Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 18:19

 

En marge de la somptueuse manif d'hier soir à Paris, où la grande famille de gauche apportait son soutien sans faille aux islamistes du Hamas et accessoirement aux voyous qui ont mis à sac la place St Augustin, les israéliens lançaient l'offensive terrestre sur la bande de Gaza.
Maintenant, c'est vraiment la guerre et je n'en voudrais pour preuve que le prix du baril qui commence à remonter.
Evidemment, difficile de leur en vouloir, aux israéliens. Quand on se prend tous les jours des tirs de roquettes sur la gueule on peut légitimement envisager de faire ce qu'il faut pour que cela cesse. C'était pareil en 67 lorsqu'à force de se faire bombarder depuis le Golan, ils ont lancé la guerre dite des six jours. Gazon qu'à gagea, je voulais dire, gageons qu'à Gaza, il ne leur faudra guère plus de temps pour rétablir l'ordre. En plus, ils ont tout intérêt à faire fissa, les baptisés au sécateur. Gagner un max de terrain avant le changement de président aux états unis apparaît comme une nécessité stratégique majeure. Lorsqu'on va prochainement se voir contraint  de reculer, il convient d'avancer le plus loin possible tant qu'on le peut encore. Ca laisse quelques chances de préserver les positions.
Seulement, voila, cette affaire va encore ajouter au bordel ambiant, il ne manquait plus que cela. La caillera des banlieues va encore donner, les socialistes de droite comme de gauche vont encore déconner et nous voilà partis pour un supplément d'emmerdes bien conséquent. Mais, que voulez vous, l'accumulation des conneries commises au cours des soixante dernières années, à commencer par la création de l'état d'Israël, doit continuer à se payer et forcément de plus en plus cher. Malheureusement ceux qui n'y sont pour rien et qui ne devraient même pas être concernés, payent aussi, comme nous, entre autres. 
C'est terrible, je n'arrive pas à trouver un sujet pour détendre l'atmosphère, ces temps-ci. Dans de telles conditions le mieux consiste à fermer sa gueule.

Dont acte et merde pour qui ne me lira pas

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 19:14
Le garde des sceaux vient d'accoucher. Il faut bien reconnaître qu'un évènement de cette nature ne s'était jamais produit. En somme Le Figaro a peut être raison d'en faire sa une. S'agissant non simplement du ministre de la justice mais surtout de Mme.Rachida DATI, la naissance de  sa fille,la petite Zohra, mérite bien une médiatisation significative. Espérons que personne ne songe à abuser de la situation.
Elle revêt un petit côté symbolique, cette naissance, juste au moment où la presse franchouillarde porte au pinacle notre premier rang européen en termes de natalité, lequel réjouit manifestement tout le monde sauf moi, parceque je ne puis m'empêcher de voir parmi cette vague grouillante de nouveaux nés, ceux qui risquent de poser de gros problèmes à mes petits enfants,dans quelques années.
En attendant, comme Israël se prépare à une offensive terrestre sur Gaza et comme personne ne saurait l'empêcher, les musulmans et les cons défilent dans les capitales européennes, histoire de faire voir qu'ils sont là, et qu'ils ne risquent rien à nous emmerder avec des problèmes qui ne sont pas les nôtres. Et, bien entendu, à Paris, en ce moment même, les grands boulevards sont mis à feu et à sang par des salopards qualifiés "casseurs" par la presse. Avec notre taux de natalité mirobolant, la race desdits casseurs n'est pas près de s'éteindre dans notre merveilleuse République.
Allez, je ne me sens pas vraiment drôle, je vais donc en rester là pour aujourd'hui.
Salut et merde pour qui ne me lira pas. 
Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 17:50

 

Oh, nom de dieu ce que ça se présente mal! Pour se souhaiter la bonne année cette année il convient d'avoir l'optimisme du mec qui, affecté d'une occlusion intestinale, se munit d'un rouleau de papier avant de partir pour l'hosto, à toutes fins utiles. C'est vrai, quand même, des années nouvelles j'en ai vu un sacré paquet mais des qui s'annoncent sous des auspices aussi funestes, jamais.
Entre la crise qui va nous en faire chier des ronds de chapeau, les israéliens et le Hamas dont l'étripage mutuel risque de faire des petits dans nos banlieues, l'Iran et le Pakistan qui peuvent nous péter à la gueule du jour au lendemain, les chinetoques qui nous en veulent à mort, Sarkozy en train de doubler le facteur trotsko sur sa gauche, la dette, impayable tellement elle devient obèse, la Première Dame qui nous concocte probablement  un nouvel album,Barack-Hussein qui arrive avec ses bonnes intentions infernales, Kouchner qui va rester aux affaires étrangères,Hillary (comme un bossu,je m'excuse) qui va s'en occuper aussi et les gaz à effet de serre qui s'accumulent implacablement pour nous niquer le climat, entre toutes ces avanies monstueuses, disais-je, si on arrive au bout de l'exercice on aura du pot.

Moi, ces considérations morosifères m'inspirent ce petit poème de quatre sous (ou centimes d'euros, si vous préférez):

De profundis pochardibus.

Mes chers Amis, quand je mourrai,

Buvez un coup au cimetière,

Pour moi ce sera une bière,

Non, pas un demi, une entière,

Longtemps je la dégusterai.

Mais après tout, pour simplifier,

N'allez pas jusqu'au cimetière,

Ya un troquet juste derrière,

Non loin de ma demeure dernière,
C'est là qu'il faut vous arrêter


Et voila le travail!

Vu que maintenant je n'arrive plus à me débarrasser du gras, ce qui est également vrai pour mes poignées d'amour auxquelles personne ne s'accroche plus, je vais m'arrêter là.

Allez, bonne année quand même et merde pour qui ne me lira pas. 




 

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 19:25

 

Dans un pays qui envoie un procureur de la République en correctionnelle pour avoir laissé un gangster en prison, le déconnage à pleins tubes semble désormais élevé au rang de principe directeur de l'action de l'état.
Au fil d'un discours passablement embarrassé, poussif et laborieux, le chef dudit état nous a fait connaître que l'heure n'était plus aux atermoiements et qu'il convenait hic et nunc de promouvoir la diversité dans toutes les composantes de la société, depuis la maternelle jusqu' à la maison de retraite. Si j'ai bien compris le sens du message, c'est une question de vie ou de mort parcequ'à défaut, les laissés pour compte de notre bonne République une et indivisible viendront bientôt, jusque dans nos bras, égorger les bourgeois, leurs fils et leurs compagnes.
La où cela se complique c'est quand on essaie de définir des critères pour dire qu'il s'agit des africains ayant acquis la nationalité française en vertu du droit du sol et grâce au laxisme criminel des politiques qui nous ont gouvernés depuis trente cinq ans.
Là, le pauvre, il est embêté: pas question de recourir à des concepts ethniques, encore  moins à la notion de religion- quelle horreur- donc on va dire qu'il s'agit des boursiers. Oui, enfin, pour l'égalité des chances à l'école, après, un bon coup de C.V. anonyme, ainsi que la chasse aux employeurs et aux bailleurs réfractaires  feront l'affaire.
D'ailleurs, parmis les  laissés pour compte on trouve aussi quelques céfrans (comme disent les jeunes), le Président l'a bien dit , le fils de chômeur ch'ti aura droit aussi au traitement de faveur, y a pas de raison!
Oui mais quand même, la question c'est qu'il faut métisser partout, il l'a bien souligné, M.Sarkozy. C'est l'honneur et la vocation de la France, d'ailleurs, la République a toujours été métissée, en tout cas c'est le Président qui le dit , alors cela doit être vrai car qui , mieux que son Président, peut connaître la République, n'est ce  pas ?
Eh bien, nous présenterons des petits blacks et des petits beurs aux concours les plus prestigieux. Il en coûtera ce qu'il en coûtera, c'est une question de survie de la République et on s'en fout puisque ce sont toujours les mêmes cons qui paieront l'addition. Je ne sais pas si ces combines à pétrole nous éviteront la guerre civile mais je ne doute pas que nous retirerons de tout ce fatras mal ficelé plein d'emmerdements supplémentaires.
Au revoir et merde pour qui ne me lira pas.

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 19:07
Le gentleman qui a balancé ses pompes à la gueule de Deubel You devient un héros du monde musulman. La chaîne de télé qui l'emploie a demandé sa libération immédiate au nom de la liberté d'expression. Bien vu! Le lancer de godasses constitue en effet une forme d'expression parmi les plus achevées, c'est beau comme du Victor Hugo. Toujours est-il que du temps de Saddam-Hussein (attention, ne pas confondre avec d'autres Hussein, je parle de celui qui a remplacé le lustre), à cette époque, disais-je, la liberté d'expression consistait à la fermer et à raser les murs. Il doit regretter ce temps là, le lanceur de grolles. 
Finalement, ils ont probablement raison tous ces mahométans (comme disaient mes ancètres), la démocratie c'est le bordel, il suffit d'observer les atermoiements français dans le domaine de ce qu'ils appelent "l'éducation nationale". Dès qu'une poignée de merdeux manipulés par des profs gauchistes (pardonnez le pléonasme) descend vociférer dans la rue, le gouvernement baisse son froc pour éviter de faire dedans. Et c'est toujours comme cela, surtout depuis que les jours de grève des enseignants font l'objet de retenues, certes modestes mais tout de même, sur leurs bulletins de paye. Au fond, avec la charia, nous ne connaîtrions pas cette sorte de difficultés. Les réformes seront donc largement facilitées quand nous nous appellerons tous Mohamed, un peu de patience, on va y arriver.
Et pendant ce temps là les baisés du système Ponzi-Madoff continuent de se compter. Il en sort de partout, jusqu'à Steven Spielberg qui "croyait que Madoff était son ami". Dommage qu'il ne connaisse sans doute pas Pagnol, le camarade Steven, on aurait pu lui rappeler ce que César disait à Monsieur Brun:" alors, si on ne peut plus tricher entre amis...". Et puis il devrait quand même savoir , faisant partie intégrante du milieu du cinoche, que la sodomie, loin d'apparaître comme un obstacle à l'amitié entre homme, en constitue souvent un puissant stimulant.

Fini pour aujourd'hui. Merde pour qui ne me lira pas.
Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 19:11
Savez vous pourquoi je crève de trouille en avion? Eh bien, un machin aussi compliqué fabriqué et maintenu par des hommes (ou des femmes, dans ce cas, c'est pareil) , ça ne peut pas être totalement fiable. Quand je vois l'affaire Madoff, carambouille grossière montée par un ponte de Wall Steet et dans laquelle, encore une fois les banques ont plongé la tronche en avant, je me dis que toute certification sociale repose sur un postulat un peu con aux termes duquel il faut faire confiance parceque c'est sérieux. Les évènements récents tendent à prouver le contraire.
Cela dit, l'affaire Madoff nous aura permis de redécouvrir le système Ponzi, du nom d'un italien immigré aux états unis vers 1920. Ledit système consiste à rémunérer les apports des premiers adhérents par l'argent des adhérents suivants. Le truc fonctionne à merveille tant que de nouveaux pigeons arrivent et tant que personne ne demande à récupérer ses billes. 
Et alors là, surprise, c'est très précisément le principe de notre fabuleux système de retraite par répartition!
Maintenant nous savons mettre un nom sur ce petit bijou que le monde entier nous envie, c'est la "retraite ponzi" .
Evidemment, cela se cassera la gueule un jour ou l'autre, mais en attendant les vieux papy-boomers, anciens cons battants de Mai 68 s'en mettent plein les fouilles à la santé des jeunes qui paient. Je propose que ces profiteurs de génie soient désormais appelés Ponzi-Boomers.
A propos de retraite, deubel you Bush, quand il organise ses pots de départ, trouve encore le moyen de nous estomaquer. Rarement on aura vu un homme de son âge et dans sa position, esquiver les godasses avec une telle promptitude. Je vous parie ce que vous voulez que bientôt on le regrettera.
Grozibou et merde pour qui ne me lira pas. 
Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 18:59
Quand même, il est fabuleux ce Nicolas Sarkozy. Moi, il m'estomaque. Quel dommage qu'il soit socialiste, c'est peut être son seul défaut et, s'il nous l'avait dit avant l'élection, peut être le lui pardonnerions nous plus volontiers.
Toujours est il qu'il finit sa présidence européenne sur un véritable feu d'artifice. Il a tout réussi. Et d'abord, il est parvenu à faire briller une fonction tellement terne et précaire qu''avant Sarko. on savait à peine qu'elle existait.
C'est un peu comme si le président de la quatrième république s'était mis tout d'un coup à s'occuper  activement des affaires de l'état. Evidemment, il a considérablement emmerdé tout le monde, mais en attendant on n'a vu que lui pendant six mois.
Donc disais-je, cela se termine en apothéose. Le plan de relance contre la crise: adopté à l'unanimité. Le protocole sur les gaz à effets de serre: adopté à l'unanimité. Le traité de Lisbonne, relancé parceque les Irlandais vont bientôt revoter. Fabuleux quoi, il n'y a pas d'autre mot!
Bien sûr, tout cela demeure un peu bidon. Bien sûr, le plan de relance ne mouille pas grand monde à commencer par Angela Merkel qui s'arrangera pour cracher symboliquement au bassinet; elle n'a même pas lâché sur la T.V.A.réduite. Bien sûr, l'accord sur le climat relève de l'effet d'annonce dans la mesure où les décisions prises prendraient effet en 2013 avec  des objectifs affichés pour 2020 .Bien sûr, en cas de nouveau référendum irlandais, ce qui n'est pas encore fait, rien ne garantit que ces braves gens voteraient oui, ce coup-ci.
Mais en attendant tout cela existe et rayonne superbement dans une Europe revigorée par la magie de la présidence française.
De plus, nous devons prendre conscience que toute victoire, si éclatante soit elle, ne peut désormais s'obtenir     qu' à la Pyrrhus. C'est particulièrement vrai dans le marais européen où concilier vingt sept -bientôt vingt huit- positions différentes, voire divergentes relève obligatoirement du tour de passe- passe. Le bilan du succès obtenu dans un boxon de cette envergure ne saurait être positif. Mais le même phénomène se produit également dans le petit contexte national. Pour obtenir quelque chose sans trop vexer personne il faut lacher plus de  lest que n'en contient le ballon.Voir par exemple les accords sur la fin des régimes spéciaux de retraite.
Cessons donc de faire la fine bouche et admirons l'artiste. Son numèro nous coûte assez cher pour que nous l'apprécions à sa juste valeur.
Bien à vous et merde pour qui ne me lira pas.
Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 18:25

Lorsqu'il s'agit de sauver le climat , question cruciale qui, s'agissant du bien commun de l'humanité, devrait faire l'unanimité, tout le monde ou presque est effectivement d'accord sur les principes, mais ça coince dès qu'il s'agit de les mettre en application. Ainsi, aujourd'hui, les européens se bouffent ils le pif à propos de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Evidemment, les possesseurs de charbon, polonais en tête, se foutent complètement de l'effet désastreux dudit combustible dans la mesure où leur développement est en jeu. Pour des raisons que je n'ai pas cherché à comprendre mais certainement tout aussi valables, Berlusconi leur emboîte le pas . Comme dit la dame Merkel, les négociations vont se révéler rudes. Gageons qu'il en sortira  un compromis merdique, fort éloigné des mesures drastiques qu'exigerait le devenir de la planète.
Mais que voulez vous, avec, en plus, la crise....
Dans le même temps au pays de Barack-Hussein, on s'apprête à refiler 14 milliards aux fabriquants de bagnoles pour qu'ils continuent de fabriquer leurs grosses poubelles polluantes.
Bref, l'avenir s'annonce sombre. Ceux qui se réjouissaient d'avoir fait fondre le pôle nord parcequ'ils pourront bientôt récupérer le pétrole qui se trouve en dessous, ont de beaux jours devant eux. Jusqu'à ce qu'on en crève
tous.
Fort heureusement, nos bons écologistes pastèques (verts dehors,rouges dedans), ont d'autres causes de première importance à défendre, notamment le mariage homosexuel. Cela nous évite d'entendre des conneries sur la question du climat. A propos, depuis qu'on a bien compris que le nucléaire constituait l'unique réponse énergétique à la hauteur des besoins et sans émission de gaz à effet de serre, ils font profil bas sur la question, nos écolos. 

Comme à l'évidence, ce n'est pas la super forme, on va s'arrêter là.
Merde pour qui ne me lira pas.

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 18:59
Soulagement immense! Santos accusé, Santos persécuté, Santos emprisonné, Santos martyrisé, Santos humilié, Santos brisé, Santos pulvérisé, Santos condamné... Mais Santos Libéré!
Sous caution, certes, mais tout de même,
quelle joie indicible autour du stade vélodrome. Voilà la maxi-nouvelle du jour. Pendant une semaine on nous a bassiné avec l'histoire de cet ultra supporter de l'Olympique de Marseille injustement condamné par un ignoble tribunal espagnol torquemadesque, à trois ans et demi de trou pour avoir un peu escagassé les flics qui tentaient de faire cesser une bagarre de tribunes. Désormais le sieur Santos Mirassiera, qui, si ça s'était trouvé, aurait tout aussi bien pu supporter l'équipe adverse de l'Atlético Madrid, va pouvoir retourner à l'anonymat dont il eût mieux valu qu'il ne sortît jamais. Santos continuera de supporter Marseille; espérons n'avoir plus jamais à supporter ses conneries.

En même temps, évidemment il se passe des trucs embêtants, notamment du côté des héllènes qui font face à une série d'émeutes particulièrement violentes. C'est l'extrème gauche qui s'attaque à un gouvernement de centre droit   bien démocratique, donc manifestement trop mou pour régler convenablement cette sorte de problème.
Moi, cela me rappelle de mauvais souvenirs. Quand ces gens là commencent à foutre la merde quelque part en Europe, les éclaboussures peuvent rapidement atteindre les voisins. Ainsi au printemps 1968 le bordel avait commencé en allemagne. On sait comment les choses ont ensuite évolué chez nous. Et à l'époque,en France, le détenteur du pouvoir c'était de Gaulle qui en avait tout de même vu des plus sévères. Alors espérons que nos étudiants d'aujourd'hui se révèlent moins cons que leurs grands parents.

Pour cette fois cela ira. A  demain et merde pour qui ne me lira pas.
Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 19:13
Ceint de l'écharpe blanche symbolisant (je présume) la pureté du coeur, il était bien sympa notre Président de la République dans ses réciproques congratulations avec le Dalaï-Lama. Ce dernier (révérence parler) vient d'ailleurs, soit dit en passant après votre serviteur, de lui décerner ses chaleureuse félicitations pour le courage dont il a fait preuve à cette occasion. Le pontife tibétain à tenu à peu près ce langage : "bon, c'est vrai que ça va vous coûter la peau du cul, cette affaire, mais il y a des fois où il faut savoir faire passer les principes avant la gamelle". Et puis, aussi, ce coup là il aurait eu du mal à se défiler, notre Chef,  vu qu'ils était quasiment logés tous les deux sur le même palier (mais toutefois,pas du tout à la même enseigne) . Bref, ça coûtera ce que ça coûtera, mais c'est fait, il fallait y passer et de toute façon avant que l'évènement ne se reproduise, il passera beaucoup de laque sur les canards.
Je saute du canard à l'âne (n'y voyez aucune mauvaise intention), Obama vient d'avouer en griller une petite de temps à autre alors même que, politically correct oblige, il avait pris l'engagement d'arrêter la clope. Moi, personnellement, je m'en fous, mais s'il commence à faillir sur des broutilles de ce niveau, qu'est-ce que ça va être quand il sera vraiment dans le dur. Comme il vient de déclarer, aussi, qu'avec l'Iran il alternerait la carotte et le bâton (d'où l'âne précité), lorsqu'il va s'apercevoir qu'il risque de prendre la première dans le fondement et le second sur la gueule, je crains qu'il ne ressente le besoin de passer à des fortifiants plus balèzes que le tabac. 
Dans le même ordre d'idée, Condélicieux Rice annnonce à l'instant que Dame Clinton fera du bon travail . J'avoue que je l'aime bien, cette Condélicieux,, elle au moins, ne manque pas d'humour.

A un de ces quatre et merde pour qui ne me lira pas.

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article