Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 15:49

 

Le barrage de Sivens, dites donc! En voilà un truc qu'on n'aurait jamais imaginé tenir en haleine tous les media franchouilles pendant toute une longue semaine...et qui sait, si ça se trouve encore celle d'après. Ben oui, quoi, une petite retenue d'eau de mille cinq cents mètres de long sur deux cent trente de large au fin fond du trou du cul du Bon Dieu, dans le genre monstre dévoreur d'environnement ça fait un peu léger, enfin moi je trouve. A côté du Barrage des Trois Gorges c'est comme si l'on comparait votre compte en banque à celui de Bill Gates, pour vous situer l'ordre de grandeur. Toutefois, comme disait une copine de Bérurier "c'est pas la grosseur des instruments qui compte, c'est la façon de s'en servir", et là, nous, avec nos chers Gauchiards mouvance guérilla écolo-prétextable, nous avons affaire à des orfèvres. Bien sûr, ces types ne disposent pas des moyens d'aller en Chine, même en arrivant à pieds, pour enquiquiner les capitalo-communistes qui vous engloutissent une région entière sous quarante milliards de mètres-cubes de flotte. D'ailleurs, qu'ils essaient un peu, juste pour voir comment ils seraient reçus... L'ennui c'est qu'en france, depuis lurette des grands barrages on n'en construit plus. Nous fîmes jadis le "choix du nucléaire", comprenez vous et, par voie de conséquence nous abandonnâmes l'hydro-électrique, désespérant du même coup des tas de braves villageois des vallées Alpines, lesquels rêvaient de grasses indemnisations aux frais du contribuable...autant en emportent les bourrasques de l'indépendance énergétique vue par les stratèges de la République. Alors du coup, nos écolos à cocktails-molotovs, lorsqu'afin de varier un peu les plaisirs ils souhaitèrent nous faire le coup de l'eau qui tue la nature, il a bien fallu qu'ils se rabattent sur le seul exemplaire disponible: Sivens. A la guerre comme à la guerre!

Sivens, toutes proportions gardées, ça ressemble un peu à "Notre Dame des Landes", "l'Ayraultport", vous savez? Un magnifique projet, caractéristique de cet "investissement public" qui fait mouiller nos chers politicards comme Justin Bieber les collégiennes pré-nubiles. En d'autres termes, une grosse merde mal pensée, mal évaluée, mal financée et mal réalisée, juste bonne à vider l'escarcelle des cons qui paient. Vous, remarquerez, d'ailleurs, que depuis quelques temps la contestation écologique ça vire carrément, pour la Gauche, à la querelle intestine. Comme l'emblématique chantier de l'aviation nantaise, le petit barrage tarnais c'est une idée de socialos; en l'occurence nos petits amis du Conseil Général Albigeois, spécialistes incontestés de l'hérésie depuis le Haut Moyen-Age. Pour d'obscures raisons à la fois électoralistes et clientélistes, sans parler d'éventuels avantages en nature ou en espèces, dont, bien entendu, nul n'a la moindre idée, ces gens-là se sont foutu dans les cornes d'aller édifier un gros réservoir à flotte pour aider les quelques cultivateurs de maïs du cru à faire pousser leurs jolis épis infestés de pesticides. Il n'en fallait pas plus pour qu'un jour, quelques écolos en veine de contestation bucolique ne s'en viennent occuper le site afin de foutre un peu la panique buzzarde. Avec l'aide efficace des Black-Blocs et autres despérados anarcho-marxo-trotsko-mao-écologistes en mal de castagne, l'affaire ne tarda pas à tourner à la bataille rangée contre les Gendarmes déguisés en dark-vadors de sous-préfecture. Après qu'une bonne cinquantaine desdits pandores, attaqués aux jets de projectiles divers, molotovs compris, furent évacués en urgence sur l'Hôpital le plus proche, leur chef se décida à siffler la fin de la récréation et fit lancer les grenades. Mal lui en prit car, hélas, le jeune Rémi se trouvait sur la trajectoire...

