Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 14:25

 

Décidément, Hortefeux, il n'en rate pas une!

Voilà un type qui traîne ses Church depuis l'éternité dans les allées du pouvoir, qui

fût il y a peu ministre de l'Intérieur, qui occupe un poste éminent - on ne sait pas

précisément lequel mais qu'importe- à l'Elysée et qui va passer un coup de fil à un

copain mouillé jusqu'au trognon, dans le style "gaffe, ta meuf balance grave, j'peux

pas en dire plus au bignou mais c'est du lourd". Il téléphone le mec! Faut le voir pour

le croire! Con à ce point là ça mérite le musée.

Par dessus le marché, la meuf en question, elle balance sur l'affaire "Karachi", un 

peu l'équivalent, pour l'actuel Président, des diamants Bokassiens du père Giscard,

si vous voulez,  un poison mortel de campagne en quelque sorte. 

Sachant que Brice le Rouquemoute devrait jouer le rôle de directeur de

ladite campagne, cette dernière se révèle d'emblée encore plus mal embarquée

qu'une cargaison d'africains étiques cinglant sur Lampedusa.

Et attendez, il y a pire.

Le pote en question fait partie des meubles. C'est tout de même lui qui aurait aidé

notre bon Président, temporibus illis, à ratiboiser la Mairie de Neuilly sous le gros

pif de Pasqua! Pour gratiner un peu la ragougnasse, le gus en question, roturier

comme pas un, s'est offert le luxe d'épouser en 1988, devant le précité Maire de

Neuilly , la Princesse Hélène de  Yougoslavie, petite fille du Roi d'Italie, arrière petite

fille de Pierre 1er. de Serbie, le saint-protecteur du Patronat Français. Les sabots

d'Hélène n'étant point crottés et son train de vie d'Altesse Royale non plus, il

appartenait dès lors à notre homme d'assurer à bloc. D'où la nécessité de faire un

peu le sale boulot, bien rémunérateur et justificatif de renvoi d'ascenseur.

Et c'est à ce mec là, dans la conjoncture actuelle, que ce sacré Brice, pas de Nice,

de Clermont, bigophone sans se douter une seconde qu'il se trouve sous écoute

comme la grand-voile par force 7! (Si la métaphore nautique vous déplaît, c'est pas

votre jour).

 

Cependant, des mecs comme Hortefeux, il en faut.

D'abord cette sorte de personnage permet de mettre en évidence les

caractéristiques essentielles de la démocratie, en ce qu'elle est au panier de

crabes ce que le calvados de ferme est au sirop de grenadine.

Ensuite il nous fait voir les aspect les plus stupides de ce que nous appelons 

"la Droite",  conglomérat de bricoleurs sans imagination presqu'aussi bornés et

dépourvus de scrupules que leurs collègues politicards de gauche.

Et encore plus maladroits!

N'oublions pas l'affaire dite "des auvergants" (voir Abjection votre horreur! ).

Condamné pour injure raciste, le père Hortefeux, avec l'assourdissant fracas

médiatique dûment réservé à l'accrochage au pilori du sale fasciste!

Manque de pot, il vient de se voir relaxer par la Cour d'Appel, le mec.

Vous en avez entendu parler vous?

Enfin, il inspire le poète, Hortefeux. Cela n'appartient pas à tout le monde et exige

un gros paquet de qualités particulières qu'avec ma sagacité proverbiale j'ai su très

tôt déceler chez le sujet ( voir Liesse et badge.).   

Considérant ses éminents mérites qui justifieraient, es-qualité de muse-musette,

la croix de Chevalier des Arts et Lettres - on l'a bien refilée à Dany Glover si jamais

vous voyez qui je veux dire- il m'a semblé (nationale comme disait Pierre Dac)

judicieux de lui consacrer un petit poème épique comme le porc du même métal.

Cela s'intitule:

 

Les sacoches et la cendre

 

Comme un ex-président retombé en enfance,

Comme un Rom dépité expulsé de la France,

Comme un faucon honteux de se comprendre vrai,

Comme le mal-foutu découvrant son portrait,

Il vacille Hortefeux, sous les coups de la Gauche

Qui le poursuit sans cesse et, dès qu'elle peut, le fauche

Tel un épi de blé bien mûri au soleil

Dont la tige fléchit sous l'épillet vermeil.

Hortefeux, Hortefeux, ton malheur est immense!

Ton avenir, tu peux te le mettre où je pense.

Avec tes vieux copains tu deviens encombrant.

Pour la réélection de ton bon Président

Déja mal engagée.  Tu fais un peu trop tâche

Et bientôt, le morceau, il faudra que tu lâches.

