Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 17:44

 

N'empêche, ça rigole bien en ce moment. L'équipe de France Black-Blanc-Beur gagne ses matches de fouteballe, celle d'Algérie a perdu le sien sans autre conséquence qu'une palanquée d'échauffourées -rendez vous ce soir ça repart pour un tour- soigneusement occultées par les media. Ces derniers, en revanche, encensent Montebourre pour le souk artistement planté dans l'affaire Alstom, laquelle ne manquera pas de se terminer exactement comme décidé avant l'intervention intempestive du redresseur productif. Mais peu importe, c'est pas parcequ'on n'a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule, l'essentiel reste que les gazettes en ont parlé à tort et à travers pendant deux mois, assurant ainsi la communication promotionnelle de notre sémillant économiste en chef. Le bel Arnaud voit ainsi son maroquin bien conforté jusqu'à la prochaine fois. C'est la jolie Elsa qui doit jubiler, dites donc, avec un jules pareil elle ne tardera pas à prendre du galon dans les Arts et Lettres. Pas autant certes que demoiselle Julie, sauf que celle-ci elle se tape Grotoumou quand même, ça demande encore plus à prendre sur soi.                                 

Ce dernier, pour sa part, retrouve un semblant de pèche. Il invite à l'Elysée - avec nos sous de contribuables - tout le gratin de la Gauche Européenne, pour décider de voter comme un seul homme en faveur du candidat de la Droite-Molle au siège envié de président de la Grosse Commission. S'agissant de remplacer le camarade Barroso appelé à un nouveau fromage, Juncker, en dépit de tout le pipi-caca dont les Gauchiards le couvrent depuis des années, fera très bien l'affaire... Allez comprendre!                          

Profitant de l'occase il nous fait de jolis discours, notre petit Président. Même qu'il préconiserait de "maîtriser l'immigration" mais "de manière conforme à nos principes", avec tact et mesure quoi. On sent bien qu'il ne nous fera pas facilement oublier Charles Martel, Culbuto. D'autant qu'à l'issue de sa petite sauterie entre Socialos de tous les pays unissez vous, il a filé direct chez l'ami Jack, à l'Institut du Monde Arabe, afin d'assurer de son soutien sans faille, à la fois La teuf de la zicmuinvention géniale du rigolo précité, les petits dealers et djihadistes de nos banlieues, ainsi que nos fabuleux intermittents du spectacle dont la lutte héroïque pour sauver leur combine à glandouille dorée sur tranche force le respect voire l'admiration.

Encore un feuilleton à suspense, tiens! Il va devenir quoi, cette année, le Festival d'Avignon, son déferlement de bobos shootés, ses gauchisteries subventionnées et ses cuistreries prétentiardes? Insoutenable! Sauvé du Front National et du risque subséquent d'annulation pour cause de nauséabonderie, l'évènement succombera-t-il aux assauts des Intermittents-camarades- syndiqués? Vous le saurez prochainement mais je vous rassure, ça devrait s'arranger... Sur le dos des braves gens qui n'en ont rien à secouer, bien sûr.                                                                  

De toute façon, la CGT son truc a toujours consisté à emmerder. Son fonds de commerce repose sur trois piliers : la grève, la passivité franchouille et la veulerie gouvernementale, le tout profondément enraciné dans le mythe fédérateur du sacro-saint Service Public. Ah le Service Public! Une merveille! Ruineux autant qu'inefficace, exclusivement dévolu au bien être de ses agents, vérolé par les Syndicats dont il constitue l'inépuisable vache à lait, bref une merde absolue qu'il faudrait cependant sauver à tout prix alors même que rien, hélas, ne la menace. On le voit bien, à chaque coup, avec la SNCF : des millions de pauvres bougres sur le carreau, traités pire que du bétail, empêchés de rentrer chez eux, de se rendre au boulot, à l'exam, à l'entretien d'embauche ou d'aller se faire soigner, si ça se trouve. Et les ordures du Syndicat qui viennent leur balancer "Ah nous on fait ça pour votre bien, afin de vous garder au chaud le Service Public avec tous les avantages mirifiques qu'il vous sert sur un plateau"...comme les grèves à répétition, par exemple, pas vrai? 

Ce qui me surprend le plus, c'est encore de voir toutes ces malheureuses victimes, bovinement entassées dans les gares à attendre leurs improbables trains au lieu de foncer en masse à Montreuil mettre à sac le siège de la CGT. L'imposture syndicale semble conserver encore de beaux jours devant elle, dans ce pays. Vous trouvez même de pauvres ballots de voyageurs sans voyage, interviewés sur les quais archi-bondés de voies désepérément vides, qui trouvent le moyen de donner raison aux grévistes dans un combat dont ils ne captent pas plus les tenants que les aboutissants. Juste parceque ça pourrait être la Lutte-Finale, sans doute...sait on jamais! La divine connerie demeure encore très loin d'avoir dit son dernier mot, chez nous. Croyez moi, on n'est pas sorti du boxon!

