Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 16:08

 

 

 

 

Je commence un peu plus bas pour vous éviter  les affres de ces pubs à la con qui me sabotent le blog...

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon ben voilà, ça devait arriver un jour ou l'autre : je reste sec! Rien à dire, black-out complet, pas d'idées, aucun intérêt pour ce qui se passe chez nous, ailleurs non plus, que dalle. Pour quoi on pourrait se passionner par les temps qui courent, hein? je vous le demande! On ne va tout de même pas disserter sur les élections de l'UMP, y a des bornes aux limites! Grosso modo on connaissait le résultat à l'avance (Sarkozy un - Le Maire deux) et en plus, perso, je m'en fous bien pas mal, ces gens-là ont depuis longtemps cessé de m'intéresser. Le congrès du FN, à Lyon? Qu'est-ce qu'on pourrait en brandouiller? Des politicards comme les autres, Marine et ses potes, leur seul mérite réside dans la position qu'ils adoptent depuis quarante ans sur l'immigration et ses funestes conséquences; c'est déjà beaucoup, vous me direz...certes, je n'en disconviens pas mais ça change quoi, au bout du compte? Hé oui, rien du tout! Nous continuons gentiment notre petit bonhomme de chemin vers la catastrophe, le nez au vent et la chansonnette aux lèvres. Tout va pour le mieux, après tout : les "marchés" continuent à nous refiler des milliards à des taux dérisoires, les cours du pétrole s'effondrent à tel point qu'on n'a même pas senti les effets de la baisse de l'Euro sur les importations et notre petit Président file le parfait amour avec son actrice socialiste de série B. On demanderait quoi de plus à la vie? Un peu moins de chômage sans doute, d'accord mais tant que Popôle Emploi arrive à payer les prestations on maîtrise, on garde la situation bien en mains...et puis après tout, dix à douze pour cent de couillons sans boulot ça veut dire entre quatre vingt-huit et quatre vingt dix pour cent qui bossent...enfin vu le paquet de fonctionnaires on va dire "qui touchent un salaire" ce sera plus près de la vérité. On le regrettera tout ça, dans quelques temps, quand on aura pris le gros bouillon! Alors profitons en, que diable, amusons nous, faisons les fous, la vie passera comme un rêve, bordel de merde, faut pas toujours voir le côté sombre, on nage encore dans le bonheur et l'opulence! Si, si, je vous assure et en plus c'est tout artificiel, bidon, à crédit, éphémère...raison de plus pour savourer, il sera bien temps de pleurer quand la misère nous tombera vraiment sur les endosses comme une doudoune en plomb. Alors, hein, vous voyez bien qu'il faut garder le moral, pas dégringoler comme des cons dans la morosité, enfin! Y a vraiment pas de quoi. Pour le moment.

Pareil pour le changement climatique. On commence ça et là à en percevoir les effets, mais à côté de ce qui nous attend d'ici la fin du siècle on reste au niveau de la roupie de sansonnet. La Méditerranée affiche en ce moment deux ou trois degrés de trop, d'accord, ça nous provoque des pluies diluviennes à répétition, des inondations, des coups de mer à tire larigot, plus un ou deux glandus de temps en temps qui se font ramasser et y laissent leur peau. Bon. De la gnognote, je vous jure. D'ailleurs, à part Nicolas Hulot et ses potes de l'écologie fantasmatique, on n'est même pas certain des causes. Il fait de plus en plus chaud, certes, les glaciers et les pôles (sauf le précité de l'Emploi) fondent, certes, jamais on n'avait constaté d'évolution aussi rapide, O.K. mais bon, une fois qu'on a dit ça on fait quoi? Ben oui, on attend que la banquise disparaisse pour aller pomper le pétrole qui se trouve dessous...on en a besoin, flûte! Et qu'on ne vienne pas nous parler des "énergies alternatives". Foutaise! On peut à la rigueur amuser les enfants de l'école républicaine avec le solaire et l'éolien mais le seul truc qui produise de l'énergie efficace et bon marché ça reste le carbone fossile. Alors, les émissions de gaz à effet de serre on verra plus tard, comme les Amerloques et les Chinetoques, rendez vous dans vingt ans. On aurait le choix, à la rigueur, je ne dis pas, on pourrait tenter quelque chose...mais ce n'est pas le cas. Condamnés à brûler du pétrole, du gaz et du charbon, nous ne saurions y échapper et tant pis si ça nous nique le climat. D'ailleurs le vrai problème, la cause de tout, réside, nous le savons pertinemment, dans la prolifération démentielle de l'espèce humaine. La Nature tente bien de se défendre avec le sida, avec ébola, mais sans succès, nous savons y faire maintenant face aux maladies : va falloir qu'elle trouve autre chose la Nature...autre chose, oui, le changement climatique probablement. Ca lui prendra plus de temps mais elle n'en a rien à foutre, elle n'est pas pressée. Elle nous aura sûrement par les cataclysmes atmosphériques, la Nature, d'ici quelques décennies. En attendant prenons du bon temps, tout baigne (surtout dans le Var et le Languedoc-Roussillon) nos descendants paieront la douloureuse, continuons à nous la couler douce tant que ça dure, carpe diem!

En même temps, vous avez les Ecolos Suisses. Alors là, attention les yeux, rien à voir avec notre gourdasse Duflot, nos rigolos à moustache style Mamère ou Bové, ni même avec le bouffi bridé qu'on voit tout le temps à la télé. Tout le contraire! Figurez vous que l'Ecolo Helvète, lui, il propose des referenda d'initiative populaire en vue de limiter drastiquement l'immigration! Oui, parfaitement, vous avez bien lu! L'idée consiste à fixer le solde migratoire à 0,2% de la population et ce pour éviter le bétonnage effréné du pays: au rythme actuel, en 2050 il ne restera plus que le sommet des montagnes à bâtir. S'ils voulaient garder quelques mètres carrés d'espace vert, les Suissagas, ils auraient intérêt à voter oui. Mais attendez, ce n'est pas tout, imaginez vous que ces fabuleux écologistes d'un autre monde suggèrent aussi de consacrer dix pour cent des fonds d'aide pour le développement au contrôle des naissances dans les "pays du sud"! Non mais vous vous rendez compte! Si, par coup de bol du destin, votre serviteur avait la nationalité Helvétique il prendrait immédiatement la carte du Parti Ecolo, le seul qui propose de freiner à la fois l'immigration et l'expansion démographique tiers-mondiste! Nouratin écolo! vous mordez le topo? Je n'aurais même pas cru que des gens aussi merveilleux puissent exister! Vous connaissez déjà mon admirative affection pour les compatriotes de Guillaume Tell (voir notamment  Les suisses persistent et signent.) mais sur ce coup-là, je l'avoue, ils me perforent carrément le trou de Bâle! Respect!

Hélas, il me faut tout de même déchanter, l'initiative vient de se voir rejetée par une grosse majorité de votants. Les Suisses craignent, aux dires des folliculaires, de se retrouver sans main d'oeuvre de basse besogne. Quel dommage! Il convient toutefois de préciser que ces braves citoyens des Cantons s'exprimaient simultanément sur deux autres sujets : une initiative de droite relative à l'imposition d'un seuil minimal d'or dans les coffres de la Banque Nationale et une de gauche sur la suppression de l'impôt forfaitaire bénéficiant aux riches étrangers. Soucieux à la fois de laisser les mains libres à leurs stratèges financiers et de conserver par devers eux les milliards des réfugiés fiscaux, les petits Suisses ont répondu non aux trois questions en omettant, sans doute, d'examiner de plus près celle que soulevaient leurs fabuleux Ecolos. Tant pis, ça viendra peut être...un peu plus plus tard, qui sait? il ne faut pas désespérer du bon sens helvétique. Sans compter que, pour la première fois, le problème de la surpopulation et des moyens de la combattre s'est trouvé exposé sur la place publique, bien en vue...même si nos media détournent pieusement le regard. Cela prouve qu'on peut militer pour la préservation de  l'environnement sans pour autant se montrer encore plus con que la moyenne des Gauchiards...et puis aussi que dans un pays vraiment démocratique la censure bien-pensante n'empêche pas de regarder les réalités en face. Ca aussi, ça fait rêver!

Vive la Suisse, c'est le dernier bastion de l'Occident!

Bon Dimanche.

Et merde pour qui ne me lira pas.

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires

inbouwmengkraan 07/05/2015 06:49

I have visit this blog first time and totally enjoyed it really.

papydompointcom 06/12/2014 18:08

voir au sujet de la surpopulation mondiale le roman de Dan Brown, "Inferno"

nouratin 07/12/2014 14:24



Il faut dire que c'est un sujet en or, il est même surprenant qu'il ne soit pas plus exploité, il y a de quoi terroriser les braves gens!


Amitiés.



josette 06/12/2014 13:25

il a bien raison le Jean Marc , faut que les bonnes femmes surveillent les bonshommes au confess non a l'isoloir...depuis le temps que l'engeance couillue vote elle n'a jamais trouvé un seul
mannequin valable pour gouverner, alors a quoi cela sert il de voter ? a rien c'est un gros leurre republicain nous votons pour
des riches ayant reuni le pognon pour s'inscrire...
des introduits ,et je suis polie,dans (ou par) le beau monde , pour avoir 500 copains bien placés prêts a voter pour eux ...
des mecs capables de subsister aux consequences de leurs propres conneries, de renaitre de leurs cendres...
mettons un roi assez malin pour foutre la pilule dans les chateaux d'eau , cela requinquera la sécu qui rembourse la baise et les avortements et l'elevage de necessiteux qui ne seront même pas
eduqués..cela resoudra le problème du manque de socialo-cafardeux -depressifs (les instits).
et puis cela redonnera à l'art , le sens de ce qu'il est , a savoir beau et pas militant comme les horreurs qu'on nous fout partout dans les villes , et que personne ne voudrait chez lui sur sa
cheminée , maintenant que celui qui cague dans un plat , est un artiste dès lors qu'il sait en causer .
vive le roi et les pommes de terre frites!
et que les petits suisses soient vite sans lactose que je puisse en remanger !
bisous

nouratin 06/12/2014 15:27



Joli programme dis donc, y a que sur les petits suisses sans lactose que ça risquerait de  coincer!


Allez, gros bisous et mes amitiés au curé.



jean-marc 05/12/2014 20:13

Les suisses,Oui Oui(sans jeux de mots)bien sûr.Mais je me suis laissé dire qu'il existait encore des cantons où les votes avaient lieu entre hommes,à main levée,sur la place publique:les mauvaises
langues ajoutent qu'ils ne lèvent la main qu'après avoir jeté un coup d'oeil à la bonne femme qui guette derrière la barrière de sécurité.

nouratin 06/12/2014 09:15



Je ne suis pas sûr que cela se pratique encore mais en effet c'était le cas il n'y a pas si longtemps...et évidemment les mecs avaient intérêt à respecter les consignes de vote sans quoi ils
prenaient le reste à la maison.



Pakounta 01/12/2014 21:56

C'est bien, vos papiers : je me sens chez moi, je dirais exactement la même chose. Les seules différences, à mon avis, c'est que vous êtes encore chrétien alors que j'ai abandonné, et que je suis
un peu plus vieux donc plus désespéré. A part ça, votre lucidité sur le désastre de la surpopulation et sur l'impasse de l'énergie (c'est ça, qui nous détruira : plus de pétrole, gel général, et
morts par milliards) sont strictement conformes à ce que je pense. Et que j'ai un mal fou à dire autrement que par éructations.
Amitiés.

nouratin 02/12/2014 16:08



J'ai quelques petites années de moins que vous mais nous sommes du même temps, de l'époque où le panurgisme n'avait pas encore remplacé la lucidité. Voilà pourquoi nous assistons, impuissants, au
désastre qui s'accomplit sous les applaudissements frénétiques d'une intelligentsia de zombies prétentieux, aveugles et sourds. Je vous aime bien (et je ne suis pas le seul) parce que vous voyez
juste et que votre désespoir éructe fort et clair quand, trop rarement, il se manifeste. Vous me trouvez chrétien? C'est curieux parce que certains m'ont laissé tomber pour la raison inverse...et
pourtant vous êtes dans le vrai, il me reste un fond incompressible de christianisme, ça ne me sert pas à grand chose mais c'est là, sans pour autant me porter à croire une seule seconde aux
vérités révélées, de quelque nature qu'elles puissent être. 


A bientôt, amitiés.



rocardo 01/12/2014 08:56

Au vu du titre,je pensais que vous alliez parler d'Israël.
Mais la Suisse,c'est très bien aussi!

nouratin 01/12/2014 12:36



Je serais nettement plus réservé vis à vis d'Israël. De mon point de vue ce n'est pas du tout la même chose.


Merci pour la visite et à bientôt j'espère.



JC..... 01/12/2014 07:15

Dans le passé, les conneries faisaient RIRE : c'était sain !.... En ces temps délibérément mouternes, les conneries font RICANER ... Pas bon, tout ça ! Même celles du pape en Turquie concurrencent
celles du Sarko nouveau, que le Sarko nouveau c'est l'ancien repeint, avec une peinture qui tiendra pas longtemps ...

nouratin 01/12/2014 12:03



Il n'a pas été suffisamment poncé, la peinture commence à s'écailler. Et puis un type qui annonce qu'il se retire de la vie politique et qui reprend la tête de son "mouvement" deux ans et demi
après sans même être jamais vraiment parti, il lui en faudrait plus d'une couche!


D'où nos ricanements sardoniques!


Amitiés.



BOUTFIL 30/11/2014 20:38

le réchauffement, sans doute un peu mais la terre fait ce qu'elle veut quand elle veut, il y a toujours eu de épisodes de fortes chaleurs suivient de forts refroidissements, les siècles ont écrits
cette histoire là mais les écolos sont trop cons pour lire le passé, les glaciers n'ont pas toujours colonisés le groéland d'ou son nom
quand au reste de l'actualité, comme toi, je jete l'éponge, ça devient vraiment fatiguant

super mieux ton billet sans les trucs qui clignotent dans tous les sens, tu n'as plus qu'à trouver comment écrire tes commentaires en plus gros pour les vieux yeux et tout sera merveilleux

très gros bisous

nouratin 01/12/2014 11:59



Ah zut, je ne sais pas si j'ai la main sur les commentaires, ce genre de blog bas de gamme n'offre pas beaucoup d'options, je vais quand même essayer d'approfondir.


Enormes bisous.



trucmuche 30/11/2014 20:25

Toujours est il que même Allegre reconnait que le CO2 dégagé acidifie les océans, ce qui a des conséquences. Outre les changements climatiques, anthropiques ou pas, on en saura plus un de ces
jours, la bétonisation des sols font que les écoulements pluviaux deviennent ravageurs. Nos ancêtres géraient nettement mieux leur environnement qu'ils connaissaient et mettaient des haies pour
préserver les cultures et le gibier.

http://www.notre-planete.info/actualites/4114-inondations-cevenol-sud-France

nouratin 01/12/2014 11:57



Tant que nous étions raisonnablement nombreux, majoritairement ruraux et peu motorisés, tout allait encore à peu près bien, ça a duré jusqu'aux années cinquante. Après, tout est parti en sucette,
nous avons commencé à faire table rase du passé et à jouer les apprentis sorciers. J'ai bien peur que nous ne soyons en tain de commencer à en payer le prix.


Amitiés.



René de Sévérac 30/11/2014 18:56

Vous me paraissez cafardeux, aujourd'hui, mon cher Nouratim.

les marchés nous refilent du pognon à moins de 1%, ils sont fous,
et le pétrole (à moins de 70€), ça ne sent-il pas une fin d'époque ?

le changement climatique, son origine anthropique je n'y crois pas vraiment;
ce qui m'inquiète c'est la politique de Suez-Gdf, assez con pour accepter une indexation du gaz sur le prix du pétrole (quand le baril monte) et qui l'oublient cette clause quand le baril
baisse.

Alors si ce réchauffement nous garantit la douceur de l'hiver (tout un chacun ne vit pas sur la Riviera), le changement ne me gêne pas trop. Si les conséquences se limitent aux épisodes cévenol
(!), avouez que c'est pas cher payé.
Pour un chrétien charitable, dites-vous ...

Amitiés.

nouratin 01/12/2014 11:49



Pour l'instant ce sont surtout les épisodes cévenols...qui personnellement m'ennuient beaucoup mais je crains que dans quelques temps tout le monde subisse, le prix va nécessairement monter et
comme charité bien ordonnée commence par soi même profitez bien des avantages, les inconvénients viendront, hélas, tôt ou tard.


Mais je ne suis pas du tout cafardeux, juste lucide.


Amitiés.



carine 30/11/2014 18:09

Quand j'étais jeune, je rêvais d'Autriche et de Suisse.
L'Autriche, c'est mort depuis qu'elle est dans l'UE...
La Suisse, je me disais qu'il fallait être riche pour pouvoir y émigrer. Ou alors montrer de sacrées compétences pour prétendre y être bien accueillis.
Erreur complète, impardonnable quand tu vois ce qui y débarque aujourd'hui.
Cela dit, zorbrigroux alpestres.

nouratin 30/11/2014 18:21



C'est ce qui les chagrine, les Suisses, ils ont besoin de femmes de ménage et d'éboueurs mais pour ça il faut laisser entrer du tiers-mondiste...ils sentent bien que c'est un piège mortel. Donc
un jour ils paieront ces travaux au prix de l'ingénieur, alors ça s'arrangera, ce sont les Français qui viendront enlever la merde. Patience, nous aurons  bientôt notre chance...


Gourzibox des alpages.



G.Mevennais 30/11/2014 18:08

La surpopulation ! indiscutablement l'élément majeur qui sera à l'origine du processus tendant à la disparition de notre espèce prédatrice.... pour cela aussi, il aura fallu attendre d'être dans la
merde jusqu'au cou pour la sentir, quant au reste, le nombre d'ignares ne diminuant pas, il n'y a rien à attendre, et ce n'est pas la prise de conscience d'une minorité qui va changer la donne.
Billet "classique" aujourd'hui, l'étendu de votre mode d'expression et de vos différents styles est "étonnante" cher >Nouratin.
Amitiés. Gilles

nouratin 30/11/2014 18:15



Oui, je crois que l'Humanité périra étouffée sous son propre poids, un peu comme les étoiles. C'est poétique mais c'est quand même très con.


Merci, Gilles et amitiés.



Dr WO 30/11/2014 17:19

Les helvètes parlent trois langues, mais ne connaissent pas le politiquement correct.
Dr WO

nouratin 30/11/2014 17:25



En tout cas je n'ai pas l'impression que le poliquement correct leur manque, ils s'en sortent très bien sans.


Amitiés.



geo 30/11/2014 17:01

quelle est ton support mozilla fire fox?

nouratin 30/11/2014 17:23



Non là j'utilise google chrome et parfois internet explorer.



Pangloss 30/11/2014 16:54

Quand l'actualité est aussi plate que l'encéphalogramme de ................. (à remplir selon ton humeur), on est obligé d'aller à l'essentiel: la surpopulation ou de se dire "après moi, le
déluge".
A moins de faire de la politique et de se dépêcher de puiser dans la caisse puisqu'on sait qu'il n'y en aura pas pour tout le monde.

nouratin 30/11/2014 17:22



On peut aussi se dire après moi le déluge, faire de la politique et pomper dans la caisse, ça relève d'une logique imparable.


Amitiés.



geo 30/11/2014 15:53

bon aller commence par télécharger adblock pour fire fox...tu l'installes et tu n'auras plus de pub..moi je l'ai fait et je suis peinard...tiens le lien..et rassures toi ça marche

https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/adblock-plus/

bon je te laisse je lirai un peu plus tard...j'ai du monde qui arrive..
@+
amicalement et n'oublie pas adblock

nouratin 30/11/2014 16:03



Merci, c'est sympa mais il y a un hic, des trucs que ça va me faire péter, je ne me souviens plus très bien de ce que c'est, faut que je regarde à nouveau.


Amitiés.



grainsdesel 30/11/2014 15:27

Heureusement que "tu restes sec" sinon j'en avais pour ma semaine à te lire. L'air du temps (pas celui du parfum prisé par les dames) devant y être pour beaucoup j'en suis à me demander tout au
fond de mon confessionnal déserté, si je ne vais pas me mettre en grève de confessions, voire de mettre la clé sous la porte. et comme disait mon lointain ancêtre Noé "Après moi le déluge".
En cette période de Noël que je ne supporte pas tu aurais du en nous parlant de la Suisse nous faire la promo des chocolats.
Ce n'est pas grave, je vais sucer mon pouce...!
Amicalement.
Nota Bene: J'ai loupé l'occasion de me porter volontaire pour partir avec Rosetta, au moins après 20 ans de voyage de noces, je pourrai te raconter quel effet cela "fesses" de s'envoyer en l'air.

nouratin 30/11/2014 16:01



Rosetta, je ne sais pas mais les chocolats, en effet, c'est un sujet digne d'intérêt. En tout cas, il ne faut pas mettre la clé sous la porte, quelque puant que soit l'air du temps et quelques
désertés que puissent se révéler nos confessionaux, il faut garder la porte ouverte, on ne sait jamais, des fois que le Père Noël se pointe...ou Miss Univers, qui sait?


Amitiés.