Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 18:41

 

Or donc, l'Allemagne a gagné la guerre. Cela devait arriver un jour ou l'autre, depuis

le temps qu'elle essayait. Ben voilà, c'est fait.

Pour nos ancètres, les protagoniste de 1870  et de 14/18, je ne m'inquiète guère.

La nouvelle ne risque pas de les perturber dans leur sommeil et quand on dit qu'ils

se retournent dans leur tombe, je crois que c'est juste une façon de parler.

Pour ceux de la seconde guerre mondiale, en revanche, comme il en reste encore

quelques uns, ça pourrait les secouer sévère, surtout ceux qui se sont fait trouer la

bidoche pour nous débarrasser des Shleus.

Dieu merci, ils n'étaient pas très nombreux, à se trouver en pareil cas. Enfin, si vous

en connaissez un, ne lui en parlez pas de la victoire de l'Allemagne, avec un peu de

pot, il ne s'en sera pas aperçu. L'âge.

M'enfin, faut voir quand même à quoi nous venons d'aboutir. Jadis nous affrontâmes

Bismarck, Guillaume II et Hindenbourg, Hitler, Göering et Rommel,  des terribles,

des effrayants, des abominables, des incarnations de Satan, pour tout dire.

Aujourd'hui nous capitulons devant la grosse Angela, bordel de Dieu, faut le faire

quand même! La mère Quelle avec sa chetron kinder, kirche, küche, qu'on la dirait

sortie d'un almanach Verboten, le Vermot d'outre Rhin!  Vous vous rendez compte,

la déchéance! Belle génération que la nôtre, tiens donc, heureusement qu'on n'a

plus aucune moralité, de nos jours, sans quoi on ne saurait plus où se mettre.

 

Moi, bien sûr, en bon Franchouille de base -pas fanatique mais Franchouille tout

de même, on n'y peut rien- je ne tenais pas spécialement à voir les chose sous cet

angle. Seulement j'ai vu débarquer mon vieux collègue Gottlieb. Pour ceux qui ne

s'en souviendraient pas, de Gottlieb Grossmutterficken, une vieille relation teutone

à moi, ils auront avantage à consulter Démocrassie. petit texte sans prétention qui

donne une vague idée de la flotte passée sous les ponts depuis l'an dernier.

  

"Ach so, (en pareil cas j'ajoute toujours hygiénique en hommage à ce cher vieux

Youp de Pierre Dac). Ach so, donc, me déclara Herr Grossmutterficken, je passais

par chez vous et, gottferdam, je ne manque pas l'occasion de vous saluer ,

hergottsakrament!

Je vais en Italie, qu'il me fait, maintenant c'est un peu chez moi, comme au temps de

mon grand-oncle Otto de Tot Organisazion à Rome quand le Führer lui avait confié

la grosse mission secrète pour la fusion et le transfert des dents en or.

Ach, un héros, Onkel Otto!

"Ach so! (hygiénique, donc) alors maintenant le chef des Macaroni, un homme à

nous, il ne peut rien nous refuser qu'il se marre, ce porc, de son gros rire 

schnapso-germanique. Un sac de noix en train de descendre l'escalier, on dirait,

quand il pouffe, Gottlieb. Ein Reich, ein Volk et pas encore ein führer mais ça ne

saurait tarder au train où vont les choses.

"Et, sans vous vexer, qu'il se marre de plus belles, ce sac à bière, bientôt ce sera

votre tour. Frankereich kaput, ach Parisse! Cholies matemoitzelles!  A ce stade,

je vois le coup qu'il se pisse dessous,  le sous-produit d'obersturmbahnführer,

carrément, il s'en étouffe!

"Bientôt, chez vous aussi nous allons avoir besoin de collaborateurs.  Remarquez,

nous n'avons jamais eu de difficultés pour en trouver! Et là, positivement, il s'étrangle. 

Alors, moi, sur le coup il me vient des envies de lui tirer un penalty dans les amygdales-

sud. Seulement vous savez ce que c'est, "quand les mecs de cent-trente kilos..." enfin,

comme disait Audiard.

"Ne vous en faites pas, qu'il me fait ce corniaud, après qu'il a retrouvé un peu de souffle

emphysémateux, nous allons vous débarrasser de toute la vermine qui vous dévore les

entrailles, gottferdamscheisemensch! Nein, pas les Israélites, verboten, surtout pas,

ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. On le fait plus, ça, on a déja donné. Vous

vous rendez compte qu'il nous a fallu au moins quatre ou cinq ans pour nous en

remettre, la dernière fois, après la guerre. Et puis, ach so (à ordures, pour changer)

nous avons beaucoup besoin des banques, quand même, en ce moment, n'est-ce pas?

 

"Mais on peut déja vous faire des syndicats comme ceux de chez nous. Pas cons, quoi.

Pas des enfoirés qui se foutent en grève juste pour qu'on voie qu'ils sont là et qu'ils font

chier.  Des vrais syndicats, vous voyez, des qui défendent les intérêts des salariés et 

de leurs boîtes, pas juste ceux des syndicalistes.

"Pour vos fonctionnaires aussi, nous pouvons faire quelque chose.

Pas comme Klein-Napoléon-Sarkozy, qui en remplace un sur deux, ce con. 

Nous, on commence par en virer neuf sur dix, histoire de dire pas tout le monde,

et après on regarde si on peut faire quelque chose avec ce qui reste.

"Sans parler de vos organisations pourries. Nous allons vous déblayer tous

ces connards d'élus juste bons à coûter du pognon. On fait sauter vos communes,

vos départements, vos régions et on remplace par dix länder bien carrés, comme

chez nous. De la sorte on fait également disparaître toutes vos subventions à la

mords moi le noeud que ces enfoirés distribuent grassement pour se faire des voix

aux élections.  Rien qu'avec ça, on vous économise deux-cents milliards par

ans pour rembourser dare-dare vos dettes de rigolos irresponsables.

"Au passage, nous ferons un sort à votre Sécu de sinoques qui paye n'importe quoi,

n'importe comment, sans rien contrôler. A la place on fera comme chez nous un forfait

par personne protégée et la caisse se démerde avec. Je vous garantis qu'elle fait

gaffe à ce qu'elle raque, la caisse! C'est comme pour le chômage, soixante pour cent

du salaire pendant un an und fertig, terminé, circulez y a rien à voir! En tout cas, vos

gus, je vous jure sur la mémoire du Führer que pour trouver du taf, ils vont se bouger

le cul!

 

"Et une fois qu'on a réglé tout ça bien comme il faut, on s'occupe de vos populations

Africaines. Y a deux cas, ceux qui bossent vraiment, bon, si ça sert on peut les garder

un peu, le temps de voir. Si ça sert à rien, c'est comme pour ceux qui n'en foutent pas

une rame : raus, schnell, retour à l'envoyeur!

"Quant  aux autres à qui, comme des cons, vous avez refilé la franzöze nazionalität :

surveillance rapprochée. Dès qu'on en voit un qui se loupe, sa nazionalität il se la

carre où je pense en guise de suppositoire! Et, au passage, votre droit du sol,

dont on peut afirmer que dans le genre grosse stupidität c'est peut être ce que vous

avez inventé de mieux, vous me faites sauter ça tout de suite et sans barguiner,

donnerveter, c'est nous qui payons, quand même scheise!

"Voilà, cher ami, je vous ai juste donné les grandes lignes, ne m'en veuillez pas, je

vais devoir y aller, la route est encore longue. Mais croyez moi, nous allons vous

sortir de là, on vous aime bien, vous savez, ça remonte à loin.

Allez, guten abend, gott mit uns und Deutchland über alles! "

 

Oh putain, la vache! Pire qu'en quarante, les Fridolins, gonflés à bloc, on les sent prêts

à nous tomber dessus sans même nous laisser le temps de nous replier en bon ordre.

Le blitzkrieg, en somme, le déferlement imparable des panzer avec le soutien aérien

des stukas! Tout ça en douceur. Ni morts ni blessés. Juste des vendeurs d'Opel qui

causent boche à la télé et des grosses Angela qui donnent le la, le ton et la mesure, en

dirigeant moderato cantabile avec sa petite baguette à taper sur les doigts de Sarko.

En attendant, il nous a fait le programme, Gottlib. C'est curieux, le premier Teuton

venu se révèle capable d'arrêter en dix minutes l'essentiel des mesures que nos

politicards à la flanc, n'oseraient jamais songer, fût-ce un instant, à mettre en oeuvre.