En même temps, chaque jour qui passe nous en révèle un peu plus sur les petites combines de l'UMP, les repris de justice du P.S. étant, pour leur part, manifestement exonérés de toute allusion ennuyeuse à leurs propres magouilles de financement. Pendant ce temps-là on essaie d'oublier le reste, l'impéritie gouvernementale crasse et ses réformes à la con, les insuffisances de Manolo le Catalan, lesquelles commencent cependant à se subodorer...il s'écroulera à la rentrée, celui-là. 

Pour le moment les Français Karim Benzema, Mamadou Sakho, Bakary Sagna, tout ça quoi, volent de victoire en victoire en faisant vibrer le gogo. On commence à envisager du sérieux, dites donc. Pour peu que les choses se poursuivent au même rythme, on commencerait déjà, en douce, à rêver de victoire...bref le Franchouille retrouve un semblant d'optimisme, voire de bonheur, qui sait, il ne lui en faut pas beaucoup... Alors, en attendant que les luttes ne se dissolvent dans la touffeur d'un début d'été tout empli d'espoirs et de fierté, prenons nous à rêver de la Grande Finale, au stade Maracana, celle qui, sans nous mettre un rond de plus dans la poche, pourrait nous faire voir les étoiles...sauf si un corniaud genre Zizidâne venait à nous faire éliminer sur un coup de tête. La glorieuse incertitude du sport, quoi.

Allez, passez une bonne fin de Dimanche et n'oubliez pas de respecter le couvre-feu, ce soir y a l'Algérie qui joue je vous rappelle.

Et merde pour qui ne me lira pas. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Avez vous pensé, camarade Nouratin, à rédiger votre grand œuvre édité dans une perspective qui passerait les siècles, càd moins référencée "actualité franchouillarde" ? Bien à vous !
Répondre
N


Eh oui, cher JC, non seulement j'y ai pensé mais encore l'oeuvre en question existe pour de bon. Seulement il y a un hic, les éditeurs ne se la disputent pas, c'est le moins qu'on puisse dire. A
tel point que je m'interroge à la fois sur la valeur du livre lui même, laquelle se rapprocherait de la crotte de chien et sur l'intérêt d'une démarche qui traduit seulement la présomption
déplacée d'un malheureux scribouillard bas de gamme.


Que voulez vous, il faut regarder la réalité en face...


Amitiés.



G
Allons z'enfants de la grève, le bon peuple a sa coupe du monde, on remballe les fourches, on ne fait pas la guerre comme au bon vieux temps des premiers jeux olympiques: "Panem et circenses".
Quand à nos cégétistes de grévistes, la prochaine fois que je me déplace en train je refais la grève de présentation de billet (je l'ai déjà fait et le contrôleur a du devant mon entêtement faire
appel à la police ferroviaire), ce fut un pur moment de bonheur et un vrai quart d'heure de "poilade" pour les passagers du Téoz.
Par contre hier au soir j'ai mal dormi après avoir appris que nos braves footeux "algériens" nourris en France au lait des allocs familiales, après avoir choisi le drapeau qui fleurit dans le neuf
trois et à Barbès ont gagné leur match; pour une fois je vais reprier afin qu'ils se fassent étriller lors du prochain match, ce qui nous évitera encore de la casse aux Champs Elysées.
Bien amicalement
Répondre
N


Ah, ça devait être chouette ta grève de présentation du billet, il aurait fallu que quelqu'un fasse une vidéo, qu'on en profite!


Quant aux fouteballeurs algériens, qu'ils gagnent ou qu'ils perdent, on y aura droit tout pareil.


En revanche, ce qui plaide en faveur de la défaite c'est que ce serait alors leur dernier match, dans le cas contraire il y en aura un de plus à se fader et là, ce sera carrément le déferlement
des hordes barbares.


Amitiés.



E
Bonjour Nouratin,
Merci pour cet article, le foot ce n'est pas vraiment mon truc!
Le "redresseur productif" ne serait-il pas plutôt un redresseur im-productif dont la principale production serait le vent qu'il brasse à longueur de temps et les paroles lancées à tort et à
travers...
Bien cordialement.
Elen
Répondre
N


D'ailleurs, depuis qu'il occupe ce poste de redresseur, tout s'est considérablement effondré.


C'est pour cette raison, je crois, qu'ils l'ont bombardé ministre de l'économie par dessus le marché, n'oublions pas qu'il s'agit de socialistes, ceci explique cela...


Je vous baise la main.



J
COMMENT REMONTER LE MORAL DU PEUPLE ALORS QU'ON LUI A DESCENDU LE PANTALON JUSQU'AUX CHEVILLES PENDANT QU'IL REGARDAIT LA TELEVISION STUPIDEMENT MENSONGERE ?

(Ceux qui ont trouvé une réponse satisfaisante peuvent écrire à la Rédaction, qui transmettra ...)
Répondre
N


Eh bien c'est tout trouvé: grâce aux belles victoires de nos équipes nationales, la France et l'Algérie et accessoirement grâce aux manoeuvres à la con du sieur Montelsa...enfin Montebourre.


Amitiés.



B
moi tout cela me fatigue ! je ne comprends plus rien à rien, je me demande si je prends pas un coup de vieux, je me rabat sur le travail manuel, ça ne me fatigue pas la cervelle ! mais bon Dieu que
ça m'énerve de voir que les français sont apathiques sur les quais de gare au lieu de faire la grève chez eux pour foutre le souk plus personne pour bosser dans les entreprises " non, désolé, pas
de train je reste chez moi," au bout de 2 jours les entreprises siffleuraient la fin de la récré et les connards de syndicats rangeraient les drapeaux ! tu as vu la tronche de la grosse de sud rail
, la poissonnière en chef, une copine à Duflot moi, je te le dis, rien que de l'écouter tu as envie d'émigrer en patagonie occidentale !
gros bisous pour toi , haut les coeurs, on les aura !
Répondre
N


Ah oui, ça c'est sûr, qu'est-ce qu'on doit avoir la paix en Patagonie Occidentale...même dans l'orientale, je suis sûr, à côté de chez nous ce doit être le paradis!


T'as raison, on les aura!


Gros bisous.



T
Les coûts des travaux pour les grandes compétitions sportives sont rarement rentables, toute l'analyse économique le montre, et aussi empirique comme les JO en Grèce ou en Espagne. La France l'a
échappée belle en étant recalée pour les JO que Delanoe voulait en France. Ces politiques sont des irresponsables et les brésiliens ont bien raison de gueuler contre cette gabegie de pognon
destinée à la publicité de leurs politicards.
Répondre
N


Exactement. Ces combines à pétrole ne sont rien d'autre que de la démagogie en conserve.


La recherche de gloriole fait largement partie de la vie démocratique, heureusement que le CIO n'a pas voulu de nous!



C
On en parle pas beaucoup dans les médias, mais ici au Brésil les manifestations continuent de plus belle (cette semaine une concession Mercedes à été saccagée (y compris les bagnoles). Ici, c'est
pas le syndicat de gauche (genre CGT) qui manifeste, ce sont des non-syndiqués qui en ont raz le bol, non le Parti des Travailleurs, c'est eux qui gouvernent. Dilma Roussef, la présidente issue de
ce syndicat n'est pas gênée de défendre les riches et de faire tirer (à balles réelles) quand les manifestants viennent des favélas. Enfin rassurez-vous, tout cela se passe très loin des
stades.
Amitiés.
Répondre
N


Ben oui, quoi, du moment qu'on voit rien...


Par contre la gauchiarde Brésilienne doit en faire rêver pas mal : tirer à balles réelles sur les manifestants!


Amitiés.



T
Le Che ou Montebourg n'ont jamais bossé dans l'industrie, jamais lu ou fait un plan technique, jamais rien inventé, jamais géré une boite... En plus, cette idée de réindustrialisation qui crée de
l'emploi est pipeau, partout l'industrie supprime des emplois, même en Allemagne où je travaille d'ailleurs dans l'innovation industrielle, pour la simple raison que la fabrication est de plus en
plus automatisée, domaine où la France est très à la ramasse par rapport au Japon, Allemagne et même Italie.

Quand je concois un produit nouveau, ce sont des machines qui le fabriquent, les emplois concernent des techniciens, ingénieurs, juristes, scientifiques... pas de la main d'oeuvre peu qualifiée.
Entre des politiques qui n'y connaissent rien et un patronat francais souvent nullard, ca va pas arranger les choses. Même la Chine robotise à tour de bras ses chaines de fabrication.
Répondre
N


En effet l'industrie ne crée plus d'emplois, aujourd'hui ce sont les services qui en créent. Nos politicards continuent de s'arc-bouter sur les emplois appelés à disparaître au lieu de foutre la
paix au gens qui bossent et pourrraient créer des emplois.



R
trucmuche,

J'évoquais simplement le point de vue de Chevènement que j'aime même si je lui reproche de ne pas s'être engagé derrière Marine LP.
Le rôle de Montebourg, et la surenchère de Bouygues (qui a mis son blé dans Alstom avec l'esprit naturel de le faire fructifier), je m'en moques.
J'ai également un sentiment de confiance envers Clara Gaymard, superbe maman de neuf enfants. Vous me direz que cela n'a aucun rapport, et vous avez raison.
Mais que voulez-nous, quand on aime on réfléchit peu : Nouratim, Ché et Clara ...
Amicalement.
Répondre
N


Mince alors, je me retrouve en super compagnie dites donc, surtout Clara Gaymard, en effet, ça c'est vraiment une pointure!



D
J'espère bien que le mondial finira sur quelques fausses notes, de l'acabit de celles qui mettent dans l'embarras la bière et le coca. Pour la lutte finale ça fait une paye ou deux qu'on a plus les
membres pour, m'enfin y paraît que les lampedusiens nous montrent la voie, merci Alphabeta
Répondre
N


Oui, un petit coup d'oeil chez Chris et on voit le monde nouveau...


Amitiés.



T
René de Sévérac

Ben je vois pas ce qui a changé, au départ c'était GE, à l'arrivée après tout ce boxon...c'est GE. C'est pas 20% de brouzouf de l'état que l'état n'a pas qui va changer grand chose. GE a créé de
l'emploi jusqu'à maintenant en France sans que l'état s'en mêle, les rachats en France par des entreprises étrangères ont créé en moyenne plus d'emploi en France que les entreprises restées sous
direction francaise. Les moulinets de Montebourde ne contribuent qu'à inquiéter les investisseurs futurs qui se demandent dans quelle galère ils s'engagent si ils investissent en France.
Répondre
N


Ca, en revanche, c'est très vrai, les investisseurs étrangers, quand il voient ça, ils ont tendance à apporter leur pognon ailleurs. Ca se voit bien dans les chiffres...



D
Vous faites tout passer avec votre verve.
Dr WO
Répondre
N


Oui mais attention, je me modère tout de même.


Amitiés.



J
mon cher Nouratin,
tu crachotes un peu sur les intermittents du spectacle ,qui je te l'accorde sont souvent nul a chier ni rigolos ni émouvants ni interressants... mais nous avons aussi des permanents du spectacle,
le cul dans leur fauteuil a l'assemblée au senat ou partout où on touche des sous en branlant les mouches et ils ne nous font pas plus rire , n'arrivent pas a nous interesser, et pourraient être
recyclés utilement dans le train fantôme ou au chamboule tout ...
la CGT SNCF, pourquoi ne pas faire de ces gens une belle équipe de france de foot , ils seront super heureux assis a causer entre eux , comme d'hab , sur le banc de touche , ils auront des drapeaux
comme d'hab et discourront pour ne rien dire , comme d'hab, dans ce genre de sport et gueuleront comme des ânes , comme d'hab .et qui sait dans les douches ils pourront peut être jouer au petit
train ...sans emmerder les voyageurs !
bisous
Répondre
N


Bonne idée, tiens, on va les coller au foot, les syndicalistes et puis on pourrait leur ajouter tous les politicards, qu'ils aillent jouer au petit train, en couronne, même s'ils veulent!


Et peut être, de temps en temps, on pourrait s'en servir comme ballons, non? Quand ils sont ronds surtout.


Gros bisous.



R
@trucmuche,
Désolé, mais je suis d'accord avec le Ché.
Mais, je considère qu'on peut penser différemment de moi.
Répondre
N


Voilà qui me semble frappé au coin du bon sens!



J
Si Hollande s'attaque à l'immigration, de quelque manière que ce soit, on est assuré, comme pour le reste, d'obtenir le contraire du résultat escompté. Mieux vaut qu'il se contente de parler
foutballe. Je suppose que ce qu'il en dit ne vaut pas tripette mais ça a un avantage capital à mes yeux : je n'en ai rien à cirer;
Répondre
N


Nous voilà encore une fois sur la même longueur d'ondes, pourvu que ce pignouf se mêle de fouteballe...s'il pouvait y prendre goût au point de laisser choir le reste!


Amitiés.



P
Voilà l'actualité clairement présentée, bien expliquée, tous les détails bien montrés, de face, de profil, de dos, du dessus et même des dessous (d'Elsa et de Julie). On comprend tout, les tenants
(par la barbichette), les aboutissants (le plus souvent sans vaseline). On déduit de tout ça qu'avec un peu de talent, la politique spectacle, c'est rigolo. Le talent de Nouratin, bien sûr, pas
celui des turlupins qui accaparent la scène et font croire au spectateur qu'il participe (inter-actif, le mot à la mode) parce qu'il a payé sa place.
Amicalement..
Répondre
N


Merci Pangloss, ça me va droit au coeur.


