Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 18:00
Très curieux, la Grèce. Voilà des décennies que les familles Caramanlis, à droite et Papandréou, c'est l'autre, se passent et se repassent la direction de ce merveilleux pays .
On se prend à rêver d'un Roméo Caramanlis qui s'éprendrait d'une Juliette Papandréou.
J'y verrais bien un dénouement tragique. Par exemple, Roméo s'enfilerait un suppositoire explosif, nouvelle invention géniale des islamistes. Juliette, éclaboussée par l'explosion,
s'étoufferait de chagrin dans les replis de sa burqa en écoutant une chanson de la
Première Dame de France.
Ne faites pas attention, celà me prend parfois mais ne dure jamais bien longtemps.

Donc, vous disais-je, ce coup-ci c'est au tour du Papandréou. Le Caramanlis, sans doute inspiré par une sorte de Villepin hellène, ayant appelé à des élections anticipées et 
venant en conséquence, comme il se doit en pareil cas, de se ramasser une gamelle retentissante.
Ledit Caramanlis n'apparaissait pas, incontestablement, comme un génial dirigeant et la
Grèce, depuis quelques temps, battait un peu de l'aile. C'est vrai.
Seulement, là, avec l'arrivée du Papandréou de service, socialiste traditionnel, pur et dur,
élevé dans la plus stricte religion marxiste-léniniste, ils viennent de se tirer, non pas
une balle mais un obus de 75mm. dans le panard, les Grecs.
Ils se trouvaient déja au bord du gouffre, ils viennent désormais de faire un
grand pas en avant.
Voilà qui se révèle lourd d'enseignements.
Ayons bien présent à l'esprit l'énorme avance prise par les grecs dans le domaine de la démocratie qu'ils ont inventée voilà environ 2500 ans. Eh bien malgré cette antériorité
écrasante et la sagesse incommensurable qui devrait en découler, ces pauvres gens continuent à croire au père noël soviétique. Consternant, non? 
Nous ne manquerons pas hélas, je dirais même Hellas, de voir bientôt ce malheureux
pays se mettre tout seul dans un pétrin dont le reste de l'Europe se trouvera dans
l'obligation de le sortir un peu.
Et vous ne voulez pas qu'on soit misanthrope, vous?

Allez, je vous laisse. Merde pour qui ne me lira pas.

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

Anne Onyme 01/06/2010 18:12


C'était visionnaire !

Bravo


nouratin 01/06/2010 18:51



Merci, mais en réalité je me suis un peu trompé quand même.


Je pensais que Papandréou allait les précipiter dans le pétrin alors qu'en réalité


ils y étaient déja jusqu'au cou, ces pauvres grecs.