Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 12:50

 

Il s'en étouffe avec sa gorgée de pastis, le vieux Maurice!

-" Combien tu dis? Mille cinq cents? Un million, bordel de dieu! J'en connais, va falloir

qu'y se rabattent sur la veuve poignet, leur budget-pute y pourra jamais suivre!"

Comme quoi on trouve encore de braves types pour s'exprimer en anciens-francs. 

Un gros demi-siècle, finalement, ça représente un pet de lapin dans une vie d'homme,

le temps de s'apercevoir qu'on est jeune, on se retrouve déjà vieux et, sans crier gare,

l'avenir qui s'annonçait radieux se met tout à coup à ressembler à un mur de chiottes

publics en grande-banlieue. Dommage qu'on n'arrive pas à expliquer le phénomène

aux jeunes-gens, ça les rendrait moins cons, sans doute.

En tout cas, je ne sais pas trop qui il vise,  Maurice mais la conversation relative à

l'adoption de la loi anti-putassier s'en va bon train et passionne les durs du comptoir.

Même Thérèse, la patronne, habituellement peu encline à participer aux délires de la

clientèle pochetronesque, nous en déballe un sac plein sur la bêtise des politicard qui

légifèrent à propos de métiers dont ils ignorent les tenants... mais les aboutissants,

pas toujours. Faut dire qu'elle la connaît, la question, Thérèse, vu son passé lointain...

Enfin, comme dit Jean Trentasseur, socialiste tiraillé entre les valeurs de la Gauche

et les exigences d'une libido quasi strauss-khanienne, le tout c'est qu'ils ne se mettent

pas à surveiller Internet, sans quoi on va droit à la ruine.

Grauburle, toutefois, émet un avis divergent.

-"Ben moi, vous me croirez si vous voudrez mais, la pute, voilà plus de quarante piges

que j'y ai pas mis la teube. Pas compliqué, d'ailleurs, la dernière fois ça remonte à

mon enterrement de vie de garçon.

Les copains des PTT avaient tous mis au pot pour m'offrir la passe.  Sauf qu'ils étaient

grave fauchés,  les mecs,  alors ils m'avaient payé Sucette,  vous savez,  la vieille

édentée de la Rue d'Angleterre... bon, en même temps, pour la pipe elle craignait

personne, la radasse mais comme souvenir érotique, avec la gueule qu'elle trimballait

la pauvre,  ça reste un peu étriqué, voyez,  ça n'encourage pas à remettre le couvert.

Et puis, avec la misère que la Grosse me refile pour ma semaine,  je ne risque pas de

me faire humidifier le rhizome par la main d'oeuvre étrangère.

Alors, leur amende, ces connards, ils peuvent se l'enfiler en guise de suppositoire, c'est

pas avec moi qu'ils vont résorber les déficits.  Pareil que pour leurs radars à la mords

moi le noeud,  avec ma 4L qui dépasse plus les quarante à l'heure,  je les emmerde  à

pied,  à cheval et en Renault,  les charognards de l'excès de vitesse!"

Mauvais Français, va!

 

Soyons toutefois honnêtes. Reconnaissons aux Socialos qui nous gouvernent le pédalo

une extraordinaire capacité à entraîner les braves gens sur des terrains un peu à l'écart

des affaires sérieuses, juste qu'on cause d'autre chose que du chômedu et des impôts.

Ils nous avaient superbement gazés avec le mariage par derrière,  aujourd'hui ils nous

enfument en douceur avec leur loi contre les clients de ces dames.

Bien vu! Du coup on en parle, on en discute, on en débat, on publie des manifestes, des

pétitions, on interviewe des professionnelles,  des amateurs,  des députés,  Esther Ben

Babasse, Jean d'Ormesson,  on fait causer la petite Najate et tout le toutim, on buzze à

bloc, quoi. Ce que ça pourra donner, cette connerie,  tout le monde s'en fout éper-

dument, bien sûr; en tout cas ça ne mange pas de pain et pendant ce temps-là on

ne dit de mal ni de Culbuto ni du Premier Sinistre.

En plus, leurs diversions à ces deux paillasses, elles tournent toujours peu ou prou

autour du même sujet, pourrait on dire. Ca les branche, les affaires de fion! Tenez,

pas plus tard qu'à l'instant, l'ineffable MST, Marijuana Touraine si vous préférez, vient

de nous sortir une baisse de la TVA sur le préservatif. Jalouse sans doute du succès

de sa collègue Aurélie avec son ticket de cinoche à quatre Euros financé par le contri-

buable,  la mémère aux jolis yeux exorbités n'a pas manqué son coup : la baisse de

la capote c'est la remontée des sondages... enfin, bon... avant que ça compense le

prix d'une passe pénalisée...

