Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 18:42

C'est fou comme ils sont chatouilleux les journalistes. Surtout ceux qui sont bien, bien,à gauche.

A gauche, ils y sont presque tous, jusques et y compris ceux qui grattent pour la presse prétenduement bourgeoise. Celà explique sans doute la fulgurante levée de bouclier à laquelle on assiste dès qu'un pisse-copie quelconque rencontre quelques problèmes avec la police. Celui d'aujourd'hui s'est trouvé, paraît-il, un peu secoué lors de son arrestation dans le cadre de sa mise en examen pour cause de diffamation publique. Faut voir le bigntz ! Avant même de savoir ce qui s'est réellement passé; sans tenir le moindre compte des déclaration des flics aux termes desquelles l'intéressé aurait, avec une certaine brutalité, refusé de déférer, c'est l'halali! Tout le monde s'y colle, jusqu'au porte parole de l'U.M.P., comme quoi c'est un scandale abominable, on attente dramatiquement à la liberté de la presse, de tels forfaits ne sauraient être tolérés sauf à tomber au rang d'état totalitaire,il faut créer une commission d'enquête, des têtes vont tomber, à nous Danton, Robespierre, Jaurès, Blum, Thorez, Duclos, Marchais (celui là, non,faites moi penser à le biffer), sauvez nous, mânes illustres, délivrez nous du mal absolu de la presse baillonnée, enchaînée (pas le Canard), martyrisée, sulfurisée, mais la presse libérée (ouf,la vache), vive Libération, bordel, on a eu chaud! 

Nous vivons, tout de même, dans une société bizarre qui tend à accorder une importance invraisemblablement disproportionnée à des évènements dépourvus d'intérêt, juste parceque les détenteurs des moyens d'information le décident. Ainsi, on nous parle de M. le Sénateur Mélanchon et de son nouveau parti: Le Parti de Gauche. Il ne s'est pas foulé, le camarade Mélanchon, mais aprés tout, pas la peine de s'enquiquiner à trouver une dénomination ronflante, c'est juste pour capter les subsides qui en découleront à la santé du contribuable.

Bon, c'est vrai, on l'aime bien le brave Monsieur Mélanchon avec sa bonne tête franchouillarde à s'appeler carrément Bidochon (il n'est quand même pas passé bien loin), mais cela dit, quelle trace laissera t-il dans l'histoire? En même temps, avec les idées qu'il a, il est préférable qu'il n'en laisse aucune.

D'ailleurs, en ce moment, c'est le renouveau de la pensée marxiste (tiens celui là, je le mets de côté, ça pourrait me faire un bon titre). Oui, parceque Robert HUE, non ce n'est pas une chanson de Dutronc, souvenez vous: HUE, celui qui ressemble à un nain de jardin, l'ancien secrétaire général du Parti. Bon, compris, en voila un qui sait ce que has been veut dire. Hé bien, que vous vous en souveniez ou non, HUE va quitter le Parti , non, pas le parti de gauche, ça c'est Mélanchon, le parti communiste, nom de Dieu, m'enfin ! Bon, ça va, j'ai compris, l'affaire HUE, c'est vraiment un non évènement!

Allez, salut,vive la sociale et merde pour qui ne me lira pas.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C

Nain de jardin et Bidochon ....

Effectivement , ça pèse pas lourd devant Son Excellence l' Empereur Hue ...
Quelle triste figure nous fimes ...oh ! nous , ex irréductibles ....


Répondre
N


Merci d'avoir lu ça. Chacun a les politicards qu'il mérite, n'est-ce pas.