Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 17:31

La rentrée, période toujours un peu morose par nature, nous sécrète un

millésime 2010 plutôt saumâtre.

A l'exception notable de Mme. Hillary (comme une baleine) Clinton dont le

sourire radieux, voire légèrement niais, illumine les rencontres, un peu forcées

mais si réconfortantes, de MM. Nétanhiaou et Abbas, les nouvelles font

carrément raquer.

Les plateformes pétrolières explosent en chapelets, les charognards de toutes

les gauches s'acharnent sur les quasi-dépouilles de la richissime pauvre vieille

Bettancourt et de presque feu le ministre Woerth, les juges rouges relâchent

les criminels issus de l'immigration tout en embastillant les malheureux vieillards

cambriolés, les enseignants se foutent en grève deux jours après la rentrée et le

fisc, imperturbable, déploie ses orgues de staline en vue des tirs de barrage de fin

d'année. Pas vraiment de quoi rigoler.

 

Surtout que la semaine prochaine promet le bordel bien empoisonnant qui 

accompagne, selon la règle établie, les grosses manifs immanquablement

assorties des grèves corollaires dont celle, incontournable, de nos sympathiques 

cheminots. Les profs, j'en ai déja parlé, ne manqueront pas cette occasion

de battre le pavé pour administrer une énième démonstration de leur dogmatisme

éclairé de l'intérieur. 

Les débats sur la réformette des retraites transformeront l'Assemblée Nationale en

foire d'empoigne, pire que d'habitude, et montreront une nouvelle fois, mais avec un

éclat insolite, l'aspect le plus consternant de la démocratie. On observera, bien sûr,

avec un intérêt particulier, la lapidation parlementaire du Ministre du Travail, supplice

expiatoire qui ne manquera pas de constituer l'essence même de la première lecture

du projet gouvernemental. La retransmission télévisée pourrait bien, cette fois, faire

de l'audimat.

Rentrée piteuse et affligeante, donc, retour en force des mochetés sinistres de nos

jours calamiteux. J'en profite pour adresser une pensée affectueuse à ceux qui

commencent, les tout-petits dont l'entrée en société s'effectue par la porte hideuse

de l'école prétendûment maternelle. J'en connais un, le pauvre. Il importe de les

"socialiser" déclarait hier un peigne cul dûment mandaté par l'Education Nationale

pour évangéliser les masses auditrices de radio. Socialiser signifie sans doute 

façonner en socialiste. A cet âge, cela ne doit pas pardonner!

 

Nous allons donc nous efforcer de nous changer un peu les idées. J'ai trouvé de

quoi.

En parcourant le net d'un doigt quelque peu distrait, je viens de tomber sur une

information curieuse. Aux dernières nouvelles Stephen Hawking aurait démontré

que Dieu n'existait pas. Vous me direz, il ne s'agit pas vraiment d'un scoop, on s'en

doutait un peu depuis quelques temps, surtout avec tout ce qui se passe de pas

ragoûtant en ce bas monde de brutes. Mais tout de même, une démonstration

scientifique par le plus illustre astrophysicien contemporain sur une question

pareille, moi, ça me la coupe.

Surtout que je le connais bien, moi, Stephen Hawking -attendez, ne vous

méprenez pas, je ne l'ai jamais rencontré, ce mec mais j'ai lu tout ce qu'il a écrit

de compréhensible- il ne s'aventurerait jamais sur un sujet pareil en avançant des

affirmations invérifiables. En plus, voilà un garçon qui se trouve depuis trente ans  

ratatiné dans une espèce de fauteuil électrique doté d'un synthétiseur

vocal high-tech. A coté de lui, si vous voyez ce que je veux dire, feu Petrucciani

aurait l'air d'un chippendale body-buildé de frais. Une horreur, quoi, pour n'importe

qui, et même pour un type de cette envergure exceptionnelle. Alors, vous le voyez,

vous, sachant que le seul truc qui fonctionne encore chez lui, ça reste le cerveau,

se mettre à déconner à plein tube en annonçant des âneries à la Paco Rabane?

Moi non.

En conséquence, j'ai souhaité en savoir plus.

Et là, chou blanc, rien à faire, pas moyen de trouver une information sérieuse sur

le sujet. Que des articles de presse grand public, de l'info à sensation, quoi, rien

de vraiment précis, tout dans l'accroche et le bidon. Du vrai travail de journaliste

en somme. Les hurluberlus universellement ignorants qui traitent doctement de tout,

les vulgarisateurs de la connerie prétentieuse, les dispensateurs du savoir ne pas 

fermer sa gueule quand il y a lieu.

Bref, on apprend surtout qu'il vient d'écrire un bouquin, Hawking, dans lequel il 

traite de la création de l'Univers ex-nihilo. Par les pisse-copie les moins déconnants,

dont l'Express, d'ailleurs, vous apprenez, si vous savez lire entre les lignes, le fin

mot de l'affaire. Dans ce nouvel ouvrage l'auteur parvient à la conclusion que 

l'Univers s'est créé à partir de rien sous l'effet de la seule gravité. Enfin c'est ce que

j'ai cru pouvoir en comprendre.

En d'autres termes Dieu n'a rien à voir dans cette affaire.

Seulement, contrairement aux titres putassiers de la plupart des canards concernés,

il ne démontre manifestement pas l'absence de Dieu, Hawking. Il se contente de 

signaler que le Big-Bang exclut toute intervention divine. Ce n'est pas la même chose.

 

Souvenez vous, quand Napoléon demandait à Pierre-Simon de Laplace pourquoi

son traité de cosmologie ne mentionnait pas Dieu. Laplace répondait "Sire, je n'ai

pas besoin de cette hypothèse". Ce n'est pas nouveau et c'est l'éternelle question

bêtasse qui passionne (plus ou moins) les foules. La science ne se préoccupe que

de prédictions vérifiables, le reste relève de tout ce qu'on voudra. Non de science.

Hélas, le journalisme se fout bien pas mal de cette sorte de considérations. Du

moment qu'on peut gratouiller des inepties vendables, on y va, les pires conneries

feront les choux gras du lecteur. Peu importe que ce dernier s'en abrutisse encore un

peu plus. De toute façon, au point ou il en est...

La liberté de la presse, quoi. 

 

Le livre, intitulé "The grand design", paraîtra en anglais la semaine prochaine.

Pour ce qui me concerne, j'attendrai la traduction  pour le lire. Sinon à quoi ça

servirait que le traducteur il se décarcasse, pas vrai.

Et puis, si les pisse-copie continuent a tirer la même ficelle, on va beaucoup en parler

du book en question. Et si par chance les imams s'en mêlent et s'avisent de

coller une fatwah sur le blasphémateur Stephen Hawking, le succès mondial apparaîtra 

assuré. C'est con pour l'auteur qui devra se ratatiner encore plus -merci les journalistes-

mais, en contrepartie, nous n'attendrons pas bien longtemps la version  française.   

 

A bientôt donc et merde pour qui ne me lira pas.  

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires

kate 11/09/2010 21:07


On vous appréçie Nouratin ...j'en suis très satisfaite ,vous le méritez bien !


dxdiag 05/09/2010 13:54


mon dieu ( !) que l 'on rit chez vous!
je lirais bien volontiers le book de mister Hawkings mais j 'attend surtout la publication d 'un scientifique qui démontrerait au monde que le ranco est entièrement composé d' excréments de chèvre
nous permettant de dire" l 'islam c'est la merde "comme on dirait E=MC2


nouratin 05/09/2010 16:40



Je crois que l'ouvrage en question existe. C'est son auteur qui n'existe plus, victime d'un


accident de fatwah, sans doute. Alors il ne faudra pas compter sur une réédition.


Moi, je vous conseillerais plutôt Hawking, quand même, ça délasse.


Amicalement.


N.



mash 05/09/2010 13:46


Après un tel édito de rentrée,tout en verve et humour désabusé,
mon cher Nouratin,vous méritez d'entrer dans le panthéon des flingueurs au coté des illustres tontons et à la droite d'Audiard,leur créateur,dont on est sûr qu'il a existé.
Salut l'artiste!


nouratin 05/09/2010 16:34



A la droite d'Audiard, là c'est trop, domine non sum dignus!


Il est vrai que c'est plus judicieux qu'à sa gauche, parceque sur ma droite, il faut bien le


dire, il n'y a pas grand monde.


Merci et à bientôt j'espère.


N.



chris 04/09/2010 19:30


Hi...hi ...toujours excellent ...dommage que tu n'aies jamais lu mes élucubrations poligieuses ...pas le temps , of course , de tout lire dans un blog ...je sais ...l'important n' ètant - il pas
une certaine osmose ....
Relitiquement parlant , je pense , moi , que la torture est longue .....trop longue ...avant que , finalement , les " bouches ouvertes " se rendent compte quel beau merdier ils ont voté ....avant
de voter de nouveau en 2012.....


nouratin 05/09/2010 15:52



Je vais au pas of course jeter un coup d'oeil aux élucubrations poligieuses, c'est tentant!


A bientôt donc.