Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 15:47

 

-"Moi, nous dit Jean Foupallour, l'Ukraine j'en ai rien à secouer, à peine si je sais où ça se trouve...en URSS, non? C'est pas ça? Bon, bref, je vois pas pourquoi on nous les casse depuis une semaine avec leurs histoires à la con, aux Ukrainiens. Pour pas nous parler des trucs qui fâchent, sans doute, le chomedu, la misère, les Muz, les impôts...sûr qu'à nous raconter la révolution de la Place Maichose ils prennent pas de risques, les mecs, ça sert de berceuse pour bien nous endormir et ça mange pas de pain!

-Oui, sauf que rien de ce qui se passe en Europe ne sauraît nous être étranger, lui rétorque l'ami Yves Rognes, l'ex-clerc de notaire. Sans compter la gravité de l'affaire, songez-y : un gouvernement, certes de merde mais démocratiquement élu, que des insurgés envoient gicler comme un vulgaire furoncle...là ça se passe à Kiev...vous imaginez, un peu, la même chose à Paris?

-Oh putain, là tu nous fais rêver, assure Grauburle avant de s'envoyer sa gorgée de Muscadet, ça serait-y vraiment possible un bonheur pareil?

-Rêve pas, pour en arriver là faudrait des couilles, tranche le vieux Maurice, goguenard, z'avez vu les morts? Y a pas qu'eux que ça refroidit! Les ardeurs révolutionnaires la Franchouillie les retouvera pas de sitôt, si vous comptez là dessus pour nous débarrasser des Socialos, vous pouvez toujours boire de la flotte, vous serez jamais beurrés!"

N'empêche, il vient de lever un sacré lièvre, le camarade Yves Rognes. Après tout, nous assistons en ce moment même, en direct live, à une espèce de déni de démocratie dont tous les bons démocrates de l'Union Européenne, l'impayable M.Fabius en tête, semblent se délecter comme d'une grosse louche de caviar bélouga...va comprendre, Charles... Alors, dans le fond, fendons nous d'une hypothèse d'école comme ils doivent en faire de temps en temps à Science-Pot, en travail de groupe...non celle là peut être pas, après tout.

Alors voilà : vous remplacez Ianoukovitch par Hollande, Ioulia Tiomochenko par Sarko, ça rime...bon il n'est pas encore en prison, lui, mais ça ne saurait tarder vu l'intérêt majeur que les magistrats du "mur des cons" semblent lui accorder. Après, en guise de Place Maïden, vous prenez ce que vous voulez. Evitez la Concorde, un peu difficile à défendre, oubliez la Place du Tertre trop frontalière des peuplades hostiles de Barbès. Rabattez vous plutôt sur La Madeleine, quasiment imprenable, toute proche de l'Elysée ainsi que de la Rue du Cirque et donc susceptible d'inciter le futur Président déchu à foutre son camp dans les plus brefs délais pour éviter de tomber aux mains des rebelles avec sa coquine et son Piaggio trois roues. Et si vous craignez d'abimer l'église, repliez vous sur la Place Beauveau. En pareil cas, emparez vous tout de suite du camarade Manuel, ça vous fera une sacrée monnaie d'échange, surtout si vous le suspendez tout en haut de la barricade...ça n'empêchera pas les flics de tirer -au contraire- mais pour terroriser le politicard y a pas mieux! Après vous envoyez un détachement armé au Palais Bourbon, vous faites voter à l'unanimité la destitution de Flanby et vous ramenez Sarkozy, au besoin en fauteuil roulant, pour haranguer la foule révolutionnaire. Attention, hein, je tiens à rappeller qu'il s'agit juste d'une hypothèse d'école, pas d'un projet de coup d'état. Vous imaginez s'ils me prennent au sérieux les barbouzes payés pour lire les blogs nauséabonds?

Bon, je déconne mais si vous regardez bien, les situations apparaissent parfaitement semblables, les deux présidents furent également élus à une courte majorité. Bien sûr, Ianoukovitch conserve environ quarante-cinq pour cent de partisans, plutôt flatteur comparé aux seize pour cent de Pépère, cependant, là réside la seule petite différence et elle n'affecte en aucune façon le fond. Grosso modo, c'est du pareil au même. Enfin, pas tout à fait, au premier abord en tout cas...

Oui parceque l'Ukraine se présente comme un pays coupé en deux du nord au sud. Côté Ouest vous trouvez des Ukrainiens Catholiques proches des Polonais et côté est des Russophiles Orthodoxes. Pour simplifier : deux nations avec des populations d'importance comparable ce qui, entre parenthèses, prive le processus démocratique de toute légitimité. En effet on retrouve la ligne de partage parfaitement marquée dans les cartes des résultats d'élections. 

En revanche, la République Française se veut une et indivisible. Pourtant, si vous regardez bien la cartographie de la dernière présidentielle vous trouvez des gros paquets de bleu et des gros paquets de rose qui délimitent des zones. Rien à voir, bien sûr, avec la partition bien nette de l'Ukraine mais on dirait que nous sommes sur le chemin. N'en tirons aucune conclusion, d'ailleurs, car si la Nation Franchouille semble bien en voie de désagrégation, la cause en apparaît diffuse et sans incidence géographique déterminante. On peut seulement constater que, partis comme nous sommes, la légitimité du processus démocratique s'en prend de plus en plus plein la gueule chez nous aussi.

Alors, dans l'absolu, puisque tout le monde a l'air de trouver admirable la révolte des Ukrainiens, je ne vois pas pourquoi nous nous priverions d'en faire autant...ah, oui, comme dit Maurice ça pourrait se révéler malsain...mais non, voyons, chez nous les flics n'ont pas le droit de tirer à balles réelles. Pour éviter tout danger vous n'avez qu'à vous déguiser en écolos de "l'Ultra-Gauche" (comme dit Vallsounet), là vous pouvez y aller à bloc vous ne risquez absolument rien.

On l'a bien vu à Nantes, pas vrai? Quand vous balancez des manifs clairement dirigées contre le chef d'un gouvernement dont vous faites partie, quand vous vous déclarez, comme la mère Duflot, "de tout coeur avec les manifestants" et quand vous traînez derrière vous les guerilleros de l'internationale gauchiarde, chez les gens sensés vous débarrassez le plancher ministériel à grands coups de pompe dans le derche. Quant aux manifestants cagoulés qui cassent tout, comme à Nantes, un vrai ministre de l'intérieur ne les aurait même pas laissés entrer en Loire-Atlantique, surtout quand il prétend les avoir à l'oeil comme s'en vante cette patate de Manolo le Catalan. D'où il se déduit finement qu'on ne touche pas aux membres de la Grande Famille de Gauche, fussent-ils "ultra", et massacrassent-ils la flicaille. Si vous voulez faire la révolution sans risquer de prendre un mauvais coup, surtout ne mettez pas le tee-shirt de la manif pour tous, habillez vous donc plutôt en Black Bloc!

Alors, pourquoi on la ferait pas nous aussi, notre petite "transition démocratique", comme dit le camarade Fabius en parlant de la prise du pouvoir par la force? J'aperçois bien une raison, évidemment, c'est qu'une fois la révolution faite on ne saurait même pas à qui refiler le manche. Vous en voyez un (ou une) vous, pour reprendre l'affaire, enfin je veux dire quelqu'un de couillu, de désintéressé, d'assez fort pour taper dans le tas sans s'occuper des dégâts collatéraux et capable de remettre sur les rails un pays qui les a quittés depuis plus de trente ans? Moi, j'avoue, j'ai beau me tamiser les méninges, un oiseau de cette envergure on peut toujours le chercher dans tous les coins du pays, on ne le trouvera pas, c'est sûr. D'ailleurs, à ce niveau-là nous n'en avons plus jamais eu depuis Charlemagne...et encore c'était un Allemand, ce mec, faut pas l'oublier...Nom d'un chien mais la voilà, l'idée, on va le donner à Angela, le pouvoir et puis après tout ça coule de source, c'est déjà aux trois-quarts fait!

Allez, les amis, aux armes citoyens! On se la fait notre petite transition démocratique à la Fabius?

Bon dimanche et prenez bien des forces en attendant le Grand-Soir!

Et merde pour qui ne me lira pas. 

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires

Carine 26/02/2014 19:25

Et je suis tout à fait d'accord avec le comm de Boutfil sur l'ayraultport.
On ne parle plus du tout de la vraie opposition à ce truc qui vire des fermes et des terres de culture.
Tout çapour que zérault ait un aéroport à son nom, ou plus simplement laisse un grand-oeuvre.
Il a déja assez cassé la région et la ville, faut voir les "oeuvres d'art", les artistes de rue, etc...
Il ne veut pas être oublié dès qu'il se sera cassé, viré à coups de pieds au derche.
Il veut de la pierre.
Bin non !

nouratin 27/02/2014 08:15



Ce pauvre couillon, proche de la nullité absolue, veut son Ayraultport, ça me rappelle "La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf".


D'ailleurs, à la fin, il lui arrive quoi à ls "chétive pécore"?


Grobouzix.



Carine 26/02/2014 19:19

"sûr qu'à nous raconter la révolution de la Place Maichose ils prennent pas de risques, les mecs, ça sert de berceuse pour bien nous endormir et ça mange pas de pain!"

Bin si, ils prennent des risques !
Parce que comme tu le dis plus loin, ça peut donner des idées, ces trucs-là.
Perso, les manifs molles, j'en ai unpeu ma claque.
Bon, on fait une bonne petite bouffe avecles copains, c'est agréable, mais ça ne fait pas beaucoup avancer le shimilibili..le shimi...le milibchi..comment tu dis déjà ?
Rorgrizoux !

nouratin 27/02/2014 08:12



Hélas tu as raison, les manifs de droite sont dépourvues d'effet. Nous ne défilons que le Dimanche et nous ne savons pas mettre les lycéens dans la rue.


Evidemment, une bonne révolution à l'Ukrainienne, ça fait rêver...mais si c'est pour refiler le pouvoir à d'autres connards ça ne fait pas non plus avancer le schimimi, schmili...et flûte!


Alors votons, déjà, ça ne coûte rien.


Ribouxzogrs.



Djef Bernier 25/02/2014 22:26

Excellente tournure d'esprit, c'est un élément de plus pour acrréditer l'idée selon laquelle nous sommes positivement divisés, et donc qu'ils règnent au mieux. Ah s'il fallait juste des couilles...

nouratin 26/02/2014 12:06



C'est vrai il ne suffit pas d'en avoir, c'est une condition nécessaire mais pas suffisante.


Et puis, il est vrai aussi que personne n'est d'accord sur rien, notamment à doite, c'est ce genre de choses qui avait perdu Vercingétorix, c'est tout dire.


Amitiés.



chris 24/02/2014 19:01

Aucune ressemblance entre une éventuelle révolution française et celle ukrainienne : eux sont EN TRAIN de passer sous domination US ...nous , on y est déjà !!!!...eux ont encore une possibilité de
s' en sortir ...nous , PAS !!!!

nouratin 24/02/2014 19:24



Oui, ça , je reconnais, c'est frappé au coin du bons sens...depuis le temps qu'on est foutus...


Grozibous



grainsdesel 24/02/2014 18:52

Je vais être bref: Perso je pense que nous assistons à un jeu de dupes, une sorte de poker menteur, à savoir qui va miser le plus et encaisser le jackpot...!
Pour une fois, je vais jouer au poker en misant 1€, juste pour voir.
Conclusion: Wait and see...!
Bien amicalement

nouratin 24/02/2014 19:22



Je voudrais bien vous suivre mais je ne connais pas les cartes, je passe donc...


Amitiés.



capitaine enzo 24/02/2014 09:07

Normal ce qui se passe en Ukraine aujourd'hui. Ce pays a été gouverné depuis 60 ans par des russophones (le dernier parlait à peine l'ukrainien). Depuis la fin de la dernière guerre mondiale, on a
rajouté à l'ouest un morceau de Pologne, de Hongrie et de Moldavie, mais ces régions ont été laissées pour compte. Toute la richesse a été concentrée sur la partie qui intéresse les russes. C'est
un peu la même chose en France, depuis des décennies, on ne réforme rien de peur de mécontenter quelques privilégiés et le bon peuple râle en silence. En Ukraine, au moins ils ont osé. Ce n'est
pas, à vrai dire l'Europe qu'ils souhaitent, mais vers qui peuvent-ils se tourner?

nouratin 24/02/2014 12:11



Vous avez raison, ils n'ont pas le choix. Reste qu'ils se dirigent doucement vers la guerre civile ce qui pourrait mettre tout le monde d'accord sur la nécessité de trouver une vraie solution.


Affaire à suivre.


Amitiés.



Oldney 24/02/2014 00:46

Toujours impayable l'ami Nouratin,
mais tellement vrai !
Le parallèle entre la situation Ukrainienne et celle la France est bien sûr une pure invention fictive de l'esprit facétieux de notre hôte.
Quoique .. quoique !
Il semble que les parallèles se rejoignent à l'horizon, mathématiquement parlant, l'infini, s'entend.
Se peut-il que nous sachions bientôt à quelle distance se trouve l'infini ?

nouratin 24/02/2014 08:19



Nous avons déjà une idée de l'infini au vu de la nullité des gens qui nous gouvernent!


Amitiés.



G.Mevennais 23/02/2014 22:57

Ben l'Ukraine, le franchouille moyen s'en fout complètement, pas un sur dix n'était capable d'en citer la capitale voilà un mois !! M'est avis que les Ricains en tête avec leurs frères de sang, les
Israéliens, ne pardonnent pas à Poutine de leur avoir coupé l'herbe sous le pied concernant le dossier syrien (On n'en parle plus d'ailleurs, de la Syrie, c'est à mourir de rire si ce n'était si
triste !). Alors, ils ne sont pas content les Israélo/US car la route de Téhéran leur était ouverte.... Vous me direz que les Chinois était sur la même ligne que les Russes. Mouais, seulement les
Chinois sont inattaquables et surtout ils ont un argument infaillible, ce sont les bailleurs de fonds des Ricains (dont le dollar n'est plus qu'une monnaie de singe), pour le reste, je suis
toujours aussi admiratif de votre style, vos billets sont à déguster lentement, en savourant chaque ligne, c'est la raison pour laquelle je m'en délecte, à tête reposée, dans le calme de la soirée
avancée, comme vous pouvez le constater depuis un bon moment, je poste mes coms aux environs de minuit ! (lol)
Amitiés. Gilles

nouratin 23/02/2014 23:23



Il n'est jamais trop tard pour commettre un com, n'est-ce pas? Et puis vous me faites tellement plaisir, que voulez vous, ça vaut le coup ce veiller en attendant.


Quant au fond du problème, en effet, on est en plein dans un jeu à la con dont les principaux acteurs ne sont pas ceux que l'on voit sur la scène...et en plus, vous avez raison, la Syrie on n'en
parle même plus...et Hollande, pendant ce temps, se goinfre au Salon de l'Agriculture...pour une fois je lui donne raison.


Merci et amitiés.



BOUTFIL 23/02/2014 20:16

ben tu vois, moi j'ai un esprit tordu et je me dis que cette violence, elle est pas pour rien, ce foutu aéroport doit démarrer, ça coûterai trop cher de tout arrêter, les contrats sont signés, les
terres achetées et non volées comme certains voudraient le dire, donc....pour déconsidérer les squatters et les écolos merdos sur place, si on organisait une petite sauterie avec les antifas? en
voilà une belle idée, Ayrault se fâche, tout le monde est en accord et on peut sans soucis virer ces saloperies de péquenots qui occupent le terrain et en plus on a fait plaisir aux rigolos
gauchistes qui s'en sont donné à coeur joie
oui, je sais, je te l'ai dit, j'ai mauvais esprit
gros bisous

nouratin 23/02/2014 23:17



Mauvais esprit, c'est rien de le dire mais bon, après tout s'il s'agit de faire plaisir aux gauchiards, n'est-ce pas, ça devient tout de suite une bonne action!


Et puis, d'accord ça coûte un peu cher tout ça mais qu'est-ce qu'on rigole!


Gros bisous.



trucmuche 23/02/2014 19:50

Il y a une part des francais qui souffre, mais pas encore assez nombreuse.

Mais ne vous inquiétez pas, ca va augmenter rapidement par les temps actuels.

Je ne vois aucune raison que la situation s'améliore et toutes les raisons qu'elle se détériore très rapidement. Tous les partis politiques francais sont à la ramasse, ils n'ont rien dans leur
besace.

nouratin 23/02/2014 19:53



Oui, je vois que les grans esprits se rencontrent. Hélas, difficile de ne pas en arriver à la même conclusion.



René de Sévérac 23/02/2014 19:27

"pour faire une révolution, il faut un peuple qui souffre"
Géo, vous avez raison ! notre peuple est fier (nous étions un million à ne pas supporter la dénaturation du mariage !) mais il ne souffre pas vraiment.
Enfin, la plupart.

nouratin 23/02/2014 19:51



Pour tout dire, si les choses continuent à s'en aller en quenouille, nous ne devrions pas tarder à commencer à souffrir vraiment.


J'espère me tromper, bien sûr.



geo. 23/02/2014 19:14

bravo, c'est un exploit de tirer autant de ligne sur un événement comme l'Ukraine...
Un dén de démocratie? pas sur mais certainement un coup de poker dont les cartes sont distribuées pas l'oncle Sam...rien que pour emmerder Poutine..
Tu sais le prince veut la place du roi c'est connu et une fois en place le prince devient comme le roi...déchu,..c'est ainsi....L'Ukraine n'échappera pas à une nouvelle dictature , regarde, la nana
a déjà des gens très proche d'elle au poste clé...notamment comme ministre de l'intérieur...
mais bon Fabius c'est quand même fait avoir, l'accord qu'il avait concocté avec les teutons n'a pas été entériné par le peuple...il peut faire le coq, il n'est pour rien dans l'avènement d'un
nouvel ordre ukrainien...
Une révolution en France? faut pas rêver, on a des crouilles mais pas de couilles...tu vas me dire on ne peut pas tout avoir....
pour faire une révolution il faut un peuple qui souffre...le peuple français souffre t'il..regarde les réservation des vacances...c'est curieux non, cette souffrance hors vacances...Et puis qui
veux tu mettre en place ?
Il y a une révolte qui fait rage, au Venezuela, contre un régime qui lui aussi a été mis en place par un vote démocratique..rappel toi Chavez...et en ce moment Madéro je crois...en parle t'on? Fafa
va t'il proposé ses bons offices?
Allons ne rêvons pas..
bien amicalement

nouratin 23/02/2014 19:42



Non, on n'en parle pas du Venezuela, tu comprends là bas c'est un régime de gauche, alors forcément c'est le paradis, il ne peut rien leur arriver que du miel et des roses...sauf qu'ils n'ont
même plus de papier cul...mais bon , on s'en torche, pas vrai?


Amitiés.



trucmuche 23/02/2014 19:07

La démocratie c'est intéressant, mais l'Ukraine n'a plus un sou et seul Poutine met la main au portefeuille.

La morale de tout ca c'est que quand y a plus de pognon, ca part vite en quenouille.

Les révolutions arabes c'est kif kif, et dans l'UE il va arriver un moment de ce genre.

nouratin 23/02/2014 19:39



Oui c'est probable, ça nous pend au nez comme un sifflet de deux sous!7


Amitiés.



René de Sévérac 23/02/2014 18:57

"on va le donner à Angela le pouvoir" .... j'allais dégainer et voilà qu'à la suite vous m'évitez la remarque "déjà fait aux 3/4".
Bref, vous interdisez tout commentaire.

Sur l'analogie de la situation entre l'Ukraine (président démocratiquement élu) et la France, rien à rajouter. Tout est dit ! Ceci dit, les Ukrainiens sont de gros naïfs; ils imaginent qu'en Europe
le bonheur le bonheur est total.
Ioula Timotchenko leur a fait un discours du tonnerre, mais je ne pouvais m'empêcher de penser "pauvres cons !"
Je suis content pour elle, "il manque Ioula dans la prison".
Ne me dites pas que je suis grossier; le désir fut irrésistible.

nouratin 23/02/2014 19:36



Ah oui alors! C'est tellement grossier que j'ai honte de ne pas l'avoir trouvée moi même!


Il ne faut jamais essayer de résister à ce genre de désir, c'est trop bon.


Toutes mes félicitations!


Amitiés.



Dr WO 23/02/2014 18:51

Vous avez raison pour ce qui concerne le parlement. Il a suivi la direction du vent.
Dr WO

nouratin 23/02/2014 19:32



Je crois même qu'il a senti le vent du boulet!



Dr WO 23/02/2014 18:22

Le président ukrainien (ancien délinquant) a été destitué par le parlement qui lui aussi a été démocratiquement élu. On peut donc parler de transition démocratique. Quant à la révolution en France,
attendez que les autorités tirent à balles réelles sur des manifestants et que ceux-ci aient des motifs aussi sérieux que les Ukrainiens pour manifester. Et comme vous le dites, on ne voit pas qui
pourrait régler les problèmes actuels. Sarkozy a déjà fait ses preuves.
Dr WO

nouratin 23/02/2014 18:37



Loin de moi l'idée de prendre la défense de Ianoukovitch mais je ne suis pas certain de la totale indépendance du Parlement Ukrainien au moment où il l'a destitué...de la transition démocratique
du même genre nous avons eu l'occasion d'en connaître au moins une, en Mai 1940...


Amitiés.



Pangloss 23/02/2014 16:22

L'Europe s'effiloche. On a eu l'ex-Yougoslavie (pourvoyeuse de kalachnikovs pour nos balieues), on a eu la Catalogne et le Pays Basque (ce n'est pas encore tout a fait réglé), on va peut-être avoir
l'Ecosse. Et maintenant l'Ukraine qui se déchire pour entrer chez nous. L'UE va-t-elle faire comme la grenouille de la fable et s'enfler au point de crever (ce qui sera chose faite si la Turquie y
entre).
En ce qui concerne la France avec sa radicalisation de la gauche, idéologique en ce qui concerne le PS, révolutionnaire et violente du côté de l'extrême gauche, la montée irrésistible de
l'immigration, une droite modérée culpabilisée et déboussolée, une extrême-droite dépassée et pour couronner le tout, l'incompétence des élites, je la vois très mal partie.

nouratin 23/02/2014 16:38



Oui, avec les boulets que nous trimballons il sera dificile de tenir le rythme. Hélas, quand les meilleurs ne voient plus d'autre solution que l'expatriation on comprend bien qu'il n'y a plus
grand chose à espérer. Un miracle, peut être...


Amitiés.



Jacques Étienne 23/02/2014 16:04

Je partage votre analyse. ce qui condamne à la paralysie. N'importe comment, tant que les mentalités n'auront pas changé en profondeur, on pourra remplacer autant de fois qu'on voudra le capitaine,
rien ne changera vraiment. Ce qui n'empêche pas de penser que si la pression populaire pouvait pousser nos dirigeants actuels à lever le pied sur l'accélérateur à conneries, ça serait déjà ça.

nouratin 23/02/2014 16:21



En effet, on leur collerait une petite place Maïden de temps en temps, en guise de semonce, ça pourrait leur faire un peu ralentir le coillonnisme...et en même temps ça refroidirait les ardeurs
des politicards professionnels en conférant au métier un inconfort certain...on peut toujours rêver.


Amitiés.