Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 10:22

 

Enfin du croustillant!

Depuis le temps qu'on bourlinguait dans le lugubre, qu'on slalomait entre morosité,

désespoir, rogne, grogne et sinistrose! Merci Culbuto, merci Closer, merci petite

Julie! J'allais dire merci Valoche seulement, elle,  en revanche,  elle n'a pas fait

exprès; si la Première Concubine nous fait bien marrer aussi, c'est sans le vouloir.

En tout cas, un bon gros vaudeville comme celui-là, ça dépasse les espérances

les plus insensées.

Dites, quand même, vous vous rendez compte? Culbuto qui se glisse furtivement

par une porte dérobée pour s'en aller à scooter, flanqué d'un seul housard qu'il

aimait entre tous,  tringler sa belle actrice,  en douce,  les croissants à la main!

Même pas Feydeau aurait pu imaginer un truc pareil, sans compter que de son

temps, à ce brave homme, les scooters manquaient encore à l'appel. Et la force

comique du scooter avec Pépère dessus,  déjà,  ça vaut largement toutes les

quenelles à la flanc de l'autre Camerounais. Flanby avec son casque sur la tronche

vous rigolez déjà avant même de repérer sa braguette ouverte.

Cela dit, c'est évidemment la romance proprement dite qui défie carrément les lois

de la gravitation universelle tellement elle nous ravit de drôlerie légère. Moi, que

voulez vous, cette sorte d'aventure crapoto-amoureuse, forcément ça m'inspire,

jugez plutôt...

                          

                                   Mon Dieu comme elle était jolie

                                   Dans sa robe légère

                                   La Mademoiselle Julie

                                   Quand elle séduisit Pépère.

 

                                   C'était l'avant dernier printemps,

                                   Pendant la Campagne

                                   Hollandouille, l'air conquérant,

                                   Savait qu'il jouait pour la gagne.

 

                                   Cupidon le savait aussi

                                   Qui tira sa flèche

                                   En plein dans le coeur de Flanby:

                                   Il capitula sur la brêche!

 

                                   Amoureux de jolie Julie,

                                   Son petit coeur tendre        

                                   S'emballa sitôt qu'il la vit

                                   Et dès lors ne put plus attendre.

 

                                   Il la lui fallut illico

                                   Sa comédienne,

                                   Malgré Valoche dans son dos

                                   Prête à faire des siennes.

 

                                   Et la belle, de son côté

                                   Tombée sous le charme

                                   Du vainqueur quasi-assuré

                                   De la dernière passe d'armes,

 

                                   Aussitôt Sarko descendu

                                   De sa présidence,

                                   Au tout nouveau  offrit son dû

                                   Voyant là sa dernière chance.

 

                                   La mignone avait tant ramé 

                                   Dans sa vie entière

                                   Avec le relatif succès

                                   D'une médiocre carrière.

 

                                   Le sémillant Président

                                   De la République

                                   Arrivait au meilleur moment

                                   Pour lui remonter la boutique.

 

                                   Le charme fou de Culbuto

                                   Dans sa majesté

                                   Fit le reste et aussitôt

                                   On prétend qu'il l'a culbutée.

 

                                   Il filent le parfait amour

                                   Depuis cette époque

                                   Et dans la discrétion toujours

                                   Le Président n'est pas sinoque

  

                                   Tout alla bien jusqu'à ce que

                                   Ce torchon infâme

                                   Si friand d'histoires de queue

                                   Vienne espionner la jeune femme.

 

                                   Ils remarquèrent un pépère

                                   Equipé d'un casque

                                   Monté sur un joli scooter

                                   Semblant craindre qu'on le démasque.

 

                                   Escorté d'un grand balaise

                                   Le petit bonhomme,

                                   Semblait assez mal à l'aise  

                                   Et un peu inquiet pour sa pomme.

 

                                   A y regarder de plus près,

                                   En zoomant à bloc

                                   Les paparazzi étonnés

                                   S'écrièrent: "voilà du mastoc"!

 

                                   Il s'agissait bien de Hollande

                                   S'en allant baiser!

                                   Il faut donc croire qu'il bande

                                   Encore...mais plus à l'Elysée.

 

                                   Comme une trainée de poudre

                                   L'affaire fit grand bruit

                                   Les conséquences étaient lourdes

                                   Pour le pauvre amant de la Julie.

 

                                   Toutefois cette dernière

                                   Désormais connue

                                   Emploie l'art et la manière

                                   De bien utiliser son fût.

 

                                   Son talent de comédienne

                                   Lui rapporta peu

                                   Ses charmes, comme une reine,

                                   La transportèrent sous les grands feux

 

                                   D'une actualité brûlante

                                   Et mondialisée

                                   Son aventure amusante

                                   En super-star l'a transfigurée.

 

                                   De son côté le compère

                                   Petit Président,

                                   Dans son coin se désespère

                                   Il s'en morfle plein dans les dents.

 

                                   Tous se foutent de sa gueule,

                                   Sans aménité

                                   Mais aussi beaucoup s'en veulent

                                   De ne pas pouvoir l'imiter.

 

                                   Songez à Minou la Tringlette

                                   Lui qui perdit tout

                                   Un beau jour sur la moquette

                                   En lutinant sa Nafissatou.

 

                                   Alors, tant qu'à se faire prendre,

                                   La main dans le fion

                                   Cela vaut le coup d'attendre

                                   La victoire dans les élections.

 

                                  La morale de l'affaire

                                  C'est qu'en ce pays

                                  Une histoire de  derrière

                                  N'attire jamais de gros ennuis.

 

                                  Cependant, pour une actrice,

                                  Il est toujours bon,

                                  De mettre à profit les vices

                                  Des petits présidents polissons.

 

Reconnaissons le, c'est un peu bâclé. Cependant, que voulez vous, le temps me

manque - le talent aussi, d'ailleurs - je vais donc en rester là en vous souhaitant un

bien joli dimanche.

Et bonne bourre à l'ami Culbuto!

 

Et merde pour qui ne me lira pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires

Djef Bernier 31/01/2014 09:44

Un très beau poème

nouratin 01/02/2014 14:57



N'est-ce pas? Et romantique à n'en plus pouvoir!



Barbara 26/01/2014 21:32

J'en suis ravie Josette. J'espère que la chanson en distraira d'autres. Qu'au moins Hollande serve à quelque chose.

nouratin 27/01/2014 08:21



Il ne peut pas servir à grand chose mais comme petit rigolo de chanson il est parfait.



josette 26/01/2014 21:02

c'est super Barbara , je l'ai chantée avec grand plaisir en me disant que j'esperais bien qu'il mettrait le feu au lit comme dans la chanson et que le chat le prendrait pour une souris !

nouratin 27/01/2014 08:16



Ca arrivera un jour ou l'autre...patience...



Barbara 26/01/2014 19:37

Super ! tenez-moi au courant.

nouratin 27/01/2014 08:08



J'espère qu'on va trouver un spécialiste



Barbara 26/01/2014 18:59

Je me réjouis d'avoir su vous distraire. Si vous et d'autres vous mettez à fredonner, c'est la consécration !
Pour ce qui est d'enregistrer, je n'ai pas les compétences, mais j'avoue que ce serait rigolo si quelqu'un si mettait et qu'on découvrait un clip au détour d'internet.

nouratin 26/01/2014 19:33



Je lance immédiatement  un appel sous mon article d'aujourd'hui!



Barbara 26/01/2014 13:41

Puisque vous aimez les chansons, je vous envoie celle-ci. Sur l'air de : mon père m'a donné un mari. C'est Marianne qui parle.

Le vote m'a donné un mari :
mon Dieu, quel homme, quel petit homme !
Le vote m'a donné un mari...
Mon Dieu quel homme, qu'il est petit.

Veut faire des femmes des maris :
mon Dieu, quel homme, quel petit homme !
Veut faire des femmes des maris...
Mon Dieu quel homme, qu'il est petit.

Les mères au turbin a-t-il dit :
mon Dieu, quel homme, quel petit homme !
Les mères au turbin a-t-il dit...
Mon Dieu quel homme, qu'il est petit.

