Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 12:31

 

Même les Socialos ont compris ça. Quand on désigne le patron du Parti on le fait

entre soi, bien pépère, dans le silence feutré des burlingues d'appareil.  Après ce

qu'ils ont connu voilà quatre ans et qui ressemble  à s'y méprendre  aux actuelles

fantaisies de l'UMP(1), l'envie de repartir pour un grand déballage médiatique

leur a passé.

C'est ainsi qu'en deux coulées gros, nos braves collectivistes élirent l'ineffable

Harlem, l'indésirable Désir, naguère, sur décision concertée des trois détenteurs

des clés de Solférino dont le principal intéressé.  Si  un minimum de jugeotte eût

habité ces gros niais du "Mouvement Populaire" , ils eussent tenu compte de

la leçon au lieu d'aller étaler leurs magouilles coulissières  et leurs minables 

dissensions intestines devant un monde entier éperdu de saine et franche

rigolade.

 

Bon. Cela dit, ce qui est fait est fait. Les deux présidents par contumace viennent

de se ramasser suffisamment de plomb dans l'aile pour raser les mottes pendant

pas mal de temps.  M'étonnerait  beaucoup qu'ils redécollent un jour vers les

sommets, ces deux corbacs et personnellement ça me ferait plutôt plaisir.

Fillon, cette espèce de crypto-socialiste, je l'ai dans le pif depuis pas mal de temps

(voir Youpi, on fait payer les riches!) quant au descendant des Copélovici, Ghanassia

et compagnie, que voulez vous, je ne puis me défendre d'une certaine prévention.

J'eusse évidemment préféré que ce dernier mît la valise à l'autre Sarthois, qu'il lui 

taillât les plus épaisses croupières, qu'il le lui enfonçât profondément dans le fillon,

certes, mais par défaut et sans conviction. Juste pour bien marquer le coup comme

quoi, la gauche c'est vers Harlem, et le ventre-mou chez Borloo.


Bordel de Dieu, enfin! On pourrait pas avoir un vrai parti de droite avec à sa tête un

type sérieux, souchien, catholique, pas énarque, pas Franc-Maçon, pas centriste,

pas progressiste, pas bien-pensant et surtout de droite, quoi, vraiment.

Un mec, voire une gonzesse, tiens,  pourquoi pas ce serait aussi bien sinon mieux.

Une sorte de mère Thatcher hexagonale, genre mégère inapprivoisable, qui nous

balancerait un grand coup de balais dans la fourmilière républicaine en se foutant

comme d'une guigne des quolibets enfiévrés de toute la gauchosphère.

Elle sortirait du lot, celle-là, elle émergerait un tant soit peu que je serais prêt à aller

loin pour lui arranger les fafiots, et pas moi tout seul:

                    Nous partîmes Saint-Saëns mais par un prompt raifort

                    Nous nous vîmes Mimile en arrivant Topor!

Si vous voyez ce que je veux dire.

Hein?  Quoi?  Qu'est-ce que vous dites?  Elle existe déjà, la nana de mes rêves?

Je ne vois pas...ah, oui, vous voulez dire la fille à Jean-Marie?  Vous vous foutez

de moi, là, ça part pas d'un bon sentiment, ça, je ne vous connaissais pas sous ce

jour. Déçu, voilà, éploré même, vous me voyez et triste comme un vase de nuit félé.

M'enfin vous sentez bien, tout de même, que la Marine c'est tout bidon. Elle pique le

programme des communistes en lui refilant un léger vernis de cocorico franchouillard

et un saupoudrage prudent d'anti-immigrationisme. Normal, d'ailleurs, la bonne moitié

de sa clientèle elle l'a piquée aux Cosaques (que les vrais Cosaques veuillent bien

m'excuser, c'est juste pour éviter la redite). Son  fonds de commerce vise à faire

des voix, pas à remettre le Pays sur les bons rails.


Non, ce qu'il nous faudrait ce serait du sérieux, quelqu'un de solide et de déterminé

avec un vrai programme ( voir, par exemple Pinard Parti.) assorti des moyens de le

mettre en oeuvre.

Hélas! Hélas! Hélas! Comme disait Charlot Gros-Pif (pardon, Nettoue), la personne

en question,  même si par imposible elle existait,  les autres la liquideraient avant

même qu'elle puisse ouvrir la bouche.

Une chose apparaît certaine, l'UMP ne récèle aucunement en son sein quelqu'un qui

de près ou de loin pourrait correspondre au profil idoine. Prenez, tiens, par exemple,

Christian Vanneste (voir mes liens), voilà un garçon qui n'était pas dépourvu de

qualités.

Du coup,  ils l'on viré comme un malpropre.  Soupçonné d'homophobie,  crime

inexpiable s'il en fut! (voir Gestapette.)  En démocratie-franchouille, rien de plus facile

pour noyer le chien de réac que de l'accuser de la rage. 

Tout le monde politico-médiatique fera bloc pour lui attacher la pierre autour du cou!

Vanneste, on l'avait un peu laissé sortir, on ne s'en méfait pas trop, au début.Et puis,

il a commencé à prendre un peu de poids.Alors, à la première occase tordue, ses

petits compagnons l'ont jeté à la baille.

Cependant, le quidam (ou la quidame) dont on percevrait tout de suite le charisme

et la volonté affirmée de prendre judicieusement la direction des opération, bref notre

planche de salut, on n'en entendrait même jamais parler.  Etouffé dans l'oeuf, je vous

jure!

 

Alors,  maintenant que tout le monde a bien compris à qui on avait affaire avec les

deux belligérants à la mords moi le scrutin,  ça recommence à roucouler sous

les fenêtres du petit Nicolas.

Non mais vous vous rendez compte de l'énormité du truc! Le type vient de se faire

proprement éconduire voilà six mois et on commence à envisager d'aller le rechercher.

Pratiquement dans le bureau du Juge d'Instruction on vient le supplier de nous jouer la

scène du retour! Même pas le temps de se relever du valdingue et de profiter un peu

d'une liberté par nature éminemment précaire, qu'il faudrait le voir reprendre en main

les destinées de son ancienne maison de tolérance! Inhumain!


Et pourtant c'est bien ça qu'ils ont dit, les militants de l'UMP. Déjà en votant pour la

motion de la "Droite Forte".

D'accord, elle n'a recueilli que vingt-huit pour cent des voix, ladite motion mais elle

arrive très largement en tête. Le leitmotiv des rédacteurs consiste tout bonnement en

la fierté d'être sarkozyste. Faut le faire, non? On leur demanderait volontiers ce qu'ils

entendent par là mais j'ai déjà la réponse : par là on n'entend pas grand chose!

Comme disait, dans le temps,  l'illustre Sar Rabindranath Duval (2).

Pour bien comprendre, il s'agit d'un texte pondu par les plus jeunes de l'UMP, gens

dans la trentaine qui préfèreraient le retour de Sarko à l'arrivée du sémillant Copé.

Ce dernier ayant dix ans de moins que les autres, il n'arrangerait pas les affaires,

c'est évident.

En tout cas, on dirait bien qu'ils ne croyaient pas trop en les chances du sieur Fillon,

ces jeunes gens. Intéressant, non? Mais bien sûr, j'affabule...

 

Quoi qu'il en soit, la "droite forte" revêt des aspects positifs, voire encourageants.

Il s'agit d'un texte bien senti, avec des idées séduisantes, le contrôle sévère de

l'immigration, la réduction du déficit budgétaire par des économies notamment sur

le nombre des fonctionnaires, bref un peu de réchauffé sarkozien mais pas si mal

quand même. Afin de corser un peu, ces charmants bambins ajoutent même une

interdiction de faire grève pour les gugus de l'Education Nationale;  c'est vraiment

pour faire plaisir mais ça ne mange pas de pain. Bonne idée quand même, non?


Moi, pour les aider un peu ces petits, je leur proposerais bien un slogan:

                                     "La droite forte qui réconforte"

ça sonne bien, je trouve et puis c'est dynamique et accrocheur.

Surtout que du réconfort, par les temps qui courent, on en a bien besoin!

Bon, d'accord, j'ai un peu emprunté la chose à Ricqlès ("La mente forte qui réconforte").

Toutefois, comme slogan je le trouve plus adapté que l'autre qu'ils avaient aussi pour

leur menthe glaciale. Ca faisait "Le glouglou qui fait glagla"...c'est quand même

moins sérieux, non, vous ne trouvez pas?

 

Allez, je vous le donne plus tôt que d'hab, parceque vous avez été très sages.

Bon Dimanche sous vos applaudissements, comme disait feu le cocu de Sarko.

Et merde pour qui ne me lira pas.


 

(1) Voir Ségotine Raubryal,    Little big bang     Ces dames au salon!

(2) Superbe sketch créé en 1957 par Pierre Dac et Francis Blanche, ça se touve

      sur Daily Motion. 

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires

trumuche 01/12/2012 14:41

Les francais m'ont l'air résignés, ils courbent l'échine, plus de combativité sauf pour se mettre des bâtons dans les roues entre eux, se chicailler, se chercher des poux... mais plus aucune
cohérence. Plus de peps. La grande débandade en rase campagne. Je ne vois pas ce binz en Allemagne, les gens sont polis, ne déglinguent pas les transports en commun, ne s'engueulent pas au boulot,
ni ne s'insultent ou se font des enfants dans le dos, ne font pas chier leurs clebs dans la rue sans ramasser la crotte dans un sac. Un pays civilisé, en fait.

nouratin 01/12/2012 19:26



Hélas, oui. Nous partons complètement en sucette et la différence se voit de plus en plus.


Comme ça ne fera que s'aggraver, la seule chose à faire avec la France, c'est la quitter et ne plus jamais revenir.


Amitiés.



nettoue 30/11/2012 18:13

Nico revient tout doucement, cela me plait bien !
Gros bisous et bon Week-end
Nettoue

nouratin 01/12/2012 19:23



Remarque, je me demande si, à lui, ça lui plaît tant que ça.


Gros bisous et bon week-end à toi aussi.



trumuche 29/11/2012 20:58

"Ah ben ça, c'est sûr. Remarque, soit dit en passant, pour essayer de trouver aussi cons que les français, je pense qu'il faudrait changer de planète."

La NASA cherche, grâce aux impôts que paye Hank, mais n'a toujours pas trouvé.

Il reste les univers parallèles à explorer, mais c'est pas gagné...

nouratin 01/12/2012 19:21



Oui, dans un univers parallèle, là ça se pourrait. Reste à trouver le moyen d'aller voir.


No, en effet, c'est nous qui gardons le trophée et pour un bout de temps.



Pangloss 28/11/2012 21:03

A propos de Berlin (mais ça n'a de rapport ni avec Chirac, ni avec Kennedy), on trouve à Berlin sur certaines vitrines ces autocollants destinés aux touristes: Berlin doesn't love you.
https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS_lEYzOOgs6agupwOwrEMV33vSpZ0jCyawz1G2ACCAaRAADjQx3w
ou:
https://encrypted-tbn3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT3dadKAejeqwlDkNOy1gIMZtvak_VjkUpN0MuTTy1EQJUOmk6R

nouratin 29/11/2012 17:54



C'est sympa, ça...on pourrait peut être s'en inspirer pour l'accueil des immigrants d'Afrique.


Amitiés.



trucmuche 28/11/2012 18:58

Devraient s'inspirer du PCC, leurs élections fonctionnent très bien, même là les chinois sont plus efficaces.

nouratin 29/11/2012 17:53



Ah ben ça, c'est sûr. Remarque, soit dit en passant, pour essayer de trouver aussi cons que les français, je pense qu'il faudrait changer de planète.


Amitiés.


 



geo 28/11/2012 18:04

bonjour ami..
hé bien sur on nous donne l'exemple du PS..la nomination élective de l'unique prétendant parmi sa solitude..quel bel exemple de démocratie type PS bien sur..
quand a l'UMP c'est un essai de démocratie dictatoriale....ça peut marcher.....s'il n'y a pas un crétin pour vouloir que ce système soit a son avantage...
c'est la démocratie "partidirective"...
Ah oui alors une droite une vrai droite ...un....front national par exemple...et bien je ne suis pas sur que ce parti, s'il était aux commandes ait les couilles de ses propos..j'ai des doutes que
ce parti mette en oeuvre une politique de régulation d'étrangers, et mette en place cette préférence nationale...
je doute ami....
la France meurt notre société se délite....
et malheureusement avec l'assentiment de sa population..la vraie bien sur
amicalement

nouratin 29/11/2012 17:51



C'est vrai, ça fait un bout de temps que je sens que ça part en quenouille et qu'il n'y a aucune issue. On est foutus, quoi.


Amitiés, Géo.



trucmuche 27/11/2012 15:19

Zut :
http://www.lefigaro.fr/politique/2009/11/09/01002-20091109ARTFIG00510-mur-de-berlin-sarkozy-se-tromperait-d-une-semaine-.php

nouratin 29/11/2012 17:49



Quelle bande de nazes!



trucmuche 27/11/2012 15:19

En parlant de Berlin, destination touristique de nos élites :

"Sollicité, le patron de la communication de l'Elysée, Franck Louvrier, n'était pas joignable dans l'immédiat. L'organisateur du voyage, Philippe Martel, a cependant réaffirmé lundi qu'Alain Juppé
et Nicolas Sarkozy étaient présents dès le 9 novembre au soir à Berlin. «J'ai vérifié dans mon agenda 1989, j'ai l'âme d'un archiviste, j'ai tous mes agendas», a-t-il dit. Il précise que le petit
groupe s'était rendu à Berlin en avion privé, avait «cassé le mur» vers 23 h,avant de rentrer à Paris le 10 novembre. L'ancien ministre Jean-Jacques de Peretti parle, lui, d'un voyage en
train..."

http://onefoutus.over-blog.fr/article-la-droite-forte-qui-reconforte-112779457-comments.html#anchorComment

Pour des gus qui cassent pas des briques, ils veulent nous faire croire qu'ils auraient démoli le mur avec leurs petits bras musclés.

nouratin 28/11/2012 18:21



En 89 il a cassé le mur et après il nous a cassé les oreilles, puis carrément les burnes.


Un vrai casseur, en somme...


Amitiés.



G.Mevennais 27/11/2012 00:23

Et puis vous savez, "Gillou" n'est pas un monstre de culture, faut lui pardonner. (lol)

nouratin 27/11/2012 12:57



Bof, la culture c'est l'idée qu'on s'en fait. Et puis, ce qui compte c'est avant tout le cultivateur.



G.Mevennais 27/11/2012 00:19

J'avais toujours entendu dire, par les journalistes que cette phrase était incorrecte. Après recherche, il apparaît que dire "Ich bin ein berliner" n'est pas faux, mais ce n'est pas aussi bien que
l'autre formulation. Quoiqu'il en soit, l'anecdote (véridique) que j'ai publiée garde son intérêt principal par la coquille monumentale proférée par les deux candidats (dont un est journaliste, ce
qui corse l'affaire) : confondre Jacques Chirac et Kennedy. J'espère que cette petite histoire vous aura fait rire quand même.
Amicalement. Gilles

nouratin 27/11/2012 12:55



Le gros avantage de Kennedy sur Chirac c'est que le premier est mort avant qu'on ait eu le temps de connaître sa vraie valeur.


En tout cas la confusion est vraiment hillarante.


Amitiés.



trucmuche 26/11/2012 18:37

On peut dire " Ich bin ein Berliner " :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ich_bin_ein_Berliner#Interpr.C3.A9tation_malveillante

Sinon, j'arrive pas à comprendre comment on peut voter pour Fion ou Copé, des faux derches de première, champions ex aequo sur ce plan.

Quand à l'UE et l'Euro, c'est la grande farce jour après jour, même pas foutus de se mettre d'accord sur un budget commun minuscule de 1%. Si ca continue l'Allemagne va finir par claquer la porte
avec d'autres comme la Finlande.

nouratin 27/11/2012 12:53



J'avoue ne pas très bien comprendre non plus.


Amitiés.



René de Sévérac 26/11/2012 16:14

@dxdiag, permettez-moi une remarque :
Il est vrai que l'on observe une odeur générale de pourriture (pas nauséabonde celle-là) dans notre landerneau politique. Mais tel le phénix, ils ont toujours des ressources pour se relancer, car
la soupe est bonne.
Pour s'en assurer, regardez le modèle américain dont ils s'inspirent :
de moins en mois d'électeurs mais Pd et Pr sont toujours bien vivants.
A l'époque de ma jeunesse (few weeks ago), un ami m'avait éclairé sur la différence entre les deux partis aux US :
"la différence, c'est que l'un est dehors quand l'autre est dedans!"

nouratin 26/11/2012 17:57



C'est de moins en moins vrai, je crois. Tout dépend du point de vue d'où l'on observe.



dxdiag 26/11/2012 11:48

Très bon billet comme d'habitude.
Personnellement c'est la première fois que je m'intéresse à l'UMP : voir en quelques jours le vernis se dissoudre et tous ces protagonistes, désinhibés par la colère, révéler une partie de leur
vraie nature a quelque chose de fascinant.
L'UMP éclate, la gauche sera la prochaine à le faire. (entre la haine des mélenchonistes envers Hollande, les soucis avec les écolos, et les rancœurs personnelles de tous ces vieux politicards qui
ne résisteront pas à la crise de la crise....) Je ne sais pas ce qui sortira de tout ce bazar mais ça ne sera pas pire que la pourriture lente.

nouratin 26/11/2012 17:55



Pourriture lente, certes mais pourriture noble, certes non. Que voulez vous une République


bien démocratique finira toujours par des coups de trique. Je sens que ça vient!


Amitiés.



thierry cayol 26/11/2012 00:08

Moi, en tout cas, mon cher ami Nouratin, je me réjouis plus que jamais de ne pas être de droite, vues l'image et l'odeur pestilenielle qui se dégagent de l'UMP. Je déteste paraître ridicule. De la
même façon, je dois à la vérité de le dire, je suis plus que satisfait d'avoir préféré Mélenchon à l'infâme Hollande.
Quant à la "droite forte", tu seras d'accord avec moi pour dire que ça a quand même de dangereux relents de lepénisme basique...
Amitiés
Thierry

nouratin 26/11/2012 17:46



Ce serait plutôt du sarkozysme basique, tels que je les ai vus...c'est comme tout le reste,


les déchets de l'illusion démocratique. Ils sont tous pestilentiels, à mon sens, depuis Méluche jusqu'à Le Pen. Ce sont des vampires!


Amitiés.



chris 25/11/2012 20:21

Euhhhh....admettre que lematch de catch des deux zuempistes m' ait passionnée serait dire un énorme mensonge...s' ils sont aussi " de droite " que Sarkozy !!!...qui nous démontra si bien comment ,
en 5 ans , on est de droite en blablas tout en faisant le socialo en faits ....
Disons que j' ai fait, désormais , mon deuil d' une droite et meme d'un FN...reste le Flamby - tapis - brosse de l' UE , onefoutus !!!!!!!!!!
C'est pas une mégère Thatcher qu'il nous faut , c'est carrément un Caterpilar ...

nouratin 26/11/2012 17:42



Oui, un gros Caterpilar avec les chenilles et l'énorme godet pour les écrabouiller tous comme les merdes qu'ils sont et enterrer leur démocratie pourrie avec la gauche, le centre et la soi-disant
droite juste en dessous. Qu'on les voie plus jamais, neanche per sogno!


Grozibous.



josette 25/11/2012 19:41

non seulement je dis des conneries (par phobie extrème) mais en plus je fais des fautes

nouratin 26/11/2012 17:39



Tiens, j'avais pas vu!



josette 25/11/2012 19:39

bonjour Nouratin, je voudrais juste que tu m'explique pourquoi une phobie est criminelle . pourquoi un homme ne doit il pas serrer les fesses quand il a un homo derrière lui ?
ma mère a peur des araignées tombe t-elle sous le coup de la loi ?
pourquoi avoir peur est-il un crime? une fois de plus cela reflete bien la justice que nous avons ou la victime a moins de droit que le malfaiteur .
je deviens connophobe!...ai je le droit de le dire
bises

nouratin 26/11/2012 17:38



Ca dépend des phobies. Il y les phobies permises, l'arachnophobie, l'agoraphobie et puis les


phobies nauséabondes, la judéophobie, la négrophobie et, bien sûr, l'homophobie.


Donc il y a des peurs criminelles, je sais, ça se commande pas, les peurs mais, au pays de


la bien-pensance-politiquement-correcte on punit. C'est idiot mais c'est ainsi.


La connophobie, c'est entre les deux, c'est suspect...


Gros bisous.



nettoue 25/11/2012 19:11

PS Et puis surtout Bravo, tout est dis et remarquablement bien !
Bises
Nettoue

nouratin 26/11/2012 17:34



Merci ma Nettoue.


Rebises.



nettoue 25/11/2012 19:07

Bonjour Nouratin
Ben pourquoi, je n'ai pas reçu ta newletter hier ou même ce matin ? J'attendais et comme telle soeur Anne ne voyant rien venir, je suis venu aux nouvelles, et v'lan t'es arrivé sans que je le
susse....
Bref, je vais te dire ce que moi je pense : Tout ce cinéma est prémédité et voulu, parce-que même con ils ne peuvent pas l'être autant, et ceci pour donner à la droite française, l'envie d'aller
rechercher Sarkozy. Les adhérents et les militants c'est déjà faits... Tu vois où je veux en venir s'pas !
Donc on va le débusquer, dans son nid d'amour, il n'attends que cela puisque c'est lui qui à mis le vaudeville en place, avec deux nigauds qui connaissent parfaitement leur rôle, et voilà ! Jupé
c'est autre chose, lui il n'intervient que pour donner de la crédibilité et de la grandeur à l'affaire, et pour que l'on se dise, si Jupé n'a rien pu faire il ne reste que Nicolas ! Ainsi l'orgueil
anciennement présidentiel est sauf et le revoilà remettant des pâtes dans le potage, tout le monde est content, les Hollandais(es) déboussolés et furibards, Valls désemparé, Montebourg en lâche sa
cafetière après avoir laissé choir sa Pulvar, etc,...
Mais le général avait un nez qui allait avec sa stature, un nez martial, un nez à sa hauteur !
Bisous mon copain
Nettoue

nouratin 26/11/2012 17:33



T'inquiètes, je le respecte, le Général, surtout depuis que j'ai vu ce qui est venu après.


Gros bisous.



René de Sévérac 25/11/2012 12:41

@ Pangloss, "le PS un parti libertaire ?"
nous avons une vision très différente du mot "libertaire".
Effectivement le PS n'est pas libertaire au sens XIXème.
Employé accolé avec libéral, "libéral-libertaire" prend le sens nouveau.
Pour faire simple disons soixante-huitard !
Je rajouterai "déconstructeur"(le mot à la mode) de la société traditionnelle

Illustration : le mariage pour tous.

nouratin 26/11/2012 17:30



A force de nous déconstruire ils finissent par nous raser!



grandpas 25/11/2012 11:28

La boisson Ricqles n'existe plus, dommage c'était une des rares boissons non alcoolisées que je pouvais boire sans faire la grimace.

Un homme ou une femme forte pour une droite vraiment en opposition à la gauche socialiste, on a le droit de rêver ! Sitôt sorti du bois, sitôt cramé au napalm.

Les soldats de l' Education Nationale travaillent depuis si longtemps pour le PS, continueront le massacre des innocents en distillant les idées de leur maître du PS dans les cerveaux des écoliers
à qui normalement ils devraient apprendre la lecture et autres matières mais pour cela ils devraient être à la hauteur de cette tâche et nous en sommes loin.

nouratin 26/11/2012 17:28



C'est pour ça qu'ils appellent ce truc éducation nationale et pas instruction publique.


Moi, je dirais plutôt "endoctrinement national"qu'en pensez vous?


Amitiés.



Carine 25/11/2012 11:02

Quand on est au loin et qu'on se dit "comment va la France ?" et qu'on voit "duel Fillon-Copé pour la direction de l'UMP", on est rassuré. On se dit, Ok ça baigne. Il ne s'est rien passé de spécial
en mon absence, ils continuent de se bouffer pour leurs postes. Et nous, on continue tranquillement de crever.
Bon Dimanche, Tonton et bises !

nouratin 26/11/2012 15:50



Bonjour Carine, content de vous revoir. En effet, nous crevons tout doucettement devant les


exhibitions scabreuses de nos politicards.


Bises de Tonton.



Pangloss 25/11/2012 10:32

@ René de Severac: Libertaire le PS? C'est une blague! Le socialisme libertaire qui ne peut éclore que sur les fondations d'une véritable démocratie (peuple éduqué et informé décidant en fonction
de l'intérêt général), n'a aucun rapport avec le socialisme autoritaire des solfériniens.

nouratin 26/11/2012 15:47



Oulah, ça commence à voler bien haut!



René de Sévérac 25/11/2012 10:19

@Pangloss "si Marine gagnait ..."
Je suis absolument d'accord avec vous. La victoire d'une coalition (hors clivage droite-gauche) ne peut pas marcher, sauf a introduire une dictature (du type de la dictature du prolétariat).
En effet, Gramsci a raison :
toute victoire politique ne peut qu'être précédée d'une victoire idéologique.
Donc le clan libéral-libertaire (UMPS) a déjà gagné par la conquête des médias; s'il met le peuple dans un caca complet (c'est en cours), il ne peut y avoir que la Révolution et l'issue ne sera pas
glorieuse. L'Histoire a parlé.
Alors, cultivons notre jardin.

nouratin 26/11/2012 15:47



Alors là, tout à fait d'accord, cultivons notre jardin!



G.Mevennais 25/11/2012 00:41

"que tu m'donnes" avec un S, mais faut lui pardonner, "Gillou" ce n'est pas un modèle de finesse et de culture ! (lol)

nouratin 26/11/2012 15:46



C'est bien le moins qu'on aura à excuser.



G.Mevennais 25/11/2012 00:35

BETISIER

Question : Quel homme politique a dit cette phrase célèbre "Ich bin ein Berliner" ?
Les DEUX candidats se consultent (dont l'un est journaliste et proche de la cinquantaine) et palabrent longuement sur la destruction (et non la construction) du mur de Berlin. Enfin, la réponse
tombe " Jacques Chirac "

Com de "Gillou" . Nom de Dieu, voilà un tir groupé ! Quand j'pense que Kennedy qui savait qu'il allait s'adresser à une foule, n'avait même pas préparé sa phrase et qu'il à dit une connerie, (il
fallait dire "Ich bin Berliner"), qu'on dirait le père "Ayrault" s'emmêlant les pinceaux avec les "furcht" et les "frucht", voilà qu'un con de journaliste confond Kennedy et Chirac ! Le Jacquot, je
le voyais mieux bouffant du sauciflard au salon de l'agriculture qu'à haranguer les Teutons au nez et à la barbe des Ruskofs !

Question : Quel nom donne t'on au "jupon" faisant partie de l'uniforme de parade des soldats Grecs :
Dardanelle - Fustanelle - Tarentelle - Demoiselle ?
Réponse : Dardanelle !!

Com de "Gillou" . Ben v'la aut'close !! C'est vrai qu'on parle beaucoup des "homos" en ce moment, j'verrais bien l'un dire à l'autre "Chéri, j'ai envie qu'tu m'donne un p'tit coup dans mon détroit
!!".

A la semaine prochaine !

nouratin 26/11/2012 15:45



Fabuleux!



G.Mevennais 25/11/2012 00:17

Vous avez raison Nouratin, si un vrai "politique" (homme ou femme), émergeait, je veux dire quelqu'un d'honnête, probe, compétent, charismatique et efficace, cette personne n'aurait aucune chance
d'être élue, elle serait "cassée" bien avant d'atteindre les sommets, n'oublions jamais que nos hommes politiques sont le reflet de notre société, vous pouvez donc imaginer en quelle estime je
tiens ladite société. J'entends, par ci par là, les doléances "Nous sommes dans la merde à cause...". Des immigrés, juifs et francs-maçons, des patrons, de la finance, de l'Europe....". Bien
évidemment, chaque composante de ce "réquisitoire" porte une part, plus ou moins lourde, de responsabilité, mais avant tout, c'est nous les responsables et nous seuls avant tout (Je ne vais pas
rappeler le résultat des dernières élections, entre autres). Dans les autres pays d'Europe, c'est la même chose, d'ailleurs nous allons pouvoir en juger avec la prochaine "votation" italienne, à
eux de nous montrer la voie, démocratiquement, c'est à dire facilement, en foutant à la porte Monti et en adressant un démenti cinglant à cette "Europe" de merde. S'ils y parviennent, je mettrai
"chapeau bas", mais, honnêtement, je n'ai aucun espoir.
Amitiés. Gilles

nouratin 26/11/2012 15:44



Eh non, cher Gilles, il n'y a aucun espoir. Celui qui a compris cela a déja pris un peu d'avance sur nos calamités futures.


Amitiés.



Juntos 24/11/2012 23:01

Une mégère hexagonale pour sauver la droite ? Vous voudriez que la Première Concubine dirige l'UMP ?

nouratin 26/11/2012 15:42



A vrai dire, je n'avais pas pensé à cette mégère là.


Amitiés.



Pangloss 24/11/2012 21:33

Même si Marine gagnait une élection, la meute de ses opposants se déchaînerait (sans parler des bien-pensants étrangers). Le bordel serait tel que sa victoire serait un catastrophique échec.

nouratin 26/11/2012 15:42



Oui, c'est évident mais de toute façon, elle ne gagnera jamais une élection, le système ne le permet pas et je ne suis même par sûr qu'elle même le souhaite.



Pangloss 24/11/2012 20:46

Voilà que tu nous prend à contre-pied! Moi qui patientais en me rongeant les ongles, il m'arrive un jour à l'avance une nouratine toute fraîche bien meilleure pour la santé que le Nutella à la
graisse d'orang-outan (comment crois-tu qu'il font la récolte dans ces contrées lointaines? à la pince à épiler?). Une nouratine qui tient au corps, qui ne colle pas aux dents, qui ne laisse pas un
arrière goût de tri sélectif, bref: un délice.
Notre démocratie (arrête de rigoler!) a produit la gauche qu'on a. Elle a sorti du même moule la droite qu'on a. C'est comme chez Fiskars: il y a la version pour droitier et la version pour
gaucher. mais c'est le même outil.

nouratin 26/11/2012 15:40



Merci Pangloss, me voilà comblé!


Et la comparaison Fiskars : génial, c'est tout à fait ça.


Amitiés.



René de Sévérac 24/11/2012 20:36

Je vous sens déçu (j'allais dire cocu) par la tournure qu'ont pris les évènements.
Et comme vous avez une allergie pour ma chère Marine à qui vous reprochez ce qui, bien au contraire, m'attire (j'ai dû vous confier mon penchant socialiste et je crois à bien des choses qu'elle a
puisé dans notre sac; et je vous sais assez futé pour ne pas confondre l'idéal socialiste avec le collectivisme !).
Vous avez bien compris que le débat Copé-Fillon se réduisait à une approche marketing de la politique et que tous deux sont impatients de reprendre (à quelques détails près, dont l'union des
pédés/gouines) la politique d'abandon de la nation et du peuple.
Au fond, moi-même je ne crois plus à grand'chose en politique mais je me sens le devoir de faire semblant (comme ceux qui vont à la messe sans croire en Dieu).
Voilà pourquoi je vous garde mon amitié.

nouratin 26/11/2012 15:38



Votre amitié me va droit au coeur, la mienne vous est toute acquise.


Quant au reste ma foi, je ne suis pas cocu vu mon absence totale d'intimité avec ces gens-là.


Pas déçu non plus parceque je m'attendais à quelque chose de ce genre mais toutefois pas à un tel feu d'artifice.


Cela dit, je ne changerai pas d'avis sur Marine, pour moi c'est une politicarde comme les autres mais je comprends fort bien votre idéal socialiste, je le crois juste un peu décalé par rapport
aux tristes réalités.


Amitiés.



ZAZA 24/11/2012 20:09

Il faut rappeler SARKO (éclat de rire)....!!!! Bises et bonne soirée.

nouratin 26/11/2012 15:33



Ca y est, il est là!


Plus on est de fous plus on rit!


Grosses bises.