Qu'allait il donc fabriquer dans cette galère, au beau milieu des farouches guerilleros de l'Internationale anti-fasciste, ce pauvre Rémi, nul ne le saura jamais. Les media nous le vendent comme un gentil garçon, un peu poète romantique sur les bords, un amoureux de la nature, un doux rêveur...bon, que voulez vous que je vous dise, moi? On ne va tout de même pas se poser de questions malsaines sur le dos d'un mort, pas vrai, surtout que cela ne changerait pas grand chose au problème. Faut croire qu'elle serait mal tombée, la grenade, juste sur celui qu'il ne fallait pas au milieu de centaines d'autres...le gros manque de pot en somme. Allez on va dire ça, c'est plus sympa, non?

Et puis, de la sorte, les Ecolos se retrouvent avec un martyr. Ca leur manquait, ça, un chouette martyr genre Malik Oussékine, alors ils en profitent à bloc. Et pas que les Ecolos, toute la mouvance extrême-gauche, l'ineffable Méluche, nouvelle pastèque autoproclamée, les potes NPA du Facteur sans lettres, tout ce joli monde s'en donne à coeur joie. Et pendant que les flics se font joyeusement tabasser à Nantes, à Toulouse, à Stalingrad (je veux dire la Place, bien sûr), asperger d'acide et de bombes incendiaires aux cris de "allez vous faire cuire un keuf", les notables style Mamère, Duflot et Cie, demandent la démission de cet assassin de Cazeneuve, notre petit Ministre de l'Intérieur. Il ferait bien de se démettre, celui-là, mais pour des raisons diamétralement opposées. Comme flic de choc il a autant la gueule de l'emploi que Fernandel pour intrepréter la Dame au Camélia. Au moins son prédécesseur possédait il un coup de menton à désespérer Mussolini, lui rien, que dalle le pauvre Bernardou, tout juste bon à faire rigoler les clowns agressifs! Qu'est ce qu'il doit se retouver malheureux, le nabot... au moins autant que les poulets qu'il tente vainement de protéger de son aile déplumée. Démission, oui, je suis sûr qu'il ne demanderait pas mieux...putain, retrouver un maroquin bien paisible du côté de Bercy! Les contribuables c'est autrement plus sympa que les Black-Blocs, ça raque et ça la ferme: le bonheur!

Et puis, bon, je cause, je cause; mais après tout je n'en ai rien à foutre de leurs histoires à la con de barrages, d'aéroports et de victimes vachement innocentes. Qu'ils s'en démerdent tous ces pantins désarticulés, tous ces fantoches incapables, élus de leur Démocratie de mes deux. Qu'elles les étouffent, leurs querelles gaucho-intestines, et qu'ils nous foutent enfin la paix...oui, je sais ...encore un voeu pieux...

Amitiés à tous.

Et merde pour qui ne me lira pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires

carine 12/11/2014 10:45

Il y a du nouveau depuis ton article : l' impressionnante manif de la vingtaine de lycéens dont le chef veut un poste éligible aux futures élections européennes, je suppose.
Pluss le joyeux barbecue du centre de Saint-Denis, cité royale.
Mais là, c'est le ptit commerce qui est visé.
Zirboux !

nouratin 12/11/2014 16:22



C'est vrai, ça n'arrête pas! Même si la combine n'a pas un succès énorme ils vont quand même l'user jusqu'à la corde, c'est pas tous les jours qu'on touche un martyr!


Ibouxrgso!



Jacques Étienne 03/11/2014 07:53

D'accord sur tout, sauf que Fernandel en Dame au Camélia, ça aurait eu de la gueule, quand même ! Merci pour l'éclat de rire !

nouratin 03/11/2014 18:22



C'est le genre de rôle de composition dans lequel il aurait, en effet, donné toute sa mesure.


Merci à vous et amitiés.



Dr WO 02/11/2014 22:44

Plume drolatique. Vous avez une façon bien à vous de raconter les histoires.
Dr WO

nouratin 03/11/2014 07:27



Merci Docteur, vous me comblez!


Amitiés.



René de Sévérac 02/11/2014 20:40

Votre remarque relative à l'écriture des évangiles m'inspire ce commentaire :
Je suis partiellement d'accord avec vous et je m'explique.
Le clergé en charge de l'"éducation des masses" a toujours tendance à les considérer comme fondamentalement stupides. Ce qui, on doit le confesser, n'est pas absolument faux.
Ainsi, notre clergé actuel (médias au service de l'idéologie dominante) n'hésite pas à nous raconter n'importe quoi, pourquoi celui d'antan n'aurait-il pas eu les mêmes tentations ?
[ne le croyez pas sur les évangiles, mais pensez aux Décrétales]

Ceci dit; les amygdales-sud, c'est un peu fort !
Bonne nuit.

nouratin 03/11/2014 07:26



Il faut dire que l'administration de l'Eglise a beaucoup fait parler le Christ en deux millénaires, Il n'a pas eu le temps lui même, le pauvre, d'en dire le cent millième. L'ennui c'est que dans
 le fond, on ignore complètement ce qu'Il a réellement dit. Mais il n'y a que la foi qui sauve...


Bonne journée et amitiés.



BOUTFIL 02/11/2014 19:29

ils avaient bien picolé et pas que de la limonade les gentils poétes aoureux des zoziaux et fumé des trucs pas marqués dans le manuel non plus, alors, comme en 14 quand les anciens étaient biens
avinés pour monter à la bagarre ils se sont élancés casser du flics et bingo, ils ont eu le retour des choses, bon....ceci dit stalingrad, c'est à côté de chez moi et j'aimerai bien aussi qu'ils
nous foutent la paix tous ces connards !
gros bisous

nouratin 02/11/2014 19:44



Ben oui, j'espère que ça ne tournera pas à la cata. Enfin avec l'armée de poulagas qu'ils ont mobilisée, je pense que tu ne risques pas grand chose. Ferme bien la porte quand même.


Gros bisous.



trucmuche 02/11/2014 19:17

Ce barrage semble encore un bidule de connivence en eaux troubles pour pomper des M3 de subventions et arroser quelques réseaux :

http://www.eauxglacees.com/Sivens-Testet-la-face-cachee-de-l

nouratin 02/11/2014 19:42



Oui, bien sûr, c'est ce qu'on appelle "investissement public". C'est chouette la démocratie, pas vrai?


Amitiés.



René de Sévérac 02/11/2014 18:55

La grenade est tombé su Rémi; le pacifique toulousain !
Mais qu'allait-il donc faire dans cette galère .. lointaine.
Cette affaire me rappelle un certain Clément Meric, lui aussi très clément !
Bref, Brassens a raison :
"on pardonne à tous ceux qui nous ont offensé, les morts sont tous des braves types !"
Imaginez que Rémi soit un odieux personnage venu à la casse ....
A contrario, quelle victoire pour les "écolos" : une victime, c'est parfait pour la cause !
Nouratim, vous ne me trouvez pas trop chrétien !
J'ai des difficultés à tendre l'autre joue. Manque de sainteté !
Amicalement.

nouratin 02/11/2014 19:38



Je ne crois pas que Jésus ait voulu nous imposer de nous laisser faire, à mon avis il a dû dire "tendez l'autre joue et profitez de l'instant de stupeur de l'adversaire pour lui tirer un penalty
dans les amygdales-sud", ça a été coupé au montage des évangiles, je pense...je ne vois pas d'autre explication exégétique.


Amitiés.



Pangloss 02/11/2014 18:48

Moi aussi, j'aimerais bien qu'ils me foutent la paix mais je crains que cette affaire ait allumé la mèche et que ce soit parti pour un bordel taille XXXL
Bonne soirée quand même.

nouratin 02/11/2014 19:34



Oh,le bordel XXXL je crois qu'on l'aura de toute façon, on l'a déjà, d'ailleurs, alors, un peu plus un peu moins...


Bonne soirée aussi et amitiés.



geo 02/11/2014 18:46

un gentil garçon ...bien sur, activiste reconnu ce gentil garçon n'avait dans son sac à dos pas que de la limonade...mais bon il était politiquement correct que ce fut la police qui soit
responsable de ce "meurtre" mot que persone n'ose quand même prononcer.
Ce qui vient de se passer est une aubaine pour ces merdeux d'activistes vert, et maintenant plus rien ne se fera en France...
Il serait temps de dissoudre ces associations extrême gauche, anti capitalistes voir anti tout...
excellent article comme d'hab....
amicalement

nouratin 02/11/2014 19:31



"Meutre" je crois bien qu'ils l'ont dit, pourquoi ils se gêneraient?


Sinon, en France on ne dissout que les "groupuscules d'extrême droite", les "de gauche" ne doivent pas être solubles, je ne vois pas d'autre explication...et je ne vois pas non plus comment nous
pourrions nous tirer de ce merdier, ce n'est pas Alain Juppé qui va nous y aider, en tout cas.


Merci et amitiés.