Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 18:03

N'en déplaise à tous les bien pensants de la grande famille de gauche ainsi qu'à tous les socialistes de la droite franchouille, les Allemands viennent de se doter d'une majorité conservatrice-libérale. Les socio-démocrates teutons accusent simultanément une déculottée historique qui les place de facto hors d'état de nuire pour au moins quatre ans.
En d'autres termes nos voisins et plus ou moins amis se sont donné les moyens 
du redressement. Voilà qui fait envie!
C'est vrai, tout de même, ils ont du pot, les Schleus, au lieu de se choisir des clowns, comme gouvernants, ils trouvent des gens sérieux qui font bien leur boulot.
Cependant il s'agit sans doute plus de bon sens que de chance. Nous, les candidats qui possèdent ce type de profil, on n'en veut pas. On les ignore, on les écarte, on les rejette aux oubliettes politiques. Ainsi, nous avons raté naguère Raymond Barre et Edouard Balladur. Inutile de rappeler qui nous avons récupéré à la place.
Vous me direz, la dernière fois, vu le choix qui nous était offert, nous avons limité les dégats.
Bien sûr, sauf qu'on n'avait pas prévu, entre autres, le coup du remariage...
Et puis il faut bien voir que maintenant le système apparaît parfaitement rodé. Le mec (ou la nana) qui aurait les qualités requises pour nous sortir du pétrin, passe à la trappe avant même de pouvoir se présenter au suffrage de ses cons citoyens. Eliminé d'autorité par la concurrence et torpillé par les media.
Trop gênant, dangereux, nocif quoi, donc foutu d'avance.
Ainsi le choix du corps électoral ne peut manquer d'être mauvais.

Adoncques, la mère Angéla, élue dans un fauteuil apparaît en mesure d'appliquer son programme, lequel prévoit notamment des baisses d'impôts. Le fait de s'être débarrassée
du boulet socialo ( presqu'aussi à gauche que la droite de l'UMP) qu'elle traînait depuis quatre ans, ouvre en effet la voie à une vraie politique libérale de relance.
Là aussi on se prend à rêver, mais un tel luxe nous échappera à jamais.
Pour nous, pas de libéraux, juste des marxistes à gauche et une dame qui murmure des chansons chiantes à droite. Voilà de quel matériau est constituée Notre Grande République Une et Hypernuisible. Dans de telles conditions, on voit mal ce qu'il nous reste à espérer.
Peut
être la charia, au fond, qui nous pend au nez de toute façon. 

Alors, en attendant, nous regarderons les voisins de droite s'enrichir tranquillement en espérant qu'ils continuent à nous acheter deux ou trois bricoles de temps en temps, par politesse.
Nous, comme allemand, nous avons juste Con Bandit. Il apparaît de plus en plus clairement que nous le garderons ad vitam aeternam.

Amen 
et merde pour qui ne me lira pas.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires