Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 17:20

Il l'a dit, Tata, je veux dire M. le Ministre de la Culture et de la Communication : nous avons tous en nous quelque chose de Michael Jackson!
Ah bon. Et pourquoi pas de Con Bandit, tant qu'il y est?
Je veux bien que nous soyons tous des pédophiles allemands mais s'il faut en plus héberger en son intime un morceau d'afro-américain plus ou moins blanchi et de moeurs éminemment douteuses, alors je ne joue plus. De quoi demain sera-t-il fait si on va par là? J'ignore si M. le Neveu a pu avoir en lui, à un moment ou à un autre, quelque chose de ce mec mais, en tout état de cause, je m'en fous complètement.
Il sont marrants, tout de même ces espèces de germanopratins hissés par relations sur leurs trônes médiatiques. Faut quand même pas déconner, ça prétend connaître l'intérieur des braves gens! Moi, j'en connais des tas qui n'ont en eux rigoureusement rien de ce pitoyable Jackson dont le mérite essentiel consiste en l'invention du "moon walk", chose que d'ailleurs j'ignorais, personnellement, jusqu'au décès de l'intéressé et au battage qui s'en est suivi.
En tout cas, Freddy n' a pas manqué, sur ce coup là de damer le pion à Jack, l'ex-futur re-re-ministre tuturel. Ce dernier n'a proféré que banalités et platitudes à propos du de-cujus (immense génie, formidable artiste, perte irréparable etc...) Rien à signaler, quoi. Alors que Mittou, lui, il y va carrément quand il rencontre l'opportunité de sortir la connerie du siècle (là, je le reconnais, j'exagère lourdement). Comme quoi, tout de même, là où y a les gènes il peut y avoir du plaisir. Et s'il en est un seul qui détient le droit d'appeler Tonton Tonton, c'est bien lui.

Allez, inutile d'épiloguer plus avant , celà n'en vaut guère la peine. Il se passe en même temps tellement de choses intéressantes.
 Tenez, au hasard, M.le Député Julien Dray, il explique plein de trucs en ce moment. Comme quoi, par exemple, il s'est fait prêter des sous par des amis à lui, salariés de SOS Racisme. Voilà qui éclaire d'un jour nouveau cette affaire manifestement montée par des méchants pour lui nuire, à M. Dray. Si vous avez besoin de 300 000 Euros, pas d'un coup mais en plusieurs fois, tout de même, ya qu'à demander aux copains qui bossent dans les associations.
 Ils prêtent ces braves gens, parcequ'ils ont le sens des valeurs de gauche, de l'amitié et de la solidarité. Quelqu'un qui a le goût des jolies montres et du poker se doit d'avoir de bons amis chez les quasi-bénévoles associatifs. Des potes comme ça, on n'en fait plus que dans ces milieux là. 
Moi, je crois qu'il convient de la suivre attentivement, cette affaire de M.Dray et des Parrains d'SOS Racisme. Nous aurons certainement encore à en apprendre de belles choses sur la nature humaine.
A bientôt, donc et merde pour qui ne me lira pas.

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 14:57
Quand faut y aller, faut y aller! Dans la vie il importe de savoir distinguer le bordel qu'on met de celui qu'on subit. La conduite à tenir apparaît rigoureusement symétrique dans l'un et l'autre cas.
Voyez donc la Confédération Générale du Travail, un monument de la pensée marxiste- léniniste plus durable que l'airain dont nous connaissons tous la vivacité à s'emparer des nobles causes qui emmerdent tout le monde, pour en assurer la promotion par les moyens les plus désagréables.
C'était le cas des sans papiers, jusqu'à ce que ces derniers se mettent à squatter la Bourse du Travail. La sacro-sainte Bourse du Travail, symbole historique de la lutte des classes et de la dictature du prolétariat, occupée par un tas de blacks qui nous bloquent l'accès du sanctuaire!
Non mais des fois, et puis quoi encore? Pouvaient pas envahir une église? C'est fait pour ça les églises, merde, enfin quoi! Et puis, quand les sans papiers occupent les églises, au bout d'un moment c'est les flics qui se chargent de l'évacuation. Comme ça on peut faire venir Emmanuelle Béart et du coup tout les bien pensants de la Grande Famille se déclarent scandalisés du sort ignoble qu'on réserve à ces malheureux! Et la Ligue des Droit de l'Homme peut gueuler comme un veau, comme il se doit, quand on fait les choses comme il faut. Enfin, quoi, merde!
Que là, ils violent la règle du jeu les blackos (comme dirait Valls). Vous ne nous voyez quand même pas appeler les keufs pour faire évacuer la Bourse du Travail, tout de même? Va falloir qu'on le fasse nous mêmes le sale boulot et fissa parceque ça commence à schlinguer là dedans, quand même, merde! 
Et de joindre les actes à la parole. Evacuation manu militari, pour ne pas dire manu red army,
des pauvres types par les gros bras exécuteurs des basses oeuvres de la Confédération Générale. Opération menée à bien dans les plus brefs délais et sans trop d'effusions de sang.
De toute façon, la tronche de sans papiers ne craint guère la barre de fer populaire. C'est du costaud, peut être même  n'est-ce que de l'os, après tout. Pour ignorer à ce point les règles de la lutte pour le progrès social et la défense itérative des droizakis, ça ne doit pas contenir beaucoup de cervelle ces boîtes crâniennes là!
Voilà! Maintenant il ne reste plus qu'à observer les réactions. J'en connais qui doivent se trouver bien embêtés, s'interroger sur la marche à suivre. Quand les choses se passent de travers, plus rien ne va droit, logique.
Les flics font évacuer : on peut gueuler. La CGT séquestre des cadres supérieurs, on ne dit rien. Là ça va . On sait faire. Mais dans le cas qui nous occupe, que dalle, pas de recette. Bien embêtés, ils sont, vous dis-je.
Heureusement qu'il n'y a plus de Secrétariat d'Etat aux droits de l'homme. Vos vous rendez compte, qu'est ce qu'elle aurait fait la petite dame? Alors que là, au ministère des sports, il n'y a qu'à regarder ailleurs. Tenez, par exemple, du côté de la grand mère Longo qui récolte son
trois cent cinquantième championnat. Plus simple comme boulot. Sans compter que lorsqu'on succède à certaines personnes, on n'a aucune difficulté à briller.
A propos de remaniement, au fait, je ne vois pas grand chose à dire. Pour le petit Mitterand, on a vu. La chose plait beaucoup au bon populo. Tant mieux. Celà ne mange pas de pain, ou si peu.
Concernant le reste, qu'ajouter? Que le sieur Borloo se voit également chargé de la négociation sur le climat? Certes, mais qu'en avons nous à foutre?
Que nous avons un ministre de l'alimentation, comme au temps de la libération? Sans doute. Celà pourrait cacher des craintes sérieuses sur l'évolution de la crise. Mais, bon, nous aurons toujours le marché noir pour améliorer l'ordinaire, avec un peu de chance.
Que les vieux bénéficient désormais d'une secrétaire d'Etat aux aînés? Comment? Ah, fallait pas le dire comme ça, ça fout tout en l'air! Veuillez m'excuser, je ne le ferai plus.
Non, le seul truc qui m'a vraiment fait plaisir, c'est M. Estrosi. Il avait promis de se consacrer entièrement aux niçois. Nous constatons avec plaisir qu'il considère cette mission comme terminée. Il a tenu parole et le niçois, fort des 15% d'impôts supplémentaires qu'il doit au nouveau Ministre de l'Industrie, se considère comme servi au delà de toute espérance. Plus la peine d'en rajouter. Bon vent M. le Ministre, vous revenez quand vous voulez mais pour vous reposer. Celà suffira à notre bonheur.
A une autre fois et merde pour qui ne me lira pas

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 16:25

Au secours! Il revient, il approche, il arrive, il est là!
Nom de Dieu, le cauchemar va recommencer. Affreux, horreur, damnation, n'ai-je donc tant vécu que pour cette infâmie?
Comment? Que dites vous? Frédéric? Ah! Ouf! Oh putain que j'ai eu peur, à deux doigts de l'infarctus, que je suis passé! Faut pas me faire des coups pareils. A mon âge, tout de même!
Frédéric, vous êtes sur? Bon. Lui, au moins, on ne risque pas de l'appeler tonton, n'est-ce pas?
 Eh bien ça soulage, je vous le dis. Parceque F. Mitterand, ça pouvait vachement prêter à confusion. N'oublions pas,  la résurrection, il y a un précédent. Et ce mec là, je veux dire Tonton, il nous en a déja fait d'autres et des pas prévisibles. Bon enfin, Frédéric c'est pas grave. Totalement insignifiant, même. Moi qui pariais sur Jackot la Risette , en fin de compte, je trouve qu'on s'en sort bien. Sans compter que le petit Freddy, il a sans doute des problèmes intestinaux, mais il faut bien lui reconnaître un goût très sûr- en matiére artistique s'entend- et peut être nous coûtera-t-il moins cher que Jackette, je veux dire M. Lang.

 

Le premier moment de stupeur passé, je trouve quand même cette affaire très louche.

Je ne serais pas tellement surpris qu'il s'agisse d'une intervention entre présidents de la République Une et Invraisemblable. Un coup de piston posthume, en quelque sorte. Qu'en savons nous, nous autres pauvres crottes de biques juste bonnes à cracher au bassinet. Qu'en savons nous des mystères de la fonction suprême et des pouvoirs surnaturels de ceux qui détiennent l'index susceptible d'appuyer sur le bouton de la bombe à tout casser? 
Croyez vous tout de même qu'il suffise d'être bien pote avec la First Lady of the Elysée pour obtenir un poste pareil? Surtout quelques mois après avoir récupéré la Villa Medicis ?
Ah oui, vous croyez? Ah bon. Au fond, vous avez peut être raison. Sans doute, même, après tout.
Dommage car le népotisme postume apparaissait comme une jolie formule, bien digne de feu le Papa de Melle. Margarine ainsi que de l' époux de Mme. Carla.

En tout cas, le remaniement démarre en fanfare. J'ai hate de connaître la suite. Comme quoi, la politique spectacle, quand on a affaire à des artistes de cette envergure, c'est vraiment un régal pour les connaisseurs. Un pur délice.
Allez, à la prochaine nomination et merde pour qui ne me lira pas.

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 18:25
Quelle journée mes bons amis! Tout en même temps : l'été, la fête des paires, la teuf de la zicmu surtout, la plus belle invention de Jackie après les colonnes de Buren.
Ah, il aura bien mérité de la patrie, ce bon M. Jack Lang, il laissera des traces. Grâce à lui, au moins, on passe le premier jour de l'été bien au chaud à la maison, sans pouvoir dormir, bien évidemment mais à peu près en sécurité (enfin j'espère). Pas comme dehors, quoi, où la musique qui adoucit les moeurs abandonne le terrain à d'autres formes artistiques ou prétendues telles qui  les  durcieraient plutôt, les moeurs. Bref, la fête des papas à la maison, c'est bien aussi, à condition tout de même que les enfants habitent l'immeuble.
Tout ça pour dire que l'ineffable Jack l'aura bien mérité de retouver "son" ministère, avec de tels succès à son actif. En plus, il a essaimé. Sa teuf de chiottes fait désormais partie des tradition d'un tas de pays, comme quoi les céfrans peuvent se sentir entourés dans le domaine de la connerie.
Vous me direz qu'il importe de ne pas confondre musique et zicmu. C'est exact. L'objection mérite qu'on s'y attarde, notamment en signalant qu'au milieu d'une botte de rap il apparaît possible de découvrir une aiguille de musique. Faut bien chercher, voilà tout.

Allez, je vous laisse, c'est pas la grande forme.
Et merde pour qui ne me lira pas.
Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 18:25

La différence entre le président du conseil italien et le chef de file des verts-pastèques français, qu'est-ce donc?
J'en vois deux (comme Papa), de différences mais qui relèvent d' ordres très distincts.
En premier lieu, dans l'ordre de la cochonnerie, il convient d'observer que les personnes appelées à fourrager dans la braguette de l'un et de l'autre n'appartiennent semble-t-il pas au même sexe et sont d'âge différents. Le premier cité s'intéresserait aux jeunes filles éminemment pubères, le second caressait essentiellement les petits garçons du jardin d'enfants.
Dans l'ordre politique, en second lieu, le sieur Berlusconi ressortit à la catégorie des affreux-abjects- intouchables- quasiment pas humains de la droite vraie. Pas l'extrème mais la vraie. Cela suffit et constitue un brevet d'ignominie bien plus costaud que celui décerné à
Bayrou parDany la Pastèque.
Ce dernier en revanche, fort de son statut de héros fatigué de la vieille  foutaise soixante-huitarde, bénéficie du non lieu moral qu'il convient tout naturellement de prononcer au bénéfice d'une gloire du panthéon gauchiste. Ego te absolvo a peccatis tuis, Mao et Troski et Karl Marxus sancti. Amen! Allez dans la paix du Che.
Bon, alors on va voir comment celà va tourner ces jours prochains. Pour l'instant les italiens ont l'air d'en rigoler et de s'en foutre un peu. Ce qui, en revanche, me surprend c'est le quasi mutisme de la presse franchouille sur les histoires de cul du transalpin honni. A mon avis cela ne va pas durer, je parierais sans hésiter sur un prochain déchaînement médiatique à ce propos. Quand on en aura fini avec la Burqa, la valse hésitation des congressistes face à la venue de Nicolas Sarkozy en majesté à Versailles et le replâtrage ministeriel. 
Quant à Con Bandit, j'ai déja eu l'occasion de l'écrire, personne dans le monde politique n'ira jamais plus lui chercher des morbacks dans la braguette à la Pastèque. Jamais plus! Y a qu'a voir ce pauvre Bayrou, ce que ça lui a coûté  d'outrager la rouquine icône!

En attendant, la vraie actualité c'est ce qui se passe en Iran. Mais là il n'y a vraiment pas matière à déconner. L'affaire finira évidemment très mal parcequ'en dictature, on le sait bien,
descendre dans la rue revêt le caractère grandiose de la tragédie mais ne sert qu'à
se faire flinguer.

A plus et merde pour qui ne me lira pas.

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 16:20

Suis-je naïf, tout de même, moi qui croyais qu'il s'était fait piéger, le camarade Valls. Pas du tout. A en croire la presse ( bon, je sais...), il aurait "buzzé", ce qui signifierait aujourd'hui- vu que de mon temps cela ne signifiait rien du tout- qu'il aurait monté le coup pour faire parler de lui et se faire bien voir de son électorat. Il apparaît évident que ce dernier a dû apprécier vu les conditions de vie à Evry. En somme il la jouerait un peu à la Sarko. mais à l'envers, quoi. Socialo mais pas fanatique, conscient des duretés de l'existence en milieu africanisé.
En plus il a trouvé le moyen de retourner la situation en expliquant qu'en l'absence totale de blancos, comme il dit (sans doute ses origines espagnoles...), la diversité n'existe plus. Et ce qu'il veut, lui, comme tout le monde, c'est la diversité. D'ailleurs le chef du CRAN lui confère sa caution dans un petit texte cosigné confirmant sans ambiguité que ladite diversité exige aussi une dose de blanc, un peu comme feu le rosé coupé, mais avec un max de noir quand même.
Voila donc où nous en sommes aujourd'hui dans ce pays. Pas mal consternant, ne trouvez vous pas?
Consternante également, l'histoire de la Burqa. Paraît il que le Président de la République Une et Incombustible évoquera la question lundi prochain devant le Congrès. Comme la ci-devant Dame de Ni Miss Ni Sous Pute réclame devant l'Assemblée Nationale une loi visant à interdire le port dudit vêtement, l'affaire devient cause nationale et revêt une importance de premier plan.
C'est un peu comme le mec qui aurait fait tout son possible pour attraper la varicelle et se plaindrait ensuite de ses boutons (j'avais d'abord pensé à métaphorer sur la vérole, mais c'était par trop dégoûtant, j'ai renoncé, quitte à affaiblir l'image). Après avoir délibérément changé la population, nos aimables politicards se plaignent que les remplaçants ne s'habillent pas comme nous. Et simultanément, on continue à laisser entrer qui veut...

En revanche, ça y est, le Guide Suprême l'a ouverte pour enjoindre aux manifestants iraniens d'arrêter les conneries, sans quoi ça chaufferait pour leurs miches. Vu que toute cette agitation impie apparaît pilotée par l'Occident aussi abject qu'infidèle!
Ce sur quoi, animés d'un courage léonin, Jack Lang et Bernard Henri Lévy n'ont pas manqué, bravant le risque de fatwah, de haranguer les foules, certes clairsemées, mais foules tout de même, devant le Trocadéro! L'engagement sans faille de ces deux héros de légende aux côtés du peuple iranien spolié de sa victoire électorale, revêt une grandeur n'allant pas sans rappeler l'Antique, même s'il est permis de douter de son incidence sur le cours des évènements. Un peu comme Malraux, au début des années soixante-dix, quand il parlait de remettre le sac sur le dos. Juste ridicule.
Hélas, celà va chier grave à Téhéran...
A la prochaine et merde pour qui ne me lira pas.

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 18:12
Intéressant ce qui se passe en Iran.
Le trucage des élections au profit du candidat officiel et grand serveur de soupe du Guide Suprême ne passe pas. Le pouvoir butte sur un obstacle imprévu : internet, qui permet aux opposants de rester en contact et de s'organiser. Je ne voudrais pas paraître pessimiste mais je crains que le Guide en question ne siffle très prochainement la fin de la récré. Faut pas oublier que si guide,en français cela sonne neutre,il n'en va pas de même en allemand ou en italien. Il va donc guider. En d'autres termes, remettre le char de l'Etat dans la bonne direction islamique.
Une fois le nécessaire réalisé, avec quelques morts à la clé  mais on ne fait pas d'omelette islamique sans casser d'oeufs subversifs, nous ne manquerons pas, nous les démocraties occidentales, Etats-Unis en tête, de condamner avec la plus grande fermeté. Après quoi on n'en parlera plus et le camarade Barack-Hussein pourra reprendre allègrement sa politique de la main tendue à l' Iran plusieurs fois millénaire et profondément (tu parles) musulman.
En réponse il aura droit à un bras d'honneur, ce qui, d'une certaine façon, constitue aussi une manière de main tendue.

Dans le même temps, en Franchouilleland, les communistes se rebiffent. Forts de leur déroute raisonnable in association with Mélanchon (qu'a l'nez rond comme un cochon), ils passent à l'attaque, les lénino-stalinistes et pas contre n'importe quoi. Contre la burka. Qu'y en a marre, tout de même de plus les voir, les administrées, tellement que c'est opaque, la burka!
Et puis n'oublions pas que le président des States a déclaré que c'était vachement bien, le voile et la burka. Alors, les cocos, leur boulot consiste à dire le contraire des yankees, quand même, il en va ainsi depuis toujours, on ne voit pas pourquoi ça changerait.
Parcequ'il est noir et gauchiste? Ce serait pas du jeu, ça, et puis flute, rien à voir avec la burka!

Un qui doit l'avoir mauvaise, dans le même ordre d'idées, c'est ce pauvre Valls, le maire socialiste tendance "je veux avoir l'air plus moderne que mes camarades, moi!" d'Evry.
Voila-t-il pas que d' infâmes saligauds lui ont fait le coup de la caméra cachée pendant qu'il demandait à un collaborateur de nettoyer un peu sa bonne ville de son contenu africain trop voyant qui fait mauvais effet et de le remplacer par des blancos bien white.
Alors, bien sûr, d'un côté on peut dire qu'il s'intéresse à l'image de son bled, normal, celà constitue son principal fromage, mais malheureusement pour lui on dira autre chose. Pour un socialo, même tendance aussi-peu-ringard-que-possible, l'affaire apparaît gravissime. Le nettoyage ethnique, même soft, rue de Solférino et à Saint Germain des Prés, ça passe très mal. La suite, si suite il y a, ne manquera pas d'intérêt. J'observerai attentivement.

Mais il apparaît aussi que l'appartenance à la grande famille de gauche, dans ce pays, emporte un a priori de vive sympathie, largement dû a une action constante et appuyée des media. Celà emporte indulgence plénière et absolution des fautes, si graves puissent elles se révéler. Il n'y a qu'à voir Con Bandit, comme on l'aime chez nous! 

A ce propos,bravo et merci à Patrick Besson d'avoir osé écrire, en fin de chronique du Fig.Mag.(s'il vous plaît) " Nous sommes tous des pédophiles allemands".
Celle là il fallait la faire! Etonnant qu'elle ait échappé à la censure de la Rédaction.
Allez, salut et merde pour qui ne me lira pas.
Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 18:23
Reparlons donc un peu football. Le sport préféré des connards, certes, mais pas seulement. Faut relativiser.
Voyons déja notre ami Bayrou, éminent présidentiable autoproclamé et un peu en rupture de popularité. Momentanément ou pas, on verra. Donc ce brave Bayrou revenait ce matin ,au micro d'Europe 1, sur son altercation désormais célèbre avec Con Bandit.
Et notre béarnais de déclarer à peu près ceci: oui, je me suis un peu laissé emporter mais, 
voyez vous, Zidane, en finale de coupe du monde, il  a bien donné un coup de tête !
Donc, pour le ci-devant présidentiable Bayrou, l'exemple c'est Zizidane. Le footballeur!
A ce demander, en définitive, si la solution ne consisterait pas à installer ce dernier à l'Elysée. Tant qu'à déconner, n'est-ce pas?
Mais le monde footballistique apparaît aujourd'hui en émoi. Kaka quitte Milan. Le doute n'est plus permis. Voilà quelques jours qu'on le sentait venir, le Kaka. Eh bien,
l'affaire est dans le sac. Milan perd son Kaka. Le Réal de Madrid l'a ramassé, encore tout fumant, pour la modique somme de 68 millions d'Euros (oui, oui, ça fait cher le Kaka mais
c'est ainsi). Tout de même, quel négociateur, ce vieux cochon de Berlusconi! Vendre Kaka dix fois le prix du diamant. Et aux espagnols en plus et dans l'état financier où ils sont! Remarquez, si ça se trouve, ils s'imaginent que Kaka va leur porter bonheur, les madrilènes. Faudrait il encore qu'ils marchassent dedans!
A propos de Berlusconi, au fait, il ne se contente pas de fourguer Kaka aux Caballeros du Real, il s'occupe aussi, et bien comme il faut, de préserver l'avenir de ses concitoyens, lui.
Ainsi conclut il un accord avec Mohrlamehrd Kadafi aux fins de refouler en Lybie tous les clandestins qui en proviennent. Avec, évidemment, un gros paquet de pognon à la clé, mais le jeu en vaut largement la chandelle. Gros à parier que les passeurs d'immigrants africains abandonneront désormais la filière italienne. Malheureusement il leur restera les côtes espagnoles et françaises pour accoster tranquillement. En tout cas, je ne saurais trop leur conseiller d'éviter la Corse! 
Salute, pace et merde pour qui ne me lira pas.
Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 17:34

Avec un peu de bonne foi on constate que les choses vont pour le mieux dans la meilleure des Europes possible.
First point, la Commission dont on dit tant de mal vient d'interdire le rosé coupé! Voilà une décision qui lui fait honneur. M. Barroso, n'en déplaise à Con Bandit et consorts, fait du bon boulot. Il a su, cet homme de bien, distinguer le bon grain de l'ivraie et nous préserver de l'ignominie (comme dirait Bayrou dit "le minable") oenologique. Le rosé c'est le rosé et  pas du blanc mélangé à du rouge, bordel, et dire qu'il existe des abominables qui prônaient le contraire. Donc, merci la commission. Fermez le banc.
Entre parenthèses, ça va devenir dur de tenir le choc sur la question du vin quand on voit que le merveilleux  Barack-Hussein trouve le moyen de dîner dans un super resto Sud-Ouest (je ne dirai pas le nom, il a bénéficié d'assez de pub comme cela), sans boire un seul gorgeon de pinard. Tout au Coca-Cola, sûrement! Et ça se dit civilisé!

Bon. Revenons à nos moutons d'Europe. Un autre point assez satisfaisant réside dans les élection d'hier. Attention, pas de quoi sauter au plafond, surtout en France, mais tout de même on voit bien que les choses évoluent. Cela s'éclaircit un peu. La gauche au sens ou nous l'entendons dans ce pays, ne représente plus grand chose désormais en Europe. Peut être en serons nous bientôt débarrassés, qui sait, on peut toujours rêver. 

Alors évidemment nous avons la percée fabuleuse de Dany la Pastèque, chez nous, avec l'aide bienveillante  du Président de la République Une et Insubmersible et de Yann Anus Bertrand, l'auteur à succès de "Home". Dans le fond, me direz vous, Con Bandit, si ce n'est pas de la gauche, qu'est-ce, mais qu'est ce donc?
Eh bien, il s'agit d'autre chose de très particulier, quelque chose de pire, sans doute, quelque chose qui, en dépit des turpitudes abjectes évoquées naguère, plait énormément aux français, germanopratins et bobos nostalgiques, certes, mais aussi et surtout, braves gogos concons constitutifs d'une large part du corps électoral.
 En réalité, tout bêtement une imposture à multiples étages qui, pour le moment, amuse la galerie et arrange bien du monde. Sans compter qu'il n'aurait même plus la force de lancer des pavés, le pauvre vieux. Même sa braguette risque peu aujourd'hui d'intéresser les bambins. Et comme, chez les Allemands, il n'a aucune chance de faire recette, nous allons nous le fumer jusqu'à la mort. Cela risque donc de durer fort longtemps.Sauf si ce pauvre couillon de Bayrou décidait, à Dieu ne plaise, d'assumer à fond sa vengeance.

Mais ne gâchons pas le plaisir par ces mornes considérations. Il y a des pays qui, ce jour, font plaisir à voir. L'Italie, l'Allemagne, L'Espagne, les Pays-Bas, tiens eux aussi ils présentent des particularités intéressantes, même la Grande Bretagne s'est bien débrouillée.
Donc tout celà apparaît plutôt sympa et me laisse penser que l'Europe, au fond, ça coûte un peu cher mais ça finira peut être par servir à quelque chose.

Dans cette attente, merde pour qui ne me lira pas.


 


Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 18:54

Le voilà, il est arrivé parmi nous, ah qu'il est beau , ah qu'il est grand, ah comme il parle bien l'amerloque, ah comme Sarko, à côté, il fait vraiment defunesque, ah qu'elle resplendit Michelle dans sa jolie robe qu' à côté Carla a l'air un peu palichonne, ah les jolies petites filles qu'ils ont faites à tous les deux ces dieux vivants, ah... comme j'en ai ras le derrière d'entendre" barakobama" du matin au soir avec tous les qualificatifs dithyrambiques(flûte j'ai un doute sur l'orthographe mais, tant pis, élogieux n'est pas assez fort et j'ai pas le temps de vérifier) donc dithyrambiques, disais-je, qui vont avec...
Et pourtant, avant d'arriver il avait fait fort le camarade Barack-Hussein, en s'adressant à ses frères musulmans dans un joli discours plein de jolis sentiments et de jolie morale, orné de jolies figures de style bien marquées dans le prompteur pour que ça percute comme il convient. Il avait fait fort notamment en déclarant qu'il importe de laisser aux femmes la liberté de porter le voile ou la Burka conformément aux préceptes de leur grande et belle religion!
Evidemment ce genre de déclaration élève le Président des States au plus haut rang des lêcheurs d'islamistes mais il apparaît aussi de nature à plonger les germanopratins et autres gauches adorateurs de barakobama dans un gouffre de perplexité. Merde alors, qu'est ce qu'il a sorti là, oh la vache, on nous aurait trompés? Alors le voile c'est  classe, ça libère la femme? Oh putain, faut tout changer et fissa, on peut pas en rester là, tout le monde sur le pont on revoit la doctrine les mecs, question de vie ou de mort...
Heureusement pour eux, ce passage a fait l'objet d'une occultation bien orchestrée et d'autant plus facilement que juste après Michelle gravissait la tour Eiffel en compagnie de ses deux petites filles. L'envergure de l'évènement a balayé tout le reste!
Même la dernière sortie de Berlusconi, on n'en a pratiquement pas parlé. Pourtant elle sharklait sec, celle là. Quand on se promène à Milan, qu'il a dit Berlu., on a l'impression de se trouver en pleine Afrique! Et d'ajouter qu'une telle situation n'apparaît plus tolérable et justifie de refouler tous les candidats immigrants clandestins! Bref un truc à faire glapir d'horreur toute la gauche franchouille, U.M.P.comprise! Un truc comme beaucoup d'entre nous, indigènes européens et futurs parias de la future société de chez nous, aimerions bien en entendre dans la bouche de nos dirigeants. Manque de pot, pour le moment
c'est seulement pour les italiens. Enfin c'est mieux que rien.
Seulement barakobama irradie la Normandie de sa présence auguste et tout le reste passe à la trape, même les européennes encore que là, il n'y a vraiment pas grand chose à raconter!
Allez salut et vive Barack Omaha enfin Obama et merde pour qui ne me lira pas.

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article