Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 17:30

Supposons, hypothèse audacieuse mais non absurde, que le président du conseil régional d'île de france n'appartienne pas à la grande famille de gauche, et supposons également que l' individu en cause soit condamné à six mois de taule par la cour d'appel (avec sursis car délinquant primaire). La question que je me pose consiste à savoir si ladite cour eût estimé nécessaire pour le bien commun qu'il conservât sa présidence et partant infirmé la décision des premiers juges de le priver de ses droit civiques et politiques.

 

Supposons également qu'un ex- premier ministre, noble figure du temps passé et ancien maire d'une grande ville bienvenue chez les chtis, ne soit pas une vieille baleine du marxisme soft mais un ignoble personnage de droite ( une sorte de Pasqua si vous voulez)  et supposons en outre que ce triste sire ait joué les premiers rôles dans une sombre affaire d'emploi fictif ou de trafic d'influence,ou les deux. La question qui me taraude revient à savoir si l'affaire serait traitée dans la plus grande confidentialité et si la presse écraserait le coup.

 

Evidemment il n'y a pas de réponse . Mais il est permis de s'interroger.Encore que...permis?

 

Bon allez, salut et merde pour qui ne me lira pas. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires