Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 16:44

 

Un grand coup de barre à droite, qu'il donne, Sarkozy, si l'on en croit la bonne presse,

celle de gauche. Autrement dit, pratiquement tous les baveux, à part Le Figaro.

OuI, à droite toute! Un peu comme le Capitaine Schettino quand il a trouvé le moyen

de drosser le Costa-Concordia sur les récifs de Giglio. Le grand coup de barre à

droite, lorsqu'on se mêle de le donner, mieux vaut que ce soit en temps voulu et au

moment opportun, comme disait Charlot Gros-Pif. En effet, quand vous arrivez

dans les parages des cailloux acérés de la Présidentielle, la barre, vous avez intérêt

à la chatouiller avec doigté, en regardant bien de partout la connerie que vous êtes

en train de faire.

J'entends , vous me dites que de toute manière c'est foutu et qu'au point où il en est

rendu,  le mari de Carlita,  il peut  carrément se permettre un sabordage de style

Toulonnais, puisqu'en tout cas, il restera en rade.

Moi, je veux bien. Je reconnais volontiers que la moitié des électeurs sakozyens de

2007 ont fini par admettre une fois pour toutes que le type en question les prenait pour

des rutabagas. Seulement voilà, il reste l'autre moitié, ceux qui veulent encore lui payer

un deuxième tour sur le manège scrutinesque et qu'il conviendrait de manipuler avec

des précautions de dentelière du Puy. Parcequ'il en est là, notre Président bien-honni:

rien, aujourd'hui, ne permet d'affirmer qu'il franchira le premier tour.


Il suffirait juste d'un léger déplacement des voix vers Bayrou, sur la gauche et vers

la Marine, sur la droite, pour qu'il se retrouve avec vingt-pour-cent, le mec et donc

derrière l'un ou l'autre desdits. Sinon derrière Mélanchon, au train où vont les choses!

Du coup, ses combines piteuses de referenda (ben oui, un referendum des referenda,

comme un medium des media; O.K. vous vous en foutez) ne sauraient lui faire que du

tort. La ficelle apparaît tellement grosse qu'elle ne manquera pas de décider quelques

encore-hésitants de Le Pen. A l'autre bout, les braves humanistes de l'électorat bien-

pensant  socialophobe, risquent sérieusement de s'effaroucher  au vu de telles

manoeuvres présumées anti-chomeurs et anti-immigrés.

Du coup, les mollusques en question -et ils sont légions- pourraient bien suivre

l'exemple de Douste-Balzy, en son temps surnommé "le con d'Orsay", (1) et

s'échapper chez le ravi béarnais qui, lui, comme la plupart des couillons, présente

les garanties les plus incontestables de moralité et de vertus chrétiennes.

Ces histoires de referendum évoquent un peu, hélas, celui qui mit un terme définitif à

l'èpopée Gaullienne, en 69...horresco referens!


Nicolas Sarkozy, à mon très humble avis, ferait mieux de suivre l'exemple de son pote

Barack-Hussein qui, lui, choisit tranquillement les chansons visant à animer sa

campagne. "Au programme, du rock et de la soul, pour rallier l'amérique et lui redonner

de l'espoir", comme dit si bien "Le Figaro", et sans rigoler s'il vous plait!

Qu'est-ce qu'il pourrait nous mettre, Nico, sur l'électrophone électoral?

Des chansons de sa gonzesse? On l'accuserait de vouloir endormir l'électeur.

Du Johnny Halliday? Ah que y voudra jamais, maintenant qu'il est maqué avec Couille-

Molle!

Bon ben, désolé mais comme ils sont tous à gauche -faut bouffer, quoi-, les chanteurs

populaires propres à assurer l'intendance électorale, il ne lui en restera qu'un seul, à

ce pauvre Sarko. Un seul fidèle, un seul inconditionnel, un que, s'il n'en demeure qu'un,

il sera celui-là, j'ai nommé Gaston Ghrénassia!  Eh bien tant pis, que voulez vous, on

la fera avec Gaston, la campagne foutue d'avance, ça changera quoi, pas vrai?

Sans compter que le Gastounet, il a encore ses quelques fans, au fond des maisons

de retraite sépharades, ça peut faire des voix, ça, après tout, suffit d'aller les chercher.

Plaît-il? Ah, oui, Gaston Ghrénassia c'est Enrico Macias. Laï, laï, laï, laï, souleil de mon

Elysée perdu...Vous mordez le topo?

 

Et puis, après tout, je vais vous dire. Qu'il fasse ce qu'il veut M. Sarko. Voilà bientôt

cinq ans qu'il accumule les pas de clerc, les déconnages, les divagations, les erreurs,

les conneries, les pantalonnades, les pitreries, les couillonnades, les aberrations et

les âneries. Moi, quand  il en  était encore temps, je l'avais aimablement et très

charitablement prévenu ( voir Lettre entrouverte à M.le Président de la République. ).

Il ne m'a pas écouté. Pire, il ne m'a même pas lu! J'en suis à peu près certain!

Vous vous rendez compte!

Alors tant pis, que voulez vous, advienne que pourra, qu'il se démerde. Moi, ce

n'est pas le sort de ce mec qui m'inquiète. Ce qui me terrifie, en revanche, c'est le

retour des socialos.

N'ayant pas oublié le désastre de 1981 horresco referens-bis ni la catastrophe de

1997 horresco referens-ter, sachant pertinemment que notre situation épouvantable

 d'aujourd'hui nous la devons aux exactions démocratiques perpétrées au cours de

ces périodes abjectes, je sais que ce coup-ci on est vraiment foutus. Hollande, si

vous voulez, ce sera notre petit Papandréou à nous. En six mois il met la France au

niveau de la Grèce, au bout d'un an il fout le camp la queue entre les jambes!

Le 6 Mai 2012, je titrerai "On est foutus!", je serrerai ma haire avec ma discipline

et pleurerai jusqu'à complète déshydratation sur le destin funeste de notre infortuné

pays.

Et, cruelle ironie de l'histoire, figurez vous que le 6 Mai c'est la Sainte Prudence!

 

Pourtant, au lieu d'aller inventer d'improbables referenda pièges-à-cons pour militaire

isolé, comme on disait troufions, on pourrait, par exemple, exhiber le rapport de la

Cour des Comptes. Bien sûr, me direz vous, trop compliqué pour l'électeur-moyen

dont tout démocrate sait parfaitement qu'il est bête comme un tournevis sans manche.

Ben non. Pas d'accord. Qu'il soit niais, l'électeur, je n'en disconviens pas. Cependant

certaines choses peuvent se placer à sa portée.

On pourrait expliquer, par exemple, que M. Didier Migaud, Premier-Président de la

juridiction suprême en matière de finances publiques, démontre avec un éclat

aveuglant Le théorème de Nouratin.

Voilà un homme, M. Migaud, qui, lorsqu'il était député et, de surcroît, président de la

Commission des Finances au Palais Bourbon, nous servait, évidemment, de la langue

de bois à tous les repas. Relance par la consommation, augmentation des impôts,

insuffisance des effectifs publics et autres socialisteries du même tonneau.

Je vous la fais courte, mais ça mériterait un inventaire complet.

Aujourd'hui, l' excellent M. Migaud se retrouve grand chef de la Cour des Comptes.

Du coup, il cesse complètement d'être socialiste et manifeste désormais une parfaite

lucidité assortie d'un sincérité digne des écritures de la Confédération Helvétique.

Et qu'est ce qu'il nous dit, en substance, dans son rapport, M. Migaud?

Il nous dit que l'Etat dépense très excessivement, que les prélèvements obligatoires

sont trop élevés de même que les dépenses sociales, que la compétitivité ainsi que

les capacités d'investissement du pays en souffrent très gravement et que les mesures

prises par le gouvernement apparaissent trop timides et très insuffisantes au regard

du besoin urgentissime de remettre de l'ordre et de l'économie dans le bordel de l'Etat.

Il ajoute que les collectivités locales devront cesser de dépenser à tout va et

n'importe comment et qu'au besoin il conviendra de les y obliger.

Bref le programme de Hollande mais à l'envers, quoi, tout le contraire.

C'est si compliqué que ça à expliquer qu'avec les socialos on va se péter la gueule?

D'accord, le discours se révèle moins poétique que celui du Capitaine de Pédalo

et beaucoup moins drôle que les ivrogneries inspirées de Méluche.

Entendu. Seulement c'est juste la vérité. 

Malheureusement, aujourd'hui, lorsque Nicolas Sarkozy dit la vérité, on croit

l'entendre mezzo-voce ajouter...si je mens!

 

Soyez bénis et restez bien au chaud.

Et merde pour qui ne me lira pas.


(1) Ministre des Affaires Etrangères de 2005 à 2007 sous l'ineffable Villepin, ses

collègues, connaissant bien ses performances intellectuelles hors-norme, l'avaient

surnommé "le con d'Orsay".

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires

Ydel 19/02/2012 13:18

Surtout pas le retour des Socialooooos !

nouratin 19/02/2012 15:40



On va avoir du mal à l'éviter mais on peut toujours espérer un miracle.


Amitiés.



Joelaindien 19/02/2012 13:05

bel article à nouveau !

nouratin 19/02/2012 15:39



Merci ami. A très bientôt.



+nettoue 16/02/2012 16:27

Et bien Nicolas peut toujours ce dire qu'il a eu hier trois millions de plus de pélerins devant l'écran que Couille molle !
" C'est une grande victoire" aurait dis l'inénarable Marchais
Bises Nouratin

nouratin 17/02/2012 10:46



Eh,éh, c'est déja ça. Je ne sais pas combien a fait Couille-Molle hier-soir mais je doute


que ce soit autant. Marchais aurait apprécié, que Staline et Messerschmidt aient soin


de son âme!


Gros bisous.



Juntos 16/02/2012 10:03

Bien vu et bien dit. Eviter Sarkozy serait préférable, mais de là à se jeter dans les bras d'Hollande...

nouratin 17/02/2012 10:39



Evidemment. Sarkozy c'est foutu de nous mais les Socialistes, nous savons ce que


c'est. Nous avons déja donné.L'ennui c'est qu'entre ceux qui ont oublié et ceux qui


n'ont pas connu, s'ajoutant au fond de commerce des 40% de fidèles inconditionnel


de la religion de gauche, ça va nous faire un beau fromage pour Hollande.


Essayons quand même de l'éviter, on ne sait jamais...


Amitiés.



+nettoue 15/02/2012 15:29

Une petite flambée de Nouratin aujourd'hui. Lorsque j'ai des envies d'arrêter le blog, je vais de lire, alors je me dis, pas avant de faire aussi bien !
Gros bisous

nouratin 15/02/2012 18:33



Ca, c'est tellement flatteur que je ne sais plus où me mettre.


Merci et gros bisous.



geo 14/02/2012 18:11

bonjour tout l'monde

Ah, nous voilà reparti dans les délires Nouratiniens
Délires bien sur plein d’humour que pige le béotien
Ben oui, l’intellectuel ne lit pas ’’ Nouratin matin’’
Mais plutôt ’’La couille molle du soir’’ peu libertin.

Mais si vous penchez sur ces nouvelles peu commune
Vous y verrez de la politique pas piquée des prunes
Vous allez y découvrir les exploits du cap’tain Sarkozy
Qui barre à droite la France dans une ’’Real Fantasy’’

Mais non , je pas lui dire que tout est finalement foutu
Cela reviendrai à avouer de toute façon qu’on est cocu
Je ne peux que souscrire à l’idée d’être un vrai légume
Mais certainement pas le ’’rut à baga’’ cela ferait la une

Mais voilà que son délire s’accentue, il suppute la défaite
De notre aimé président dont l’intelligence est surfaite
Il ose dire que pour le deuxième tour c’est…tintin
Et bien c’est loupé, c’était oublier Boudin et Morin.

J’admets, que dans ce foutu dédale de candidatures
Mon p’ti cerveau vieillissant se colle des courbatures
Et se rend bien compte que l’embuscade c’est Marine
Et là il faut faire gaffe, elle nous roule dans la farine.

Et voila que notre Nouratin , nous amène un Mélanchon
Peut être veut il avec cet énergumène me voir grognon
Et c’est le comble quand il nous parle des humanistes
Qui , quand on susurre référendum, quittent la piste.

Hé oui, Le Fouquet’s est loin de servir ces salades
Même si sur un grand bateau il s’assure des balade
Notre président n’est pas encore le genou à terre
Le danger est dans les alliances qu’il va faire

C ‘est vrai que l’état dépense trop
C’est ce que dit l’ami Nigaud
C’est vrai que du coté des socialos
C’est le mensonge du capitaine pédalo

Mais voilà Nouratin, de tout cela les français s’en tape
Ce qu’ils veulent c’est que Sarko passe à la trappe
Ont ils bien compris ce que dit le socialo
Que du français la France sera son tombeau

Bonne soirée l’ami
Amicalement
geo

nouratin 14/02/2012 19:00



Whaaarf!


Hallucinant, renversant, stupéfiant, désopilant.


Je suis cocu mais content,


Car Géo m'a fait son poème,


Il a bien brodé sur le thème


Et aligné tous les zozos


De Sarkozy jusqu'à Nigaud,


Lequel devrait bien prendre un "M"


Mais c'est mieux ainsi tout de même.


Alors merci, ami Géo,


Tu m'a fait un joli cadeau.


 


 



SAILLY DANY 14/02/2012 09:38

mais si on continu à te lire ey on adore :!!!!!!!!!!!!!!! bonne journée

nouratin 14/02/2012 15:54



Merci, c'est gentil ça.


Amitiés.



dxdiag 13/02/2012 17:42

Excellent ! et "votre" Migaud me plait beaucoup, je ne le connaissais pas mais c'est un bel échantillon.
Je crois qu'effectivement Sarko n'a pas lu vos conseils...tant pis pour lui, mais dommage aussi pour nous : on va en baver avec le flamby.

nouratin 13/02/2012 18:00



Merci. Migaud, en effet, c'est une sorte de mètre-étalon du socialisme, un spécimen


exemplaire. Comme quoi, il suffit d'en sortir pour cesser d'être borné. Cependant, pour


un homme de gauche, en sortir c'est mourir un peu, la plupart du temps.


Et Flamby sera notre bûcher funéraire...de profundis.


Amitiés.



nana 13/02/2012 11:46

Mr Migaud découvre qu'il faut gérer l'argent dont on dispose...Chose qu'un enfant de 10 ans sait faire avec son argent de poche...

nouratin 13/02/2012 15:33



Attention, le socialiste est très attentif, toujours, à la gestion de l'argent dont il


dispose à titre personnel. C'est pour l'argent du contribuable qu'il a du mal.


Gros bisous.



Pangloss 13/02/2012 09:34

Avec Hollande, la France qui titube se cassera la gueule à gauche au lieu de tomber à droite.
Pour ceux qui sont déjà dans le fossé, rien de changé! Ils y resteront.

nouratin 13/02/2012 15:31



Juste que ceux qui sont déja dans le fossé, on va leur déverser un tombereau


de fiente en supplément de programme.


Amitiés.



Boutros 12/02/2012 20:27

Un peu plus loin dans le temps, on disait de Douste B "tête légère et maire de Lourdes"

nouratin 12/02/2012 22:39



Fabuleux, il les attire!


Amitiés.


 



chris 12/02/2012 18:56

Vi, vi ...la Cour des Comptes , ici aussi , arretait pas de sermonner et de faire les gros yeux ...ça faisait pas beaucoup d'effet sur les gouverneux ...qui mettaient en route une " manoeuvre
financière pour arranger ça ....ça fait pas beaucoup d'effet non plus sur le Super Mario ...qui dit : " partagez - vous le peu de boulot qu'il y a et le peu de pognon qui vous restera quand on aura
fini de ponctionner ...
Mais la classe dirigeante , les copains pleins aux as, les collectivités locales , ne se sont restreints en rien du tout pour autant ......
La Cour des Comptes a toujours raison ...hélas , c'est le pékin de base qui en fait les frais ...toujours !!!...et , que ce soit Couille Molle ou un autre , faut pas se faire d'illusions ...
...à moins que l' Angèle ne s'en mele .....et vienne assommer tous ces rigolos avec son rouleau à patisserie ...

nouratin 12/02/2012 19:12



C'est normal. Nous autres, les pékins de base, on est très nombreux, alors ça vaut le coup


de nous presser le citron jusqu'au trognon. Les autres, ils sont pas beaucoup, alors, c'est


pas grave qu'ils s'en mettent plein les fouilles, au bout du compte, ça fait pas beaucoup


de sous...enfin relativement, je veux dire.


Mais la grosse Angéla, elle va pas tarder à venir nous refiler à tous des grands coups


de rouleau sur la chetron. Et on dira merci bien poliment, en plus.


Grozibous.



Autre Vue 12/02/2012 18:24

Et si on payait une croisière Costa au PS ???

nouratin 12/02/2012 18:29



Ils seraient foutus de faire naufrage au port, ces cons-là!



ZAZA 12/02/2012 17:53

Tu as raison, votons Panglos et c'est pour cela que je fais partie de son comité de soutien...!!!! Bises

nouratin 12/02/2012 18:28



Bravo ZAZA, nous sommes déja nombreux à le soutenir (une bonne vingtaine) et


d'autres, bientôt, viendront grossir nos rangs; La victoire est au bout!


Surtout que ce n'est pas la quantité qui compte...sauf en démocratie, bien sûr.


Gros bisous.



ZAZA 12/02/2012 17:24

Oui, oui ... oui, oui, oui,.....!!!!! Triste tableau que tout ceci. Je voudrais être plus vieille de plusieurs mois...!!!! Tous cela m'écoeure Nouratin, et je suis fatiguée par autant de magouilles
préélectorales, électorales et après électorales puisque, après les présidentielles suivent les législatives...!!!! De toute façon, quel est l'homme à ce jour capable de garantir l'avenir de la
France à nos jeunes. Bises et bon dimanche

nouratin 12/02/2012 17:29



Je ne vois qu'un seul homme, qui puisse nous tirer de ce pétrin: Pangloss!


Il est vrai que la démocratie ne recèle pas que des aspects positifs. Que veux tu,


c'est ainsi. Mais nous allons finir par la payer très cher, la démocratie.


Comme tu dis, vivement que tout cela soit fini!


Merci de ta visite, gros bisous et bon Dimanche à toi aussi.


 



+nettoue 12/02/2012 13:47

Je suis aussi désespérée que toi ! Les socialistes je n'en veux pas, on ne peux quand même pas les envoyer tous en croisière avec un capitaine amoureux de son garçon de salle !
Je ne les ai jamais aimé les PS, c'est vrai, mais j'ai eu quelques sympathies parmi eux, moi je ne tire pas sur les ambulances et tous m'ont toujours semblé avoir besoin de soins, mais jamais je ne
leur pardonnerai d'avoir mis des Couilles molles sur un pédalo !
Qui va arriver au second tour, j'ai ma petite idée bien sur, mais comme elle n'est de ce fait pas grande, je me la laisse murir, par contre je suis conmillecues, que le pédalo sera largement balayé
en trois ou quatrième place !
Ca ne s'explique pas, si ce n'est qu'il me reste quelque peu de bonne confiance bien franchouillarde sur l'intelligence des français !
Gros bisous mon copain
Nettoue

nouratin 12/02/2012 17:13



Conmilleculs, en effet, ça me paraît sérieusement fondé et juridiquement


inattaquable.


J'espère que tu as raison. Couille molle et son joli pédalo, il fera sans doute plaisir


aux homosexuels (n'y voie aucun rapproché volontaire) mais on s'en relèverait


plus jamais.


Bien sûr, oui, l'intelligence des Français...tu crois?


Gros bisous, Nettoue.