 

Pour détourner l'attention, vous avez aussi le racisme.  Dans le genre, ça fait son petit

effet mais par rapport au cul, la portée apparaît moins universellle.  Autant la navigation

sous la ceinture intéresse tout le monde, autant les anathèmes anti peste-brune plaisent

surtout aux élites des beaux quartiers  style Gauche-Caviar et  UMP humanitariste.

Les autres,  ça les gaverait plutôt,  les vociférations pro Taubirat  et autres évocations

nostalgiques de la bonne vieille "Marche des Beurs".

J'en connais plein qui maronnent quelque peu à l'idée d'avoir financé avec leurs impôts

confiscatoires le joli film de Nabil Ben Yadir qui met en scène un Djamel Debbouze

éclatant de vérité dans un rôle à sa mesure.  L'oeuvre -impérissable, forcément- célèbre

cet évènement grandiose qui "donna à la France son nouveau visage" (Allo Ciné dixit)

L'histoire ne précise pas si feu-l'agresseur du bijoutier  de Sézanne figurait parmi les

marcheurs; en tout cas, pour ce qui est du "nouveau visage", nous en avons pour notre

argent.

Bien sûr, on trouve dans "La Marche" un appel à l'autodafé contre le périodique

Charlie-Hebdo, diffuseur blasphématoire de caricatures du Prophète. Bien sûr l'inef-

fable Julien Dray, depuis sa planque dorée du Conseil Régional,  râle comme un pou

de se sentir un peu oublié dans le film.

En attendant les camarades Ben Yadir et Debbouze,  heureux et fiers du travail

subventionné accompli en faveur de la diversité triomphante et du nouveau visage

de la France, récoltent les lauriers généreusement distribués par nos media bien-

pensants, passez moi le pléonasme.

Et puis,  qu'est-ce que vous voulez,  c'est chouette, l'antiracisme,  ça fait plaisir,  ça

remotive les troupes. Cette semaine on a poussé le concept jusqu'à l'indigestion.

Point d'orgue : le meeting socialo de Mercredi dernier avec Taubirat, la "femme

de l'année" en super-star incontestée de la bien-pensance socialiste éclairée.

Un succès fou,  même le petit Manuel qui lui a manifesté, avec un joli sourire bien

étudié, son allégeance inconditionnelle.

Curieusement, en revanche les participants aux  manifestations de Samedi se révé-

laient particulièrement clairsemés. Dans les cinq-mille à tout casser pour Paris. Vous

me direz qu'on remplit plus facilement la Mutualité que les Grands Boulevards, surtout

quand, dans le premier cas, on prévoit du champagne pour l'after. Cependant, on dirait

bien que le populo néglige un peu la lutte contre la bête immonde...elle nous semble

pourtant si belle, la France métissée, diverse et multi-culturelle, faut la défendre, pas

vrai, ne serait-ce que pour faire oublier la grogne des Bretons, la hausse de la TVA

et l'inversion tant attendue de la courbe du chômage.

Ca paraît mal embarqué, tout de même...

 

D'où l'audacieuse initiative de Marco le Nantais, désormais connue sous l'appellation

"remise à plat fiscale".

Rusé, le mec, y a pas! Il a retrouvé le principe cartésien de la table rase, le Chef du

Gouvernement des branquignolles, on efface tout et on recommence. Enfin, bon, ça

reste vaseux dans son esprit, on le voit bien et puis tout le monde a compris qu'il

s'agissait encore une fois de planquer la merde au chat sous un vieux tapis plus ou

moins bien ravaudé, mais peu importe, du moment qu'on en parle.

Avec ce genre de combine, entre les consultations, les études, les commissions,  les

rapports et les contre-propositions, on peut amuser la galerie pendant un bon bout de

temps. Ca lui tiendra bien jusqu'au mois de Juin prochain, s'il résiste jusque là, Jean-

Marc. Après, il y a de fortes chances pour que ce soit lui qui se fasse remettre à plat.

 

Allez, finissez bien votre Dimanche et passez une semaine fabuleuse.

Comme dit Mélanchon, "la France est en 1788",  la Bastille apparaît clairement dans

le collimateur! 

Le tout c'est qu'il ne se mette pas à nous faire le coup du sans-culotte, Méluche...

