Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 08:36

 

Qu'est ce qu'elle pouvait bien vouloir espionner, la NSA, en piratant le portable de

Culbuto? Pour moi ces mecs ont décidé de s'offrir une petite récréation, de se payer

une belle tranche de rigolade. Je ne vois pas d'autre explication. Diable, les gens

les mieux renseignés du monde,  normalement  ils ne sauraient ignorer à qui ils ont

affaire, tout de même; un branquignol de ce calibre ça ne s'écoute pas sérieusement.

Juste pour le fun, peut être pour dérider un peu Barack-Hussein, le pauvre avec tous

les ennuis qu'on lui fait, vous pensez!

Mais, bon, j'admets bien volontiers que cela ne se conçoive pas entre vieux amis de

plus de deux cents-ans.  Même pour rire.  Sans compter que depuis l'attaque manquée

contre la Syrie  (voir Expédition punitive.)  il l'a mauvaise,  notre petit Président de la

République bien comique.

Passer pour un con, soit, il a l'habitude mais là ça ressemblait trop au coup de pied

négligemment balancé dans le cul du toutou qui vous lèche les pompes. Et main-

tenant, qu'est-ce qu'il apprend, Pépère? Qu'il l'espionne, Obama, parfaitement!

Elle est où, la logique?

En même temps, cela pourrait passer pour flatteur, cette affaire. On ne s'intéresse,

par définition, qu'aux personnes dignes d'intérêt. La preuve, Angela. Qu'ils l'écoutent

attentivement, la gravosse,  ça paraît absolument légitime,  obligatoire même.  Là, 

c'est du lourd - sans blaguer le moins du monde- s'en désintéresser relèverait de la

faute professionnelle pour les barbouzes du monde entier, à commencer par les

Amerloques.

Alors, d'ici qu'ils le surveillent juste par politesse, Mimolette, pour ne pas le vexer...

 

Je saisirais mieux s'ils s'en prenaient à Moscou-Vessie, les sbires de la Maison

Blanche. Pour bien tout savoir sur la France et sa nature profonde, il faut sonder Bercy.

C'est là que ça se passe.

Car il importe de comprendre que tous ces impôts,  toutes ces taxes,  tous ces prélè-

vements confiscatoires qui apparaissent chaque jour et disparaissent parfois tout

aussitôt, surtout depuis l'arrivée au pouvoir de nos chers Socialos, constituent le fruit

des masturbations cérébrales de fonctionnaires affectés aux Ministères de l'Economie, 

des Finances et du Budget. 

Ces jeunes-gens, pour la plupart issus de la Botte (de l'ENA) sans nécessairement

puer des pieds,  passent le plus clair de leur journée à imaginer tous les moyens pos-

sibles de renflouer les caisses percées de l'Etat.

A priori, sans prétendre connaître à fond les arcanes de ce grand temple de la Répupu,

je crois savoir que très peu d'entre ces dévoués commis bossent sur les économies.

Le gros du boulot consiste en la recherche-développement en matière d'impôt, le seul

truc qui marche au poil : les recettes, la pompe aspirante quoi.

Bien sûr, dans le temps leurs prédécesseurs inventaient carrément de petites

merveilles d'ingéniosité, telle la TVA une des rares créations françaises que nous

soyons parvenus à exporter au cours du dernier demi-siècle.  Bien sûr, nous n'en som-

mes plus là. Aujourd'hui, il s'agit surtout d'augmenter des pourcentages tout en évaluant

les montants supplémentaires ratiboisables en conséquence.

Grâce à ces travaux un peu rébarbatifs,  il faut bien l'avouer,  MM.  les Ministres du

chiffre trouvent, chaque matin sur leurs bureaux, de jolies petites notes détaillant les

produits prévisionnels comparés de la hausse du taux des prélèvements sur les

ventes de boissons gazeuses et de l'augmentation de la CSG sur les plus-values de

cession des actifs ultramarins.

Pour ne citer que des exemples, bien entendu..

Sur ces bases, Mosco le Trotsko et le petit Cazeneuve, successeur de Cahuzac & Co ,

opèrent un premier tri afin de ne transmettre aux grands décideurs de Matignon que

les meilleurs trouvailles de nos petits fiscotons de Bercy.

Une fois le tout bien arbitré et bien encaustiqué, ça part à l'Elysée pour imprimatur.

 

Cependant, à force de s'embourber dans des tas d'additions, de soustractions, de

miltiplications, de règles de trois et de comptes d'apothicaire, ces braves décideurs

finissent par perdre de vue l'aspect politique des choses. Ils laissent ainsi sortir des

projets mal foutus dont ils oublient d'évaluer les conséquences potentielles en termes

d'exaspération de leurs électeurs.

Voilà comment on décide de ponctions rétroactives sur le petit épargant fauché, 

d'écotaxes propres à étrangler définitivement les Bretons déjà aux abois, d'aug-

menter les cotisations des Artisans qui crèvent,  de charges supplémentaires pour

les mutuelles en voie d'extinction, de racketter à 75%  les gros salaires pour couler

les clubs de foot et de relever de trois points supplémentaires la TVA sur le bâtiment

qui va effroyablement mal. Entre autres.

L'électeur socialo de base s'en prend donc plein la musette, ce qui est bien fait pour

sa gueule mais ne manquera pas de le pousser à une réflexion critique au moment

de glisser le bulletin dans l'urne. J'en connais même qui s'apprêteraient à voter F.N.

mais ne le dites à personne, ça pourrait se répéter.

Par suite, la valse hésitation tend à devenir le pas emblématique d'un socialisme

de bal-musette élevé au rang de french touch au même titre que les sacs Vuitton

et les Clio totalement optionnées. Vous avez des députés qui votent un truc et qui

le lendemain suggèrent de revenir dessus pour cause d'hémorragies électorales

en perspective, comme sur le coup des Plans d'Epargne.

Et Matignon qui suit comme un seul homme!

Bon, d'accord, la Représentation Nationale a voté mais ça vaut pas. On efface tout

et on recommence, le changement c'est maintenant !

Un pas en avant, un pas de côté, un pas en arrière. Un-deux-trois, un-deux-trois...

C'est là qu'on regrette encore plus André Verchuren, il nous aurait tenu le Perchoir

bien mieux que Bartolone!

Les mecs qui nous espionnent,  à force de n'y rien comprendre ils doivent se

demander si on n'aurait pas codé la démocratie parlementaire,  pour tromper

l'adversaire.  Pas possible qu'il arrivent à nous imaginer aussi cons.  Il paraîtrait

même qu'en observant le déroulement des primaires municipales socialos de

Marseille, les sbires de la NSA auraient failli croire à une diversion visant à couvrir

l' attaque surprise de Flanby 1er. contre la Syrie; tellement ça leur a paru mystérieux

et suspect!

 

Je ne sais pas vous,  mais moi j'ai passé une soirée formidable, Dimanche dernier.

Le Show Ghali-Mennucci, ça dépassait de cent coudées tous les spectacles dits

"humoristiques" qu'on nous refile de temps à autre pour tenter de dérider le gogo.

Une sorte de moment de grâce au cours duquel les deux comiques atteignirent les

sommets de leur art. Les deux! 

Samia Ghali qui s'employait à faire huer le Président et son Premier Ministre par

une chorale de "Jeunes" des Quartiers-Nords, un pur régal!

La même Samia, tirant une gueule de cinq pieds de long aux côtés d'un Menucci

hilare, triomphant mais emmerdé quand même par l'attitude ouvertement hostile de

sa concurrente malheureuse, un bonheur!

Et les drôlatiques tentatives de Menucci pour essayer d'obtenir un minimum de

sourire de la Dame, pour la photo : du Fernandel de la meilleure époque!

Deux heures de saine et franche rigolade.  Quand,  par dessus le marché, on ne s'y

attend pas,  ça ressemble beaucoup à un cadeau du Ciel,  surtout par les temps si

moroses qui courent.

Sans compter le physique des duettistes. Entre la hiératique pasionaria guérinienne,

murée dans un silence agressif admirablement rehaussé par sa beauté tragique et

le gros Marseillais chaleureux, avec son air un peu niais,  sa volubilité de pétanqueur

servie par un accent à dégoûter Gaudin, le contraste à lui seul magnifiait le spectacle.

Sincèrement,  je crois que je n'avais pas rigolé comme ça depuis le soir du 21 Avril

2002.

 

Je subodore, en plus, qu'avec des pointures de ce calibre nous voilà partis pour des

mois de plaisir sans mélange.

Déjà, l'accueil réservé au gros Mennucci, Mardi dernier, par une Assemblée Nationale

totalement acquise à la comédie marseillaise. "Sa-mia, Sa-mia, Sa-mia", ça scandait

sur les bancs de la Droite... peut être même l'enthousiasme débordait-il quelque peu

sur les travées voisines.  Un vrai triomphe.  Un grand moment démocratique.

Inoubliable!

Cependant la dernière réunion plénière de la Communauté Urbaine Phocéenne, pas

plus tard que ce Vendredi, nous réservait une surprise encore plus savoureuse.

Une scène d'anthologie : Mennucci, auréolé de son investiture de futur Maire pas tout

à fait sûr quand même,  demande à ses collègues UMP de l'applaudir un peu,  quoi,

par gentillesse méridionale, simplement.

Et le sieur Bruno Gilles, Sénateur Maire des beaux quartiers, qui lui répond : " fais

gaffe qu'en guise d'ovation on se mette pas à gueuler Sa-mia, Sa-mia, comme à

Paris".

Alors, le Mennucci croit trouver la réplique :  " Huong,  puteung!  Ca serait bien la

première fois que tu serais sympa avec une Arabe!"

Oh, nom de Dieu, la mauvaise inspiration, dites donc!

Le tollé! Comme si le plafond du grand hémicycle lui dégringolait sur la tronche, au

pauvre gros!  Déferlement d'indignation!  Propos racistes, inacceptables. Toute la

Droite, Gaudin en tête, quitte la scéance, drapée dans sa dignité outragée.

Samia Ghali elle même - à ce genre de réunion tout le beau monde assiste- sort de

la salle en silence mais non sans réprimer avec les pires difficultés un petit sourire

amusé...tout vient à point à qui sait attendre, même le sourire de Samia...

 

Bon Dimanche, et conservez vous bien, comme disait Fernandel.

Et merde pour qui ne me lira pas.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires

Dr WO 30/10/2013 18:50

Il est vrai que le spectacle a de quoi stimuler votre verve. Il est dommage de ne pas en faire une opérette, les Marseillais aiment le genre.
Dr WO

nouratin 31/10/2013 07:38



Cela vaudrait le coup, en effet, d'autant que tous ces gens-là savent chanter...et faire chanter, aussi.


Amitiés.



chris 30/10/2013 18:50

Ppppunaise !!!...ça fait bien au moins 5 ans que j' ai publié une photo du champ Echelon sur mon blog !!!
Tout le monde le savait depuis l' an pèbre !!!...ou on se fout de nousou les journaux avaient besoin d' un scoop pour en cacher un autre !!!!!!!!
Quant à la politique marseillaise , j' y connais pas grand chose ...mais ça a l' air rigolo comme tout !!

nouratin 31/10/2013 07:37



Tu devrais t'y intéresser, ça va devenir désopilant d'ici les municipales.


Grozibous.



nettoue 29/10/2013 14:52

Bonjour mon copain
Je refais une perçce mais plus raisonnable cette fois ! Tous les deux jours me parait bien
Gros bisous et merci de toi

nouratin 29/10/2013 19:04



Coucou, Nettoue, content de te voir mais fais gaffe quand même, pas d'imprudence!


Garde toi bien, on t'aime!


Je t'embrasse bien fort.



Barbara 28/10/2013 17:17

Je serais assez de l'avis de majeur dans le premier commentaire. L'approche des municipales me faisait frémir (se taper 6 mois de campagne, entre les articles de journaux et les affiches), mais je
pense que l'on pourra quand même rire un peu.
Et sûrement encore plus après la proclamation des résultats.

nouratin 28/10/2013 18:34



Cette fois-ci, oui c'est certain les clowns seront au rendez vous et puis, comme vous dites, les soirées électorales nous forniront l'occasion de grosses parties de rigolade. Sans compter les
Européennes qui viennent juste après, quand je pense à la tête qu'ils vont tirer, nos politicards, je m'en réjouis à l'avance.


Merci pour la visite et le com et à très bientôt, j'espère.



trucmuche 28/10/2013 10:34

Ici, les gus comme Mélenchon n'ont pas de réussite. Par exemple, Peer Steinbrück
avait tenté un peu d'humour grivois suite à quoi il s'est fait laminer aux dernières élections.

nouratin 28/10/2013 13:50



Il faut dire qu'il manque un peu de légèreté, le mec...mais bon, Mélanchon c'était une boutade, un gugus comme ça il n'y a qu'en France que ça peut prospérer.



BOUTFIL 28/10/2013 10:01

ça je dois dire qu'il y avait longtemps qu'on s'était pas autant marré pendant une soirée de résultats ! et l'autre tartarin ! celui-là; faut pas le lâcher j'ai comme l'impression qu'il va nous en
faire d'autres, ceci dit, moi, rien ne m'étonne venant des Marseillais, tous plus cons les uns que les autres et une ville pourrie jusqu'à l'os !
gros bisous du jour avec un vent qui vient de l'ouest.....

nouratin 28/10/2013 13:48



Je ne dirais pas ça, ils sont beaucoup plus intelligents qu'ils n'en ont l'air, globalement, mais celui là c'est une sacrée patate, avec lui on n'a pas fini d'en voir de toutes les couleurs.


Bon vent d'ouest et gros bisous.



Carine 27/10/2013 20:44

Alors là !
Ta joie est bien communicative ^^
Un vrai régal, ton billet ! Je m'y suis crue, sur les bancs de l'Assemblée "Sa-mia ! Sa-mia !", j'ignorais l'anecdote et j'ai bien rigolé.
Je ne leur connaissais pas tant d'humour vache ! Et la verte cot-cot-cot a dû être jalouse de tant de popularité ;-)

Et la séanceà Marseille ! Et tout le monde qui sort outragé ! Mézouhédonc la Halde !
Puréeeeee, ya des fois où on aimerait être une petite souris.

Merci Tonton pour ce fidèle compte-rendu de la semaine !
Et gros bisous !

nouratin 27/10/2013 22:32



C'est pas vraiment de la joie, je te rassure mais il faut reconnaître qu'avec la troupe des comiques Marseillais, nous n'avons pas fini d'assister à de l'impayable...mais on paiera quand même,
hélas.


Merci à toi.


Grizoubos.



grainsdesel 27/10/2013 16:34

Des seuls souvenirs d'algèbre qu'ont gardé Hue et Dia (mes deux seuls neurones survivants), il y a que +X+ =+ et que -X-=+ , donc deux règles applicables par nos énarques de Berçy qui arrivent
toujours à piquer plus de pognon.
Vu sur Canal+ le Dicke Menucci allant après sa victoire boire un café dans un troquet où trônait dans la vitrine la photo de sa chère Samia; du coup, l'apercevant il fallait voir sa tronche; le
comique de la scène continuant avec un de ses supporters se mettant devant pour tenter de la cacher, le résultat n'étant pas convaincant il a décollé la photo. Si ce n'est pas de l'amour, ça lui
ressemble.
En conclusion, excellent billet qui m'a fait bien marrer ce qui n'a pas été le cas chez Angela où la presse allemande n'avait pas autant de sujets hilarants.
Bien amicalement.

nouratin 27/10/2013 22:28



C'est vrai, chez Angela ils n'ont pas nos comiques de cirque pour faire gondoler la République.


Maintenant, au prix où est la rigolade je crois qu'il vaut mieux être à leur place, aux shleuh, qu'à la nôtre. Peut être on pourrait leur envoyer Mélanchon, non? A titre de ballon d'essai, pour
voir...


Amitiés.



trucmuche 27/10/2013 14:20

Inviter aussi Esther Benbassa, le clou de la soirée :

http://www.google.fr/imgres?sa=X&biw=1333&bih=584&tbm=isch&tbnid=E218TEFb1wT4fM:&imgrefurl=http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/elections-locales-partisans-octroient-symboliquement-droit-vote-aux-trangers-388033&docid=0Ls0Zv80TiZUzM&imgurl=http://www.publicsenat.fr/sites/default/files/imagecache/large/benbabssa1.jpg&w=537&h=282&ei=0RJtUprUIoTZtAaos4CADA&zoom=1&iact=hc&vpx=585&vpy=308&dur=121&hovh=163&hovw=310&tx=141&ty=105&page=2&tbnh=134&tbnw=240&start=19&ndsp=24&ved=1t:429,r:22,s:0,i:154

nouratin 27/10/2013 14:52



L'ennui c'est qu'Esther quand tu l'as en face de toi, t'as plus beaucoup d'appétit.


Sinon, le droit de vote des étrangers, du moment que c'est à titre symbolique, ça ne gêne pas trop, c'est la connerie qui choque un peu mais à la longue on s'habitue.


Amitiés



josette 27/10/2013 14:09

ton pote Trucmuche a raison je vais inviter François pour rigoler un de ces soirs c'est la pleine saison des champignons !
le sénatrice Samia, j'en avais jamais entendu parler avant le numéro médiatique !
encore une dame d'origine des pays susceptibles a ce que j'ai cru comprendre, j'ai pas regardé assez pour la voir sourire
bisous
mes poules m'ont tué une seconde poule noire je n'ai pu intervenir a temps ! pôv bêtes elles ne peuvent pas saquer les" étrangères" sont racistes mes poules rousses !

nouratin 27/10/2013 14:48



Mince alors, des poules politiquement incorrectes! Tu diras à Julie que je désapprouve...mais que je comprends, quelque part.


Sinon, Samia c'est celle qui avait demandé à ce qu'on envoie la Légion Etrangère sur les quartiers Nord de Marseille. Une nature!


Tu veux bien alors préparer un petit salamigondis d'ammanites phalloïdes?


Gros bisous.



trucmuche 27/10/2013 12:39

Moi, je dis toujours "si tu veux passer une bonne soirée, invite Francois".
Avec lui, on ne s'ennuiera jamais.

nouratin 27/10/2013 14:44



C'est le principe même du dîner de cons.



Pangloss 27/10/2013 09:23

Droite et gauche tiennent le bon bout. Ils savent bien qu'ils peuvent se permettre de faire assaut d'incompétence et de ridicule. A la fin, ils se partageront le fromage après une petite séance de
chaises musicales. Ils savent bien aussi que le vote FN aux municipales et aux européennes leur servira encore une fois pour jouer à "Marine, fais-moi peur" en attendant les présidentielles. Et
l'Elysée ira encore une fois à l'UMPS.

nouratin 27/10/2013 11:37



Sans doute, sans doute...mais il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre.


La persévérance finit parfois -pas toujours hélas- par payer.


Amitiés.



G.Mevennais 27/10/2013 08:40

Je vous admire, cher Nouratin, sans flagornerie aucune, comment faites-vous pour traiter avec autant d'humour des sujets, quand on réfléchit bien, aussi dramatiques ? Concernant les impôts, il est
infiniment plus facile de concevoir des recettes que d'imaginer des économies. Malgré tous leurs diplômes, les "énarques" sombrent dans la bêtise la plus totale et ce n'est pas ce pauvre F. de
Closet, bon autrefois, et qui sombre actuellement dans une "pré-sénilité" aveuglante et affligeante, défenseur de ces "super-diplômés", qui pourra redorer un "blason" bon à jeter à la
déchetterie.
Quant à Marseille, si je comprends bien, c'est Gaudin (limite d'âge déjà dépassée, entre autres tares, et un socialo/mafioso, qui sont sur les rangs. Si les Marseillais votent en masse, ils
confirmeront bien, et de manière éclatante, la connerie du corps électoral. Que voulez-vous, je n'arrive pas à rire de tout ce cirque, y compris la séance "guignol" de l'assemblée nationale, et de
la loi votée par ladite assemblée avec "septante" députés seulement présents. C'est une des raisons pour laquelle j'adore votre blog, outre votre lucidité et votre sens de l'analyse, votre humour
"à nul autre pareil", en fait un véritable régal.
Amitiés. Gilles

nouratin 27/10/2013 09:00



Vous êtes trop bon, Gilles, chez moi c'est naturel, je ne puis m'empêcher de voir toujours le côté farce des choses. Cela n'empêche pas le désespoir mais en facilite l'absorption.  Quoi
qu'il en soit, tous ces gens se montrent en permanence sous leur jour le plus ridicule, ils nous trucident dans la joie et la bonne humeur, en quelque sorte mais avec une efficacité drôlement
redoutable.


Merci et amitiés.


 



nettoue 27/10/2013 08:31

Bonjour Nouratin
Qui perdrait son temps à pirater Pépère, les infos, lui , ne les apprends qu'en tout dernier : Décider, il ne sait pas, sauf bêtement, se qui l'oblige à rétrograder ensuite !
Les cons ! Toucher aux livrets, c'est "ennuquer" la France, se que ne peut supporter même ceux qui en ont des molles !
Je ne suis pas encore revenue mon copain, mais j'y travaille ! (faut pas m'oublier dans ton coeur)
Gros bisous

nouratin 27/10/2013 08:39



Mais enfin, ma belle copine, tu ne te figures tout de même pas que je vais t'oublier!


Comment veux tu qu'on t'oublie!


T'en fais pas, je t'attends de pied ferme mais surtout, pas d'imprudence.


Très, très gros bisous.



trucmuche 27/10/2013 06:25

En tous cas Baraque Obaba et ses potes sont morts de rire, sacré Francois :

http://aboudjaffar.blog.lemonde.fr/files/2013/10/1376617_10151872150573880_1554706761_n.jpg

http://aboudjaffar.blog.lemonde.fr/2013/10/25/have-you-ever-danced-with-the-devil-in-the-pale-moonlight/#xtor=RSS-32280322

nouratin 27/10/2013 08:36



Excellent, criant de vérité!



Capitaine Enzo 26/10/2013 23:14

Et non, le portable de Culbuto n'a pas été mis sur écoute par la NSA. Il aurait bien aimé faire partie des grands chefs d'états espionnés par la 1ère puissance mondiale. Il gesticulait beaucoup à
Bruxelles, mais personne ne l'écoute !
Amitiés.

nouratin 26/10/2013 23:49



Oui, je sais mais qu'est ce qu'on ne ferait pas pour lui faire plaisir, le pauvre homme, tout le monde le tient pour quantité négligeable...et nous aussi, par la même occase.


A bientôt, amitiés.



Juntos 26/10/2013 20:10

A défaut de Verchuren, on pourrait demander à VGE pour l'accordéon.

nouratin 26/10/2013 23:47



Le problème est qu'il commence a avoir le doigté approximatif, c'est sa femme de ménage qui me l'a confié.


Amitiés.



Majeur 26/10/2013 19:38

Un pays dirigé par des guignolos de cette trempe, c'est tout de même tragique. Mais le lire chez vous c'est un régal!

nouratin 26/10/2013 23:46



Tragique, en effet, c'est le mot juste. Mais ce que vous ajoutez me fait énormément plaisir.


Merci beaucoup.