Pourtant, c'est quand même bien ce qu'il faudrait faire, à peu près, non?

Dieu merci, nous autres Franchouilles n'avons jamais eu à absorber un pays

communiste. Je crois qu'on aurait eu du mal!

 

Gute nacht (faut s'y mettre).

Et merde pour qui ne me lira pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article

commentaires

Pangloss 27/11/2011 18:59

Quand ça va mal et qu'on a fait des conneries, on cherche des boucs émissaires. Les marchés;, les agences de notation, puis les Américains et maintenant les Allemands. Bientôt les Juifs et les
coiffeurs.
"Pourquoi les coiffeurs", demandez-vous.

nouratin 28/11/2011 10:13



Les pires sont les coiffeurs juifs-allemands émigrés aux USA. En fait de boucs on ne


peut trouver mieux.


Merci et amitiés.



dxdiag 26/11/2011 16:30

Je suis plus pessimiste que Mash, mais moins que vous, Nouratin. On va perdre... mais notre camp aura du mal à le supporter. Pour le moment les gens pensent à se défouler en votant mal mais ensuite
ils seront excédés et on aura bien plus de mal qu'avant à les faire taire.
De plus un certain nombre de sujets vont être obligatoirement débattus à l'occasion des présidentielles : les sujets importants et qui fâchent ne pourront être éternellement mis sous le tapis.
Donc, je n'imagine pas une victoire des anti-immigrationistes mais une défaite des bien pensants qui nous censurent, ce qui n'est pas rien.

nouratin 26/11/2011 18:18



Vous avez sans doute raison, en tout cas je l'espère de tout coeur. Cependant les gens


comme nous n'ont que les élections pour s'exprimer de manière audible. Le reste du


temps, seuls les bien-pensants ont la parole. Par suite leur éventuelle défaite sera


vraisemblablement momentanée et sans conséquences sérieuses.


Et nous continuerons à en prendre plein la figure.


Mais il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre!


Amitiés.



Nietzsche-fiscal 26/11/2011 13:00

@ Boutros,
Cliquez donc sur le lien d'Isdael et ça vous situera un peu les choses...

nouratin 26/11/2011 18:20



Merci de la visite, ô génial pseudo!



Boutros 26/11/2011 11:20

@ Isdael
Et il est où, ce marché ? au Cap Nord, une nuit d'hiver et de grande tempête ?

nouratin 26/11/2011 18:19



Apparemment, en Lorraine. De là à penser que Jeanne d'Arc se serait trompée d'ennemi...



isdael 26/11/2011 06:00

Trés bon article , alors je ne sais pas pourquoi , mais ici ils nous envahissent , tu vois je vais aller sur le marché tout à l'heure , tu entends parler allemand à longueur de temps , poc à poc
ils nous envahissent de nouveau mine de rien !!!!!!!!!!! il y a quatre ans ils n'y en avait pas !!!!!!!!!!!!!!

nouratin 26/11/2011 18:11



Ils ont toujours bien aimé passer la frontière et maintenant qu'il n'y en a plus, ils en vont


pas se gêner. La recrudescence est peut être due à la conscience qu'ils prennent peu à


peu d'être devenus les patrons. Du coup ils sont chez eux chez nous. Vous les avez


tellement subis dans le passé que ce doit être assez pénible, faut reconnaître.


Amitiés.



Mash 25/11/2011 19:20

Je pense que les législatives en juin 2012 permettront de sortir du bourbier,nos concitoyens sont à"cran"et ne se dégonfleront pas dans le secret de l'isoloir(lequel sert d'ailleurs normalement à
ça)et même si l'un des deux umps est élu au final,ils ne seront pas tous les deux ensemble pour en découdre au second tour.
La pression monte et ce n'est qu'un début(camarade)il y aura une confrontation lors du second tour,et si l'un des 2 umps est élu,on disputera la revanche aux législatives peut-être aurons-nous une
fucking cohabitation avec qui sait Marine en mère-Merckel.
De toute façon,chaque semaine qui passe apporte son lot d'anecdotes exaspérantes et ridicules:tu te rends compte:déloquer Caroline Sinz,quel manque de classe et de discernement,bien sûr tu me diras
à côté d'Eva,mais tout de même.
Tiens,vas voir sur Fde S si les gens de Béziers n'en ont pas marre,putain,con!(en gabache dans le texte)je me demande souvent si la situation actuelle va tenir jusqu'aux élections,piège
abscons.
Avec toutes mes amitiés
M

nouratin 26/11/2011 18:05



Il y a plein de raisons pour que la situation évolue au point de changer la donne


d'ici Mai prochain. Les six mois qui viennent promettent beaucoup mais je n'en attends personnellement que du négatif.


En réalité, depuis le temps que je vois les électeurs élire, je les vois systématiquement


se foutre le doigt dans l'oeil. Dans ce pays, comme dans les autres d'ailleurs, il existe


une forte majorité d'imbéciles-gogos qui transforment la démocratie en loterie de


foire. Ce sont néammoins ceux-là qui induisent la politique des gouvernements.


Les autres n'ont qu'à s'écraser.


Je crains que cette fois encore, nous n'ayons à le vérifier.


Mais peut être me trompe-je. Espérons le!


Merci et amitiés.


 



Mash 24/11/2011 21:24

Hello,
moi aussi je suis passé pour voir,comme souvent.
Puis-je te suggérer:
résistez,nous ne sommes pas foutus!
Je t'assure que la population en a globalement marre,la suite va être intéressante,encore quelques Eva-léjades et le rempart de la gauche va se fissurer.J'adore cette femme,elle est
extraordinaire:une vraie fouille-merde habituée à chercher la vérité et aimant la justice,elle n'a pas seulement un tablier de sapeur(pas de hottentot,ne soyons pas vaches)mais elle en fait le
travail au niveau de la gauche,je me régale,avec Lozes qui drague les cpf,la machine à perdre est en ordre de bataille.
Amitiés
M

nouratin 25/11/2011 18:28



Oui mais, en même temps nous aurons toujours le choix, au final, entre un socialiste-


rigolo de gauche et un rigolo socialiste de droite. Même si le premier se pète la gueule


sur les épluchures de pastèques et autres manoeuvres hasardeuses de pédalo, il


se rerouvera quand même au second tour en face d'un gros menteur pas crédible.


A moins que la Marine ne vienne troubler le jeu ce qui donnera une élection


triomphale ( même si ça fait 60/40) pour son adversaire.


Alors, je ne voudrais pas faire preuve de pessimisme mais je sens mal l'avenir.


Merci beaucoup de ta visite et amitiés.

 



nettoue 23/11/2011 14:36

Un p'tit passage comme ça, pour relire mon copain !
Bises

nouratin 23/11/2011 18:22



Merci Nettoue et gros bisous.



Joelaindien 23/11/2011 12:18

Hello,
merci pour ton commentaire, j'adhère aussi à la drome!
@+

nouratin 23/11/2011 18:21



Merci et à bientôt.



Mash 21/11/2011 19:53

tu n'es pas trop con,c'est peut-être ton pseudo qui est trop étroit?

nouratin 21/11/2011 23:05



Tout à fait judicieux, ça doit venir de là!



goulot 21/11/2011 14:59

j'ai rien compris (je dois être trop con) mais mes narines sentent bien que ce texte, y schlingue bien.

nouratin 21/11/2011 23:04



Mais non, pas du tout et puis vous avez un sacré pif parceque ça, c'est vraiment un blog


nauséabond et peut être même au delà de ce que votre olfaction vous fait subodorer.


C'est comme dit mon ami Mash, qui est à l'humour ce qu'Anquetil était au cyclisme,


un seigneur.


En tout cas, revenez souvent, j'ai bien besoin de renifleurs, moi.


Merci et à bientôt, donc.



Mash 21/11/2011 14:15

Nouratin super à l'aise,wie gewohnlicht!

nouratin 21/11/2011 23:00



Viele danke, c'est grâce à Grossmutterficken.


Amitiés.



Boutros 21/11/2011 11:28

En écho à votre conclusion, ça existe l'auto-absorption ??

nouratin 21/11/2011 22:58



Exact, j'aurais dû ajouter que la France a déja du mal à s'absorber elle-même.


Mais, en somme, ça allait de soi.


Merci de votre visite et à bientôt j'espère.



Juntos 21/11/2011 10:14

Pourquoi les routes nationales françaises sont-elles bordées d'arbres ?
Pour que les tanks Allemands aient de l'ombre quand ils envahissent la France.

nouratin 21/11/2011 22:56



Comme quoi, on a toujours tout prévu pour les accueullir avec savoir-vivre.


