Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 18:09
Désormais c'est mécanique, pavlovien, dès qu'un journaliste français chope un ecclésiastique, il le branche aussi sec (si j'ose dire) sur le préservatif. Le procédé n'apparaît ni très élégant ni très loyal mais ledit journaliste français n'est, en général, ni l'un, ni l'autre, s'il peut piéger il y va carrément et là, avec les curetons, on gagne à tous les coups.
Ceux qui sont tombés sur  le malheureux évèque d'Orléans ont décroché le gros lot! Une pure merveille! Ils n'imaginaient certainement pas, les interviewers, le cadeau fabuleux qu'allait leur offrir le prêlat en question.
Il n'a rien trouvé de mieux, le Monseigneur, que de disserter doctement sur la perméabilité du préservatif au virus du SIDA dont la taille vachement minuscule lui permettrait, soi disant, de passer au travers du latex. Hélas, il s'agit d'une connerie monumentale dont la démonstration, par les scientifiques les plus autorisés, a inondé les media pendant plusieurs jours, couvrant d'opprobre et de ridicule non seulement son auteur mais également,
ès qualité, l'Eglise. 
Contrairement au Pape qui était resté dans le domaine de l'ordre moral, l'évèque d'Orléans a cru pouvoir s'aventurer en terrain étranger, ce qui constitue le  plus sûr moyen de se péter la gueule mais, quand on est un peu con et qu'on veut briller en société, il arrive parfois qu'on oublie les principes les plus élémentaires.
Naturellement, on peut toujours gloser, mais il est certain que l'Eglise n'attire plus, depuis longtemps, les meilleurs. Il lui faut donc se contenter des évèques qu'elle peut trouver en son sein. Le résultat est là.

A ce propos, l'Administration de la République Française Une et Imprévisible, dispose d'une arme secrète pour attirer, elle, les meilleurs. Je veux parler de l'E.N.A. institution merveilleuse que le monde entier nous envie et qui a produit des personnages fabuleux tels que M. Mélanchon ou Mme.Royal sans qui notre beau pays perdrait une grande partie de son prestige et de son rayonnement universel.
Cette prodigieuse Ecole vient toutefois de vivre une petite révolution en perdant son classement de sortie, vraisemblablement  sacrifié, sur l'autel d'un égalitarisme bien compris et en vertu du droit de choisir librement son affectation, sur la base des amitiés et des pistons dont chacun a la liberté de disposer à sa guise. Ils ont dû pousser un grand soupir de soulagement, les futurs anciens élèves, en apprenant qu'ils n'auraient désormais nul besoin de travailler comme des malades pour tenter de sortir dans la botte. A partir de maintenant, l'E.N.A. ce sera un peu le club med, en plus coûteux, certes, mais en beaucoup plus classe.
Moi, tant qu'on y est, je supprimerais aussi le concours d'entrée. Au fond, cette épreuve apparaît socialement injuste, parfaitement inégalitaire et, pour tout dire, complètement surannée. Qu'est ce que c'est que ce systéme qui vise à sélectionner les meilleurs, comme au siècle dernier, sans tenir le moindre compte des paramètres qui caractérisent notre société d'aujourd'hui, métissée, diversifiée et solidarisée?
A la place, je verrais bien un barème : socialiste, 1 point; communiste , 2 points; franc-maçon, 3points (évidemment); trotskyste, 5 points; africain, 10 points; musulman, 20 points....
Par exemple, n'est ce pas, il faut y réfléchir mais c'est l'idée pour moderniser la Haute Administration et surtout lui conférer le politiquement correct qui lui fait, à l'heure actuelle,  si gravement défaut. Je crois que je vais faire passer le message à qui de droit (par l'intermédiaire de sa délicieuse épouse, c'est ce qui marche le mieux) afin de lui laisser le mérite d'une réforme de nature à susciter l'admiration du monde entier et  de l'asseoir définitivement au panthéon des grands génies politiques entre Abraham Lincoln et Barack-Hussein Obama.

Dans cet espoir, merde pour qui ne me lira pas.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires