Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Déclaration de M. Jack Lang à son retour de Cuba: "J'ai trouvé Raoul Castro assez ouvert". Je comprends maintenant les raisons de sa prédilection pour cette île merveilleuse. Et moi qui croyais qu'il s'agissait d'une motivation purement politique, une manière de passer de l'ombre à la lumière et de se plonger dans un univers délicieusement marxiste léniniste!
Toutefois je note une légère tonalité de déception dans le propos. Peut être avait il alors, dans le temps, trouvé Fidel très ouvert, qui sait? Enfin tout cela en dit long sur l'intérêt majeur qui s'attache à envoyer le génial M. Jack en mission cubaine au frais du contribuable. Ca c'est de la diplomatie ou je ne m'y connais pas!

Bien, trève de balivernes, aujourdh'ui le dialogue avec l'Iran, tant souhaité par Barack Hussein Obama, vient de débuter en fanfare. L'ayatollah Khamenei a lancé le débat lors de l'ouverture de la conférence de soutien à la Palestine en déclarant notamment qu'Israel constitue un cancer dont les Etats Unis sont l'esclave et qu'il ne saurait y avoir de trève avec les occidentaux tant qu'un seul juif souillerait de sa présence la terre de Palestine.  Afin de rajouter un peu d'huile, le chef éminemment spirituel des Perses chiites a tenu à préciser à l'attention du nouveau président des States que le fait de soutenir les terroristes d'Israël aboutissait à le mettre dans le même sac que son prédecesseur.
Voilà donc les bases de discussion avec lesquelles vont devoir se démerder Barack-Hussein et Hillary  (comme une baleine, je suis désolé). Sachant que cette dernière discute actuellement le bout de gras avec des israéliens dont les vues sur le sujet apparaissent rigoureusement symétriques de la pensée ayatollesque, va falloir se lever de bon matin pour trouver un terrain d'entente. Si c'était comme en Guadeloupe où, après un délai de bordel raisonnable, il suffit de payer pour avoir la paix, passe encore, mais en l'espèce il est question de deux états technologiquement avancés disposant de l'arme atomique et parfaitement décidés à s'en servir en cas de nécessité.
Et c'est ce problème là dont on confie la gestion à Barack et Hillary (comme un bossu)!

Il n'y a pas de quoi rire.

 

Le 4 Mars 2009. 

Partager cette page

Repost 0
Published by