Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 12:14

 

Vachement déprimé l'ami Hank Hulley!

- "Tu sais, mec, il m'a sorti, faut plus se faire d'illusions. Nous aussi, on est foutus,

   y a aucun doute possible.  La réélection de Fucking-Barack faut surtout pas la

   regarder comme une vulgaire péripétie. Il s'agit d'un changement radical, d'un

   basculement historique, la fin des States tels qu'on les connaissait depuis près

   de deux-cent-cinquante ans.

   Si l'autre buveur d'eau polygame avait réussi son coup on bénéficiait d'un sursis, on

   pouvait peut être encore rattraper le truc.  Mais là,  fini!  L'occase s'évanouit dans le

   néant brumasseux des opportunités loupées. Le Pays vient de tomber définitivement

   entre les  mains des noirs, des latinos, des bobos, des homos et des branleurs de

   tout poil.  On ne s'en relèvera plus.  Jamais."

Pourtant, ce Hank appartient plutôt au genre combattif.  Un descendant de cow-boy

ça ne se laisse pas couler ainsi dans le pessimisme le plus noir sans un paquet de

raisons toutes plus valables les unes que les autres. Manifestement, il en a, des

motifs cafardeux.  Au rabe même. 

Tenez,  entre autres il appelait mon attention sur les aventures libidineuses du

Général Petraeus (poil au fabius), le patron de la CIA, obligé de démissionner

pour s'être fait choper par le FBI  la main dans le slip de sa ravissante biographe. 

Comme quoi,un militaire assez con pour se faire bricoler sa propre biographie,

devrait éviter à tout prix d'embaucher un super-canon.  Même s'il servait dans

l'artillerie, ça ne change rien. Tant qu'à prendre un nègre autant en choisir un vrai,

c'est beaucoup moins risqué.

Cependant, toutes choses égales, il a raison Hank Hulley.   Si le big-boss de la boîte

à espions réputée comme la plus étoffée in the world ne se révèle même pas foutu

de camoufler ses amours parallèles, autant laisser pisser le mérinos, on ne rattrapera

plus rien.

Il apparaît bien lointain le temps d'Edgar Hoover, capable, en pleines années cinquante,

de s'enfiler plein de jolis garçons sans même laisser aux historiens les plus

pugnaces l'opportunité d'en retrouver le moindre commencement de preuve.

Il faut dire aussi, que Hoover dirigeait le FBI, pas la CIA, ça pourrait bien expliquer...

 

Bref, on ne peut que se ranger à l'avis de Hank. Même d'ici on constate bien l'ampleur

de la décadence étasunienne.  Seulement ça n'arrange pas du tout mes affaires,  ces

conneries-là. Normalement je suis censé faire dans le désopilant, moi, pas dans la

sinistrose.  Alors, si mes personnages ne  me refilent plus que du sang et des larmes

pour tout potage,  je fais quoi? Je ferme la boutique? Je me reconvertis dans la

pompe funèbre?

D'accord, en pareil cas,  on peut toujours recourir aux grosses ficelles, taper dans le

comique bouffon.

Par exemple observer finement que nous voyons l'avenir aussi clair que dans le

derrière du Président des Etats-Unis.  Ou inteviewer Bo pour savoir s'il apprécie à

sa juste valeur la chance inespérée qui s'offre à lui de pouvoir encore pendant quatre

ans, déposer ses besoins sur les vertes pelouses de White-House.

Voilà, des trucs comme ça. Mais à quoi bon? Quand ça ne veut pas rigoler, ça ne

rigole pas, c'est tout.  Cela dit, vu des bords de la Seine et principalement de sa rive

gauche, il paraîtrait que la réélection  de Barack-Hussein constitue la meilleure nouvelle

depuis l'intronisation de Culbuto 1er. Comme quoi, les bêtises les plus tristes peuvent

aussi nous faire bien rire. Jaune, évidemment, faut pas trop demander.

 

Il convient également de reconnaître que, de ce côté ci de l'Atlantique et singulièrement

au pays du Capitaine de pédalo susvisé, les motifs d'hillarité jaunâtre nous pleuvent

sur la gueule en averses serrées. En l'espace de quelques jours, nous vîmes éclore le

rapport du sieur Gallois puis celui de l'ineffable Jospinet, le sinistré du 21 Avril 2002.

C'est pas tout le monde, hein, qui peut se vanter d'avoir deux rapports en une semaine,

pas vrai, surtout à nos âges!

Je ne vous ferai pas l'injure de commenter à mon tour ces deux compilations de lieux

communs.  Pour ce qu'ils nous ont coûté, ces pignoufs et leurs coadjuteurs, on

pouvait légitimement attendre un peu d'originalité, deux ou trois petites idées moins

convenues. Pour justifier, quoi, un minimum.

Mais non. Faut dire, déja, que M. Gallois c'est jamais qu'un fonctionnaire et je ne vous

parle même pas de l'autre clown triste avec son équipe de bras cassés dont la nouvelle

Roselyne Bachelot, fraîchement arrivée sur Télé-Pétasses en même temps que miss

Pulvar.

Le résultat de tout ce bigntz grotesque se résumera à une interdiction pour les maires

de se présenter aux législatives, pour placer quelques petits copains supplémentaires

et, surtout, aux mesurettes fiscales miteuses visant à border la "trajectoire de compé-

titivité" chère au Président de la République.

Hollande, c'est le petit cochon pompier qui combat l'incendie à grands coups de

verres d'eau à moitié pleins. Avec lui, pas de surprise, ça va cramer du sous-sol à la

faîtière. Quand il aura fini son oeuvre impérissable, il ne restera plus rien.

 

C'est tellement vrai que les Allemands s'en inquiètent de plus belles.  On le savait déjà

qu'ils nous regardaient avec leur grands yeux incrédules depuis l'entrée en scène des

Socialos. Seulement, là, ils commencent vraiment à baliser en les voyant faire.

La hantise des Teutons c'est que la France  se casse la gueule comme la Grèce. Et ils

sentent bien que c'est en train de se produire.

Pour eux, notre joli pays collectiviste devient le gros os de l'Europe. L'Espagne, l'Italie,

roupies de sansonnet, ça repartira d'une façon ou d'une autre. En revanche la France

fait tout à l'envers. Le jour où les marchés vont commencer à s'en émouvoir elle s'af-

falera comme une bouse. Vu la taille et le poids du morceau, cela se traduira par une

catastrophe, la fin des haricots européens.  Un peu l'apocalypse en somme et l'apo-

calypse, par définition, personne n'y échappe.

Alors, ils voudraient bien nous donner des conseils, les Shleus, pas nous laisser choir

sans bouger. Toutefois, leurs tuyaux, en quoi ça consisterait? Eh oui, bien sûr, l'exact

contraire du programme de Hollandouille. La baisse drastique des dépenses publiques,

la fin du statut des fonctionnaires, la révision complète du droit du travail avec de la

flexibilité à tout va et la suppression des trente-cinq heures, la baisse du coût du travail,

la réforme du modèle social français que le monde entier nous envie, à commencer par

la retraite à soixante-dix ans pour ceux qui en auraient cotisé soixante.

Et même la diminution des impôts directs, pour faire bon poids!


Mais encore, s'ils se trouvaient les seuls à s'angoisser pour nous, les potes à Merkel.

Pas du tout, vous avez aussi le FMI, exactement pareil! Les sbires de Dame Lagarde,

voient notre avenir en noir foncé et prescrivent à la virgule près la même potion que

nos voisins de droite. Logique, pour se sortir du pétrin, il n'existe pas trente-six

solutions.

Oui, mais allez dire ça à des gendegôche! On voit déja les coco-mélanchonniens, 

les verts-pastèques et même les socialo-gauchos qui gigotent dans tous les azimuts

pour un demi-quart de poil de cul de TVA.  Alors on les imagine,  tous ces cons là, 

face au programme gentiment suggéré par nos petits amis!

Même les députés socialos gaudillots, le gros des troupes, on ne peut évidemment

pas leur faire gober des mesures de ce calibre. Leurs électeurs ont bien enregistré

que le changement c'était maintenant mais le changement du changement, ça, on

ne leur en avait soufflé mot. Et puis, n'oublions pas Le théorème de Nouratin. ,scienti-

fiquement parlant on ne saurait s'éloigner à ce point du dogme socialiste.

 

Autrement dit, pour les Hollandayrault c'est l'impasse totale. Plus rien à espérer.

Situation bloquée!

On peut toujours amuser la galerie avec des combinettes alambiquées, les vraies

solutions, on les appliquera jamais. Pas possible. Alors, du coup, on va joyeusement

à la catastrophe.

Vive la Démocratie,  vive le Socialisme,  vive la République,  vive la France!

Décidément on n'a pas fini de les inquiéter, nos pauvre partenaires.

Y a pas de bon dieu, on leur cause bien du souci...

 

Bonne continuation, comme on dit.

Et merde pour qui ne me lira pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires

Nettoue 17/11/2012 15:18

Bon week-end Nouratin
Gros bisous mon copain

nouratin 18/11/2012 13:07



Merci Nettoue, bon week-end à toi aussi et gros bisous.



trucmuche 16/11/2012 16:46

Le journal de Culbuto et ses projets de grosses commissions :

"J’ai appelé Jospin pour qu’il me donne des idées de commissions à créer parce que ça fait 36 heures qu’il n’y en a pas eu de nouvelles. Il m’a suggéré de créer une commission chargée d’établir un
plan quinquennal de création de commission. Pas con, et ça me permettrait de créer une commission de contrôle des travaux de cette nouvelle commission des commissions, j’ai encore quelques amis à
caser."

http://www.mdamemichu.com/le-journal-de-culbuto-n2-ou-il-est-question-entre-autres-de-la-nomination-de-desir/

nouratin 17/11/2012 14:32



Grâce à Hollandouille et à ses commissions, plein de gens retrouvent du travail.


Après on vient nous raconter qu'il ne fait rien contre le chômage!


Pas mal, Mdame Michu.


Amitiés.



mamasc 14/11/2012 23:44

Ba, tout cela n'est pas bien grave. Culbuto vient de nous expliquer comment faire pour s'en sortir. Gardons notre sang-froid.

Et puis tout le monde il va pouvoir se marier.

Peut être même que les étrangers pourront voter l'élection mais il faudra de la chance.

Franchement, faut avoir l'esprit mal tourné, ou être un brin dépressif pour être inquiet de l'avenir.

Moi, je suis optimiste ce soir. La preuve : je me sers un autre cognac.

Amicalement.

nouratin 15/11/2012 16:38



Oui, soyons optimistes. D'ailleurs, là, tel que vous me voyez, je suis tellement plein de


Beaujolais nouveau que l'avenir j'en ai plus rien à foutre. Du moment qu'on est bien au


chaud et que le saucisson abonde, la vie est belle, elle tiendra bien jusqu'à la mort. En dépit des envieux, comme disait l'autre.


A votre bonne santé!


Amitiés.



chris 13/11/2012 18:29

Socialos ou Sarko ...Barak ou le mormon ....où est la différence puisque ce sont d' autres à décider de la tournure que doivent prendre les évènements ....mais les évènements vus de haut ...
Un petit exemple : je viens d' entendre à la télé que la dette italienne est arrivée à 1995 milliards !!!....elle n' était que de 1800 il y a un an quand la Merkel lyncha le Berlu pour introniser
le Monti ...et, pourtant il a affamé la population et détruit l' économie du pays...dernière nouvelle : le 31 décembre , rafle générale de 1 / 1000 sur tous les comptes et investissements bancaires
...d' office !!!
Comme quoi c'est meme pas la faute des socialos, pauv' betes ...c'est une volonté de laminer l' Europe et la suprémacie européenne dans le monde ...

nouratin 14/11/2012 17:12



Mouais; c'est la mort programmée des économies européennes, mais comme on se laisse faire


et même qu'on pousse à la roue, on n'a que ce qu'on mérite. De profundis!


Grozibous.


 



Dr WO 13/11/2012 12:01

C'est tout de même désopilant.
Dr WO

nouratin 13/11/2012 15:24



Merci, Docteur, ça fait du bien.


Amitiés.



grandpas 12/11/2012 22:29

En un mot comme ne deux, voir trois, " Ca va chier grave"; mais à la différence de 39, nous somme prévenus.

nouratin 13/11/2012 15:23



Voilà! Maintenant il ne reste plus qu'à nous planquer derrière la ligne Maginot, comme on fait d'habitude.


Amitiés.



dxdiag 12/11/2012 18:07

J'ai eu aussi comme un petit coup de mou en apprenant la réélection du chouchou des médias français. Je me console en me disant que ça aurait été insupportable d'entendre nos journalistes pleurer
tous les jours à la radio... et puis, comme ça, le jour où ça va péter
ils ne pourront pas mettre ça sur le dos des républicains.
Bref, on se console comme on peut...et en lisant chez vous bien sûr !

nouratin 12/11/2012 19:02



Comme vous dites, chère amie, on est bien obligés de se consoler. Mais c'est de plus en plus difficile.


Amitiés.



G.Mevennais 12/11/2012 17:57

Bonsoir René
Je vous remercie pour votre intervention. Comme il est agréable de pouvoir débattre et échanger des points de vue avec absence de sectarisme, bon sens et courtoisie... Allons-y carrément, notre
modestie devant en souffrir, avec suffisamment d'intelligence. (lol)
Merci, également, pour votre appréciation concernant le "bêtisier", je précise que les "perles" sont extraites de jeux télévisés, jeux ayant fait l'objet de "sélections" des candidats. On n'ose
imaginer le niveau de ceux qui n'ont été retenus !!!
Bien amicalement. Gilles

René de Sévérac 12/11/2012 11:32

Gilles,
Je connais et agrée à propos des remarques que vous faites.
J'ai (très peu) habité un logement collectif et j'étais irrité de voir les gens ouvrir la fenêtre et non de couper préalablement le radiateur.
Mais si j'admets la nature humaine pour ce qu'elle est, j'ai (encore) la conviction que la collectivité est capable de choix fondamentaux (loin de la somme des égoïsmes) mais je ne suis plus prêt à
me battre pour.
Socialiste dans les années 70, c'était grand car toutes les critiques que vous faites, nous avions la chance de pouvoir les adresser au PC qui avait pour nous, les jeunes, le "privilège" de porter
tous les péchés du collectivisme.

Un mot de plus, votre excellent bêtisier me rappelle les perles de certificat d'études. Je suis au regret de constater les mêmes au concours de l'UIFM.

nouratin 12/11/2012 18:59



Cela en dit long sur la manière dont nos charmants bambins seront instruits par leurs futurs maîtres!



G.Mevennais 12/11/2012 10:13

Cher Nouratin
Le socialisme est une belle idéologie mais complètement "théorique", car elle ne tient pas compte de la nature humaine. Deux exemples au "ras des pâquerettes". Les "kolkhozes", le rendement
"collectif" étant insuffisant, chaque paysan fut doté d'une surface de terre dont il bénéficierait, seul, de sa récolte. Autant vous dire que le rendement n'avait aucune comparaison avec la culture
"collective". Autre chose, dans un lotissement de cité ouvrière, il existait un compteur d'eau collectif pour les arrosages de jardin et autres travaux. Compte tenu du gaspillage, il a été attribué
à chacun un compteur individuel, cela a permis de réduire considérablement la consommation globale d'eau. Moralité, le collectivisme sous n'importe quelle forme génère soit du gaspillage, soit de
la sous-production (pourquoi se gêner parce que tout le monde paye, et à contrario, pourquoi travailler dur si on ne reçoit pas plus que les copains qui ne se "foulent" pas). Ca n'est pas de la
politique, ça n'est pas de l'idéologie, c'est seulement du bon sens et de l'observation. Bien évidemment cela ne met pas en cause qu'une partie des ressources soit prélevée au profit de la
collectivité, mais il faut qu'elle soit comprise, acceptée, équitable utilisée et répartie avec justice et modération.
Amitiés. Gilles

nouratin 12/11/2012 18:57



Vous prêchez un convaincu. Nous voyons bien le résultat de nos excès en la matière, la France


part en brioche (pour rester correct).


Amitiés.



René de Sévérac 12/11/2012 09:21

Juste un mot à propos de votre commentaire d'hier 20h35.
Vous jugez un idéal de solidarité, ... par le comportement des opportunistes que vous voyez agir au gouvernement et ailleurs, et je ne saurais vous en tenir rigueur.
Au fond, il est bien possible que je sois resté un naïf toute ma vie !

nouratin 12/11/2012 18:54



Ecoutez, chacun son truc, tenez, moi je suis bien misanthrope, c'est pas très reluisant non plus.


Mais c'est louable d'avoir un idéal de solidarité...à condition d'avoir foi en la nature humaine.


Amitiés.



trucmuche 11/11/2012 22:10

La différence en Allemagne, c'est qu'elle paye ceux qui lui apportent des bonnes idées. J'y gagne 2 fois plus en salaire qu'en France. Sans compter les autres revenus à venir. Ce pays a encore une
industrie et sait qui lui rapporte.

En France, je me suis fait entubé en permanence, raison pour laquelle je me suis barré, et je ne le regrette pas. Parce que marre d'être pris pour un con.

nouratin 12/11/2012 18:48



Nous sommes nombreux à en avoir marre d'être pris pour des cons, beaucoup se barrent à


juste titre. Les autres restent pour différentes raisons, notamment parcequ'ils n'on pas trop le courage de sauter le pas mais ce n'est pas l'envie qui leur manque.


En revanche il y en a plein qui restent pour profiter de la prodigalité du système social.


Le jour où il partira en quenouille faute de payeurs on rigolera bien.


Amitiés.



geo 11/11/2012 18:31

c'est vrai, la société américaine n'est plus ce qu'elle était, le rêve américain n'existe plus beaucoup...
président élu par la minorité comme dit pangloss et en Franc alors hollande a t'il été élu par une majorité...et que non puisque le vote blanc n'est pas pris en compte...
il a été élu avec 51% des bulletins exprimés...et ceux qui ne votent pas et ceux qui on voté blanc...peanuts...
alors ce n'est pas mieux..
Oui l'ami Hollande nous mène droit dans le mur...mais en fin de compte ne sommes nous pas responsable de cela, quand comprends on nous que tout notre système est obsolète...c'est sur c'est dur de
le penser comme cela serait dur de le remettre a jour, la santé l'éducation, la politique.....les méthodes et mode de travail, le syndicalisme....etc etc...tu vois la tache est immense...
Et puis il y a l'europe qui met a mal les choses valables qui pourraient nous aider...
c'est il y a 15 ans qu'il fallait se remuer le cul..quand tout allait a peu près bien...faire les réformes de structures..mais non au lieu de ça on laisse pisser le mérinos, on se complait dans
l'auto satisfaction...on rigole et montre du doigt ces cons d'allemand qui restructure l'industrie, uniformise les systèmes dans les länders....
bilan 15 ans plus tard..
Allemagne en tête et de loin...France qui plonge...
et comme dit Pangloss
bonjour chez vous

nouratin 11/11/2012 19:43



Exact, quand l'Allemagne se réformait sévèrement, nous nous faisions les trente-cinq heures.


Alors, les français n'ont que ce qu'ils méritent...enfin, surtout ceux qui votent pour ces


gens-là mais soyons honnêtes, les autres ne valent guère mieux.


Amitiés.



G.Mevennais 11/11/2012 17:10

BETISIER

(Vu l'actualité, sourire un peu ne va pas faire de mal)
Question : Le commandant Cousteau portait un bonnet rouge en mémoire :
- Des bagnards scaphandriers.
- Du grand schtroumpf.
Réponse du candidat : Du grand schtroumpf.

(Je rappelle que ces perles sont véridiques, je les aies entendues personnellement)
Com de "Gillou" : "Pute borgne" (juron commun dans le midi) (lol) je ne connais pas le chapeau du grand schtroumpf, mais lui, il devrait bien porter le "bonnet d'âne du "grand con".

Question : Victor Hugo est né sous Napoléon Bonaparte ou Napoléon Trois ?
Réponse du candidat : Napoléon trois !!
Com de "Gillou" . "Ce siècle avait deux ans....." Ben voila un doué encore, deux ans, deux ans, il en a bien l'intellect...guère plus.

A la semaine prochaine !

nouratin 11/11/2012 19:46



Oh putian de la bonne-mère, comme on dit à Marseille, Victor Hugo, encore, ça nécessite


un peu de culture. Mais le grand Schtroumpf, là , ça dépasse l'entendement!


Le commandant s'couche tôt, c'est peut être pour ça.



Pangloss 11/11/2012 17:05

Que le président soit "l'élu des minorités" est un symptôme inquiétant de l'état dans lequel se trouve la société américaine. Et, au train où ça va, ce n'est pas près de s'arranger.

nouratin 11/11/2012 19:54



Non, c'est cuit, il a raison Hank Hulley. Avec Obama quatre ans de plus, les WASP


seront définitivement minoritaires. Ca va devenir un autre pays...un peu comme la France.
Amitiés.



G.Mevennais 11/11/2012 16:55

Ah là là, les nuages s'amoncellent, après avoir fait la guerre "à crédit" (ex. Lybie), on ne paie même plus nos militaires que l'on envoie "en mission" à l'étranger. Les rapports guignolesques de
Gallois (pour ne rien dire de plus) et Jospin (idem), le coût de ces pantalonnades ? avec des journaleux plus dégueulasses les uns que les autres et qui me rappellent la sinistre époque 81/83...et
une bonne partie de la populace qui y croient encore (il faudrait attendre quatre ans pour avoir des résultats) Quand "ça" va nous tomber dessus, ça va faire mal...
Amitiés. Gilles

nouratin 11/11/2012 20:09



Les gens qui étaient en mesure de comprendre pendant la période 81/83 ont rès peu voté


Hollandouille, ce sont les nouvelles générations, surtout, qui se sont fait piéger.


