Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 15:25

 

Nous n'avons plus de vache folle,  dixit la Commission Européenne  -une référence-

mais nous avons Stéphane Le Foll,  notre sémillant Ministre de l'Agriculture.  Ce

dernier, fort sympathique au demeurant avec sa bonne grosse gueule et ses airs de

Tapie des champs, vient de découvrir l'effarrante complexité des circuits agro-alimen-

taires.

Ce qu'il y a de bien avec les Socialos c'est qu'il découvrent toujours.  Ils décou-

vrent même tellement qu'on voit clairement à quel point, avant d'émarger au gouver-

nement,  ces gens-là vivaient en vase clos,   dans leur univers bisounoursique, 

complètement étrangers,  notamment,  aux réalités économiques.

Auteur d'un remarquable" Des éléphants roses-Dix ans dans les coulisses du P.S.",

auto-biographie fort injustement passé inaperçue en dehors des cercles d'initiés, ce

bon M. Le Foll apparaît comme l'un de ces apparatchiks à la rose entièrement  made

in Solférino.   En qualité de député européen  - bonne pioche -  il fut tout de même

membre de la commission de l'agriculture... pas assez,  toutefois,  pour bien appré-

hender la complexité des circuits de la barbaque à surgelés.

C'est donc à ce genre de type que Le Président de la Répupu assité du Premier

Sinistre confie le sort de nos pauvre paysans. Et on s'étonne d'avoir laissé filer, la

semaine dernière à Bruxelles, un gros morceau de la PAC...

 

Bon, tout cela, somme toute, n'apparaît pas bien grave. Il nous reste des pointures

comme M. Moscovici, le cousin de Kipettrovici et l'ex-ami indéfectible de Minou la

Tringlette, (voir Dominique-nique-nique...) celui qu'on surnomme affectueusement 

Mosco le Trotsko car il fut longtemps militant de la Ligue Communiste Révolution-

naire. Aux côtés d'un économiste du calibre d'Alain Krivine il eut tout loisir de se

forger cette culture en béton vibré qui lui permet aujourd'hui de passer pour un

Keynésien de haut vol. Avant de faire de la moto, il convient d'avoir appris à tenir

sur une bicyclette, pas vrai?

Avec celui-là, pas de souci, dormons tranquille. Il vient de nous jouer Mosco à

Moscou, avec ses collègues du G 20. On sent qu'il a bien bossé vu qu'au final ils

ont décidé d'envisager de relancer un peu la croissance mais sans faire marcher

la planche à billets. Sauf pour ceux qui s'en sont déjà servi, comme le Japon mais

ce qui est fait est fait, on n'y reviendra pas. La conclusion finale  c'est  que chacun

se démerde comme il peut. Avec un minimum de pot, Dieu reconnaîtra les siens.

Puis, forts de ce résultat inespéré, ils sont tous allés se taper le caviar, les zakouskis

et la vodka en guise d'apéro avant le banquet chez M. Putin. Et Moscovici, tout ça il

connaît, forcément,  nul ne saurait valablement méconnaître sa compétence en la

matière, bon sang ne peut mentir.


Alors, évidemment, son problème à Mosco ça demeure les 3% de déficit fin 2013.

Même au pays des éléphants roses on ne peut pas tout peindre dans cette jolie

couleur. Faut un peu de gris aussi et puis un poil de noir, pour équilibrer.

Fait chier, aussi, ce con de Culbuto avec ses promesses de campagne à la mords

moi le noeud! Pouvait pas se contenter des trucs faciles, comme le mariage par

derrière, entre autres?  Mais non!  Il a fallu qu'il joue les grands esprits avec des

promesses qu'on peut pas tenir,  des taxations à 75%, des déficits à 3%... Quelle

andouille,  aussi,  il avait qu'à dire l'inverse,  personne n'y voyait que du feu et là à

tous les coups on y arrivait quoi, merde!

Cela dit, il s'angoisse pour rien le brave Trotsko, tout le monde le savait qu'on ne

les tiendrait pas les 3%, que c'était bidon comme tout le reste. Alors on ne lui en

voudra pas, ni à lui, ni à Couille-Molle. On sait bien que pour se faire élire un

Socialo se doit de raconter n'importe quoi. C'est une question de clientèle.

L'électeur de gauche il lui faut du rêve, on le sait bien. La différence avec le gros

beauf-facho qui vote à droite réside dans la préférence de ce dernier pour la bonne

grosse réalité bien terre à terre, c'est pour ça qu'on dit qu'il est con...à gauche.

 

Pourtant, il disposerait de vraies raison de s'inquiéter le camarade Moscovici.

Avec les deux sous-ministres qui lui sont rattachés il a tout ce qu'il faut pour se

gratter la calvitie, le type. Hamon et Cahuzac, on dirait un duo de comiques des

années cinquante, ces deux zigomars.  Eh bien,  chacun pour des raisons très

différentes, comme boulets on pouvait pas lui dénicher pire à Pierrot le chauve.

 

Prenez Benoît Hamon -enfin prenez pas trop, vaut mieux le laisser, celui-là-

comme calamité vous auriez du mal à trouver mieux, croyez moi.

