Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 16:40
C'est le printemps pour tous les animaux,
Les vaches et les cochons,
Mais le printemps qui paraît le plus beau,
C'est celui d'Mélanchon.

Tagada-tagatsoin oh la jolie chanson!
Ben oui, quoi, c'est le bonheur total. Il a pratiquement gagné Mélanchon.
Les autres marxistes aussi, certes, mais la victoire de Mélanchon revêt un
caractère particulier, un parfum de chant des cerises, un côté beau dimanche
au bord ed' l'eau qui sent son front populaire et qui fait chaud au coeur.  
Il a quasiment gagné le Limousin, la Méluche, comme un seul homme, avec les
cocos et les trotskos, tous ensemble-tous ensemble- ouais-ouais!

C'est la lutte finale,
Armons nous et demain,
L'internationa-a-a-a-leu,
Sera le Limousin. (bis)

Même qu'il participe, bien sûr, au triomphe grandiose de la grande famille de
gauche aux élections régionales. Ces dernières viennent de consommer la
 défaite absolue, irrémédiable,calamiteuse et sans appel des féaux de l'infâme
Sarko et des kadofisko. Il participe, certes, Mélanchon, mais un peu comme le
cousin de province, celui qu'on colle en bout de table. Par exemple le service
public de l'audiovisuel noyauté socialiste l'a un peu oublié au cours de la
campagne.
Même que pour la soirée électorale on l'a carrément laissé moisir dans
l'antichambre et qu'il n'a jamais pu prendre pied sur le plateau.
Alors évidemment il se montre un peu ronchon-chon-chon, le Mélanchon mais
ça ne lui gâche tout de même pas la victoire. Il en faudrait plus! Et puis, la perfidie
des socio-démocrates à tendance rougeoyante il connaît, il en faisait partie il n'y
a pas si longtemps.
Mais depuis il a opéré son envol avec la fondation historique du Parti de
Gauche ( voir Deux files y pissent , cherchez bien c'est vers le mileu).
 
Bien lui en a pris car depuis les affaires marchent à bloc. Il a pu s'offrir des
costards de bonne coupe et aussi un nouveau dentier tout neuf, le camarade. 
Comme quoi même chez les plus rubiconds des marxistes, le fait de devenir
son propre patron libère parfois des qualités insoupçonnées. Qui aurait pensé
voir la Méluche bien sapé et propre sur lui, pas vrai?
Par dessus le marché il peut désormais s'allier avec qui bon lui semble.
Ce coup-ci c'était avec la mère Buffet et le Trotskofacteur pour conquérir le
Limousin. Et il s'y est investi, notre héros, dans le Limousin. La semaine dernière 
il y était tout le temps fourré. Mais faut voir le succès, 19% presqu'autant que 
Le Pen en PACA  ou la Marine chez les Cht'tis!

Naturellement la comparaison s'arrête là. On ne va tout de même pas mettre
dans le même panier les ignobles fachos du Front et les progressistes
marxo-trotsko-lénino-commmunistes révolutionnaires dont la pureté
morale apparaît aussi éclatante que celle des grands Staline et Mao réunis.
Sans aller chercher, bien sûr, les camarades cubains si admirables, Fidel
et le feu Ché, dont les exemples fameux vivifient le mélanchon comme
un bon coup de pichetegorne le borloo.

En tout cas, soyez assurés que la magnifique victoire de tous ces purs de
la grande famille de gauche représente un grand pas vers la réélection de
celui sans qui rien n'eût été possible, j'ai nommé Nicolas Sarkozy.
Ben oui,  vingt-trois présidents de région socialos constituent autant de
raisons de torpiller en douce le futur candidat de leur propre parti.
Un Président de la République Socialiste c'est la déculottée assurée aux
régionales de 2016.
Faut pas déconner, tout de même, un fromage pareil on va pas le gâcher !

Sans compter que la prospérité de notre brave Mélanchon repose sur le
maintien au pouvoir des salauds de capitalistes.

Alors, vous voyez bien que tout n'est pas perdu.
Et merde pour ce traitement de texte qui déconne et aussi pour qui ne me lira pas. 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires