n'y pouvons rien, l'ennui c'est qu'en démocratie ça ne pardonne pas.


En tout cas merci et gros bisous, continuons ensemble, comme tu dis c'est bon pour le moral.



sud deux sèvres 17/11/2013 14:28

Joyeux anniversaire et merci pour ces excellents billets .

Puissent de nombreux journalistes lire votre prose totalement exempte de fautes d'orthographe ce qui devient rare de nos jours.

nouratin 17/11/2013 14:46



C'est vrai, je fais gaffe à l'orthographe...la vieille école, vous savez...c'est déjà assez audacieux d'écrire en français, de nos jours, alors le massacrer comme le premier journaliste venu, ça
me ferait bien de la peine.


Merci beaucoup et à très bientôt, j'espère.



Juntos 17/11/2013 14:12

Antoine, ingénieur-chanteur de même que Boris Vian, peut bien faire un peu de politique, il est plus rigolo et probablement plus intéressant que les énarques à la compétence douteuse qui hantent
les couloirs des ministères. Joyeux anniversaire !

nouratin 17/11/2013 14:43



Je n'ai rien de particulier contre ce brave Antoine mais de là à le mettre au niveau de Boris Vian,


j'avoue, j'éviterai de franchir le pas. Cela dit, c'est vrai, Antoine est plus sympa et plus amusant que la plupart des énarques et, en plus, il ne fait de tort à personne, lui, au moins.


Merci beaucoup et amitiés.



Capitaine Enzo 17/11/2013 13:24

J'écris pour les mêmes raisons, une activité agréable certes, mais surtout entretenir ma mémoire. En mai dernier, au fin fond du Brésil ou je vis, j'ai dû me battre avec des problèmes cardiaques
assortis de troubles de l'équilibre. Et puis j'ai découvert onefoutus et c'est ce qui m'a incité à reprendre la plume abandonnée depuis plus de 10 ans. J'aimerais recevoir beaucoup me procurer
votre roman.
Amitiés.

nouratin 17/11/2013 14:40



Mon roman n'est qu'un pauvre chose piteuse et misérable mais je vous l'enverrai avec plaisir dès qu'il sera mis en forme, j'espère que cela ne tardera pas.


En tout cas, je suis très fier de vous avoir suscité la vocation bloguesque, voilà au moins un


succès éclatant!


Merci et amitiés.