Benoît Hamon, on dirait Fouquier-Tinville quand il alimentait la guillottine, même

tronche (avant qu'on ne la coupe), même âge, mêmes oeillères et probablement

même férocité abrutie. Hamon, félicitons nous qu'il ait choisi politicard, comme

boulot.  Eût il préféré juge d'instruction on risquait des palanquées d'Outreau.

Juste un exemple. Dans la fabuleuse affaire des lasagnes au cheval roumain, le

camarade Hamon a trouvé intelligent de flinguer officiellement la société Spanghero,

cette maison illustre fondée par l'emblématique deuxième ligne du XV de France,

Walter qui lui donna son nom. Il aurait mieux fait de pas, d'ailleurs.

Evidemment ce marchand de bidoche en gros, en très gros, même, a dû un peu

tricher pour faire tourner sa boutique. En France, l'entrepreneur qui ne trouve pas

une combine plus ou moins tordue pour subsister, il crève. Purement et simplement.

Seulement voilà, Spanghero, en tant que plus gros employeur de Castelnaudary

on ne voit pas très bien l'intérêt pour les socialistes de le pousser vers la faillite.

Or, Hamon s'empresse de l'acculer et à grands coups de reins, en plus.

Seulement attendez, c'est pas tout. La boîte en question appartient à une

coopérative, c'est à dire le fonds de commerce du ministère de "l'Economie Sociale

et Solidaire", celui du type en question!

Non seulement il descend en flamme une entreprise pleine de salariés dûment

syndiqués et tout, mais, au surplus, une coopérative, le rêve absolu de la Gauche,

le bidule pas capitaliste pour un rond, le Bien en somme,  le Progrès en marche, 

le phare scintillant de l'avenir du monde, l'économie sans ces saloperies d'action-

naires, quoi, l'autogestion, le bonheur parfait.

Et Benoît Hamon, lui, au lieu de calmer le jeu, d'attendre au moins des précisions,

de trouver des circonstances atténuantes voire des excuses absolutoires,  non, il lui

pisse dessus à Spanghéro et avec plaisir, en plus, ça se voit bien dans ses petits

yeux vicelards.

L'économie sociale et solidaire, déjà, c'est pratiquement aussi con comme concept

que celui de redressement productif.  Mais alors,  confier le ministère chargé de ce

machin à un olibrius enfiévré comme celui-là, ça justifierait l'enfermement pour

démence lourde.

 

Et après, pour compléter la paire de breloques qui pendent de part et d'autre de

M. Moscovici, vous avez le sieur Cahuzac.

Tout à fait différent, le cas Cahuzac.

J'ouvre une parenthèse virtuelle pour vous dire combien j'apprécie "le cas Cahuzac".

Ca sonne bien, je sens, ça chatouille agréablement les tympans, ne trouvez vous

pas?

Les autres, mes confrères, se sont limités au "cas huzac". Dommage pour eux.

Et dommage, aussi, que "huzac" ne veuille rien dire, en pareil cas l'effet comique

eût été bien plus fort. On trouve plein de gens qui s'appellent Uzac et même un

film sorti sous ce titre en 2002 mais rien qui puisse provoquer la grosse et franche

hilarité. Tant pis.

Pour en revenir au fond du cas Cahuzac, le problème avec lui c'est qu'il regorge de

pognon. La Clinique Cahuzac, chirurgie esthétique, puis, encore mieux, la Société

Cahuzac Conseil, oeuvrant au profit des laboratoires pharmaceutiques, non seule-

ment ça ne fait pas très socialiste mais en plus ça génère des montagnes de blé.

A la rigueur on pouvait facilement planquer tout cela sous un manteau épais de

discrétion médiatique. Ce n'est pas bien dur quand on est à gauche.  On lui avait 

bien arrangé le coup, à Cahuzac, quand il s'était fait poisser pour employer au black

une femme de ménage Filippine en séjour clandestin.

Manque de pot, il a fallu qu'il divorce, le malheureux. Or vous savez qu'un divorce chez

le prolo du coin c'est déjà gratiné comme patacaisse mais quand ça concerne des

bourges hyper-friqués ça peut vite tourner au cataclysme. En l'espèce, la pomme de

discorde réside en leur somptueux appartement de l'avenue de Breteuil,  à ces

aimables gendegôche. Vu qu'il ne s'agit pas d'un F3 et que le mètre carré frise les

vingt-mille Euros, on comprend qu'il rechigne à le laisser à sa femme en guise de

cadeau de rupture.

Bien sûr, il n'est pas à la rue, notre bon Ministre du Budget, il  a aussi un petit six

pièces Avenue Pierre Premier de Serbie où le mètre carré, soit dit en passant,

relève grosso-modo du même ordre de grandeur. Cependant, il résiste, refuse de

se laisser entuber, le pauvre Cahu. On se met à sa place, non, quand même?

Afin de ne pas alourdir, je ne vous précise pas, bien sûr, que l'épouse en instance de

divorce emploie la soeur de Jean-François Copé comme avocate...

Et, coïncidence ou pas, allez savoir, Mediapart, le torchon numérique du camarade

Edwy Plénel, s'est retrouvé en possession du fameux enregistrement téléphonique

qui parlait d'un compte en Suisse...

Je ne voudrais pas, vous me connaissez, alimenter les ragots mais je remarque tout

de même qu'on navigue là dans des zônes où le pognon faut bien le planquer quelque

part. La première idée qui vient c'est la Suisse, pas vrai?

Seulement, nos amis Helvètes auraient transmis à l'administration fiscale subordonnée

à MM. Moscovici et Cahuzac, un document officiel prouvant que ce dernier n'a fermé

aucun compte au pays de Guillaume Tell en 2010.

Tant qu'ils y étaient, ils pouvaient préciser carrément qu'il n'avait jamais eu de compte

chez eux, Cahu. Pourquoi ils l'ont pas dit, ça?

Sans compter que le document en question personne ne l'a vu et ne le verra jamais...

en dehors de l'Administration des Impôts, bien sûr.

 

Voilà pourquoi je compatis aux peines de ce pauvre M. Moscovici. Le boulet Cahuzac

se révèle encore plus pesant que le boulet Hamon.

Sans compter qu'ils nous préparent une de ces potions fiscales pour bientôt, je ne

vous dis pas l'amertume, vous verrez

Alors, le Ministre du Budget, sa fortune et sa grosse casserole, ça la fout plutôt mal

chez nos gentils gouvernants socialos. Enfin moi, je trouve.

Quelque chose me dit que le cas Cahuzac ne va pas faciliter le passage de la pilule.

 

Que la vie vous soit toujours douce, malgré tout.

Et merde pour qui ne me lira pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires

josette 23/02/2013 11:52

juste un bisou en passant lire les copains et copines avant de sauter chez Nettoue, quand un ordi rame comme le gouvernement, faut faire comme nos députés , louvoyer pour atteindre son but par des
chemins de traverse ...

nouratin 23/02/2013 17:12



C'est tout un art, en effet. Merci de la visite et gros bisous.



trucmuche 20/02/2013 18:32

Moije est rigolo, il dit tout et son contraire, fait dans un sens et en même temps à l'envers, comme le mariage qui ne le concerne pas puisqu'il n'est ni marié ni homo.

Dans le retournement de veste, il bat Sarko à plates coutures, un virtuose.

nouratin 21/02/2013 18:01



L'avantage qu'il a sur Sarko, c'est que lui il peut déconner tant qu'il veut, c'est un homme de


gauche, n'est-ce pas...


Amitiés.



BOUTFIL 20/02/2013 14:17

bon, j'arrive après tout le monde et je ne peux que souscrire à tout ce que mes prédécesseurs ont si bien dit...j'ai un mot d'excuses, la tête comme un compteur à gaz....bisous

nouratin 20/02/2013 18:23



C'est gentil d'être venue quand même. Soigne toi bien.


Gros bisous.



Carine 20/02/2013 11:48

Tonton, vivement samedi, que tu tournes la page ^^
On a fini de délirer, ayé.
Excuse-nous, et tes lecteurs aussi, d'avoir shunté le cacahuzac !

nouratin 20/02/2013 18:23



 Y a pas de quoi, c'était un plaisir.



Carine 19/02/2013 23:42

Je plaisante, bien évidemment ^^

nouratin 20/02/2013 18:22



Ah, bon?



Carine 19/02/2013 23:20

Une PBA ? Une Procréation Blogalement Assistée ^^
On n'arrête pas le progrès !

nouratin 20/02/2013 18:21



Ca va très loin, en effet.



Marc LEROY - La Plume à Gratter 19/02/2013 22:50

@ Carine (pardon tonton, ma promesse n'a même pas duré ce que durent les roses, c'est rosse !)

Une PBA... J'avoue que je sèche (le contraire serait franchement dégueulasse, d'ailleurs!)

J'exige une explication claire et précise, malgré l'heure tardive !

nouratin 20/02/2013 18:21



Pas de quoi, il faut toujours éclaircir les mystères.



Carine 19/02/2013 22:44

M'sieur Marc
Vous fâchez pas, rhoooo ! J'en serais navrée !
C'est juste parce que je ne veux pas faire de tort à l'aréopage de sages qui dirigent notre beau pays !
Rendez-vous compte : ils viennent de nous faire passer une loi sur le mariage gay. Dans quelques mois, quelques semaines peut-être, il va leur falloir penser à comment s'y prendre pour faire passer
la PMA pour ces mêmes couples (ça ne devrait pas trop poser de pbs, vu que la pratique existe déjà), puis la GPA.
Et vous voudriez que je les oblige à se pencher sur encore autre chose ? Vous me proposez une PBA, je ne sais pas si le quinquennat aura le temps de légaliser tout ça ! Faut penser un peu à eux
aussi, ils vont s'user trop vite à courir de cette façon après le progrès !

nouratin 20/02/2013 18:20



Il serait raisonnable en effet de s'en tenir pour quelques temps au mariage lesbo-pédérastique.


On sera toujours à temps, après, de lancer d'autres revendications pour aller encore plus loin dans le progrès, comme ils disent, ces enfoirés.



Marc LEROY - La Plume à Gratter 19/02/2013 22:28

Ah c'est bien les gonzesses, ça... On leur fait des compliments, on leur tresse des couronnes de fleurs, maladroitement, pauvrement dissimulées sous un pauvre humour bourru à défaut d’être ravageur
pour essayer de faire semblant de rester un peu viril, un peu digne, pour ne pas se transformer en loukoum... Et elles comparent vos compliments à des coups de poings… vous menacent de coups de
pieds... C’est du joli, tiens ! Tout fout le camp, ma bonne dame, et il n'y a vraiment plus rien de sacré dans ce monde... Claude Brasseur avait bien raison, dans « Nous Irons Tous au Paradis » :
toutes des hyènes !

Et j'entends d'ici votre "double" qui pouffe... La vanité des vainqueurs, sans doute... pffff... C'est petit, petit, ça, monsieur !

Si j'avais su... J'aurais venu quand même, mais bon... Allez, puisque c’est comme ça, je sors comme un prince !

Amitiés tout de même... Mais bon…

PS : le sourire est là, jusqu’au oreilles !

@ Nouratin

Excusez-moi, tonton, de squatter ainsi votre fil pour nos scènes de non-ménage… C’est promis, je le ferai plus !

Marc LEROY - La Plume à Gratter

nouratin 20/02/2013 18:15



Y a pas de mal, c'est fait aussi pour ça.



Carine 19/02/2013 20:36

M'sieur Plume
Mon double me recommande de faire comme je faisais à l'école maternelle quand un petit garçon me donnait des coups de poing : je lui donnais des grands coups de pied dans les tibias en retour. Ah
le bon temps des petits bobos sympatoches !
Allez faites-moi un sourire, j'en ai besoin, moral dans les chaussettes après avoir commis un billet lugubre !
Et merci pour les vidéos musique et danse ! C'est superbe.
Amitiés.
Zibous à Tonton !

nouratin 20/02/2013 18:14



Grozibous!



Marc LEROY - La Plume à Gratter 19/02/2013 19:16

@ Nouratin

Plus téméraire, je ne sais pas... Plus veinard, certainement !

@ Carine

Vous ne faites pas peur à grand monde? C'est bien ce que je dis : on nous raconte n'importe quoi à la télé ! Comme aurait pu dire Guitry : "Carine, elle était belle... comme la femme d'un
autre".

Quand à votre petit veinard de mari, je ne le connais pas encore, mais je le déteste déjà ! M'enfin !

Je sais, c'est petit joueur... Mais ça soulage !

amitiés à tous deux

Marc LEROY - La Plume à Gratter

nouratin 20/02/2013 18:17



Veinard, oui, sans doute mais téméraire quand même. le mariage est une aventure qui exige soit du courage soit de l'inconscience. Je ne pense pas que l'intéressé relève du second cas.



Carine 19/02/2013 12:52

Arghhh… Vous êtes la malchanceuse 5343 ème victime de cet horrible complot des immondes illuminati de Wall Street et du Pentagone…
Vous savez, même gentille méchante, je ne fais pas peur à grand monde ^^

nouratin 19/02/2013 13:01



Hé ben voilà, tout s'explique!


Grozibous.



Marc LEROY - La Plume à Gratter 18/02/2013 22:24

Oui, mon cher Nouratin... Ciel un mari. Pour moi aussi, qui ne suis pourtant pas son tonton (gâteau?), l'atterrissage est rude. Cela a même tout du crash d'anthologie : il manque juste une Twin
Tower ou un Pentagone pour compléter le tableau...

Mais aussi, pourquoi faut-il donc que toutes les dames qui méritent le détour soient déjà prises par d'autres ? Pourtant, on nous dit régulièrement sur les plateaux de télé que les femmes d'esprit
font peur aux hommes ! Celle-ci aurait donc dû terroriser son monde ! Hélas, cela n'a pas été le cas... Une preuve de plus qu'il ne faut pas croire les merdias. Damned ! C'est vraiment trop
injuste...

Marc LEROY - La Plume à Gratter

nouratin 19/02/2013 13:00



Que voulez vous, Marc, il y en a toujours un, plus téméraire que les autres qui récupère le gros lot. La vie est ainsi faite, après c'est trop tard, rapé, cuit, scié, foutu, il ne nous reste plus
que les yeux pour pleurer.


L'injustice sera toujours notre lot quotidien, pauvres bonshommes...


Amitiés.



Carine 18/02/2013 17:52

Cela dit, merci d'apprécier mon blog, M'sieur Leroy ! J'y sue sang et eau, et Tonton Nouratin est très souvent le premier à commenter !
Je suis très fière de lui !

nouratin 18/02/2013 19:05



Merci, c'est éminemment réciproque.


Gros bisous.



Carine 18/02/2013 17:49

Je suis morte de rire à lire vos élucubrations, messieurs :-)
Mais arrêtez, je suis confuse. Stooooop !
Mon mari vous lit, en plus, rhoooo

nouratin 18/02/2013 19:03



Oh ciel, y a un mari.


C'est marrant, ça, faut toujours que la poésie cède la place aux prosaïques réalités.



