Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 14:37
La vache! Il s'en est passé des trucs depuis que ma machine à pondre des conneries a déclaré forfait. Panne de modem, en plus, un peu comme si la dame de Sarnez cessait tout à coup d'émettre des modèmeries, il aurait l'air malin, le camarade Bayrou! Sec, qu'il resterait, un peu comme votre serviteur ces jours derniers.
Sauf que moi, je n'en vis pas, de mon modem et c'est pourquoi je n'envie pas non plus
le susdit Bayrou.
Je ne me contenterai pas, toutefois, de parler pour ne rien dire.
Donc j'attaque.
Les media nous bassinent depuis plusieurs jours avec le parti socialiste et ses turpitudes électorales.
D'une part, il ne s'agit pas d'un scoop. Lors de l'élection de la mère Aubry, en Novembre dernier, la combine était déja parfaitement connue. Il suffit de relire mes conneries de l'époque (délicatement intitulées"Ségotine Raubryal"  et "Ces dames au salon! ") pour comprendre qu'on nous balance du réchauffé.
D'autre part, sachant le mal définitif que les socialos ont causé à ce pays depuis la main basse de 1981, je trouve obscène, maintenant que ces gens ne représentent plus un véritable danger, au moins en ce qui concerne le plus haut niveau du pouvoir, que les folliculaires de tout poil persistent à leur faire une publicité constante autant que massive. C'est de l'acharnement thérapeutique! Ou alors de la routine habitudinaire.

Qu'on se le dise, la mission dégénérative socialiste apparaît aujourd'hui totalement assumée par le Président de la République en personne. Plus besoin d'intermédiaires, 
c'est le patron qui fait le boulot.
Et sous le regard attentif de Bobonne, s'il vous plaît, pour éviter qu'il ne reparte dans la mauvaise direction!
Les exemples quotidiens foisonnent. Tenez, aujourd'hui le Chef de l'Etat qualifie de stupidité la loi relative à l'analyse de l'A.D.N. des candidats au regroupement familial, loi qu'il a inspirée à l'époque ancienne du nettoyage au kärcher ( et non pas au kouchner comme d'aucuns l'ont cru à tort ).
Nous allons donc continuer à laisser n'importe qui venir bouffer nos bonnes prestations sociales génératrices de déficits abyssaux et de ribambelles de "jeunes" de quartiers sensibles.
Vous me direz, au moins de cette manière notre bien aimé Président s'évite les mésaventures du type de celle qui survient à son féal ministre de l'intérieur pourfendeur de préfets politiquement incorrects.
Voilà un bonhomme qui ne sait plus comment faire pour s'exonérer de l'étiquette "sale facho raciste doté d'une sale gueule trop blanche" que toute la gauche lui a définitivement collée et qui se fait piéger, comme le premier Valls venu, à déclarer qu'un arabe ça va mais que beaucoup bonjour les dégats!
Gros manque de pot, certes, et qui plus est assorti d'un lamentable échec de sa tentative visant à faire croire qu'il parlait des auvergnats. Pourtant, beaucoup d'auvergnats
apparaissent tout à fait susceptible de créer de sérieuses difficultés. Prenez la famille Michelin, tiens,le mal qu'ils ont pu faire à la concurrence...
Toujours est il que de nos jours parler librement entre amis c'est un peu risquer sa peau.
Comme au bon vieux temps du camarade Staline.
Allez ciao et merde pour qui ne me lira pas.

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 16:15

Mais quoi? Mais qu'est-ce? L'ignoble Berlusconi qui se permet de refouler des bateaux plein de migrants clandestins?
Alors il ne se contente pas de le dire, l'affreux, il le fait!

On le savait bien qu'il avait passé un accord avec Mohrlamehrd Khadafi aux fins de retourner au continent envoyeur ses candidats au statut envié de sans-papier.
On le savait bien qu'il commençait à en avoir ras les implants capillaires de ces débarquements incessants de pauvres types sur l'île de Lampedusa qui pourtant n'avait, jusqu'à ces derniers temps, fait de tort à personne.
Il l'avait bien dit, l'abominable, qu'il aimerait pouvoir se balader dans les rues de Milan sans avoir l'impression de faire un déplacement en Afrique.

Oui, certes, d'accord, mais enfin tout de même, de là à passer aux actes!

Bon. Nous en connaissons qui, par exemple, ont parlé de nettoyage au Kärsher. Formule certes sybilline, mais fort bien comprise par une fraction d'électorat propre à faire basculer une élection présidentielle franchouille. Toutefois, après les remontrances médiatiques d'usage et le succès électoral qui s'en est suivi, plus jamais il n'a été question de nettoyer quoi que ce soit. Même au chiffon doux et au plumeau. Plus jamais!

Alors Berlusconi qui refoule les clandestins, là ça ne passe pas.
Merde, tout de même, voila un mec totalement vomi par toute les gauches possibles et imaginables qui, non content de pratiquer constamment le politiquement incorrect en paroles comme le premier Le Pen venu, se permet en outre de braver l'anathème en touchant à nos potes pour les rejeter sur les cotes lybiennes comme des malpropres. Notre future richesse culturelle diversifiée qui fout le camp! Impensable!

Alors c'est Barroso qui s'y est collé. Enfin pas lui vraiment mais un sien porte parole.

Ben oui, forcément :  qui dispose du droit de s'immiscer dans les affaires d'un pays membre sinon cette bonne vieille Commission Barrosienne?
Celà dit, cette noble institution ne s'en serait peut être pas mêlée si quelqu'un d'influent ne le lui avait demandé, à Barroso.
Qui? Mystère. Pourquoi pas quelqu'un de très proche de quelqu'un qui abhorre absolument le Président du Conseil transalpin, allez savoir?
Mais je m'égare dans l'hypothèse hasardeuse.

En tout cas, au lieu de s'écraser, il l'a pris de haut Berlusconi, en menaçant même, si l'on persistait à lui baver sur les roustons, de bloquer le fonctionnement de l'Union, comme de Gaulle en son temps, pareil, non mais ce culot! Même qu'il a fallu faire monter au créneau le toujours jeune Jacques Barrot (tiens au fait, pourquoi Jacques Barrot?) lequel n'a pas manqué de tancer vertement le cavalliere impudent autant que crapuleux.
Nous en sommes là. 

Pour en finir, oserais-je me permettre un suggestion de nature à régler définitivement la question?
Voici:
-sachant que le triste sire en question aime beaucoup les jolies femmes, ce que personne ne saurait raisonnablement contester,
-sachant que par ailleurs sa légitime l'a laissé choir et qu'il constitue en quelque sorte un coeur à prendre,
-sachant que le recours aux poufiasses professionnelles lui demeure pour un bon moment
rigoureusement fermé dans la mesure où il en a un peu abusé ces derniers temps.

Alors il suffirait, au cours d'un dîner mondain, de lui présenter une personne joignant la classe à la beauté, la grâce au chic le plus achevé, la naissance à la notoriété et, bien entendu, complètement affidée à la gauche  la plus sectaire.
Et là, je vous fous mon billet qu'il tombe tête en avant dans le piège, le Berlu.
Ca vous le transforme en socialo bien pensant en deux coups de cuiller à pot. Sans bavure.
Forcément! Peut pas décevoir, le pauvre type, sans quoi il est grillé vis à vis de la Dame
et ça, ce n'est même pas envisageable!
Comment? Celà vous rappelle quelqu'un? Diable, je ne vois pas. Non. Je parlais dans l'abstrait, juste histoire de faire échec au fascisme qui ne saurait passer, comme on disait dans le temps. En tout cas, si vous y pensiez, je vous assure que je ne songeais pas à
Paris Hilton.
Vous non plus? Hé bien nous sommes au moins d'accord sur ce point.

Mais vous m'excuserez, je dois vous laisser, c'est l'heure de préparer la soupe.
A très bientôt et merde pour qui ne me lira pas.

  

 

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 18:32

Diable quelle chaleur! Vla qu'y s'met à faire canicule après le 15 Août à c'theure! Ma pôv poule ils nous ont bien détraqué le climat tous ces sagoins avec leurs gaz à effet de serre que même la bombe atomique ça fait moins sérieux à côté.
Et malgré ladite canicule on touve encore des gens qui bossent. Tenez, par exemple, M. le Ministre de l'intérieur Hortefeux, non seulement il reste sur la brèche mais encore il trouve la force de se prendre des gros coquin de dieu, comme on dit chez nous. Là, il vient de piquer une grosse colère au vu des stats de la délinquance qui font le grand bond en avant. La faute à sa prédecesseuse, certes, mais tout de même! Ca va scharkler! Convocation des préfets et tout le toutim. Faut pas déconner quand même. Qu'on ne parvienne pas à contrôler la criminalité, bon, c'est un fait, on n'y peut rien, on succombe sous le nombre. En revanche, qu'on ne maîtrise plus les statistiques, ça, bordel, c'est inadmissible! 
Et pendant le même temps la dame Alliot-Marie qui nous fait des jolis discours comme quoi on va s'attaquer à la prévention des suicides en prison. On croit rêver! Non seulement elle n'arrivait pas à les y faire entrer quand c'était son boulot mais voila qu'aujourd'hui elle prétend les empêcher de sortir les pieds devant. Quelle inconséquence! On ne va rien dire parceque c'est elle mais on n'en pense pas moins, malgré tout.
Sans compter en plus le détail des mesures préconisées, attention les yeux! Elle va généraliser les draps indéchirables et faire suivre des cours de psychologie aux matons. On se croirait revenu au temps de la très gracieuse Mme.Guigou. Comme quoi certains membres de ce gouvernement demeurent convaincus que l'argent du con tribuable constitue la variable d'ajustement universelle. Toute connerie proférée pour faire plaisir à la mouvance médiatico-germanopratine comporte peu ou prou sa contrepartie en termes de gaspillage d'argent public. La Politique, en démocratie et singulièrement en démocratie franchouille, déborde d'impostures de ce calibre et nous autres couillons de payeurs, nous en crevons.

Mais qu'importe, le français Bouabdellah Machinchose vient de remporter la médaille de bronze des championnats du monde! C'est la liesse dans tout le neuf trois! Le thé à la menthe va couler à flots. Et dès demain le français Mehrdi Tartempion va encore nous gagner un truc. C'est quasiment certain si les autres le laissent faire.
Voila, pendant ce temps j'ai trouvé ma rime à canicule: ridicule.
Quand j'avance, tu recules
A oui c'est vraiment ridicule
Comment veux tu, comment veux tu
Que je supporte la canicule.
Dans l'absolu on trouve un pied de trop mais on s'en fout.
Et merde pour qui ne me lira pas. 

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 18:14

On a beau dire mais le mois d'Août constitue vraisemblablement l'institution la plus solide de ce merveilleux pays. Rien ne saurait l'abattre, le mois d'Août, ni la crise, ni les impôts, ni les petits jeunes qui vont semer la terreur dans les lieux de villégiature les plus pantouflards. Rien, vous dis-je, les choses se passent exactement de la même manière depuis cinquante ans. Le bon populo part en vacances et tout s'arrête jusqu'à la fin du mois.
Chaque fin de semaine nous apporte son lot de kilométrages de bouchons routiers qui représentent d'ailleurs la survie des media, ces derniers y trouvant matière à pisser un peu de copie.
Pour le reste, rien à signaler. A part MM. Estrosi et Hortefeux qui tentent de surnager par tous moyens à la surface d'une actualité amorphe, personne n'existe plus. Même pas dame Ségolène qui manifestement prolonge la sieste, polissonne ou pas. 

Dieu merci, enfin, je veux dire heureusement, Madonna vient nous dérider avec son concert polonais du 15 Août.
Que l'illustre playbackeuse vienne faire son cirque au pays du camarade Lech, rien de fondamentalement illogique ni d'inacceptable. Mais qu'elle se produise le jour de l'Assomption, là non, pas question! La Madonne, la vraie, celle qui sourit et pardonne chez nous, chez nous, comme on beuglait dans le temps, ne saurait tolérer  pareille concurrence.La belle salope provocatrice, blasphématoire, américaine et dorée à l'or fin, n'a plus qu'à numéroter ses charmants abattis. Son show polac apparaît quasiment aussi mal barré que celui du stade vélodrome annulé pour cause d'effondrement de podium sur ouvrier malchanceux.
Pour le reste, rien à signaler.

Ah, si peut être, le préfet hors cadre qui a le malheur de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas, tant sur les gens du voyage que sur l'africanisation de notre société. En voilà un qui va morfler, si tant est qu'un préfet puisse réellement subir quoi que ce soit de vraiment désagréable. En tout cas le ministre de l'intérieur précité en profite pour rappeler combien lui même ne saurait tolérer l'incorrection politique chez un serviteur de l'Etat.
Fermez le ban.
Toujours est il que depuis ce matin on ne parle que de celà sur les ondes franchouillardes.
A la place de ce monsieur, j'envisagerais d'écrire un bouquin d'ici la fin du week-end.

Bon. Reste évidemment l'international, puisqu'ailleurs ça continue à tourner, même en Août.
Mais comme aujourd'hui je n'ai aucune envie de parler de Barakobama et de sa couverture maladie universelle mal foutue, je m'arrête sec.

Adios et merde pour qui ne me lira pas.

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 18:30

C'est Barack-Hussein Obama qui l'a dit : on voit le bout du tunnel!
Donc nous voici pratiquement sortis de l'auberge. La crise, désormais, nous l'avons dans le dos! Voila qui soulage grave. Moi qui croyais que la conjoncture ressemblait à un combat de nègres dans un tunnel, justement! Moi qui pensais que nous avions à peu près autant de visibilité que dans le derrière du Président des Etats Unis, justement!
Eh bien non. Dieu merci, Barakobama merci, je me gourais lourdement. Les affaires ne sauraient tarder à reprendre et la croissance à illuminer derechef le ciel grisouilleux de l'économie mondialisée! Le bonheur quoi, tout frais, tout joli comme un dessin animé de ce brave vieux moneymaker de Walt ! Ce soir on va bien dormir et rêver tout en rose.
Déja le vice -président Baiden expliquait récemment que nous étions plus près de la fin de la crise en Juillet qu'en Mai dernier, démontrant ainsi une force d'analyse  et une sagacité que lui eût enviées M. de  La Palice.
Décidément le ticket Obama-Baiden, c'est du jamais vu au moins depuis Jimmy Carter.

Mais tout de même, quel pied s'ils avaient raison!

Sans compter qu'après tout, la méthode Coué, des fois ça marche. Surtout quand l'optimisme vient de l'homme providentiel et on a beau dire que l'obamania se trimballe du plomb dans l'aile, il reste encore plein d'adorateurs béats, même aux States. Si, Si, croyez moi.
Pas dans les milieux d'affaire, bien sûr, ceux là, ils ont compris depuis longtemps, mais
chez l'amerloque moyen, urbain, consommateur et plus ou moins bobo, sans parler des
noirs, évidemment, pour des raisons
évidentes mais sur lesquelles il apparaîtait inconvenant de s'étendre.
Alors, bien évidemment, chez nous en Franchouillie, ya toujours bon obamania. Ceux qui naguère croyaient encore au père noël soviétique sont toujours prêts à retomber dans la laudation politiquement correcte du mec ou du truc qui fait bien en ce moment. Et plus ils se trompent plus ils regorgent de certitudes, comme toujours.
Seulement ce qui peut se passer ici n'a désormais plus aucune importance. Que nous y croyons ou non, que la confiance nous revienne ou qu'elle reste en rade, le monde économique tounera exactement pareil. Croyons donc béatement en la divine parole barackienne et allons en paix. De toute façon, tout le monde s'en fout. A juste titre.

Last but not least et merde pour qui ne me lira pas.

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 14:30

Quand je vous le dis qu'on est foutus!
Voila un garçon, Gérard Pince pour ne pas le nommer, qui pallie les atermoiements gênés de nos bons gouvernants. Avec un petit calcul tout simple il arrive à établir l'ordre de grandeur probable de l'immigration extra-européeenne dans notre joli pays. Pour en savoir plus, reportez vous à Rebelles.info.fr. Moi, je vous donne simplement le résultat: 9 MIllions!
Voilà donc l'effectif vraisemblable de nos bien aimées minorités visibles à ce jour.

Les projections apparaissent implacables. A ce compte là et même si on arrêtait immédiatement toute immigration, dans cinquante ans on s'appelle tous Mohamed!
Alors, comme on continue de plus belles à laisser entrer n'importe qui, vous mordez le topo, comme disait l'autre...

Je trouve amusant d'observer les contempteurs de la sacro-sainte diversité,
Allah la bénisse, qui s'inquiètent de l'intérêt éventuel d'établir des statistiques ethniques.
Pas la peine, on sait.
Je trouve également désopilant de voir les mêmes s'offusquer de rencontrer des burqa et autres niqab au coin du boulevard Voltaire et de la rue Racine (ça marche aussi avec l'avenue Jean Jaurès et la rue Léon Blum, si vous préférez). Vive la cause, la peste soit des effets!
Pauvres cons, vous avez détruit l'héritage de vos ancètres et vous lèguerez les ruines à vos descendants! Ainsi qu'aux nôtres, hélas!

En même temps, comment prendre au sérieux les menaces proférées ce même jour par Al Zahouari, le grand thuriféraire d'Al Qaîda qui veut punir la France pour les crimes inexpiables qu'elle a commis contre l'Islam? Il veut punir qui, pépère? En tout cas, s'il venait à taper dans le tas il bouzillerait du mahométant et pas qu'un peu.

Cela me rappelle le texan qui  naguère tenait à peu près ce langage au sieur de Maximy: "dites, les mecs si vous preniez un peu de la graine de Charles Martel, lui, il les avait arrêtés, et vous, qu'est ce que vous foutez?"
Réponse un peu embarrassée de l'interpellé:"Ah mais non, maintenant c'est plus pareil, nous vivons tous ensemble en bonne intelligence", (pardi, dans nos media tu es politiquement correct ou tu gicles).
Et l'amerloque de répliquer en rigolant: "allez, ne me raconte pas de conneries, vous êtes en première lignes les mecs, faut vous bouger, on compte sur vous!".
Le malheureux, s'il savait...

En 2060, selon les projections de Gérard Pince, la France comptera 108 millions d'habitants.
Dont 55 millions de non européens. Ce sera qui, les minorités visibles?

Accablé des malheurs où nos criminels politiques nous ont rangés, je vais les déplorer.
Et merde pour qui ne me lira pas.

 

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 17:25

Voilà quiest fait. Contador a gagné le Tour "fingers into the nose". Force reste à la technique médicale avancée, rien à dire, attendons quand même la suite, sait on jamais?

A part ça, le camarade Barack Hussein continue sur sa lancée. Fort de ses lointaines mais de plus en plus probables origines française, il en a mis plein la gueule à la flicaille U.S. qui se permet d'arrêter les personnes de couleur prises en flagrant délit de trouble à l'ordre public et injures à agents. Comme quoi les flics en question se sont montrés stupides autant qu'incapables qu'il a expliqué, le Président. Non mais des fois? Et ces sales réacs de poulets qui protestent, en plus! Tous les culots, ils ont. Ce serait chez nous, tiens, tu verrais comment ils fermeraient leurs gueules, les condés. Décidément, l'Amérique c'est le bordel!
C'est même tellement le bordel qu'il n'arrive pas à faire passer son projet de couverture maladie universelle, ce pauvre Barack-Hussein. Ca coince au congrès. Malgré la majorité démocrate. Terrible! On n'est jamais trahis que par les siens! Et pourquoi n'en veulent ils pas de  ce merveilleux projet marqué du sceau de la justice sociale et de la solidarité telle que nous les concevons de ce côté de l'Atlantique? Paceque c'est ruineux et qu'à force de creuser les trous, M. le Président finit par inquiéter jusqu'à ses plus chauds partisans qui doivent commencer à se rendre compte de la connerie qu'ils ont commise. Voilà comment dans ce malheureux pays on rencontre toutes les difficultés du monde dès qu'on essaie de faire un peu de socialisme.
Il apparaît clairement que les étasuniens ne méritent pas Barakobama! Sincèrement je crois qu'il conviendrait de le naturaliser français vite fait afin qu'il puisse prochainement venir chez nous exercer des talents qui révèlent de jour en jour sa parfaite adéquation à notre manière de concevoir l'action politique.

Dans un ordre d'idées finalement pas très différent, juste un mot sur le martyre de
ce pauvre M. Julien Dray injustement soupçonné de s'en être foutu plein les fouilles en usant  de combines montées par l'intermédiaire d'associations aussi pures et immaculées que la FIDEL ( castrée) et les Parrains(sic) de S.O.S. Racisme ! Même que des organes aussi bien pensants que Le Monde et son petit cousin Mediapart ( eh oui, Edwi!) publient les rapports évidemment truqués de la Brigade Financière, pour l'enfoncer, le poignarder dans le dos. Ignoble! Partis comme on est il va bientôt finir par se retouver au trou, ce pauvre M. Julien. Voila comment on récompense ceux qui oeuvrent dans l'intérêt général de la grande famille de gauche, de la sainte Diversité et de la recomposition de la population de ce pays!
Alors, crions le tous bien fort pour que celà s'entende jusqu'au tréfonds des culs de basse fosse: Juju c'est mon pote. Touche pas à mon pote! 
Affaire à suivre et j'ose espére que la ligue des droits de l'homme finira par se faire entendre.
Vers quels abîmes nous précipitons nous si on ne soutient plus les potes ! 