Veut des papas-poules au logis :
mon Dieu, quel homme, quel petit homme !
Veut des papas-poules au logis...
Mon Dieu quel homme, qu'il est petit.

Aim' les femmes seul'ment dans son lit :
mon Dieu, quel homme, quel petit homme !
Aim' les femmes seul'ment dans son lit...
Mon Dieu quel homme, qu'il est petit.

Chang' souvent de petite amie :
mon Dieu, quel homme, quel petit homme !
Chang' souvent de petite amie...
Mon Dieu quel homme, qu'il est petit.

Est partisan d'euthanasie :
mon Dieu, quel homme, quel petit homme !
Est partisan d'euthanasie...
Mon Dieu quel homme, qu'il est petit.

Du coup, je crains fort pour ma vie :
mon Dieu, quel homme, quel petit homme !
Du coup je crains fort pour ma vie...
Mon Dieu quel homme, qu'il est petit.

nouratin 26/01/2014 18:44



Ah bravo! C'est particulièrement bien adapté. Tiens je m'en vais récupérer l'air et je me la chante, tout seul, pour le plaisir. Merci Barbara...au fait, avec un nom comme ça, si vous nous
l'enregistriez?



Carine 19/01/2014 21:33

Bon on a tous tout faux!
C'est ptet bien un coup monté par Hollande pour se débarrasser de sa valoche.
Il reculerait devant rien, hein!
En tout cas, ça ne l'a pas démonté pour sa conf de presse.
Cynisme ! Inconscience du scandale !
Ou bien tout ça à la fois.

Grossesbisouches !

nouratin 19/01/2014 23:13



Inconscient, surement pas mais cynique, oui, à bloc, je dirais même plus : socialiste!


Avec son air andouille on le surestime trop facilement alors que c'est une véritable pute.


Voilà pourquoi il en est là.


Sogurobzi.



trucmuche 17/01/2014 22:34

Baraque, ca le fait bien marrer :

https://pbs.twimg.com/media/BeM6hmFCQAAlJMU.jpg:large

nouratin 18/01/2014 09:53



En effet, ça le fait bien marrer et il n'est pas le seul, ils rigolent tous comme des bossus!



trucmuche 17/01/2014 11:11

On a des nouvelles de Valérie, elle va mieux suite à une thérapie comportementale .

https://pbs.twimg.com/media/BeI21tcCYAApGuh.jpg:large

nouratin 17/01/2014 19:27



Excellent...et pris sur le vif, en plus!



trucmuche 15/01/2014 18:34

Par la porte de derrière de l'Elysée.

Mais attention, un éléphant socialiste ca trompe énormément.

nouratin 16/01/2014 09:04



Y avait même Minou la Tringlette qui se trompait de portable, si je m'en souviens bien c'est à cause de ça qu'il se serait fait poisser au Sofitel.



trucmuche 15/01/2014 15:52

Vive le mariage Gayet !

nouratin 15/01/2014 18:20



Oui, d'accord mais il n'est pas pour tous, celui là, c'est réservé à une élite...par derrière, en revanche? Pourquoi pas...on peut pas dire.



trucmuche 14/01/2014 20:15

Le symbole de la France c'est le coq et le luxe, comment voulez vous qu'il n'ait pas des poules de luxe ? On attend toujours les oeufs d'or...

nouratin 14/01/2014 22:55



Pour les oeufs d'or faudra repasser...et comme coq, il fait une peu déplumé, le mec, non?



oli 14/01/2014 15:51

Bientôt la conférence de fesse où il lancera le nouveau slogan :
" Trierweiller moins pour Gayet plus."

nouratin 14/01/2014 16:15



Oh, sacrebleu, ça, ça vaut son pesant de croissants chauds!


Merci et amitiés.



Dr WO 13/01/2014 19:46

Ah ! Le pouvoir a bien des avantages
Il recouvre les laids des habits d'Adonis
Il offre des beautés aux élites volages
Et des corps juvéniles à leurs appendices
Dr WO

nouratin 14/01/2014 08:35



Oh, qu'en termes galants ces choses-là sont mises!


Amitiés.



chris 13/01/2014 17:52

Bein , moi , ça ne réussit pas à me faire rire , cette histoire de cul lamentable ...ce mec est simplement fidèle à son image : un pauv' connard, une pauv' loque !!!...ce qui me préoccupe , par
contre , c'est l' éminence grise qui pointe derière son ridicule, sa nullité et sa betise : le p' tit kapo mussolinesque venu tout droit d' Espagne...qui risque de nous faire beaucoup moins rire
..lui ...

nouratin 13/01/2014 18:46



Le petit Béria Catalan? Ah, évidemment avec lui on rigolera moins, bien sûr et le pire c'est que les Franchouilles sont assez stupides pour l'élire un jour ou l'autre.


Sinon, bon, ne prenons pas ça au tragique, il est de gauche Hollandouille, sans quoi il finirait comme notre vieux pote Silvio...


Allez grozibous, evviva Napoli!



geo. 13/01/2014 16:15

salut l'ami
hé oui, le cul est partout....et c'est qui qui rigolait avec le DSK...
maintenant il rit jaune et j'aimerais vir la tronche dudit DSK...on a bien foutu en l'air sa vie privée à lui, la gauche n'a pas été avare de commentaires ce me semble...
mais bon cet excellent poème contient une contre vérité..
"sémillant président"....gros tout mou...
et Julie jolie? bof il y a mieux non...
Va t'elle être meilleur actrice? je ne le pense pas mais certainement la vedette d'un prochain navet...
Mais je remarque que les président aiment les artistes..
Giscard ----> Jobert Marlène
Sarko-------> Carle Bruni.

aller à plus
bonne soirée
amicalement

nouratin 13/01/2014 17:17



Moi, j'avais quand même un petit faible pour cette Julie, je la trouvais...comment dire? Plaisante, allez, disons comme ça.


Depuis que je sais qu'elle émarge au PS (ça dans le métier c'est fortement conseillé, faut dire) et surtout qu'elle se fait sauter par l'autre grotoutmou (sémillant c'était pour rire), elle a
beaucoup baissé dans mon estime.


En même temps c'est vrai qu'il perpétue la tradition.


Bonne soirée aussi et n'oublie pas le Canon.


A Plus et amitiés.



oli 13/01/2014 14:29

En fait de trou, c'est plutôt un trou normand, celui qu'on s'envoie entre 2 plats.

Finalement, à défaut de l'inversion de la courbe du chômage, on a celle d'autres types de courbes.

nouratin 13/01/2014 15:15



Bien vu, d'ailleurs lui même a des origines normandes...en tout cas c'est sa courbe de popularité qui n'est pas près de s'inverser.


Amitiés.



Barbara 13/01/2014 08:46

Finalement, j'ai quand même un peu pitié de la première concubine, ainsi ridiculisée devant toute la planète, même si c'est le retour de ce qu'elle a fait subir à Ségolène. La raison de son
hospitalisation me semble bien être une tentative de suicide, dénommée coup de blues en langage diplomatique.

nouratin 13/01/2014 15:11



Vous avez raison, ça va un peu loin, d'autant que Culbuto avait fait tout le possible pour éviter que ça se sache, la malheureuse ne méritait tout de même pas ça.


Amitiés.



trucmuche 13/01/2014 00:11

Finalement, ce qui peut sauver ce pays, c'est la gaudriole, une spécialité san antoniesque. Aux US ou en GB, c'est tout de suite le scandale puritain dès qu'une queue se pointe, en France c'est
l'honneur du coq retrouvé, la grande rigolade qui réuni. Fini les bobos, vive les bonobos. La France c'est l'inde occidentale avec son linguam en forme de menhir.

nouratin 13/01/2014 07:44



La seule question est de savoir si cette sorte de spécialité pourrait s'exporter, histoire de nous rééquilibrer un peu la balance des paiements...peut être des films pornos avec des politiques
dans les rôles prinicipaux, surtout qu'avec eux, il y en aurait pour tous les goûts...



anne-marie zannotti 12/01/2014 23:21

Merci de nous faire rire. Profitons-en bien tant qu'on peut : avant qu'"ils" surveillent de quoi, comment et avec qui nous rions.
Et la prochaine, c'est quoi ? Delanoë avec un minet en "première dame" à l'Elysée.
Bien amicalement.
AMZ

nouratin 13/01/2014 07:40



Avec ces gens-là on ne peut pas préfoir jusqu'où ça va aller, ils ont de la réserve!