Carine 18/02/2013 17:46

Eh s'il vous plait, Messieurs !
Je vous demande d'arrêter !
Il s'agirait de ne pas me confondre pas avec le petit ch'val de Brassens ! Tous derrière, tous derrière et lui devant !
Et c'est Tonton qui a commencé, en plus. C'est indigne…

nouratin 18/02/2013 19:00



Oui c'est vrai, ça. Mince alors, j'en suis tout rouge de confusion.



chris 18/02/2013 17:45

Dis moi ...si on en faisait du "minerai" haché , des deux " pendants " lamentables de ce pauvre juif / pas / d' chance de Moscovici ....pour en faire des merguez halal surgelées ......et , tant qu'
on y est , du Moscovicieux , des boulettes kasher ....
Perso , ici , je fais ...et je mange !!!...les meilleures lasagnes du monde ...

nouratin 18/02/2013 18:59



Le moscovicieux? Je crois que c'est pas comestible.


Mais alors, tes lasagnes, rien que d'y penser j'en ai l'eau à la bouche et des crampes d'estomac. Je suis sûr qu'elles sont divines. Quand je pense que la merde de chez Findus ça s'appelle
pareil...


Grozibous.



Carine 18/02/2013 17:41

Jazzman, je suis toujours là quand il y a une grosse bêtise à dire !

nouratin 18/02/2013 18:57



Nous sommes plusieurs dans le même cas!



trucmuche 18/02/2013 17:11

Ils sont décidément indécrottables ces politiques. Ca permet quand même aux journaleux de vendre des torche balles, très utile pour les cas Cahuzac.

nouratin 18/02/2013 18:56



Indécrottables, y a pas d'autre mot surtout que Merdiapart ne se produit que sur le net,


on peut même pas s'en servir! Un comble.


Amitiés.



Marc LEROY - La Plume à Gratter 18/02/2013 13:24

Oups... Il y avait un "tout de même" de trop dans mon dernier commentaire... Cela m'apprendra à ne pas suffisamment me relire. Mille excuses !

Marc LEROY - La Plume à Gratter

nouratin 18/02/2013 14:50



Rien de grave, rassurez vous, on ne s'en aperçoit même pas.



Marc LEROY - La Plume à Gratter 18/02/2013 13:20

Cher Nouratin,

pour ma part, si vous permettez, je préfère ne pas trop le sentir... Et pour ce qui est de le garder... C'est très mauvais pour la santé de retenir trop longtemps ce genre de chose, vous devriez le
savoir !

Ah, la, la ! Ca fait tout de même du bien de faire des plaisanteries de bac à sable de temps en temps, tout de même… Ca rajeunit, et nous sommes tous les deux sur ce coup-là de sacrés garnements...
Je me demande si cela se soigne ? J’espère que non.

Amitiés

Marc LEROY - La Plume à Gratter

nouratin 18/02/2013 14:49



Rasurez vous, à partir d'un certain âge ça devient incurable.


Amitiés.



Marc LEROY - La Plume à Gratter 18/02/2013 12:54

Mon cher Nouratin,

il n'a jamais été dans mes intentions de me passer de l'avis de la damoiselle ! Je suis plus "amour" courtois" que "main au panier d'office", et mes parents m'ont élevé à l'ancienne, façon vieille
France (même si je pense être encore très largement côté à l’argus). Si la belle devait lire ces lignes, qu'elle en soit donc convaincue. Je viens d'ailleurs de lui déposer deux hommages mélomane
et balletomane" sur ma Plume... Puisse-t-elle en prendre connaissance un jour…

Enfin, concernant le cas Cahuzac... Je l'ai évacué (si j'ose dire) par votre faute, n'empêche : on est toujours dans la merde !

Amitiés

Marc LEROY - La Plume à Gratter

nouratin 18/02/2013 13:05



Rassurez vous, je plaisantais, loin de moi l'idée de vous imaginer lancer des attaques à la


hussarde. En revanche, les hommages de cette sorte favorisent souvent les rapprochements.


Mais gardez encore un peu le cas Cahuzac, il va ressortir d'ici peu...je le sens.


Amitiés.


 



Jazzman 18/02/2013 12:23

Mais de rien, et pour la vaseline je vous conseille de demander ä Nouratin sa recette "Jack Lang Special" qui dose admirablement le sable et le gravier.

nouratin 18/02/2013 13:00



Tout à fait. Ca fait du bien par où ça passe, croyez moi.



Marc LEROY - La Plume à Gratter 18/02/2013 10:42

Oh, oui, mon cher Jazzman ! Je viens de découvrir son blog "La Mouette Rieuse" grâce à la liste de liens de Nouratin, et j'adore ! J'ai exploré un peu-beaucoup... Les Tontons Flingueurs, la danse
classique (Baryshnikov, évidemment, Carine... Et côté filles Natalia Makarova ou Darcey Bussell hier, Viktoria Tereshkina aujourd’hui…. Mais jetez un œil sur La Plume, j’ai quelques pépites pour
vous !), la musique itou (Barenboïm, musicien et sacré bonhomme, Perlman, bien-sûr, le concerto pour violon de Mendelssohn, mais aussi Simon & Garfunkel), et puis en cerise sur le gâteau, dans
la rubrique poètes… Nouratin entre… La Fontaine et Corneille ! Ca c’est envoyé ! Et toutes sortes d'autres choses... Bref, des convictions, j’allais écrire des perversions (dans notre monde
d'aujourd'hui) totalement à contre-courant et apparemment si voisines des miennes que j'ai presque le sentiment troublant d'avoir trouvé l'âme soeur... Alors, oui, et pour paraphraser le grand
Sacha Guitry : "j'aimerais être contre Carine... tout contre"... Merci donc de si élégamment me céder la place !

Amités

Marc LEROY - La Plume à Gratter

nouratin 18/02/2013 11:31



Tout cela est fort bien, Messieurs, mais faudrait peut être lui demander son avis à Carine!


Cela dit, La Plume à Gratter et la Mouette Rieuse ça pourrait fort bien s'accorder.



Jazzman 18/02/2013 01:34

Qu'est-ce que c'est que ce grosgros chagrin ? Vous aimeriez que je vous cède ma place derrière Carine pour vous consoler ?

nouratin 18/02/2013 11:27



Je ne saurais! Vous savez, je suis son tonton virtuel, je me tiens donc à ses côtés mais jamais derrière, c'est plus convenable.



Marc LEROY - La Plume à Gratter 17/02/2013 23:59

... J'y aurais mis les pieds... Enfin, surtout le gauche bien évidemment (en plus ça porte bonheur !)... J'avais plein de choses à dire, j'en aurais donc fait un grand, un long, un gros, cas
Cahuzac... J'en aurais fait des tonnes, de cas Cahuzac... Snif... Comme vous le voyez, je ne m'en remets vraiment pas !

Marc LEROY - La Plume à Gratter

nouratin 18/02/2013 11:35



Mais non, cher ami, vous aller faire un cas Cahuzac bien plus beau que le mien, j'en suis


convaincu. Vous savez tant qu'il y a de la matière on peut toujours s'exprimer.


 



Marc LEROY - La Plume à Gratter 17/02/2013 23:46

Ah, la vache... Voilà ce que c'est que de ne pas faire les choses en temps et en heure... Trop occupé à me farcir la Méluche sur La Plume, j'avais décidé de reporter mon fielleux billet sur Cahuzac
à plus tard, persuadé que le dernier épisode de ce mauvais sitcom était loin d'être écrit... Et puis, patatras ! Nouratin m'a coiffé au poteau !

Car je l'avais aussi, moi le cas Cahuzac. Je me l'étais mis de côté, avec un petit sourire gourmand, pour le déguster un peu plus tard (enfin, c'est une façon d'écrire, parce que dans ce cas précis
… Beurk !)… J’avais même l’intention d’y mettre les pieds, dans le cas Cahuzac… Et à la fin de mon articulet, de tirer la chasse pour évacuer le cas Cahuzac… Et une ou deux autres guignolades du
même genre (bon par contre, je l’avoue, je n’avais pas pensé au « fond du cas Cahuzac »… J’aime bien aussi). Il ne faut jamais remettre à demain ce qu’on peut faire le surlendemain, comme disait
l’autre… Je suis donc puni par où je n’ai pas pêché (pour rester encore un peu dans le cas Cahuzac).

Bon ben voilà, il est rapé, mon cas Cahuzac… (quelle drôle d’idée d’ailleurs, quand on y pense !), et je n’ai plus qu’à le remettre dans ma guitare (mon …) comme aurait pu le chanter Brassens…

Mais je suis bon prince (c’est la moindre des choses quand on s’appelle LEROY), et comme ce cas Cahuzac nouratinien (vous pourriez faire ça ailleurs, tout de même : déposer un cas Cahuzac sur la
toile… tssss !) est de première classe, je le déposerai aussi sur La Plume : ce sera mon Golgotha Picnic à moi, bien plus sympathique que l’original d’ailleurs !

Amitiés

Marc LEROY – La Plume à Gratter

nouratin 18/02/2013 11:25



Je vous fais entière confiance, d'autant qu'ils sont loin d'en êtres sortis, du cas Cahuzac.


L'heure de tirer la chasse n'est pas encore venue.


Amitiés.



josette 17/02/2013 20:46

c'est un pur délice de te lire!
adieu veau vache cochon couvées , nos Perrettes du gouvernement rêvaient ...et pan une lasagne sur le bout du nez .
Quelle merveille de voir une telle naïveté ,on ne savait pas et "on" c'est le principal interressé par l'agro alimentaire .
Alors les maîtres d'école défileurs il y a du boulot pour vous , il faut apprendre à notre élite que ça tombe souvent du coté ou ça penche , que ce qu'on lance en l'air finit toujours par retomber
, que n'en déplaise a la bonne femme qui jouissait de ce que les Français dépassaient enfin les lois de la nature .
Maintenant sincèrement , sachant faire la bouffe, je me fous de ce qu'il y a dans les lasagnes , je n'en achète jamais . Je suis plus gênée de savoir que le paysan Roumain n'a plus le droit de
voyager en charrette avec son cheval( qu'il doit donc vendre pour la boucherie), alors qu'il est trop pauvre pour acheter auto ou tracteur .
Mais peut on être européen en se passant du pétrole qui pue qui pète et nous rend esclave d'une bande de profiteurs .Alors sincèrement dans les lasagnes ils peuvent bien y mouliner aussi la
carriole avec le cheval ...
bises

nouratin 17/02/2013 22:37



On aura du mal à se passer de pétrole mais de lasagnes on peut, sans problème.


On pourrait même se passer de toutes leurs saloperies surgelées.


De toute façon, si le paysan roumain n'a plus de cheval, qu'est-ce qu'ils y mettraient dans leurs immondices?


Décidément, ces questions sont bien complèxes.


Gros bisous.



Jazzman 17/02/2013 19:25

Hamon s'empresse de l'acculer ... très bon, mais je vois que Carine m'a devancé. Donc je suis derrière, ça me va.

nouratin 17/02/2013 19:36



Derrière Carine, en effet, ce n'est pas la plus mauvaise place.


Amitiés.



Carine 17/02/2013 19:24

"Quand a Hamon qui accule Spanghero, c'est vrai que ça fait image...surtout quand on connaît Walter Spanghero."
C'est sûr que l'inverse serait plus logique, sinon vraisemblable ^^

nouratin 17/02/2013 19:35



En effet, ça peut arriver...alors là, Hamon, même si j'ai du mal à le blairer, je le plaindrais de tout mon coeur.



Grainsdesel 17/02/2013 19:18

Boeuf en cheval, mais je me pose la question: Jésus ne serait-il pas passé dans les parages et quel mariage a-t-on célébré? Autre question: Comment du porc serait-il devenu du boeuf halal ? J'en
suis malade à l'idée que nos braves culs bénis aient ingurgité du hallouf...! Shabat bardé au prochain consistoire. Pour le prochain ramadan les tests ADN vont remplacer les loukoum. Quand au cas
pue zac, il a du très tôt être initié au Monopoly.
Tu nous parles des promesses de François l'embrouille, pourvu qu'il oublie de faire voter les "*estrangers". Par contre ils sont aussi en train d'avoir une perte de mémoire pour le non cumul des
mandats, ce qui les arrangerait car nos députés socialos devraient choisir entre être maire ou député. Et revoter pour des postes vacants à l'assemblée ne serait pas sans risque.
* Avé l'assent du midi.

nouratin 17/02/2013 19:34



O pôvre! Bien sûr, pour le non-cumul des mandats on repassera la prochaine fois. Pour le vote des estrangers aussi, hélas! Je dis hélas parceque je n'attends que ça, sur ce coup là on te leur
foutrait un de ces patacaisses dont ils auraient du mal à se relever, garanti sur facture.


Surtout qu'il faudait un referendum!


Le cacahuzac, oui, le monoply mais il a loupé la Rue de la Paix, vu que Mediapart ne va plus la lui foutre jusqu'il ait eu sa peau.


Amitiés.



G.Mevennais 17/02/2013 18:42

Ah, cher Nouratin, ce dimanche vous vous êtes surpassé ! Vous avez mis, à mon avis, la barre tellement haut qu'il va falloir assumer, maintenant, pour les futurs billets, une qualité, une richesse
de sujets et un humour équivalents, et ça va pas être une sinécure.... aujourd'hui, c'est un grand crû classé. Il faut dire qu'avec les socialos, il y a matière à dissertation, et comme vous
l'évoquez avec justesse, la potion "fiscale" qui nous attend vous assure du "grain à moudre" pour un p'tit moment.
C'est un bonheur, chaque dimanche de vous lire.
Amitiés. Gilles
NB : Juste une simple précision, je n'ai rien à voir avec le pseudo "Gilles" du premier "com" à votre billet.

nouratin 17/02/2013 19:08



Gilles, vous êtes trop bon. En plus, je ne le sentais pas trop, celui-là, vous me rassurez.


Merci beaucoup et amitiés.



Carine 17/02/2013 18:04

"Fait chier, aussi, ce con de Culbuto avec ses promesses de campagne à la mords

moi le noeud! "
Très rigolo que tu aies fait aussi un billet avec des promesses électorales non tenues ! de tout ce qu'il a promis, ya que le mariage par derrière qui verra le jour et sûrement aussi une
aggravation du régime des retraites et bien sûr, celui des impôts.

Quant à Hamon qui accule Shanghero ! Que voulais-tu qu'il fît ! Maintenant que la loi est presque votée, il a presque le droit.

nouratin 17/02/2013 19:06



Remarque, avec les promesses non tenues (59 sur 60) y a encore matière à gratter des trucs.


Quand a Hamon qui accule Spanghero, c'est vrai que ça fait image...surtout quand on connaît


Walter Spanghero.


Gros bisous.