A très bientôt et merde pour qui ne me lira pas.
  

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 18:10
Me voici un peu largué. Des tas d'évènements plus ou mois significatifs se produisent tout le temps sans que j'y trouve quoi que ce soit d'un peu commentable.
Par exemple:
- Le G8 à l'Aquila dévastée, très bien mais complètement bidon, c'est manifeste; on nous raconte des histoires de baisse du taux prévisionnel de CO2 pour dans quarante ans! Vous voulez vous intéresser à ça vous?
- Les affaires iraniennes avec la poursuite de l'écrasement des dissidents et la capture par les autorités ayatollesques d'une étudiante française dont on se demande ce qu'elle foutait là. Et, par dessus le marché, le sieur Kouchner qui exige la restitution d'icelle! De quoi terroriser Mohrlamehrd Ahramdinedjad et toute sa clique, pas vrai?  
- Les affaires chinoises avec les pauvres Ouigours qui s'en prennent plein la gueule pour pas un rond, c'est bien le cas de le dire. Bon voilà du grave et du sérieux. Manque de pot on ignore quasiment tout de ce qui se passe vraiment. La seule remarque possible consiste en la différence de traitement des musulmans avec chez nous. Spectaculaire en effet mais quoi,
nous ne pouvons tout de même pas en tirer des enseignements, pas vrai?
Je ne vous parle même pas des péripéties minables de l'actualité franchouille. Vraiment rien à observer, le zéro absolu. Les tribulations grotesques des socialos, des verts pastèques, des MouDem. Ou, plus justement DU MouDem, il n'en reste qu'un, vous savez qui.
Toutes ces divagations apparaissent tellement dépourvues du moindre intérêt que les acteurs eux mêmes ne croient plus à la pièce!
Peut être un truc, quand même, le Bac. Pas nouveau mais, si j'ai bien entendu nous frisons les quatre vingt dix pour cent de réussite. Avec des individualités notées à vingt et un sur vingt! Sans doute des gens qui savent à peu près lire et écrire. Inquiétant non?
D'autant que la quasi-totalité des bacheliers analphabètes vont se retrouver à l'Université ou ils pourront grossir les rangs des futurs inutiles promis au chômedu pour les moins pistonnés et au service public pour les privilégiés. C'est dur pour l'enseignement supérieur. Au fait, supérieur à quoi?
Voilà! En d'aurtres termes, je n'ai rien à dire. Je ne puis tout de même pas vous parler tous les jours du Tour de France, il y a des media spécialisés pour celà et en plus vous vous en foutez probablement, encore que la grandeur du cyclisme touche fréquemment les intellectuels les plus remarquables. Toutefois, quand on n'est pas Blondin mieux vaut fermer sa gueule sur ce sujet là. Vous remarquerez, d'ailleurs que B.H.L. reste totalement muet sur la question. Il sait pertinemment ne pas faire le poids. Dommage qu'il n'en fasse pas autant à propos de tout le reste.
Alors tant pis. A une prochaine fois, plus inspirée si possible.
Et, malgré tout, merde pour qui ne me lira pas.


