Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Voilà t-y pas que toute la gauche entre dans la danse pour défendre

le camarade Président du Conseil Régional d'Ile de France,

l'ami Huchon!

Ils sont venus, ils sont tous là pour gueuler au scandale, à l'injustice,

à la chasse à l'homme.

On veut m'abattre, qu'il a dit Huchon mais si jamais le Conseil d'Etat

venait à me condamner, on verrait ce qu'on verrait, ça ne se passerait

pas comme ça. Toute la gauche même la mélanchonnesque, même

la trotzkienne, même peut être la con-banditiste, toute la gauche viendra

au renaud. Sauf DSK, bien entendu, comme dirait Brassens.

Vous allez voir ce que vous allez voir, attention les yeux, ça pètera

comme jamais. Non mais des fois!

Alors c'est vrai qu'on pourrait s'étonner de voir ces notables replèts et

bien convenables s'insurger d'avance contre une décision supputée

de  la Haute Juridiction Administrative. Mais il faut dire que le

Commissaire du Gouvernement, un jeune énarque bien courageux,

vient de conclure sur une argumentation en béton vibré à la

nécessité d'invalider l'élection de Huchon. Et aussi à l'inéligibilité

dudit camarade pour un an.

D'où le grand bal Huchon. Parcequ'il s'agit de marquer le coup,

si possible d'impressionner le Conseil d'Etat par une manifestation

générale de mauvaise humeur. On va même jusqu'à la menace!

Vague, bien sûr,  vu l'envergure de l'Institution, mais quand même...

Alors, on danse la Carmagnole, comme au bon temps de la révolution,

sous les galeries du Palais Royal, avec la rebellion chevillée au corps

et la bonne conscience de travailler dans l'intérêt bien compris de la

démocratie. Dût on s'asseoir sur l'autorité du Conseil d'Etat.

Les forces de la réaction, même lorsqu'elles découlent de la Justice

Républicaine ne doivent jamais prendre le dessus. Jamais!

 

Cependant, en douce, sans bruit ni rumeur, nos amis socialistes

préparent déja la succession d'Huchon. Au cas où.

On choisira probablement l'un des Vice-Présidents actuels.

La question c'est juste lequel.

Ca se négocie, ces affaires là. Aprement, même.

Comme quoi, il a quand même un petit côté masqué, le bal Huchon.

 

Le 8 Décembre 2010

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by