Pangloss 17/02/2013 18:00

Les syndicats de Spanghero protestent: ils n'y sont pour rien. Eux il traitaient de la bidoche en toute naïveté. Ils mettaient les bonnes étiquettes sur le bon minerai "pur cheval". Ce n'est tout
de même pas leur faute si le camarade-chef de leur coopérative ouvrière (évidemment de gauche) n'était qu'un magouilleur (forcément crypto-capitaliste de droite) qui passait ses nuits, à la seule
lueur d'une lampe électrique dans les entrepôts pour changer une par une les étiquettes "cheval" contre "pur boeuf". Sortir des chaînes du cheval et charger dans les camions du boeuf, rien que de
très normal. Ils sont innocents! Même qu'ils ont été reçus en haut lieu pour le dire à qui de droit.
A propos, Castelnaudary, c'est pas là où on fait du cassoulet? On est en droit de se demander avec quoi.
Porte-toi bien.

nouratin 17/02/2013 19:02



Oui, les pauvres camarades ouvriers victimes du camarade chef combinard! Honteux!


Exact, pour Castelnaudary, c'est bien la capitale (mondiale, évidemment) du Cassoulet.


Et c'est aussi, je crois, la ville natale de la maman du sieur Cahuzac...vise un peu le hasard!


Fais toi bien gras mais...attention à ce que tu bouffes!



nettoue 17/02/2013 17:40

"Le président français croyait se rendre à Bruxelles, il est allé à Watterloo"... Tu ne trouve pas ça beau toi !( C'est Laurent Joffrin qui le dis dans "le Nouvel Obs), moi j'en ai pleuré et il
fallait que je fasse aussi pleurer ceux qui ne lise pas comme moi ce torchon gauchiste, en remettant cette phrase sublime sur le métier !
Bon, je suis d'accord avec toi bien sur sauf que si tu penses bien à préciser que le cas ca husac, sonne bien tu oublie de dire qu'il incite aussi à se pincer le nez, car Husac ou pas, la merde ça
pue !

Voilà, mon copain, merci de ce morceau de choix dont je viens de jouir pudiquement, s'entend !
Bisous
Nettoue

nouratin 17/02/2013 18:57



Mince alors, Joffrin qui se met à faire de l'esprit. Et sur le dos des camarades, en plus!


J'en pleure aussi! Merci, sans toi, évidemment, j'aurais jamais eu connaissance.


Sinon, en effet, le cacahuzac, ça ne sent pas très bon pour nos amis socialos.


Pour moi, ça va, ça gêne pas.


Gros bisous.



Souris donc 17/02/2013 17:30

Magnifique ! Merci Nouratin.
Ils ont un joker cependant : Guillaume Garot. Cki çuilà ? Jamais entendu parler ? Moi non plus. Ministre délégué à l’Agroalimentaire et à la Lasagne. Si boulets et casseroles deviennent trop
encombrants, on sort le joker de la manche, ni vu ni connu, j’t’embrouille. Comme au bonneteau !

nouratin 17/02/2013 18:54



C'est vrai ça, dites donc, c'est un jeune, celui-là et apparemment (faut voir) sans casserole.


Comme ministre de la lasagne, il pourrait prendre le relais n'importe quand.


Zahia! Qu'est-ce qu'ils sont forts ces Socialos!


Amitiés.



René de Sévérac 17/02/2013 17:18

Je suis le premier, crois-je.
Vous êtes une mauvaise langue .... à moins que je sois d'un naturel naïf !
Je m'étais imaginé que pour prendre 'ses airs de fille effarouchée",
il devait 'se sentir les cuisses propres".
Mais je n'imaginais à aucun moment son état de fortune.
Là, vous m'ouvrez les yeux, car j'ai un grand respect pour les nantis :
ils sont moins cons que les "braves besogneux" dont je fais partie.
Il faut savoir que le qualificatif socialiste renvoie à une certaine idée de l'homme;
pour ce qui me concerne (socialiste repenti) j'ai tout de même pris conscience que dans le Sud-Ouest (mais peut-être est-ce généralisable) socialiste veut dire "qui officie dans un environnement
électoral socialiste".

Salut l'ami. Un message me parvient "Gilles m'a grillé la première place"

nouratin 17/02/2013 17:23



Bon, vous êtes quasiment ex-aequos et je vous en sais gré à tous les deux.


En tout cas, Cahuzac est en effet élu du Sud-Ouest, le principe s'applique magnifiquement à sa situation. Cependant, avec Mediapart aux miches, il va lui falloir plus que cela.


Il n'est pas sorti de l'auberge et ses patrons non plus.


Amitiés.



Gilles 17/02/2013 17:05

Tu vois, mon cher Nouratin. Bien que je vomisse la Médiaparterie, je me suis abonné pour suivre le dossier Cahuzac, qui est long comme unj rouleau de PQ..sale.
Ils ont fait un satané boulot de journalistes qui démontre quoi qu'on en dise que Caca Huzac est dans la merde, et Normal 1er aussi. Enfin, la richesse et la fraude fiscale c'est pas trop grave
du
moment qu'on est dans le Camp du Bien Socialiste, évidemment. Salutations. G.

nouratin 17/02/2013 17:19



Il est vrai que l'appartenance à la Sainte-Gauche atténue pas mal de choses.


Mais comme tu dis si bien, en attendant, ils sont dans le caca huzac.


On va pas pleurer, non?


Amitiés.