C'est pour ça qu'ils viennent volontiers!



Pangloss 20/11/2011 21:10

Moi, j'en ai connu des Allemands. Pas tellement différents de nous. En mieux par certains côtés (la musique par exemple). Et surtout, à l'époque où je les ai connus, plutôt raisonnables et
bosseurs. Pacifistes en plus. Faut dire qu'avec la dégelée que les Ricains, les Russkoffs et les Angliches (teigneux les Angliches et rancuniers) leur avaient infligée, ils avaient compris que la
"Krieg, gross malheur!"
Mais près de leurs sous durement gagnés. On comprend qu'ils n'aient pas envie de céder à la mendicité agressive de Sarko.
Ils vont peut-être nous obliger à suivre leur exemple. Et franchement, qui refuserait d'échanger sa Renault contre une BMW?

NOURATIN 20/11/2011 22:45



Evidemment ces gens là sont comme tout le monde, ils n'aiment pas payer pour les


autres. Mais à ce jour ils ont obtenu tout ce qu'ils ont voulu et ça continuera.


Avec la dette que nous trimballons et le poids des intérêts, de toute façon nous


serons toujours à la remorque. A mon avis, en guise de BMW, ils nous laisseront


plutôt leurs vieilles volkswagen.


Amitiés, à bientôt.



chris 20/11/2011 20:02

Tu sais bien que j' adore tes " sabirs "....c'est à mourir de rire ...
Surtout que je connais beaucoup d' allemands : taillés à coups de serpettes , les pauv' minous , et , ma foi , assez naifs , assez pour etre très facilement influençés par n' importe quelle théorie
pourvu qu'on la leur crache dans les oreiles ...
Pi la Mère Quelle a été bombardée in extremis à ce poste ...elle n'est que l' exécutrice docile et conne des ordres supérieurs ....
Hélas , à mon avis , il ne s'agit pas de la meme espèce de guerre ...c'est bien pire !!!!!

nouratin 20/11/2011 20:28



Pire, je ne sais pas, mais la guerre, la vraie, ça s'arrête toujours, tôt ou tard.


Là c'est moins sûr.


En tout cas ceux qui tirent les ficelles doivent bien se marrer, en ce moment, non


seulement il y a du blé à se faire mais encore, en dessous, ça gigote de tous les côtés


pire qu'aux Folies Bergères.


On n'a pas fini d'en roter.


Grozibous.



nettoue 20/11/2011 19:16

Salut mon copain
Tu vois, si j'étais capable de papier comme celui-là, et bien je l'aurais écris, tout pareil ! Avec son avant-scène clonée sur les balcons des "galeries Lafayette", la grosse Bertha, (Angela), bon,
mais on ne va pas chicaner pour si peu, elle nous rapetisse mine de rien, elle le domine Napo, le petit, ton pote "doryphore", (c'est comme ça que mon père les appelait car il parait que lorsqu'ils
ont envahis Besançon, les patates en ont été recouverte de ces sales bêtes et qu'on emmenait les gosses de primaires les retirer en guise de leçon de chose), bon je disais qu'il a raison, chez lui
n'importe lequel des enfants des "verts de gris", (il les appelait aussi comme ça, mon père), est capable de voir ce qui cloche chleuhhh nous, et nous on ne sait que râler et les fonctionnaires
faire des grèves.
Bon je libère ton espace et je t'embrasse mon copain Nouratin !
Nettoue

nouratin 20/11/2011 20:24



Tu penses, mes petits articles ne sont que pitreries. Toi, tu écris de belles choses.


Et puis, l'avant scène d'Angéla clonée sur les balcons des galeries, c'est une trouvaille!


C'est vrai qu'à Besançon, les Shleus vous les avez salement dégustés, ça a dû laisser


des traces indélébiles dans les mémoires.


Merci, Nettoue et gros bisous.



ZAZA 20/11/2011 18:45

Très teutonique cette satire Nouratin, excellent. Bises et bonne soirée

nouratin 20/11/2011 20:20



C'est comme chantait Maurice Chevalier qui était plutôt en bons termes avec les


Allemands : "Elle avait de tout petits teutons, Valentine...."


Merci et amitiés.