Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 17:59
A part le Tour de France dont le départ se prépare à Monaco je ne vois rien de bien intéressant à raconter. Donc je vais traiter du Tour et tant pis pour ceux qui n'ont rien à foutre du cyclisme. Moi, j'adore et je pratique, bien que très très en retrait par rapport aux performances des coureurs, fussent ils amateurs ou même vieux. Par contre, je vais beaucoup plus vite que les morts. Voilà qui suffit à légitimer le texte subséquent.
Adoncques, le tour partira samedi. Nous verrons bien cette année si la dope continuera comme par le passé à dominer les débats. Espérons qu'il n'en sera rien mais je n'y crois guère. Le dopage est au Tour de France ce que le mensonge politique est à la démocratie et les M.S.T. à l'amour. Un corollaire dont on se passerait volontiers mais dont on n'arrive pas à se débarrasser.
Par ailleurs, faut il considérer comme symbolique le départ de Monaco, Etat vilipendé naguère es qualité prétendue de paradis fiscal? Par temps de crise et de déficits budgétaire abyssaux, le Tour du pays champion du monde de la fiscalité confiscatoire aurait peut être pu faire un choix plus idoine. Sans compter que l'épreuve fera également une incursion en Suisse, un comble! Toutefois, ces  décisions étaient prises bien avant le déchainement anti-paradis et même un président de la République du Tour ne pouvait plus rien y changer. 
Quant au reste, nous verrons bien ce qu'il adviendra de la course. Pour moi, Contador apparaît comme le vainqueur probable dans la mesure où il dispose des qualités physiques les mieux appropriées et de l'équipe médicale manifestement la plus efficace. La confrontation avec son illustre coéquipier Armstong, si elle existe, prendra le caractère de démonstration bidon pour faire parler les media et amuser la galerie. Mais bien entendu je puis me tromper, celà m'arrive souvent.
Sans compter qu'une erreur de dosage apparaît susceptible à tout moment de troubler le jeu. Souvenez vous de Floyd Landis, le pauvre type s'était vu contraint de recourir à la testostérone pour tenter de sauver les meubles après une cruelle défaillance. Du coup, il est foutu, oublié, effacé et marqué pour toujours du sceau de l'infâmie. 
Quant au reste du peloton, ils feront tous de la figuration plus ou moins intelligente. Mais nous verrons quand même un superbe spectacle, il suffit d'y croire un peu.
Voilà, j'ai fini de vous ennuyer. Allez en paix et merde pour qui ne me lira pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires