Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 17:02

 

Y en a, comme le sieur Sarkozy qui sauvent encore un coup l'Europe jusqu'à la

prochaine fois.

Y en a, comme l'héritière Kosciusko-Morizet et ses petits camarades de Durban qui

sauvent pas le climat, bien sûr, mais qui font tout pour. Pas la peine de réussir

pour persévérer!

Et puis, y en a, comme les Socialos, qui sauvent même pas les apparences et s'étripent

joyeusement devant tout le monde comme un ramassis de marchands de brousse.

Il faut dire à leur décharge publique, à ces sympathiques marxistes-modérés, qu'avec

une pointure comme le camarade Montebourre ( dit Montaudrey, selon le Président

Pangloss) les emmerdes se succèdent à la vitesse du canard au galop.

Un vrai boisseau de morpions, ce copain-là! Une vérole ambulante! Un zigomar allumé

qui part au quart de tour dès qu'il sent le bon coup médiatique bien ravageur et bon

pour sa pub perso. L'ennui avec lui c'est qu'au lieu de taper sur Sarko et ses sbires,

comme tout le monde, il a trouvé le créneau : il dénonce les turpitudes des socialos.

Et, dans ce vaste domaine, y a de quoi faire. Un vrai puits de pétrole!


Pas con du tout, le Montaudrey. Sont truc consiste à se pointer juste là ou on l'attend

pas et au moment où ça emmerde le plus. Du grand art, y a pas à dire. Et vachard

pire qu'al Hassad, le mec, teigneux, retors, vicelard, byzantin, florentin, bisontin, même

parfois. Toujours prêt à taper là où ça fait mal et à retourner un max le fer dans la plaie.

Une vrai salope! Regardez moi un peu le coup tordu qu'il leur a fait, l'ordure, à la grosse

Martine et à ce vieux coquinou de Jack l'éventeur. En pleine magouille de distribution

des circonscriptions, vla t'y pas qu'il leur fout à travers la gueule les subtilités douteuses

de la combine à financer les camarades du Nord-Pas de Calais.

Encore une histoire de marchés publics, tiens, comme à Marseille, pire, peut être,

avec plein de maires mouillés et de pognon étouffé. Une horreur! La Martine, cette

fois, elle l'a en plein dans le fief, dites donc. En plus ça arrive juste  après les histoires

du Carlton, pour couronner. Parceque même si Minou la Tringlette tient la vedette dans

l'environnement de Dodo la Saumure, ça se passe quand même à Lille, cette affaire là,

avec, notamment, les Frangins du Grand-Orient mouillés jusqu'au tablier de sapeur,

voire, pour certains, jusqu'au collier maçonnique  ( le fameux "collier de maçon" qui

désigne, selon Bérurier, un escalier tortibigondolé ).

Rendez vous compte, quand même, Montechose qui lui enjoint de se démerder, à la

Martine Fleur de Houblon, pour pas foirer comme dans l'affaire Guérini. Textuel!

"Gestion calamiteuse" qu'il a écrit, ce sagoin, rien que ça! Vous dire si elle renaude

méchant,  la mère Tapedur! Vain Dieu! Non contente de se trouver en plein pastis à

Marseille la vla qui risque la mise en bière chez les Chtis. Et tout ça avec la déculottée

des primaires encore bien sur l'estomac. Juste au moment, en plus, où elle faisait tout

le possible pour se  venger sur les investitures des potes à Couille Molle.

Merde, ça perturbe grave, des saloperies de ce calibre!  

Elle a beau rouspéter, la grosse, comme quoi y en aurait des qui se masturberaient

l'égo-surdimensionné sur le dos des camarades, même si ça fait image, ça ne règle pas

la question. Il en faudra un peu plus, croyez moi.

 

Seulement, ça ne s'arrête pas là. Oh que non! Au passage ce freluquet de Montaudrey 

nous balance en plein dans le Jack Lang une mornifle à faire vaciller tous les fondements

du Parti voire même celui de l'intéressé. Et pourtant, Dieu sait qu'il a une histoire, ce

fondement là, pas le genre à vaciller pour un oui ou pour un non.

S'attaquer à cette légende, à ce symbole, à cette gloire immortelle du socialisme, enfin!

S'attaquer à Monsieur Jack, c'est s'en prendre à la La teuf de la zicmu, aux Colonnes

de Buren, aux beaux appartements de la Place des Vosges, aux subventions

somptuaires des Théâtres où l'on conchie le Christ, que sais-je, moi! C'est s'en prendre

à la Culture Universelle, carrément, à tout ce qui différencie l'homme de la brute, la

lumière de l'ombre et l'argent désintéressé du sale fric qui pue!

Honte, honte à Montebourraudrey! Il a osé. "Triste symptôme" il a dit! "La corruption de

ce département dont la présence de Jack Lang n'est, hélas, qu'un des tristes symptômes".

Parfaitement! Textuel ou presque, bordel! Hélas! Vous réalisez?

Alors, je me demande, comme dirait Mado, je me demande quelle mouche à fiente

a bien pu piquer cet homoncule pour le conduire à lancer de telles actions de commando

contre un monument solférinien de cette envergure. Personne, je dis bien personne, à

gauche ni à droite, jamais n'a tenté la moindre agression, la plus petite critique,

la plus insignifiante pique envers ce personnage fabuleux. Pourtant on pourrait trouver

matière, en cherchant un tout petit peu, à Paris, à Marrakech, ailleurs, peut être...

Mais non, la crainte révérentielle,  le culte des symboles, le respect profond dû aux demi-

dieux ou quarts de dieux, à la rigueur, bordel de dieu, imposent le silence, le

recueillement, la ferveur.

Alors, moi même personnellement, quand je vois un blanc-bec au cul maculé de

bouse provinciale, un plouc, un philistin, un vulgaire hétérosexuel de sous-préfecture,

venir traiter cette Icône comme un panier,  j'en demeure immobile et mon âme abattue

cède au coup qui me tue pas, certes,  mais toutefois m'ébranle, ce qui m'évite de le

faire moi-même. Symptôme! Hélas! Non mais des fois!

O tempora o mores! Fernand, une mauresque!

 

Bien sûr l'illustre Ministre pour toujours de la Culture Germanopratine, de Banlieue et

même de partout, n'a pas manqué de s'offusquer, de se scandaliser, de se gendarmer,

de rouspéter, avant de porter plainte afin de voir l'ignoble individu déféqué au Parquet

pour injure à branquignol.

Ouh, mais c'est qu'il râlait comme un pou le camarade Jackpot.

-"Mais quoi? Mais qu'est-ce? Comment ce vilain a t-il pu? Formidaaâble!

   Fussions nous aux temps glorieux de ma jeunesse, une paire de claques lui eussè-je

   flanqué sur sa sale gueule de moitié bou...je veux dire de pandard!

   O rage, ô désespoir, ô vieillesse ennemie!

   N'ai-je donc tant vécu que pour ces conneries,

   Ne me suis-je farci le dessus du panier,

   Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ?"

 

Bref, hyperfurax il apparaît, le mec, courroucé, à deux  doigts de le provoquer en duel,

l'impudent.

-"Vous m'en rendrez raison. Et sur le pré, Montecouille de mes deux bourres!

  Je vous envoie mes témoins formidaaâbles! Je n'accepte aucune excuse, faquin,

  je suis l'offensé et j'ai le choix des armes. Ce sera la tapette, Monsieur! Oui,

  parfaitement, à mouches. C'est tout ce qui convient à un manant de votre espèce!"

 

On se prend ainsi à rêver des jours glorieux où Gastounet Defferre provoquait René

Ribière en duel et le blessait deux fois avant arrêt de l'arbitre. Ah, nom de dieu, c'était

l'époque où même certains socialos possédaient à la fois les couilles et le panache.

Nous n'en sommes plus là, ces temps sont révolus

Et les politicards jamais ne s'entretuent.

Ils se blessent souvent mais c'est par maldresse,

Ils s'engueulent parfois pour les histoires de fesse

De Minou la Tringlette à la gloire éphémère,

Qui, pour les Socialos, à tout foutu par terre.

Aussi quand Montebourg insulta Jackie Lang

Ce dernier riposta au moyen de sa langue

Et promit au morveux une paire de mandales

Qu'il lui adressera sûrement par voie postale.

 

En attendant, l'Etat Major Socialo a décidé que M. Lang changerait une nouvelle fois

de circonscription. Solférino c'est rosse! Après avoir, naguère, quitté Blois la queue

entre les jambes, notre héros s'en ira solliciter le suffrage en des lieux plus hospitaliers.

Mal venu chez les Chtis, désormais, M. Jack!

 

En attendant le Maire de Tulle

Se console en coinçant la bulle!

 

Vive la Sociale, les potes, le Parti est derrière nous (faites gaffe).

Bien à vous.

 

Et merde pour qui ne me lira pas. 

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires

Mash 16/12/2011 22:39

Bravo bravo Ami,comme d'habitude!
le temps passe si vite que je n'ai pu applaudir avant.
Une définition me renvient à l'esprit:on qualifie de"gauche"une pièce de métal qui subit une torsion,ainsi donc Arnaud monte et les tord(AIE),pour mieux assembler la machine à perdre.
Hollande aurait dû établir son PC de campagne quai Voltaire,non loin de l'endroit où squatte le Chi et se remémorer:"gardez-moi de mes amis,mes ennemis je m'en charge"...

nouratin 17/12/2011 18:14



Il n'a pas fini d'en subir des torsions, le camarade Hollande, déja qu'il a du mal à se charger


de ses ennemis...Le plus con, c'est que je persiste à craindre que nous ne nous l'emplâtrions


comme président. Si ça se trouve on en prend pour dix ans...


Oh putain, l'horreur, je vais encore mal dormir!


Amitiés.



nettoue 16/12/2011 19:45

Un petit coucou amical, mon copain. Un temps de crotte, mais on assure avec des cailloux dans les poche manière de donner du poids à mes tout petits 60 kg !
Bisous et bonne soirée
Nettoue

nouratin 17/12/2011 18:07



Et n'oublie pas les godasses à clous parcequ'à présent, il va neiger!


Merci et gros bisous.


 



nettoue 15/12/2011 15:40

C'est vrai ça, il la sauve vraiment souvent l'Europe !
Bisous mon copain

nouratin 15/12/2011 16:40



Ah, tout le temps, sauf quand il sauve le monde, on peut quand même pas tout faire


simultanément.


Gros bisous Nettoue et merci.



geo 14/12/2011 18:01

ah!! les pauvres minettes ...
vont elles ressentir quelque chose?

nouratin 14/12/2011 18:45



Tout dépend de c qu'on entend par "minette", cher ami, mais dans l'hypothèse que tu envisages, je crains que oui. Une vive douleur et un souffle chaud sur la nuque...


or something else.


 



geo 14/12/2011 17:40

Salut l’ami

Ah ! que venir une fois chez l’ami ’’Nouratine,’’
C’est comme un peu se goinfrer de ‘’Nougatine’’
Voilà qu’il se lance dans l’analyse socialistique
D’évènements récents déclenché par une tique
De ce parti qui se dit depuis toujours très social,
Par un mec qui se veut de l’honnêteté être le fanal
Je veux parler d’un certain petit Montebourg..
Qui faut bien le dire ne sort que d’un petit bourg

Mais oui l’ami Nouratine, ce jeune godelureau
Il est comme les autres, veut sa part de gâteau
Il est avec les socialos assis sur une branche
Et sans coup férir la scie de manière franche.
Il est certain que n’étant pas de cette l’ENA,
Il est sans scrupules et distribuent les coups bas
Et à l’affût comme le rapace tape tout azimut
J’en rigole il a un comportement de pute

Ah, mais s’il n’y avait pas notre ami Nouratine
Il aurait fallu pour savoir, le gus en gabardine.
Mais voilà notre ami veille et toujours nous informe
De cette politique d’individus au cerveau difforme
De Guérini le parrain à DSK dit minou la tringlette
En passant par Jacques Lang le roi de la minette
Il dévoile les dessous de cette politique sordide
Qui, soyez en sur vous fera rire à en avoir mal au bide

Aller bonne lecture
amicalement

nouratin 14/12/2011 17:54



Superbe poème épique.  Juste un point, l'antépénultième vers, je pense que plutôt


que le "roi de la minette" il serait plus exact de dire "roi de l'enculette".


Merci pour tout et amitiés.



isdael 14/12/2011 07:35

Ils font mentir le plus vieil adage "LES LOUPS NE SE MANGENT PAS ENTR'E UX " il va y avoir du sport !!!!!!!!!!!!! et ils vont rejoindre tous ceux qui faisaient la une de VOICI même ragots , sur ces
gens qui veulent nous diriger alors qu'il ne savent même pas marcher droit sniffffffffffffffffff

nouratin 14/12/2011 17:49



C'est bien vrai, hélas, tous ces pignoufs qui se disputent le volant nous conduisent droit


dans le mur. L'avenir s'annonce plutôt sinistre (du latin sinister=gauche).


Merci et amitiés.


 



isdael 12/12/2011 10:06

Trois AAA doublé triplé pour ce bon billet !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

nouratin 12/12/2011 14:19



Ca c'est sympa, je vais pouvoir emprunter à bas prix.


Merci et amitiés.



Pangloss 11/12/2011 20:50

Montebourg, il en manque un comme ça à droite. Ils n'ont pas non plus des dessous impeccables mais, ils restent discrets. On perd ainsi de bonnes occasions de rigoler.
Mais avoir qualifié Jack de triste symptôme, c'est une trouvaille. Et le vieux Jack qui joue les fier à bras! On en redemande.

nouratin 12/12/2011 14:18



Dans un autre genre, la prétendue droite possède tout de même Galouzeau


(de Villepin) qui n'est pas mal non plus comme machine à perdre.


Nous n'avons pas fini de rigoler, même si ça nous coûte la peau du cul.


Amitiés.



grandpas 11/12/2011 19:41

Il y a aussi Paris où ça tire dans tous les coins de la Capitale et se rappeler que le Jack à ruiné la ville de Blois.

nouratin 11/12/2011 20:04



Ah, que voulez vous, la démocratie a de rudes exigences et ses serviteurs ont bien du


mal à les gérer. C'est comme ce pauvre Jack, ce très cher Jack, si à Blois ils n'avaient pas


les moyens de se l'offrir il ne fallait pas qu'ils l'élisent. Ils ont compris trop tard.


Merci et à très bientôt.



chris 11/12/2011 16:58

Et tout ce brassage de fumier pour , bientot , ne plus rien pouvoir brasser du tout , vu que c'est l' Angèle qui va passer à l' offensive avec son rouleau à patisserie ..
Adieu colonnes de Buren , Pisschrist , cochons , tapettes , couvées ...pour le coup qu'elle le mette à ramasser les savonnettes dans les bains publiques , le Jacky....

nouratin 11/12/2011 17:33



Ca lui déplairait pas, je suis sûr, déja qu'il fréquente assidûment les hammams.


En tout cas, si la mère tapedur nous obligeait à vendre les Colonnes de Buren ça ne


me dérangerait pas outre mesure. Mais quel est le con qui achèterait une saloperie pareille?


Allez, merci et grozibous.



nettoue 11/12/2011 16:49

Un petit reproche mon copain, pourquoi citer les "bisontins", dont je suis qui sont les habitants de cette merveilleuse ville de Besançon qui a eu le privilège de me voir naître ?
Bref, le reste me va tout a fait, surtout la queue entre les jambes de Jack Lang que l'on soupçonne de s'être poser dans des endroits honteux à Marrakeck !
Mondebourg est un trublion certes, mais j'aime assez qu'il mette au grand jours les turpitudes Solfériniene, car si celles des UMP, les valent largement, elles résistent à l'outrecuisance (laissons
leur cela), de se poser en chevalier à la blanche armure.
Merci Nouratin, de gros bisous pour toi
Nettoue

nouratin 11/12/2011 17:29



Eh oui, les Bisontins, ma très chère Nettoue, c'était juste pour voir si tu suivais bien.


Je suis donc extrèmement content de toi et je te mets dix sur dix. Bravo!


Maintenant toutefois, je ne puis plus l'enlever, sans quoi on ne comprendrait plus rien au commentaire. Et puis tu te retrouves en bonne compagnie car les Florentins et les


Byzantins sont gens de qualité.


Quant à Montebourre, des comme celle là, j'en redemande, c'est trop beau!


Gros bisous ma Copine et mes excuses pour la blague.


 



dxdiag 11/12/2011 16:07

Excellent!
Je me demande si le Montebourg ne serait pas en train de tout saccager à gauche parce qu'il se fiche bien des élections de mai et espère ramasser, bien après, les morceaux du parti qu'il aura
contribuer à casser. (certains savent finalement se préoccuper du long terme...le leur)

nouratin 11/12/2011 17:22



Merci, très chère Amie, je pense que vous voyez juste. Le propre des paniers de crabes


réside dans l'appétit mutuel de ces petites bêtes. Comme il n'y en a pas pour tout le monde,


il faut bien la jouer perso. Alors, forcément, tout les coups sont, sinon permis, du moins


prévisibles. Tant mieux et bien fait pour ces gens-là, c'est tout ce qu'il méritent.


Amitiés.