Amitiés.



G.Mevennais 12/01/2014 22:48

Puisqu'on fait dans le graveleux... Mais, chère Boutfil, avant de m'incliner je veux des preuves ! Peut-être utilise-t'il des "accessoires", peut-être que son garde du corps lui donne un coup...de
main... Bon j'arrête là, ce blog est trop bien tenu, il ne faut pas franchir "la ligne rouge" .(lol)
Gilles

nouratin 12/01/2014 22:55



C'est vrai qu'on va finir par basculer dans l'obscène, au train où ça va, merci Gilles de nous rappeler à l'ordre...cependant, vos soupçons seraient à creuser...



BOUTFIL 12/01/2014 21:12

ah enfin du vrai franchouillard ! de la quequette et de la mère Michu ! voilà une présidence qui va nous valoir la médaille d'or ! déjà que le mâle français avait une renommée certaine pour nos
voisines, après Minou la Tringlette on était remonté ( c'est le moment de le dire ) en catégorie médaille d'argent, mais là, vraiment il fait tout pour nous décrocher la timbale , c'est un balaise
ce mec, sauter autant de pétroleuses et garder la forme ! messieurs, vous devriez vous incliner......
gros bisous

NOURATIN 12/01/2014 22:53



Moi, je l'avoue, il m'épate, je suis même un peu jaloux, je dois dire mais chut, faudrait pas que ça se sache.


Gros bious.



G.Mevennais 12/01/2014 18:04

Ah la rigolade, et puis, je constate qu'à 18H, au nombre, déjà impressionnant, de réactions, le sujet a vraiment passionné vos lecteurs. Il faut dire qu'après M'Bala et son suspense (bon, ce
n'était pas trop comique, mais pas trop sérieux non plus), "vla t'y pas" que le père Hollande nous fait franchement rigoler, enfin, ses frasques et le feuilleton ne fait peut-être, là, que
commencer, car pour le personnage, il en va différemment et comme le dit si bien l'ami Pangloss : "Ces gens là n'ont aucun respect pour la fonction qu'ils occupent ni pour ceux qu'ils prétendent
gouverner" (de mémoire..). Moralité, on s'enfonce encore d'un cran dans le ridicule ! Pauvre France, où est ton "aura" d'antan !
Merci pour vos vers dont certains m'ont fait franchement pouffer, un p'tit rayon de soleil dans la grisaille (autant politique que météorologique).
Amitiés. Gilles

nouratin 12/01/2014 18:35



Je doit avouer avoir un peu salopé le boulot faute de temps mais si vous avez la gentillesse de trouver de quoi pouffer là dedans, vous me rassurez.


Cela dit, en effet, ce type nous couvre de ridicule, sans compter ce qui semble devoir suivre,


cette histoire de garçonnière promet du glauque!


Amitiés.



grainsdesel 12/01/2014 18:00

Décidément les socialos, ils avaient de la ressource, après Minou la Tringlette, nous voici avec François Priape qui non content de s'être égayet (mais vraisemblablement pas assez) n'a rien trouvé
de mieux que de continuer ses révisions du Kama Sutra avec la Valérie, la pauvre n'a pas tenu le coup, elle a du dare dare se faire hospitaliser pour prendre un repos bien mérité. Mon cher
Nouratin, je commence à rêver que nous allons devoir revoter avant 2017...! Si son médecin ne lui impose pas des boissons à base de bromure il va nous faire un remake en 3D du coup foireux de Félix
Faure.

nouratin 12/01/2014 18:31



On peut rêver...c'est qu'il est en bonne santé, le bougre, tenir la distance avec une nana de ce calibre, après une opération de la prostate, même pour un président ça laisse rêveur. Il faut dire
que d'une manière générale le socialo est jouisseur par nature.


C'est Valoche qui accuse le coup, faut dire que le seul atout qui lui reste c'est d'arriver à se faire plaindre.


Qu'est-ce qu'on rigole...mais de là à le voir partir "sans connaissance"...


Amitiés.



Isa 12/01/2014 17:29

Livré direct à scooter, c'est pas un amant, c'est une pizza !!! Isa

nouratin 12/01/2014 18:25



C'est même une chaude pizza...


Bises.



René de Sévérac 12/01/2014 17:08

Votre billet est moins intéressant qu'à l'accoutumée.
Ce qui l'est c'est l'histoire.
Vous dites (et les commentateurs) que c'est une tradition républicaine.
Faux, c'est une tradition nationale. Ainsi la continuité entre ancien et nouveau régime se vérifie (n'en déplaise aux sots -Mélanchon, je ne t'ai pas cité!- qui croient que le monde nouveau date de
1789).
Je pense en particulier à Louis XV qui se rendait au "Parc aux Cerfs" où lui étaient offerts de jeunes aristocrates (pour l'anecdote, en cas de grossesse malencontreuse, un mari et un titre étaient
offerts en compensation).
Ce Louis fut nommé par le peuple "le Bien-Aimé".
Hollande réussira-t-il à se faire aimer ?
Après De Gaulle, comme Louis XV après Louis le Grand ?
Une pensée pour Valérie. Ségolène se régale.
Mes amitiés.

nouratin 12/01/2014 18:24



Que voulez vous, ces choses là mènent le monde.


Amitiés.



capitaine enzo 12/01/2014 14:52

L'affaire se corse, ce n'est plus une affaire privée. Selon le Point et Médiapart, l'appartement, où ont lieu les ébats, aurait été prété à la Julie par son occupant, un certain Ferracci (condamné
dans l'affaire du cercle Wagram) un mafieu du gang corse Brise de mer. D'ici à ce qu'il ait laissé quelques caméras et qu'il fasse chanter Culbuto. Feydau n'était pas allé aussi loin.

nouratin 12/01/2014 15:20



Nom d'une pipe...enfin je veux dire...là ça cesse d'être rigolo pour devenir franchement intéressant, passionnant, même. Ce type est vraiment un irresponsable!



grainsdesel 12/01/2014 13:55

Je le disais chez, Boutfil, j'attends avec impatience mardi le début de la nouvelle saga (pas les feux de l'amour), "L'élysée en folie". Super ton inspiration sur le kamasutra de Glandouille le Mou
qui a du dévaliser la pharmacie de la présidence en Viagra. Par contre la Ségolène je suis sûr qu'elle a eu un orgasme Closérique. Pauvre 2ème concubine qui se voit attribuer la médaille de bronze.
Il ne nous reste plus qu'à attendre la publication de son mariage par derrière, pourvu qu'aucun photographe n'ait pensé aller faire la planque à Montmartre chez Michou...!
Amicalement.

nouratin 12/01/2014 15:18



En tout cas, on rigole bien, c'est pas les Allemands avec leur grosse chancelière qui pourront nous tailler des croupières sur ce terrain là!


Amitiés.



trucmuche 12/01/2014 13:32

Dans les affaires de coeur et de c..., le protocole est toujours le même, que l'on soit président, macon, ou directeur du FMI... L'élection doit toujours précéder l'érection, être élu par le peuple
ou/et par une mignonne est l'étape incontournable pour passer à la suite des opérations. Le Flanbeur de la république l'a bien compris.

nouratin 12/01/2014 15:15



C'est qu'il n'est pas tombé de la dernière pluie, le gros filou!



trucmuche 12/01/2014 13:23

Le voilà le vrai visage de notre dictateur patelin :

https://fbcdn-sphotos-d-a.akamaihd.net/hphotos-ak-prn2/1505268_10201560506319459_746287822_n.jpg

nouratin 12/01/2014 15:14



Comme dirait mon copain Gottlieb!


Mais bon, en même temps c'est pas sa mère...



kristof 12/01/2014 13:03

Excellent billet, c'est vrai que ça apporte un peu d'air frais tout de même, pour une fois qu'on peut rigoler pour quelque chose qui est drôle et pas quelque chose qui est désespérant...

Amitiés

nouratin 12/01/2014 15:10



Oui, n'est-ce pas. on commençait à en avoir par dessus la tête de la sinistrose, là, après le théatre de la Main d'or et ses dieudonniaiseries on revient au théâtre de boulevard, ça fait du bien
par où ça passe.


Amitiés.



capitaine enzo 12/01/2014 12:59

Devinette
Valeurs actuelles connait le nom du monsieur cac 40 qui prête l'appartement.
- C'est un ami de Chirac qui a dû, lui aussi l'utiliser.
- Il a fait quelques passages à l'élysée, récemment, on sait pourquoi maintenant
- Il vit de commandes publiques, comme par hasard ?

Cette info à l'air vraie car le qui l'a dévoilé a été piraté

Réponse:
Elle commence par Pin..., ça doit être le hasard

Amitiés.

nouratin 12/01/2014 15:07



Eh bien voilà, la continuité républicaine n'est pas un vain mot!


Merci du tuyau, on va suivre tout ça de près, ce n'est plus une vulgaire histoire d'amours innocentes...sacré Culbuto, va!


Amitiés.



trucmuche 12/01/2014 12:39

C'est Normal, un président francais sans vaudeville ne serait pas normal, Mitterrand, Giscard, Chirac... L'erreur de DSK, c'est d'avoir mis la charrue avant les boeufs, de faire à l'envers au lieu
d'attendre son élection avant de pécho de la meuf.

Cette bluette, comme dirait Barre, explique accessoirement les photos avec braguettes ouvertes entre deux alcôves républicaines.

Les efforts de dressement reproductif de la France sont pris en main désormais directement par le président himself, alias Culbuteur 1er, sans arbre à came en tête, qui sait préserver les
traditions des plus hautes instances de la république.

nouratin 12/01/2014 12:47



En effet, c'est pas l'arbre à cames qu'il a en tête, mais ce qui lui plait c'est les doubles culasses hémisphériques. J'avoue que je ne saurais lui en tenir rigueur, quand on peut se payer ce
genre de coup, il faut être un peu niais pour ne pas en profiter...surtout si c'est dans la grande tradition républicaine.


Amitiés.



Pangloss 12/01/2014 11:49

Une qui doit bien se marrer, c'est Ségolène. Quant à Valérie, ne savait-elle rien ou ferme-t-elle les yeux, bien contente de son statut de première dame et des avantages qu'elle en retire? Pour
combien de temps encore?
Mais ceux qui rigolent le plus, ce sont les médias étrangers. Pépère change de Mémère comme de chemise. Et le prestige de la France en prend un vieux coup dans cette histoire de baisouille
adolescente (heureusement qu'il roule en scooter et pas en mobylette!).
Vie privée? Tiens, fume! Il n'y a pas de vie privée pour un personnage public. Quand on en arrive à devoir publier son bulletin de santé et ses ennuis de prostate, la notion de vie privée perd
beaucoup de son contenu.
Bien amicalement.

nouratin 12/01/2014 12:32



Ce type nous ridiculise, nous ruine, nous met plus bas que terre...mais en même temps qu'est-ce qu'il peut nous faire rigoler! Zavatta était moins drôle, bon, d'accord il nous coûtait infiniment
moins cher...


Quant à la vie privée, foutaise, alors qu'on ne peut même plus dire un mot sans que tout le monde soit au courant!


Et puis, vu qu'il nous fait basculer dans le totalitarisme, autant qu'il en prenne un peu dans les dents lui aussi;


Amitiés.



capitaine enzo 12/01/2014 11:08

Cher Nouratin, j'aurais parié sur votre sujet du jour, j'aurais gagné, mais apparemment il y a un bug. Votre papier n'est pas complet, il y manque la fin.
Amitiés.

nouratin 12/01/2014 12:28



C'était la précipitation mais c'est arrangé.


En effet, vous avez raison, je ne pouvais pas rater une affaire de ce calibre.


Sacré Flanby, va!


Amitiés.