Mais quelle idée, aussi, d'aller téléphoner,

A celui qui pouvait jusqu'au cou te mouiller!

Quand on a comme ami un porteur de sacoches,

Il vaut mieux conserver son téléphone en poche.

L'amitié c'est très beau et toujours sympathique,

Mais tout à fait contraire au jeu démocratique

Qui demande à celui qui tient à subsister

De laisser ses copains sans lui se débrouiller.

Et c'est encore plus vrai quand ils sont dans la merde

Car si tu les soutiens, aussitôt ils te perdent.

Le plus marrant, aussi, il faut que je te dise:

Quand vous avez trouvé le porteur de valises

De Chirac, pour pouvoir emmerder Villepin,

Lorsque vous avez cru judicieux et malin

De remuer la boue des versements liquides

Vous auriez dû penser, ô grosses tronches vides,

Au retour de bâton pourtant bien prévisible

Car vous constituez la plus belle des cibles.

Le coup vicieux venant du porteur de valoches

Appelait en retour l'affaire des sacoches.

Quand, la main dans le sac on vient de se faire prendre,

Il faut sur la chetron s'en déverser la cendre.

Hortefeux, Hortefeux, ton incurie est grande,

Tu ouvres l'Elysée à ce con de Hollande!

 

Bien sûr , tout cela apparaît affligeant, consternant, déprimant. Bien sûr.

Pourtant, que voulez vous, il s'agit de la vie courante de notre belle République

Une et Imputrescible. Rien de bien remarquable, en somme. Pourquoi voudriez

vous que les nobles serviteurs du jeu démocratique n'en appliquent pas les

règles? Or, nous savons parfaitement, tous, en quoi elles consistent ces règles :

pour gagner il faut arroser et c'est celui qui arrose le plus qui emporte le morcif.

Point final.

Le reste, les valeurs fondamentales du Contrat Social, liberté,égalité, solidarité

et autres niaiseries du même tonneau : foutaises, littérature, pièges à gogos,

miroir aux alouettes. Vous voulez être élu? Faut les aligner! Judicieusement et

en grosses quantités. Et que vous soyez de droite, du gauche, du milieu ou du

pourtour c'est pareil, aucune différence, la clé du pouvoir réside dans le pognon.

Donc les valises, les sacoches, les prébendes, les subventions, les postes

réservés, les combines de couloir, bref tous les petits arrangements joliment

rémunérateurs, constituent partie intégrante de nos Institutions bien plus que

toutes les idées grandioses poussées en avant pour essayer de planquer la

merde au chat; il importe seulement d'éviter avec le plus grand soin que le

corniaud de citoyen en décèle l'odeur. Voilà pourquoi, Hortefeux doit sortir du jeu.

 

Comme disait Montesquieu, "le principe de la démocratie est la vertu politique".

Rigolo, non?

 

Amitiés et merde pour qui ne me lira pas.  

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

N

Ce Week-end s'annonce en pluie, mais qu'il te soit agréable malgré cela !
Bises mon copain Nouratin. J'ai laissé le second blog en attende, un p'tit coup de fatigue...


Répondre
N


C'est déja dur de tenir un seul blog, alors deux, à mon avis c'est surhumain.


En tout cas, bon week end à toi aussi. Je vais sessayer d'en profiter pour écrire un peu.


Gros bisous ma copine.



B

"Les Cassandre et les coches" pour les primaires, non ?


Répondre
N


Bien vu, en effet, peut être même les cloches.


Très heureux de votre visite.


Amitiés.



J

bonne soirée et merci pour ton com !


Répondre
N


Merci à toi aussi et bonne soirée.



N

Coucou mon copain, je t'attends moi !
Gros bisous


Répondre
N


Je sais, ma copine, j'ai quelques soucis en ce moment qui m'empêchent d'avoir la tête à ça.


Mais cela va s'arranger bien vite, enfin j'espère.


Gros bisous à bientôt.



J

Hello,
en effet, 'jai un peu changé la luminosité
que trouves-tu étrange exactement ? cela me permettra d'améliorer la composition
bonne soirée


Répondre
N


Je lui trouvais quelque chose d'un peu irréel mais très conforme à ce qu'on peut attendre, en été et par beau temps, de la lumière rasante des soirées dans les contrées nordiques.


Ce n'était pas du tout un reproche, plutôt un compliment.


Merci et bon Dimanche.



C

"…à ratiboiser la Mairie de Neuilly sous le gros pif de Pasqua! "
Et ce quand il avait 28 ans, le maire ! Faut le faire en Pasquasie…
Faut des soutiens et des sous. (Et des porte-flingue, sûrement.)
Le fils a fait mieux, lui. Il est devenu maire de Neuilly à 24 ans, mais son père n'était pas un peintre raté et Hongrois. Ca aide quand même, on peut pas dire le contraire.

Excellentissime texte, merci Nouratin !


Répondre
N


On peut pas dire, c'est beau la démocratie, ça réconforte sur les côtés positifs de


la nature humaine. En tout cas on peut s'interroger sur la brillance et la fulgurance de certaines carrières politiques. Toutefois, mieux vaut ne pas se répondre...


Merci beaucoup à toi, Carine,


Amitiés.



Z

Excellent mon ami et je me suis bien marrée avec "les sacoches et la cendre"
Quant à Hortefeux, c'est aujourd'hui qu'il est entendu pas la justice. Bises et bonne journée


Répondre
N


Merci beaucoup, content de t'avoir amusée.


Bonne journée à toi aussi et bises.



J

Hello !
très sympa, merci du partage!
bonne soirée


Répondre
N


Merci et bonne journée.


Amitiés.



N

Bonjour et bonne fin d'après-midi, avec bisous, mon copain


Répondre
N


Gros bisous, ma copine et merci de ta visite.



M

Avec l'art du wheeling à ce point consommé
tu laisserais sur place Estrosi et Copé
pas un de ces messieurs ne te résisterait
tu sortirais vainqueur et tout illuminé...

bon d'accord je sais:je n'ai pas le talent de Nouratin.Eh alors!


Répondre
N


Mais si, au contraire, tu as un talent fou et la forme vaut le fond.


En revanche pour ce qui est du wheeling, avec mon vélo j'ai du mal.


Merci et amitiés.



J

De tout temps, l'argent a été nécessaire pour huiler les rouages du monde politique. Mais depuis trente ans, quarante ans peut-être, il devient l'objectif premier du politicien. Et remplir les
caisses du parti, sans parler des poches personnelles, tient lieu de politique étrangère.


Répondre
N


C'est un peu comme la dope chez le sportif, comme les copains en tatent tu es bien


obligé d'y passer aussi. Et puis, c'est bien agréable le pognon, c'est bien plus sexy que


le dévouement et l'abnégation. Vive la Raie Publique!


Amitiés.



J

merci pour ton passage sur le blog, très bonne soirée !

a bientot


Répondre
N


Merci à toi aussi.


Amitiés.



J

bonne soirée!


Répondre
N


Merci et bonne journée.



N

J'ai relu, comme toujours pour me faire plaisir deux fois !
Bises Nouratinh


Répondre
N


Et, en plus, tu me fais plaisir doublement à moi aussi.


Merci et gros bisous.



J

merci pour ce bel article bien écrit


Répondre
N


Merci à toi et à très bientôt.



P

Il y a très longtemps, j'en ai croisé un. Je reconnais qu'il n'est pas devenu célèbre.


Répondre
N


En effet, c'est plutôt une situation à raser les murs. D'ailleurs, le pote du Rouquemoute


c'est sa nana qui l'a mis dans le pétrin. Généralement c'est de là que vient le danger


(nous le savons tous).



P

Il faut dire qu'ils ne sont pas très malins ces porteurs de valises. On se croirait dans les aventures des Pieds Nickelés. Quelle que soit la magouille qu'ils montent, ils finissent par être
découverts. Heureusement pour eux qu'ils travaillent pour Sarko et pas pour Al Capone ou pour un ancien président que je ne nommerai pas! C'était des coups à être suicidé ou à se retrouver les
pieds dans des chaussures en ciment. Là, le pire qu'ils risquent c'est une prescription, un procès qui traîne, une question préalable de constitutionnalité ou au pire une condamnation avec
sursis.
N'empêche! Ils nous font bien rigoler.
De toutes façons, on ne reverra jamais le pognon. Alors, autant en profiter.


Répondre
N


Soyons honnêtes, il y a plein de porteurs de valises dont personne n'a perdu toute trace


depuis très longtemps, toutefois personne en peut en parler puisque, par définition,


personne n'en sait rien. Comme quoi, ce genre de métier justifie la prime de risque


qu'il comporte et qui, en plus, se trouve, par nature, exonérée d'impôts.


Amitiés.



N

C'est déjà bien qu'elle soit imputrescible notre république au moins elle ne prends pas l'eau !
Je me sens comme toujours admirative, mais cette fois en plus, très niaise, car j'ai mis en route pour demain un mini-article effleurant la chose... A coté du tien, je me sens toute ramollie...
Bisous mon copain


Répondre
N


Surtout pas! Il faut toujours voir les évènements sous plusieurs angles et le tien, d'angle,


nous intéresse tous. Donc on attend ton papier avec impatience.


Plein de bisous, ma Copine Bisontine.