 
Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 17:59
A part le Tour de France dont le départ se prépare à Monaco je ne vois rien de bien intéressant à raconter. Donc je vais traiter du Tour et tant pis pour ceux qui n'ont rien à foutre du cyclisme. Moi, j'adore et je pratique, bien que très très en retrait par rapport aux performances des coureurs, fussent ils amateurs ou même vieux. Par contre, je vais beaucoup plus vite que les morts. Voilà qui suffit à légitimer le texte subséquent.
Adoncques, le tour partira samedi. Nous verrons bien cette année si la dope continuera comme par le passé à dominer les débats. Espérons qu'il n'en sera rien mais je n'y crois guère. Le dopage est au Tour de France ce que le mensonge politique est à la démocratie et les M.S.T. à l'amour. Un corollaire dont on se passerait volontiers mais dont on n'arrive pas à se débarrasser.
Par ailleurs, faut il considérer comme symbolique le départ de Monaco, Etat vilipendé naguère es qualité prétendue de paradis fiscal? Par temps de crise et de déficits budgétaire abyssaux, le Tour du pays champion du monde de la fiscalité confiscatoire aurait peut être pu faire un choix plus idoine. Sans compter que l'épreuve fera également une incursion en Suisse, un comble! Toutefois, ces  décisions étaient prises bien avant le déchainement anti-paradis et même un président de la République du Tour ne pouvait plus rien y changer. 
Quant au reste, nous verrons bien ce qu'il adviendra de la course. Pour moi, Contador apparaît comme le vainqueur probable dans la mesure où il dispose des qualités physiques les mieux appropriées et de l'équipe médicale manifestement la plus efficace. La confrontation avec son illustre coéquipier Armstong, si elle existe, prendra le caractère de démonstration bidon pour faire parler les media et amuser la galerie. Mais bien entendu je puis me tromper, celà m'arrive souvent.
Sans compter qu'une erreur de dosage apparaît susceptible à tout moment de troubler le jeu. Souvenez vous de Floyd Landis, le pauvre type s'était vu contraint de recourir à la testostérone pour tenter de sauver les meubles après une cruelle défaillance. Du coup, il est foutu, oublié, effacé et marqué pour toujours du sceau de l'infâmie. 
Quant au reste du peloton, ils feront tous de la figuration plus ou moins intelligente. Mais nous verrons quand même un superbe spectacle, il suffit d'y croire un peu.
Voilà, j'ai fini de vous ennuyer. Allez en paix et merde pour qui ne me lira pas.
Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 17:56
Trop facile de faire de l'esprit sur le compte de ce malheureux Madoff qui sortira de taule à l'âge respectable de deux cent vingt et un ans. Voilà un verdict qui lui offre des perspectives de réinsertion vachement limitées à ce mec, il me semble que la ligue des droits de l'homme pourrait donner de la voix sur ce coup là.
Franchement, ils n'y sont pas allés avec le dos de la cuiller les juges amerloques.
Pourtant on aurait pu lui trouver des circonstances atténuantes à cet escroc. Par exemple d'avoir pompé in extenso le système français de retraite. Tout de même, le type qui a inventé ledit système, personne n'aurait eu l'idée de le coller au trou, au contraire, il a fini sa vie couvert d'honneurs avec la légion du même métal à la boutonnière. Comme quoi, vérité en deçà de l'Atlantique, erreur au delà!
Sans doute, observerez vous que notre madoff à nous a toujours tenu ses engagements financiers. Effectivement, pour le moment, le scandale n'a pas éclaté. Pour le moment, dis-je, car sont en place depuis longtemps les prodromes d'une catastrophe bien plus abominable que les petits déconnages à cent cinquante ans de prison qu'on vient d'observer aux States.
Remarquez aussi qu'on commence à en parler sérieusement. L' agirc et l'arcco diposent de réserves grosso modo jusqu'en 2015 et tapent allègrement dedans depuis que la crise les a mis sur la paille. Et après 2015 qu'est ce qui va se passer? Oh, bien sûr, tout le monde ne va pas se précipiter comme un seul homme pour réclamer son dû. Parbleu, on n'a pas le droit!
Mais les couillons de cotisants, quand on commence à leur parler de changer la règle du jeu en cours de partie, ils semblent ne pas l'entendre de cette oreille. Et puis, on compte sur qui pour remplir les caisses des deux honorables institutions précitées? Sur les petits blacks et sur les petits beurs?
Non, vous dis-je, l'affaire madoff des retraites franchouilles pètera un jour ou l'autre. C'est mathématique. Et ce jour là, ça va iech vachement plus grave que le petit scandale étasunien à cinquante ou soixante milliards, même pas d'euros, de dollars. Une vétille, à côté.
Ah, j'allais oublier le plus drôle. Figurez vous que dans les actifs de l'Arcco on a trouvé un gros paquet de Madoff. Comme quoi entre ponziculteurs on peut aussi arriver à s'entuber.
Mais pas réciproquement car l'escroc de Wall Street, aux dernières nouvelles, n'aurait cotisé ni à l'Arcco ni à l'Agirc. Et il a eu raison car il bénéficie désormais d'une prise en charge à 100%
assurée par l'administration pénitentiaire du camarade Barack-Hussein. Surtout qu'on a jamais vu personne toucher sa retraite pendant cent cinquante ans.

Bon allez, c'est pas bien terrible tout ça. Je me casse.
Salut et merde pour qui ne me lira pas.

Repost 0
Published by nouratin
commenter cet article