Ca fait partie des inconvénients de la démocratie, c'est pour ça que les socialos reviennent


grosso modo tous les vingt ans. Les changements de générations sont favorables aux


raconteurs de jolies histoires.


Et, comme vous dites, ça va faire mal. Très mal.


Amitiés.



Juntos 11/11/2012 15:40

Tant que les Allemands gardent l'Euro et ne retournent pas au DM, on peut encore avoir un peu d'espoir. Mais seulement un tout petit peu bien caché sous le tapis.

nouratin 11/11/2012 20:10



Vraiment caché, alors, bien au fond avec la poussière.


Amitiés.



trucmuche 11/11/2012 15:36

Pauv Hank, il en a gros sur la patate.

Gottlieb dit à Francois quoi faire, mais Francois y en a être sourd car beaucoup trop de copains à entretenir. Je pense que les francais sont devenus totalement cons.

Chaque fois que je passe en France, j'ai l'impression d'atterrir sur Mars. Même au niveau bouffe et hotellerie c'est devenu cher. En Allemagne, tout est moins cher.

Les autoroutes gratuites...L'Autriche, pareil moins cher, et c'est là que passe mes vacances d'hiver pour skier.

nouratin 11/11/2012 20:31



Hélas, oui. C'est bien dommage mais c'est ainsi. Comme disait un copain pied-noir,


nous avions le pain et le couteau, fallait juste aller chercher un peu de beurre mais nous avons  eu la flemme, alors nous avons  tout foutu à la poubelle.


Pays de cons, en effet.


Amitiés.



René de Sévérac 11/11/2012 15:06

Bon, j'observe que vous êtes déprimé (comme Hank Hulley).
D'abord, l'Amérique est un grand pays.
Il n'a pas la fragilité du "pays des Droits de l'Homme".
Il faut avouer que le Républicain a fait quelques maladresses et malgré la présence d'un bon catholique (pléonasme^^) à ses côtés, il a réussi à s'aliéner les latinos. mais ce n'est que partie
remise.
Là où votre déprime se justifie c'est chez nous.
Et nos élites (sic) s'acharnent à multiplier les bêtises et je n'évoque pas le "mariage pour tous" et des tas d'autres conneries prêchées par les uns et les autres à seule fin d'exister.
Si au moins ils étaient réellement socialistes, comme moi [je sais que ça vous énerve, j'ai lu votre théorème] et certains de mes camarades au bord du suicide ou réfugiés chez Marine ...
Bref, je ne vais pas plus loin, par amitié.
On peut toujours amuser la galerie ...

nouratin 11/11/2012 20:35



Je ne suis pas déprimé, juste un peu désespéré.


Ne sachant pas très bien ce que c'est que d'être socialiste, je ne saurais vous donner tort,


moi, ce que je constate, c'est juste le comportement des socialistes que j'ai sous le nez.


Et c'est consternant.


Amitiés.



nettoue 11/11/2012 14:36

Bonjour Nouratin
Remarque, on en a élu un de Hank Huley nous, enfin eux, mais ils n'ont pas choisi un bon !
Mon copain Cricri en homme qui va droit au but m'a posé en com " Suppression du Sénat, non cumul des mandats, suppression des indemnité et avantages des élus, pour commencer" ! Et v'lan, ce serait
un début.
Le FMI et la teutonne devraient mettre le marché en main à Normal 1er : Où il fait se qu'il doit faire, sans s'occuper de ses gauches, ou l'Europe pétitionne pour flanquer la France dehors ! Comme
il créverait de trouille à l'idée d'affronter La Méluchette, et les syndicats, il prendrait dans ses rangs quelqu'un ayant les choses pour le faire : Enfin celui qui en aurait le plus(c'est pas
gagné), et peut-être que l'on aurait une chance ?
Voilà. Merci mon copain c'est poil-poil, sauf que tu trouves que deux rapports par semaine sont normaux, à nos âges ! Que merdasse, si tu as raison, c'est très triste !
Gros bisous
Nettoue

nouratin 11/11/2012 20:44



Notre Hank Hulley à nous il s'écrit pas pareil...mais, comme tu dis c'est un trouillard, en plus de tout le reste. Et pour en trouver un qui en ait, faudrait se lever de bon matin.


Non, décidément on est mal barrés.


Cela dit, deux rapport, exceptionnellement, je dis pas quand même, le tout c'est de prendre ce qu'il faut, quoi.


Allez, bros bisous ma Nettoue.