Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 17:56
Trop facile de faire de l'esprit sur le compte de ce malheureux Madoff qui sortira de taule à l'âge respectable de deux cent vingt et un ans. Voilà un verdict qui lui offre des perspectives de réinsertion vachement limitées à ce mec, il me semble que la ligue des droits de l'homme pourrait donner de la voix sur ce coup là.
Franchement, ils n'y sont pas allés avec le dos de la cuiller les juges amerloques.
Pourtant on aurait pu lui trouver des circonstances atténuantes à cet escroc. Par exemple d'avoir pompé in extenso le système français de retraite. Tout de même, le type qui a inventé ledit système, personne n'aurait eu l'idée de le coller au trou, au contraire, il a fini sa vie couvert d'honneurs avec la légion du même métal à la boutonnière. Comme quoi, vérité en deçà de l'Atlantique, erreur au delà!
Sans doute, observerez vous que notre madoff à nous a toujours tenu ses engagements financiers. Effectivement, pour le moment, le scandale n'a pas éclaté. Pour le moment, dis-je, car sont en place depuis longtemps les prodromes d'une catastrophe bien plus abominable que les petits déconnages à cent cinquante ans de prison qu'on vient d'observer aux States.
Remarquez aussi qu'on commence à en parler sérieusement. L' agirc et l'arcco diposent de réserves grosso modo jusqu'en 2015 et tapent allègrement dedans depuis que la crise les a mis sur la paille. Et après 2015 qu'est ce qui va se passer? Oh, bien sûr, tout le monde ne va pas se précipiter comme un seul homme pour réclamer son dû. Parbleu, on n'a pas le droit!
Mais les couillons de cotisants, quand on commence à leur parler de changer la règle du jeu en cours de partie, ils semblent ne pas l'entendre de cette oreille. Et puis, on compte sur qui pour remplir les caisses des deux honorables institutions précitées? Sur les petits blacks et sur les petits beurs?
Non, vous dis-je, l'affaire madoff des retraites franchouilles pètera un jour ou l'autre. C'est mathématique. Et ce jour là, ça va iech vachement plus grave que le petit scandale étasunien à cinquante ou soixante milliards, même pas d'euros, de dollars. Une vétille, à côté.
Ah, j'allais oublier le plus drôle. Figurez vous que dans les actifs de l'Arcco on a trouvé un gros paquet de Madoff. Comme quoi entre ponziculteurs on peut aussi arriver à s'entuber.
Mais pas réciproquement car l'escroc de Wall Street, aux dernières nouvelles, n'aurait cotisé ni à l'Arcco ni à l'Agirc. Et il a eu raison car il bénéficie désormais d'une prise en charge à 100%
assurée par l'administration pénitentiaire du camarade Barack-Hussein. Surtout qu'on a jamais vu personne toucher sa retraite pendant cent cinquante ans.

Bon allez, c'est pas bien terrible tout ça. Je me casse.
Salut et merde pour qui ne me lira pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires