Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 14:26

 

A Sevran (93), ça doit chier grave. Pour qu'un maire écolo, ex-coco de surcroît, s'en

vienne implorer le secours des Casques-Bleus et même de la Légion (waouh!) faut

vraiment que les choses partent en quenouille pire que jamais. D'où la nécessité, dare-

dare, de transporter Guéant sur les lieux afin de remettre les pendules à l'heure comme

quoi c'est à la Police de la République, sacrebleu, de faire régner l'ordre et la paix sur

le Territoire National.

Parceque, croyez le ou non mais Sevran reste partie intégrante de la France, Monsieur.

Parfaitement! En dépit des apparences, certes, mais quand même, bordel, le Neuf-Cube

c'est autant la France que la Creuse ou Mayotte, pareil! Si vous voyez des différences,

vous vous foutez le doigt dans l'oeil jusqu'au fond du slip. Y en a pas. Avant, aux temps

honnis de la hideuse colonisation, on évoquait "La France de Dunkerque à Tamanrasset"

( ou Tonramassemiettes, comme disait Béru). Aujourd'hui, la France on la voit de Guéret

à Sevran. Pareil. La République Une et Indivisible règne sur Mende et sur Mamoudzou

comme elle exerce sa légitime souveraineté à Bobigny ainsi qu'à Montfermeil.

Totalement et sans partage!

Bon, après, comme disait Audiard, c'est pas le tout de le dire mais faut le faire.

Là, en effet, Guéant se trouve un peu plus ennuyé car la souveraineté implique

nécessairement les voies et moyens de l'ordre-public, lequel s'en prend dans la vue

quand on ne peut plus sortir de chez soi sans risquer de morfler une bastos de

Kalchnikov . Cependant la règle républicaine intangible veut qu'en pareil cas la Police

se charge de rétablir l'ordre et la paix civile. Y a pas plus de Légion Etrangère que de

Casques-Bleus Ougandais,  les flics et personne d'autre, crénom!

 

M'enfin, où il va cette espèce de pastèque fraîchement verdie de Maire de Sevran,

avec ses histoires de soldats Onusiens? Il se croit en Afrique? Oui, peut être, il a ses

raisons, d'accord mais quand même! Dans ces cas là on se maîtrise. On fait semblant.

On garde à l'esprit les responsabilités inhérentes à l'édilité municipale. On reste droit

dans ses bottes, même si les petits jeunes ont subrepticement cagué dedans. On force

le respect en demeurant tranquille et souriant à la mitraille Sevranaise, on se garde

impérial en bravant la fournaise! On reste la chetron froide, quoi, merde! C'est pas

paceque quelques milliers de "chances-pour-notre-pays" se disputent le territoire du

marché droguiste à coups de fusil mitrailleur qu'il faut baisser les brailles, putain!

La République nous appelle, sachons vaincre ou sachons mourir, nom de Dieu!

Donc on envoie la Police de la République. Les Compagnies Républicaines de Sécurité,

pour tout dire. Contre l'arme de guerre ce sera peut être un peu juste mais les principes

l'exigent  et les principes sont à la République ce que la quéquette est au directeur

de FMI : le pilier tutélaire qui soutient l'édifice entier. Impossible de transiger là-dessus.

Et non seulement on va envoyer les CRS, ce qui, déja apparaît comme l'expression

d'une audace indicible mais encore, on prévoit, par ce moyen, de rétablir la paix à Sevran.

En tout cas, d'essayer. Guéant l'a promis aux citoyens dépités de cette jolie bourgade 

des bords du Canal de l'Ourq. "Vous y avez droit", leur a t-il déclaré. 

Ben oui, c'est vrai ça, après tout, nul ne saurait à bon escient prétendre le contraire .

On ne voit pas l'obscure raison pour laquelle les petits nenfants des écoles de ce

bled se verraient contraints de rester en classe quand leurs petits camarades de

partout ailleurs, Mamoudzou compris, vont tranquillement se filer des peignées en

cour de récréation.

  

Sinon, en mettant les choses au pire, si vraiment on n'y arrive pas avec les CRS, on 

pourrait les doter de gilets pare-balles, les bambins de Sevran, qu'ils puissent aller

prendre un peu l'air de temps à autres. Ils y ont droit, quand même, flûte alors! 

Et n'allez pas me raconter qu'on n'aurait pas les moyens. Un gilet pare-balle c'est

moins cher qu'un radar pédagogique, pas vrai Guéant? Ce qu'on pourrait faire, si

vous voulez, ce serait d'en distribuer gratuitement aux populations les plus défavo-

risées, les petits frères des tireurs, en somme.

A charge pour les autres, les friqués, les céfrans, soyons clairs, de se démerder.

Comme le gilet pare-balles sera rendu progressivement obligatoire dans toutes les

écoles ça va faire un joli marché. Pas comme le cannabis mais presque. Avis aux

petits  futés qui voient loin : y a du blé à se faire dans la tenue kévlar tailles 3 à 12ans!

Au dessus, plus la peine, ce sont eux qui tiennent la Kalach.

Comme vous voyez, pas besoin d'en faire un fromage, on arrive toujours à s'adapter!

Sans compter que, sous la djellaba ou le niqab, la veste blindée on ne la voit même pas.

Discrétion absolue et sécurité totale, voilà le travail. Il joue sur le velours, pas vrai, notre

bon Ministre de l'Intérieur, gagnant sur tous les tableaux! L'Ordre Républicain sortira

toujours vainqueur, CRS ou pas.

 

Alors, évidemment on pourrait rappeler les vieilles histoires de Kärcher. Présenter

quelques observations  relatives à l'aggravation d'une situation que certains se faisaient

forts de régler en deux coups de jet à haute pression. Bien sûr, mais à quoi bon?

D'abord, ça saute aux yeux qu'il n'y a plus grand chose à espérer de la République dans

ce domaine. Elle succombe sous le nombre, la République, elle se trouve complètement

dépassée par les évènements. Et ils vont vite, les évènements, bien plus vite que nos

pauvres services d'ordre ne sont en mesure de se bouger. Pendant que les

petits jeunes tiraillent à Sevran, les Kurdes se révoltent à Arnouville et à Evry.

La flicaille, forcément, a du mal à suivre, vu les trente-cinq heures et la vitesse moyenne

un peu juste des cars de CRS.

Sans compter que toutes ces affaires foireuses se révèlent toujours plus ou moins liées

à l'immigration. Faut pas le dire parceque la vérité pue un peu, naturellement. Cependant

les Auvergnats et les Bretons, dans tout ça, on ne les voit guère. Or, c'est bien là que le

bât blesse.

La République, justement, se doit de traiter tout le monde de la même façon. L'ensemble 

des déclarations émanant des meilleurs de nos politicards, je veux parler naturellement

des élus de Gauche, va dans le même sens : n'a le droit de se dire républicain que celui

qui voit tout pareil, du fin fond du Cantal jusqu'au coeur nucléaire des cités chariatisées :

ein Reich, ein Volk, eine Grosse Republik! Alors, si on envoie les CRS à Sevran, il faut

aussi lancer des opérations de maintien de la paix civile à Plougastel et à Riom-es-

Montagnes.

L'Ordre Républicain doit régner partout, même là où c'est pas la peine. Voilà!

Parceque, nom de Dieu, y en a raz le cul de stigmatiser toujours les mêmes. On

stigmatise, on stigmatise et après on s'étonne que nos quartiers bruissent de rafales

d'armes automatiques. Honte à Guéant et à ses pareils qui ne songent qu'à envoyer

les forces de l'ordre à Sevran et jamais à Deauville! Sans compter qu'à choisir,

ils préfèrent, les CRS, y a pas photo. Ils aiment mieux se prendre des embruns dans

la gueule que des machines à laver tombées du quinzième étage.

Nous navigons là dans les mêmes eaux croupies que celles où prospèrent les contrôles

d'identité. Vous pensez bien que la République ne tolère pas la moindre dérogation au

principe d'égalité. Tout le monde pareil, putain, le bourge sexagénaire comme le petit

jeunot vaguement tibulaire et, autant que possible, on amène un peu le premier

au commissariat à coups de pompe dans le cul. Au nom sacré de l'Ordre Républicain!

Y a pas de raison!

 

Et enfin, vous savez, la République, on l'aime, forcément, on ne sait pas trop pourquoi,

bien sûr, mais on l'aime. Très fort. Mais quand on aime on peut aussi reconnaître

certaines choses. Comme par exemple que depuis qu'elle existe, la République, elle

ne fait pratiquement que des conneries. Et que ça s'aggrave avec le temps.

Alors là, bien sûr, force est de constater qu'on la retrouve un peu dans le pétrin et sans

vraiment savoir comment elle pourrait s'en sortir. Tiraillée entre des principes à la con

et le désir de continuer à les appliquer en dépit de circonstances parfaitement incom-

patibles avec lesdits, conduite par des branques qui ne se soucient que de leurs propres

carrières, envahie par des hordes plus ou moins sauvages assoiffées de pognon facile,

elle part carrément en sucette, la République, elle a tellement de plomb dans l'aile qu'elle

ne vole plus qu'en piqué.

D'où l'on peut aisément déduire que l'Ordre Républicain ressemble plus désormais à

la belle ordonnance des souks et du Bouzbir qu'aux alignements surannés des jardins

de Versailles. Ca n'empêche pas de s'appuyer dessus mais il ne faut pas s'étonner,

en pareil cas, de se péter la gueule.

 

Veuillez croire en mes plus vives amitiés,

Et merde pour qui ne me lira pas.  

Partager cet article
Repost0

commentaires

N

Bon week-end Nouratin. comme ça en passant
Amicalement


Répondre
N


Merci. Toi aussi. Je passe te voir tout à l'heure.


Bises.



N

Bonne fin de semaine Nouratin, comme je me suis abonnée chez-toi dès le début je sais lorsque tu prends la plume...
Bises


Répondre
N


Merci Nettoue, tres bon WE à toi aussi. Si je trouve un sujet susceptible de me brancher


j'essaierai de pondre un truc. Tu vois l'énergie du bonhomme!


Gros bisous.



C

"Ou alors les lacher en plein milieu des
cités de Sevran ou de Montfermeil. Ca revient à peu près au même."
Voilà ! Un lâcher de traîtres parmi leurs maîtres !
J'espère qu'on verra ça un jour. Ils vont dérouiller !


Répondre
N


Oui, n'est-ce pas, ce serait vraiment jouissif et tellement mérité, en plus.



C

"comme quoi c'est à la Police de la République, sacrebleu, de faire régner l'ordre et la paix sur le Territoire National."
Il a un vrai talent comique, le Guéant !

Ils aimeraient ptet bien pouvoir le ramener le fameux ordre républicain, les policiers. Et même l'ordre tout court. Qu'on leur donne les bonnes consignes.
Mais AVEC les chars à leur côté, ils se sentiraient ptet accompagnés. Et SANS les éternels connards qui vont hurler à la mort dès qu'un mort sera mort.
La pluie, ça mouille et la guerre, ça tue. Et je préfère que ce soit les malfrats qui meurent que les honnêtes gens.
Je n'aime pas les policiers quand ils me verbalisent à 96kms/h, mais je suis avec eux quand ils font leur boulot de maintien de l'ordre (ça sonne bizarre, non ? Et tellement surranné).
Les CRS? ça sert à quoi qu'on les forme à la dure dans les manifs de lycéens et d'étudiants si on ne leur donne pas les bonnes consignes non plus ?
Et le GIGN ? qu'on les lâche une bonne fois et qu'on lâche les baskets de Kadhafi.
Qu'on envoie nos troupes dans l'Afghanistan de poche qu'est le 9-3.
Si ce bon Guéant, qu'est ministre de tellement de trucs qu'il n'est plus ministre de rien, obtempérait à nos voeux, vous croyez qu'on se prendrait des bombes de l'OTAN, comme les Serbes ?
Comme ça, les gens soutiendraient les rebelles muzz du 9-3 comme ils ont soutenu les kosovars et les bosniaques, et les choses seraient plus claires.
BHL nous pondrait un film qui s'appellerait "Victoire Saint-Denis" (je suis pas sûre du titre, inechala) . Ca serait bien !


Répondre
N


Belle formule, l'Afghanistan de poche, tout à fait ça.


Quant à subir le sort des Serbes le jour improbable où nous déciderions de foutre toute cette


saloperie en l'air, c'est possible. Mais comme l'Europe occidentale tout entière se pose les


mêmes questions peut être qu'on ferait des émules.


En tout cas l'expérience prouve que face à un danger quelconque il n'y a qu'une seule chose à faire : se défendre. Juste ce que nous ne faisons pas, quoi.


Amitiés.


 



K

Bonsoir Nouratin , bon.... je vois qu'il y a tous pleins de compliments ,mérités bien sur ! Tellement bien décrit et vrai tout ça ! le passage sur les gilets pour les enfants ...super ! mais
qu'allons nous devenir mon Dieu ? chaque jour nous rapproche un peu plus du mur ,c'est effrayant ....!


Répondre
N


Bonsoir Kate, notre avenir radieux est derrière nous, c'est sûr. Après, la catastrophe


arrivera plus ou moins vite selon la détermination des gouvernants que choisiront les


Français. Vous voyez, à quel point nous sommes mal...


Merci et amitiés.



G

Putain de borgne, comme disait mon ami daltonien, quel billet, pour mon retour sur la toile, je viens de me payer une crise de fou rire à déconstiper une chaisière de la paroisse Sainte Croix. Je
ne vais pas te dire comme Petit Gibus:" Si j'aurai su, j'aurais pas venu" car quel plaisir à ta visite imagée de ce joli havre de paix.
Petit Gibus me fait penser à la guerre des boutons, aussi le maire devrait proposer que désormais les protagonistes s'affronteront cul nu pour éviter de salir leurs beaux habits de Niketamère.
Autre solution, construire un mur genre Berlin ou Gaza pour encercler tout ce beau monde.
Bravo, excellentissime...!


Répondre
N


Merci, joli commentaire. Je regrette vachement le temps de Petit-Gibus, quand même,


qu'est-ce que c'était chouette quand on était juste entre nous!


O.K.pour le mur, alors, c'est la seule solution.


Amitiés.



P

Et j'ai l'air de quoi, moi qui arrive alors qu'on a déjà déversé des tombereaux de compliments sur ce superbe article, hein? Je vous le demande.
La seule chose que je peux encore faire, c'est déverser mes tombereaux (mais remplis de critiques acerbes, cette fois) sur les Pieds Nickelés qui nous ont amenés là à force de "diversité
enrichissante", d'anti-stigmatisation, de prévention par les "grands-frères et de "touche pas à mon pote". Et qui, eux, ont fait l'amalgame à l'envers entre les paisibles et les truands en
proclamant: "tous des agneaux et en plus c'est pas leur faute".


Répondre
N


Ce sont carrément des tombereaux de merde qu'il faut leur balancer aux empafés qui


nous ont mis dans cette situation invraisemblable. Ou alors les lacher en plein milieu des


cités de Sevran ou de Montfermeil. Ca revient à peu près au même.


Amitiés.



M

Bravo N,
tes 2 derniers paragraphes sont un morceau d'anthologie
amitiés
M


Répondre
N


Merci, ce sont des sujets faciles à traiter par les temps qui courent.


Vive la Répupu!


Amitiés.



B

L'intervention de la Légion est la seule solution. Evidemment, une fois toutes les casbah nettoyées, il y aura toujours un sauveur ou une sauveuse qui accordera l'indépendance à Sevran,
Montfermeil, Marseille etc..., un quarteron de caporaux à la retraite, fassistes et tout et tout, tentera bien de réagir mais ils seront tous égorgés, ces saletés de fachos et on crachera à la
gueule de cette sous-race des vieux débiles qui voulaient avoir la paix dans leurs banlieues et jouir de leurs mirobolantes retraites en mangeant leur saucisson. "C'est loin, l"Australie ?" -
"Tais-toi et nage;"


Répondre
N


Oui, c'est sûr. Après tout le cochon doit très bien s'élever en Australie et le pinard aussi.


Alors, c'est sans doute une bonne idée. Faut juste savoir nager...


Merci et à bientôt.



D

Ah, on l 'a attendu, attendu ... ce billet : mais ça valait la peine ! hilarante description plus idée de génie des gilets pare-balles : merci !

sinon : réaction de je ne sais quel bizounours officiel à cette demande incroyable du maire : "maizenfin c'est dans les pays totalitaires que l 'armée intervient !"
et les fraises ? hein? on peut en manger ou bien Hitler aimait ça?


Répondre
N


Ah, les bisounours officiels, ça c'est superbe, comme disait Pagnol, des gens qu'on imagine


"serrer entre leurs bras les bornes du couillonnisme et courir le plus vite possible afin d'agrandir leur domaine".


Tant que nous aurons des pignoufs de ce niveau, nous pourrons continuer à dégringoler


tranquillement.


Merci beaucoup et amitiés.



N

Bonjour Nouratin
Je ne vais pas t'encenser, d'ailleurs, il m'a fallu m'essuyer les yeux tant je riais. La première chose que je dirais tant, elle me réchauffe le coeur, est que tu lis o* as lu "Sans-Antnio ", et
que les choses étant (s'caleçon", j'aurai du le deviner tout de suite...(En privé, je te le dis, parce-que là, nous ne pouvons qu'être amis), je possède tel un trésor la collection complète du
premier au dernier de ses bouquins) y compris les "es-spécial grand modèle".
Pangloss, fait également partie de notre club d'élite à ce sujet !
Sérieusement, je dirai que l'dée du Karcher, avec le recul n'était pas si mauvaise, (on ne peut pas être con tout le temps), mais qu'il aurait non seulement fallu le faire mais le truffer de plomb
et surtout ne pas se contenter d'effets de manchettes, car maintenant, les choses sont pires puisque chacun sait que comme tout le reste, ce n'était qu'un coup de quéquette dans l'eau, celle de DSK
bien sur, elle vaut bien une épée !
Voilà, je te dirai simplement, te lire est un plaisir rare, merci !
Dis, et Marie-Marie, perchée au dessus de l'armoire pour échapper au Tron ou autre de l'époque !!! Rhâaalala...


Répondre
N


Content que ça t'aie plu.


En effet San-Antonio c'est quelque chose, un des plus grands,


selon moi, parceque tellement naturel que c'en est décourageant pour les autres.


Et qui apprécie San'A ne peut être mauvais, c'est connu.


Ce cher Fred aurait vu les affaires d'aujourd'hui, il aurait fait des miracles avec, tellement


c'est grotesque.


Merci et à bientôt.


Amitiés.



T

Judicieusement amené, admirablement traité, brillantissimement tourné, rien à ajouter. 20/20

Amicalement
Thierry Cayol


Répondre
N


Non, là c'est trop, je deviens rouge comme un gratte-cul et. normalement, c'est pas ma couleur. 


Merci infiniment.


Amitiés.



G

bonsoir Nouratin..
Lamentable ce fait d'été..(y'a plus d'saison)...et je donne raison au maire......
notre police sont des nuls, ceux qui devraient protéger crèvent de trouille, reste le cul dans leur caisse et passe en vitesse..d'où ces....)
Ma ville à connu cette situation en 94-954..
3 commerçants poignardé en deux jours..d'où l'appel au CRS et un détachement d'élite sorti d'on ne sait où mais boudiou efficace..
Nettoyage de la cité...bouclage, perquisition appart par appart.....aucune possibilité d'échapper à cet étau..parallèlement contrôle systématique de la population.hyper chiant mais nécessaire..
et je peux te dire que le résultat a été stupéfiant..
Malheureusement la tranquillité disparaît a nouveau grâce a deux éléments
1) un maire arabe..
2)Association des droits aux émigrés..
les agressions se multiplient.. ma carabine a déjà fonctionné deux fois.. (en l'air)
et je n'habite pas une cité..
voila pourquoi Guéant va faire une connerie...mettre des sans couilles pour l'ordre public, c'est comme mettre un préservatif tricoté a DSK...
amicalement


Répondre
N


L'image est belle.


En revanche, un maire Arabe, là c'est fort, en même temps faut s'habituer, c'est ça la promotion de la diversité. On en crèvera mais c'est ainsi. Fais quand même gaffe à ta carabine, des fois on
peut être tenté...


Merci et amitiés.



C

Ouaaaaahh...l' ironie ! ...EXTRA !!!!
J' étais pas au courant de ce splendide " fait divers "....mais tu l' as parfaitement illustré !...pas besoin de dessin !
C'est le début du commencement ????...des grosses emmerdes ....
Bien fait ! ...ces cloches blablatteuses avaient qu' à se remuer le cul quand il était temps ! ..et il est temps depuis longtemps !
Bonne idée , le marché du gilet pare - balles pour bougnoules deszécoles primaires ...on se met en société ?????


Répondre
N


Génial, on va fonder la société "Chrisnour" de gilets pare-balles pour enfants.


Fabriqués en Italie, en plus, ça boosterait les bénefs.


Sérieusement, ce pays part complètement en quenouille, l'idéal c'est d'aller vivre ailleurs.


Tu as bien fait.


Grozibous.