Amitiés.



R
Rappelez-vous que vous avez le devoir de remonter le moral du peuple.
Encore que votre poignée de fidèles (dont je suis), ça fait pas masse.
Bref, pour le moral, après Gilles et Chris, c'est pas fort.

Eh bien ! il fait beau. Sous ce soleil (j'imagine qu'à Nice, ça va), autant être heureux. C'était le sujet au bac. Pour ce qui concerne le foot, j'ai suivi le match France-Suisse (du fait d'un
conflit conjugal) que j'ai quitté à 4-0 avec l'impression que les "Bleus" avaient l'air français. Mais mes compétences sont assez limitées ! (Parlez-moi rugby !)

Pour ce qui est politique, je ne suis pas au top.
C'est là que je me rends compte que je viens papoter ici par absolue sympathie.
Ca fait au moins un 'coucou' amical.
A dimanche prochain.
Répondre
N


En tout cas, je suis bien content de vous voir.


Quant au moral populaire c'est Didier Deschamps et sa ménagerie qui s'en occupent, voilà popurquoi je me repose un peu.


Amitiés.



T
Le Che est satisfait, alors cassez pas l'ambiance :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/06/20/97001-20140620FILWWW00371-alstom-chevenement-satisfait-de-la-decision.php

Le capitalisme d'état est de nouveau la nouvelle mode, comme à l'époque du petit père Staline. Ce qui est rigolo, c'est que Alstom, ex-partie d'un des conglomérats d'état privatisés, mais très
souvent ensuite dirigés par des énarques parachutés par les gouvernements, se fait quand même rachetée par GE, un conglomérat privé florissant dans lequel aucun gouvernement n'a mis ses pattes.
Comprendra qui pourra.
Répondre
N


En réalité tout cela est parfaitement bidon, une affaire montée de toute pièce qui nous coûtera un peu plus cher que ce qu'elle aurait dû si cette andouille ne s'en était pas mêlé mais bon, quand
on a ce genre de clown au gouvernement il ne faut pas s'attendre à des miracles.


Amitiés.



C
Je t' en foutrais , moi , des festivals !!!...si il n' y avait pas autant de cons pour y aller regarder des monstruosités comme des vaches un train , y aurait beaucoup moins de problèmes ...idem
pour un " mondial de foot " tout pourri , limite ridicule , meme pour une incompétente comme moi ...Allemagne / Ghana !!!...faut le faire !!!...pourquoi pas Hollande / Patagonie ???
Quant au gros bisou - bisou Hollande / Renzi - Fonzie , c'est le comble !!!
Comme tu dis , qu' est ce qu' attendent les français , les vrais , pour aller sortir par la peau du cul tous ces pantins de l' Elysée and Co ????
Répondre
N


Que veux tu, ma pôv poule, les Français qui ont encore des baloches ont compris depuis longtemps que la seule chose à faire était de se tirer ailleurs. Ceux qui restent, faudra pas trop compter
sur eux...


Grozibous.



G
Bigre, cher Nouratin, on sent, aujourd'hui, que le coeur n'y est pas ! le moral est dans les chaussettes, un vrai coup de blues... Coup de blues que j'ai, modestement, moi-même connu maintes fois
au point de ne plus commenter que chez vous plus un ou deux 'blogpotes", non pas par désintérêt pour les autres, que nenni, mais par lassitude, dégoût et l'impression d'enfoncer des portes ouvertes
qui ne débouchent sur rien. Une question parmi tant d'autres : y a t'il un seul sujet concernant les turpitudes de la "gauchiasserie" qui soit traité par les "medias" ? Non, bien évidemment,
mais....tenons le coup quand même sans, toutefois, espérer grand'chose afin de n'être point, encore une fois, déçus.
Amitiés. Gilles
Répondre
N


C'est la sagesse qui sourd de votre plume, ne nous faisons pas d'illusion mais tenons le choc. C'est vrai qu'il n'y a pas grand chose pour nous remonter le moral, ça part en quenouilles de tous
les côtés. Mais je vais vous dire un bon truc : tant qu'on a la santé...


En tout cas, merci du fond du coeur d'être ici, fidèle ami. Et puis vous savez, après tout, nous sommes peut être encore dans le bon, si ça se trouve, ça peut encore pas mal se gâter. D'ici que
dans quelques temps nous regrettions le moment présent...


Amitiés.