 

Et merde pour qui ne me lira pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires

trucmuche 10/03/2014 02:33

L'état de la recherche francaise, dans le privé c'est pas mieux, onetoutfoutus :

http://www.supautonome.com/upload/1572_Malaise-l-Universit-.pdf

nouratin 10/03/2014 08:52



En effet, c'est comme partout en France, l'intelligence est étouffée sous le poids de la connerie.



Djef Bernier 31/01/2014 09:37

Longue vie aux mauvais français. Encore un peu et je postillonne sur mon écran. Merci pour la barre de rire au comptoir. Et bonne journée.

nouratin 01/02/2014 14:57



Y a pas de quoi, merci à toi.



nettoue 08/12/2013 07:46

Bonjour mon copain et comme toujours avec un grand plaisir. Je recommence doucement , on ne sais toujours pas pourquoi j'ai aussi mal à la tête ? merci Nouratin, tu m'as fais très plaisir,
d'ailleurs être ton amie en est un de taiille !
Bisous

nouratin 08/12/2013 09:34



Coucou Nettoue, je suis bien content de te voir mais j'aimerais surtout te savoir en pleine forme, soigne toi, surtout, fais tous les examens possibles et méfie toi des toubibs, c'est pas eux qui
souffrent, alors, forcément, ils sont plus détachés...


Moi aussi je suis heureux et fier de ton amitié.


Gros bisous, ma copine.



josette 07/12/2013 20:57

zut je me croyais dimanche , je pars sur la pointe des pieds pour ne pas te deranger pendant que tu composes de quoi me faire rire, sourire (jaune peut être) demain
bisous

nouratin 08/12/2013 09:30



Y a pas de mal, au contraire, c'est toujours un plaisir.


En tout cas j'ai pondu, comme dirait Julie mais question sourire je crois que c'est moyen...


Gros bisous.



René de Sévérac 05/12/2013 17:42

En me relisant, suite à votre réponse,
je constate qu'un "s" m'a glissé des doigts à indéfectible.
La honte ! Mon frère, ce sage, affirme "un peu de honte est vite passé".

nouratin 05/12/2013 19:28



La honte, en effet, passe plus vite que le palu, comme on disait aux temps coloniaux.


Cela dit, il n'y a aucune honte, les "S" sont tououjrs très glissants en hiver.



René de Sévérac 05/12/2013 14:27

Concernant les interdictions historiques,
il est dommage que nous n'ayons aucun souvenir des commentaires d'honnêtes gens de l'époque concernant le prohibition; dans quelques années, on entendra les mêmes vitupérer sur l'aberration de la
loi de décembre 2013.
Notez que le texte doit passer au Sénat en juin 2014 (donc pas urgent !).

Bref, toujours la grande classe, Nouratim.

Amitiés indéfectible (quoique virtuelles).

nouratin 05/12/2013 15:39



Le choix de Juin 2014 n'apparaît pas tout à fait innocent...en tout cas les prohibitions donnent souvent des résultats curieux mais le Bien-Pensant n'en a cure, il suit sa petite idée
obsessionnelle et ne voit plus rien d'autre. Je rigole juste en pensant au slogan de 68 "il est interdit d'interdire", il y a des principes qu'ils ont carrément laissé tomber, ces andouilles!


Merci pour votre immense indulgence et amitié virtuelle indéfectible sachant qu'à l'inverse, les amitiés matérielles subissent des contraintes souvent fort redoutables.



nettoue 05/12/2013 10:09

Bonjour mon copain
Voilà qu'on change cette belle phrase que je croyais impérissable : "L'arbre cache le forêt", en cette ânerie bluffabatoire " de "je fais tout pour cacher mes âneries derrière ma misérable petite
quéquette à peine soutenue par mes mini-couilles""...
Bien sur même toute celle du gouvernement majoritaire n'y parviendrons pas, car vu la tronche des porteurs de slips kangourou gouvernementaux , à vue d'oeil j'estime au mieux trois longueur de
baguettes chinoises, et ce n'est pas "Blafard 1er", se congratulant d'une chose déjà faite à son arrivée qui me démentira !
Gros bisous mon copain et plein de bises
Nettoue

nouratin 05/12/2013 15:30



Ca, ça ne fait aucun doute.


En tout cas, je te trouve en pleine forme, voilà qui me fait bien plaisir.


Plein de gros bisous.



Dr WO 04/12/2013 18:21

Belle charge. On peut sourire de la verve, même si on n'est pas toujours d'accord.
Dr WO

nouratin 05/12/2013 15:28



Merci Docteur.


Amitiés



mamasc 03/12/2013 22:35

Mélanchon se croit en 1788 ?

Mon Dieu, je n'imaginait pas qu'il fusse presqu'aussi réactionnaire que moi.

Excellent billet, comme d'hab.

Amicalement vôtre.

nouratin 04/12/2013 17:35



Il s'agit d'un réactionnaire marxo-maoïste, les pires de tous!


Merci et amitiés.



grainsdesel 02/12/2013 21:41

Pour résoudre le problème, est-il possible de connaître la température extérieure et intérieure afin de prendre en compte l'évaporation des liquidités...?
Des fuites non contrôlées risquant de fausser les prévisions de recette.
D'avance merci...!

nouratin 03/12/2013 10:35



Mince alors, je n'avais pas envisagé la question sous cet angle...



Autre Vue 02/12/2013 17:13

Enoncé :
On a vu une prostituée noire avec un bonnet rouge, utilisant des préservatifs à 5,5%, et qui travaille toute la semaine y compris le dimanche sur l'aire d'autoroute avant le portique Ecotaxe
...
Sachant que la passe peut aller de 20 à 200€ et en comptant 10 passes par jour,
considérant aussi la possibilité qu'un ou plusieurs joueurs de foot, sénateurs, députés et hauts dirigeants fassent partie de sa clientèle (eux-même auto-exonérés d'une éventuelle amende à 1500€)
et paye la passe 3000 €...
Question :
A-t-elle un revenu suffisant pour être taxée à 75% ?

nouratin 03/12/2013 10:34



Vu qu'elle est payée en liquide, si elle déclare les avantages en nature c'est probable...


Amitiés.



Capitaine Enzo 02/12/2013 11:31

Pépère vient de trouver la solution: créer de nouvelles taxes pour lesquelles les français n'oseront s'opposer, comme par exemple taxer les clients des putes. Les ministres sont chargés d'en
trouver d'autres, ainsi une taxe sur la cigarette électronique est sur le point d'être créée. On parle aussi de taxer à 50 centimes d'euros par mètre les riverains de rivières et cours d'eau ou la
taxe sur les propriétaires occupant leurs logements.
Une belle rétrospective de la semaine écoulée à marquer d'une pierre rose.
Amitiés.

nouratin 03/12/2013 10:32



Les petits inventeurs d'impôts de Bercy ne sont pas près de se retrouver au chômage, eux, au moins, comme quoi il reste en France des secteurs d'activité en plein développement, suffit de bien
regarder.


Amitiés.



BOUTFIL 01/12/2013 23:17

et quand on trouve des capotes à l'oeil, ils nous remboursent le TVA ? bon, perso, ça me gène plus tellement, pas que j'en aurai pas l'utilité si j'étais plus fringante comme du temps de mon jeune
temps, mais je pense aux p'tits jeunes autour
moi, les putes je trouve qu'il faut leur filer la légion d'honneur, déjà parce que grâce à elles mes filles et petites filles peuvent rentrer tard pendant que les violeurs sautent ces dames mais en
plus, avec tous les connards qui la détiennent et qui font la pute pour l'avoir ce ne serait que justice
gros bisous

nouratin 03/12/2013 10:30



Ca c'est vrai, il n'est pire pute qu'un chevalier de la légion d'honneur...ah, si, bien sûr : un officier!


Gros bisous.



G.Mevennais 01/12/2013 21:50

Voilà un excellent billet écrit dans la pure tradition "nouratinesque" et qui me ravit au plus haut point. Je me réjouis, en outre, de l'intervention de "Jean trentasseur" et de "Grauburle" qui se
faisaient bien discrets ces temps-ci (il ne manque plus que le sieur Hulley, Hank de son prénom) ! Je pense que vous avez, volontairement, omis d'évoquer, dans l'actualité, la "courbe du chômage"
afin de ne pas plomber l'atmosphère de votre message d'aujourd'hui et vous avez eu raison. Ne gâchons pas notre plaisir et laissons la dérision, seule attitude possible, envelopper tout ce magma
dérisoire, afin de ne pas flirter avec la dépression nerveuse. Merci donc, cher Nouratin, pour ce remarquable billet où, pour cette fois-ci, la forme prends le dessus sur le fond.
Amitiés. Gilles

nouratin 03/12/2013 10:28



Oui, j'ai bien pensé que les amis Trentasseur et Grauburle commenteraient avec bonheur cette petite actualité consternante. Hank Hulley, ce sera pour une prochaine fois vu qu'il va bien falloir
que je me décide à lui téléphoner, à celui-là.


En attndant, merci Gilles et amitiés.



D. Espair 01/12/2013 21:26

Logique socialiste élémentaire : vous allez vous vider les bourses en compagnie d'une péripatéticienne et l'Etat achève de vous vider l'autre bourse...

nouratin 03/12/2013 09:53



Moralité, nous n'avons plus rien dans les bourses et ce, dans tous les sens du terme!


Amitiés.



trucmuche 01/12/2013 19:48

La seule question qui se pose, c'est quand que ces abrutis vont être dégagés, et fissa... Ras le bol de voir ces connards se pavaner avec nos impôts et prendre des décisions débiles. Un putain de
coup de balai est indispensable pour nettoyer la place. Dehors cette bande de trous du cul !

nouratin 03/12/2013 09:31



Nous en avons au moins jusqu'à 2017, faut pas se faire d'illusions.



josette 01/12/2013 19:47

on devrait en bander de joie de voir que le petit père du peuple s'occupe surtout de ce qui rentre dans le cul de qui...
comme je ne le dis pas dans mon billet sur le m^me sujet , j'aurais aimé emmener aux dames des patients qui n'avaient rien à se mettre , et qui faisaient suer les gamines dans les bus ou les rues
.
s'il y a toujours des putes c'est qu'il y en a besoin
quand aux autres cafards et leurs nouveautés cafardeuses je ne sais qu'en dire si ce n'est que comme les putes , on sera baisés !
bisous

nouratin 03/12/2013 09:29



Bon, faut que j'aille voir ça, j'arrive.


De toute façon, ce n'est pas leur loi à la flanc qui changera grand chose à la putasserie ambiante.


Bisous.



Pangloss 01/12/2013 18:56

Pour la journée mondiale de lutte contre le sida, on nous baisse la TVA sur les préservatifs. Demain c'est la journée d'abolition de l'esclavage, on va baisser la TVA sur les oeuvres complètes de
Taubira? Sur les T-shirts à son effigie? Sur les boucles d'oreilles créoles?
Après-demain c'est le tour des handicapés. Si les débiles légers sont inclus dans cette journée, Pépère et sa bande vont être à l'honneur.

nouratin 03/12/2013 09:27



Handicapés du bulbe! On finira par les coller en invalidité tellement ils partent an quenouille.


Moi, je verrais bien des préservatifs à l'effigie de Taubira, notamment pour les homos, l'idée m'amuse...


Amitiés.



chris 01/12/2013 18:46

Perso , je suis tellement écoeurée par toutes ces masturbations gauchiardesques que je n' en ai plus l' envie de me foutre de leur gueule !!!!...entre les taubirats , les putes et les capotes
...qui sont pourtant la meme chose ...leur niveau est tellement bas que j' en reste sans voix !!!
Heureusement que tu es là pour leur déverser un seau d' ironie sur la gueule !!!

nouratin 03/12/2013 09:25



C'est vrai que ça devient de plus en plus difficile de s'en amuser de ces cons là, ils font pitié...et nous avec.


Grozibous.



trucmuche 01/12/2013 18:38

Il va y avoir une perte sèche de TVA et autres finances, sur les ventes de préservatifs et diverses passes. Des voyages organisés en Espagne permettront à ce pays de trouver le chemin du
redressement productif. La balance commerciale francaise est encore partie pour plonger dans une débandade sans fin.

nouratin 03/12/2013 09:23



Débandade, c'est le mot, voilà pourquoi il est si difficile le redressement productif!



grainsdesel 01/12/2013 17:14

Mon fils, si mes ouailles ne peuvent "aller aux putes" je vais devoir changer les horaires de mon confessionnal, après-tout ces brebis égarées faute d'aller s'oxygéner au Bois de Boulogne je vais
peut-être les revoir aux vêpres. Pas d'accord avec toi, je trouve que la baisse du préservatif (à savoir 2 ou 3 centimes selon que le modèle est parfumé à la fraise "des bois, c'est plus écolo" ou
ceux avec des cils vibratoires) on va pouvoir faire de sacrées éconocroques et participer à la baisse de la Raie Publique.
Mon cher Nouratin, je trouve ce billet fort léger tu as frôlé la censure aussi je t'invite sans tarder à venir me voir à confesse.
Le Bon Père Iscope, curé de Suricatland.

nouratin 01/12/2013 19:31



Pardonnez moi, Mon Père Collateur, je finis ça et je fais un saut en votre paroisse de Sainte


Thérèse Quiricanton (l'abesse).


A propos de la baisse, la Raie Publique n'a pas besoin de capotes vu que ses thuriféraires ouvrent souvent le parapluie mais bon, je ne manquerai pas, quoiqu'il en soit de me farcir les pater et
les ave que je sens se profiler à l'horizon...j'ai un très grand regret...


Mes respects mon bon père.